Me lancer en fonderie Bronze automobile

  • Auteur de la discussion JulienSFV
  • Date de début
JulienSFV
JulienSFV
Apprenti
2 Jan 2009
191
59820
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Passionné d'automobile, j'ai la volonté de me lancer un nouveau défi, la réalisation de petites sculptures d'art en bronze sur ce thème.

Je n'ai aucune compétence dans le domaine et j'aimerai avoir votre avis : est-ce réaliste ?

Je ne parle pas de l'aspect artistique de réaliser la sculpture initiale (en cire ou argile), je parle vraiment de l'aspect fonderie, construction du four à bronze, du four pour évacuer la cire du moule, réalisation du moule, des canaux de coulés et d'évent etc...

Voici une le genre de bronze que j'aimerai réaliser (je pense par niveau de difficulté) :

bronze 1.jpg


Bronze 2.jpg


Bronze 3.jpg



Merci de vos retour, Julien
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 871
MARSEILLE
Bonsoir,
Si vous tenez la route, c'est un marché porteur et lucratif...
JASON
 
tyio
tyio
Compagnon
16 Sept 2012
1 030
Fontainebleau 77
Couxou

Wahhhhh. J ai une auto union type c en alu. Super stylise et trop belle.

Tu comptes faire comment ??
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 363
Flers 61100
Il existe des reportages sur des artistes africains qui réalisent des statuettes en bronze , évitez comme eux de travailler en tongs.
Plus sérieusement, avez vous un moyen de chauffage efficace et contrôlé??
Salutations.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 323
F-69 sud-ouest Lyon
Je n'ai aucune compétence dans le domaine et j'aimerai avoir votre avis : est-ce réaliste ?
C'est plutot sympa comme sculpture, je ne crois pas qu'il y ait de difficulté particulière, sauf la patine.
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 164
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
je ne crois pas qu'il y ait de difficulté particulière,
Pareil, faisable,
deux choses,
bien réfléchir aux dimensions pour pas se retrouver avec un four trop petit, des "caisses" de moulage à refaire, etc..
se fournir du bronze "qui va bien"
 
JulienSFV
JulienSFV
Apprenti
2 Jan 2009
191
59820
  • Auteur de la discussion
  • #8
Il existe des reportages sur des artistes africains qui réalisent des statuettes en bronze , évitez comme eux de travailler en tongs.
Plus sérieusement, avez vous un moyen de chauffage efficace et contrôlé??
Salutations.
Quand tu parles de moyen de chauffage efficace et contrôle, j'imagine que tu parles du fours. Non, rien pour le moment, celui-ci est-il possible en fabrication artisanale ?
 
D
Divervince
Apprenti
9 Juil 2016
62
tout ce qui est construit par l'Homme peut être construit par un amateur... ce qui faut c'est la connaissance et/ou le budget...

ou

un industriel n'est qu'un artisan qui produit en grande quantité et l'artisan n'est qu'un amateur qui vend sa production... il y a des bons et des mauvais dans chaque catégorie...
 
S
strahm
Nouveau
5 Oct 2016
47
Oise
Bonjour,
J'ai adoré le sujet qui est tres large
Alors pour te résumé legerement le process pour te donné une idée
-Fabrication de la piece en cire
-Assemblage de la piece en cire sur un systeme de remplissage
-enrobage dans du platre de fonderie(Passage de l' ensemble sous vide)
-cuisson du platre au four
-coulée du bronze dans le platre

En matos il te faudrait au minimum
-Un four de fusion bronze (entre 400 et 600e en achat tout fait ou 200e max en fait maison)
-matos de fonderie de type poche et autre (entre 50 et 150e en fonction de la masse que tu veux coulée)
-cloche sous vide pour platre(150 e pour deja un bon volule et pompe comprise)
-four de cuisson du platre(un bon 300e en occasion, 700 en neuf et entre 150 et 250 en laison, grande taille et qur mesure)

En consomable,
Alliage au ferailleur
Platre de fonderie, sa coute une fortune a cause des frais de port, apres parfois c'est plus intéressant de se deplacer)

En fonderie amatzur c'est largement faisable si tu as des gens pour te conseiller apres sa va demander du temps, un poil d'argent mais sa fait tjr plaisir
Apres tu peut voir si des gens dons ton sectzur peuvent te faire une demo pour te donné une idee
J'espere avoir repondu à tes interrogations
 
M
marc le gaulois
Compagnon
27 Jan 2016
4 380
FR 12520
Superbe ces sculptures, avec un socle en marbre (Portor ) Italie , ça ferais année 1930 :wink:, pour moi, pas mieux , sauf que pour trouver du beau de nos jours???
 
