Avant de me lancer dans la conception de ma CNC...

  • Auteur de la discussion Papolog
  • Date de début
P
Papolog
Nouveau
Celui de Gomax69 me plait bien
C'est une très belle réalisation, et surtout un bel exemple de ce qu'on peut réaliser avec une simple perceuse. La course de cette machine reste insuffisante pour moi.

Mais je trouve des posts où les mecs annoncent des précisions à 3 chiffres après la virgule !! Je me demande donc, comment, dans le cahier des charges de départ, on arrive à savoir quel devra être cette tolérance...
Cela dépend des besoins de pièces à produire, des types d'assemblages à réaliser et du jeu éventuel souhaité entre les pièces. Tout cela est normalisé. Par exemple pour un assemblage de deux pièces de 10mm en qualité 7/6 :
- Pour un ajustement glissant la pièce femelle est plus grande de 0.017 mm
- Pour un montage serré à la main, la pièce femelle est plus grande de 0.012 mm
- Pour un montage au maillet, la pièce mâle est plus grande 0.003 mm
- Pour un montage à la presse, la pièce mâle est plus grande de 0.012 mm

Il est très compliqué de travailler au dessous du 1/100, cela demande un matériel de métrologie coûteux. Dans la pratique, pour l'exemple ci dessus, on arrondira au centième (glissant +0.02 mm, main +0.01 mm, maillet +0mm, presse -0.01 mm

Dans cet exemple, si tu as une précision au 1/10 (et que tu n'as pas de rectification possible), ton assemblage sera incertain.

Avec du bois il est inutile de travailler en dessous du 1/10 pour les raisons déjà évoquées.

Et, est ce que tu fais des pieces de bois que tu dois retourner ? Si oui, dans ce cas, est ce que le 1/10 est bon/suffisant ?
Pareil que dh42. Le retournement ne pose pas de problème à partir du moment où ta pièce est correctement calée.
 
Dernière édition:
E
enguerland91
Compagnon
Vous me semblez bien optimistes avec votre précision au retournement " du moment où ta pièce est correctement calée. " Justement comment opérez-vous ce calage ? Moi je ne connais qu'une méthode c'est l'emploi de pions mais l'imprécision de la position des pions par rapport à l'axe autour duquel vous opérez votre retournement est multipliée par deux lorsque la pièce est replacée sur les pions. Plus d'explication serait la bien venue.
 
P
Papolog
Nouveau
Vous me semblez bien optimistes avec votre précision au retournement " du moment où ta pièce est correctement calée. " Justement comment opérez-vous ce calage ? Moi je ne connais qu'une méthode c'est l'emploi de pions mais l'imprécision de la position des pions par rapport à l'axe autour duquel vous opérez votre retournement est multipliée par deux lorsque la pièce est replacée sur les pions. Plus d'explication serait la bien venue.
- Je fais 2 perçages dans mon brut (par exemple de 10mm) assez éloignés l'un de l'autre.
- Je positionne le brut, j'installe 2 cylindres de 10mm dans les perçages du brut et je les visse sur le martyr
- Je bride le brut et fais l'usinage recto
- Je retourne la pièce et la repositionne dans les 2 cylindres pour le verso
 
Dernière édition:
S
speedjf37
Compagnon
- Je fais 2 perçages dans mon brut (par exemple de 10mm) assez éloignés l'un de l'autre
- Je positionne le brut, j'installe 2 cylindres de 10mm dans les perçages du brut et je les visse sur le martyr
- Je bride le brut et fais l'usinage recto
- Je retourne la pièce et la repositionne dans les 2 cylindres pour le verso

Bonjour,

Dans la procédure on ne sait pas ou sont placé les pions.

Si c'est trop épais pour être usiné à travers le brut , usinages des trous de centrage dans le martyr.
Je bride le brut, j'usine la 1ere face et éventuellement les trous de centrage définis dans la FAO (brut et martyr).
Je retourne la pièce et je la positionne avec les pions de centrage avant bridage.
J'usine la 2e face.

Cordialement JF
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
Stanloc je ne te comprends pas, tu avais l'air pote avec El patenteux et tu l'avait conseillé pour la réalisation de sa machine.

Et maintenant tu en vient à remettre en doute ses choix.
 
E
enguerland91
Compagnon
@papalog et @speedjf37 : je suis désolé mais je pense (c'est une hypothèse) que vous ne l'avez jamais fait Ce que vous décrivez c'est ce que vous feriez mais si vous faites un simple dessin vous allez voir que l'axe de rotation est un élément capital à prendre en compte. C'est le même problème que celui de votre bras droit qui devient "votre bras gauche dans un miroir". Je ne demande qu'à avoir tord évidemment.
retournement.png
 
Dernière édition:
F
franck67
Compagnon
@papalog et @speedjf37 : je suis désolé mais je pense (c'est une hypothèse) que vous ne l'avez jamais fait Ce que vous décrivez c'est ce que vous feriez mais si vous faites un simple dessin vous allez voir que l'axe de rotation est un élément capital à prendre en compte. C'est le même problème que celui de votre bras droit qui devient "votre bras gauche dans un miroir". Je ne demande qu'à avoir tord évidemment.

a mon avis il y a 2 setups mais il garde les "0" pieces , sinon effectivement il y a l'effet mirroir ..
 
dh42
dh42
Compagnon
Pour que ça fonctionne les "pins" doivent être exactement à l'axe de retournement, ce qui ne pose pas de problème sur la FAO bien sûr.

Pour le reste, sur la 1iere face, je perce (en plongée, à la fraise de 8) exactement à l'axe de retournement en faisant en sorte de traverser complètement et de percer sur 5mm dans le martyr aussi, donc pas de problème de décalage entre les trous du martyr et de la pièce ; les tourillons (à bois) de 8 rentrent "dur" dans les trous donc il n'y a pas de jeu.

Si on ne peut pas percer au travers, c'est un poil plus délicat, mais rien d'infaisable, par contre c'est plus simple si on part d'un bloc bien dégauchit dans ce cas.

Moi je ne connais qu'une méthode c'est l'emploi de pions mais l'imprécision de la position des pions par rapport à l'axe autour duquel vous opérez votre retournement est multipliée par deux lorsque la pièce est replacée sur les pions. Plus d'explication serait la bien venue.

si tu suis le lien que j'ai mis plus haut, tout est expliqué à "Préparation pour le retournement."

++
David
 
dh42
dh42
Compagnon
encore une autre pièce en retournement, avec une vidéo en prime

 
S
speedjf37
Compagnon
@papalog et @speedjf37 : je suis désolé mais je pense (c'est une hypothèse) que vous ne l'avez jamais fait Ce que vous décrivez c'est ce que vous feriez mais si vous faites un simple dessin vous allez voir que l'axe de rotation est un élément capital à prendre en compte. C'est le même problème que celui de votre bras droit qui devient "votre bras gauche dans un miroir". Je ne demande qu'à avoir tord évidemment.
Voir la pièce jointe 649052

Déjà fait XXX fois en particulier pour des PCB double face avec trois points de centrage sur un triangle non équilatéral.
Fichiers générés avec un Kicad V3 modifié
1602246947033.png

1602247170205.png


Mais aussi sur des pièces avec un axe de symétrie et une face "miroir"(si symétrique) avec Cambam.


Cordialement JF
 
P
Papolog
Nouveau
@papalog et @speedjf37 : je suis désolé mais je pense (c'est une hypothèse) que vous ne l'avez jamais fait Ce que vous décrivez c'est ce que vous feriez mais si vous faites un simple dessin vous allez voir que l'axe de rotation est un élément capital à prendre en compte. C'est le même problème que celui de votre bras droit qui devient "votre bras gauche dans un miroir". Je ne demande qu'à avoir tord évidemment.
Voir la pièce jointe 649052
Non, il ne faut faire la symétrie par rapport à un axe vertical, mais par rapport à l'axe des 2 trous . Dans mon logiciel de FAO ça s'appelle "symétrie par rapport à un axe quelconque".

Capture.JPG
 
Dernière édition:
serge 91
serge 91
Lexique
Il me semble que les CNC sont parfaitement adaptées à ce genre de Pb...
A la limite, on reprend ses 0 aux mêmes endroits et le logiciel se demerde...
 
F
francois23
Apprenti
C'est une très belle réalisation, et surtout un bel exemple de ce qu'on peut réaliser avec une simple perceuse. La course de cette machine reste insuffisante pour moi.
Oui, je pense pareil. Je pense m'orienter vers X/Y/Z 380/250/120

Cela dépend des besoins de pièces à produire, des types d'assemblages à réaliser et du jeu éventuel souhaité entre les pièces...
...Avec du bois il est inutile de travailler en dessous du 1/10 pour les raisons déjà évoquées.
J'aimerai réaliser des leurres pour la pêche ; usiner les 2 côtés, faces externes et interne (pouvoir faire de l'évidement).
Je ne sais pas quel devra être le niveau de précision, mais il est sûr qu'au collage, ça doit bien "matcher" des 2 cotés.

Pareil que dh42. Le retournement ne pose pas de problème à partir du moment où ta pièce est correctement calée.
Pour me simplifier le travail, j'envisage un système d'étau + cale (voir photos ci-dessous), le seul truc qui me chagrine un peu, c'est le nombre de pièces possible à usiner avant de faire le retournement...
Evo_One_accessories_double-frame-aluminium.jpg

Evo_One_accessories_morsa-4.jpg
 
F
francois23
Apprenti
Non, il ne faut faire la symétrie par rapport à un axe vertical, mais par rapport à l'axe des 2 trous . Dans mon logiciel de FAO ça s'appelle "symétrie par rapport à un axe quelconque".
Tu utilise quoi comme logiciel ?
Oui, je sais... Je suis curieux :wink:

Merci.
 

Sujets similaires

O
Réponses
7
Affichages
695
Oldschool
O
Haut