S
strahm
Nouveau
5 Oct 2016
47
Oise
Pour continué,
Par exemple, la première pièce peut etre réaliser en fonderie sable qui sera moins colplexe et moins coûteuse, la sable à huile permet d'avoir de tres bon résultats
 
JulienSFV
JulienSFV
Apprenti
2 Jan 2009
191
59820
  • Auteur de la discussion
  • #14
Pour continué,
Par exemple, la première pièce peut etre réaliser en fonderie sable qui sera moins colplexe et moins coûteuse, la sable à huile permet d'avoir de tres bon résultats
Merci Strahm pour la réponse précise.
Je regarde beaucoup de vidéo sur le sujet et commence à me faire une idée des étapes préliminaires au coulage.

Concernant le matos, j'ai beaucoup de mal pour le moment à trouver des plans, des tutos sur des fours DoItYourself. Avez vous une expérience dans le domaine ?

Tu ne cites pas le four pour decirer le moule pour les bronzes à cire perdue, celui-ci est indispensable il me semble ?

Ce que retiens également c'est que mon premier exemple est réalisable au moule au sable vu la forme, les deux autres pas donc plus compliqués à réaliser, certainement à la cire perdue ?

J'aimerai effectivement énormément avoir des conseils, suivre une formation, mais il y a peu de fondeur dans ma région. Des formations d'une semaine existent, je ne sais pas ce qu'elles valent ? Y a t'il des fondeurs particuliers voulant partager leur passion dans le 59/62 ?

Si sur le forum des personnes ont fabriqués leur four, je suis preneur d'info / plan / conseils car pour le moment je n'arrive pas à me lancer.

Merci en tout cas pour vos retours, cela semble réaliste et ça me fait plaisir
 
S
strahm
Nouveau
5 Oct 2016
47
Oise
Concernant le matos, j'ai beaucoup de mal pour le moment à trouver des plans, des tutos sur des fours DoItYourself. Avez vous une expérience dans le domaine ?
Tu en as plusieurs poste sur les four électrique sur le forum mais les diy en tth serve pour le platre, apres j'ai des doc sur le sujet
 
S
strahm
Nouveau
5 Oct 2016
47
Oise
Tu ne cites pas le four pour decirer le moule pour les bronzes à cire perdue, celui-ci est indispensable il me semble ?
Pour la cuisson du platre, tu as un palier a 200 degré qui te permet justement d'enlever la cire, personnellement je travail en modele perdu en impression 3d resine castable mais le cycle de cuisson du platre et le même
Ce que retiens également c'est que mon premier exemple est réalisable au moule au sable vu la forme, les deux autres pas donc plus compliqués à réaliser, certainement à la cire perdue ?
En sable tu as la prise en compte des contre dépouille, du coup tout les petit detail la rend tres complexe a réaliser en sable mais en cire perdu, bcp plus simple
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 821
Nancy
Bonjour,
Normalement on décire dans une étuve à vapeur: générateur de vapeur et grosse cuve isolée, l'eau et la cire coulent en dessous. Pour de petites pièces on peut prendre une cocote minute assez grande: des colonettes de quelques cm, un fond d'eau, une plaque perforée, chauffer au chuchottement un temps variable suivant taille et complexité ( 1 à 2h). Si on décire directement en chauffant vers 200° le risque est que la cire crame partiellement dans les détails (c'est un mélange assez complexe) et ca génère des défauts à la coulée. Le bronze est cher mais c'est le plus sympa à la coulée, pas trop de vapeurs contrairement au laiton (zinc toxique), pas trop dur à fondre. J'ai vu lors de démonstrations d'art romain dans le midi un gars couler des haches dans un moule en pierre en deux parties avec du bronze fondu dans un creuset posé par terre, entouré de charbon de bois et de trois pierres et avec un vague soufflet d'âtre!
Salutations
 
JulienSFV
JulienSFV
Apprenti
2 Jan 2009
191
59820
  • Auteur de la discussion
  • #19
Merci pour vos précisions. Une question de débutant : sur les modèles que j'ai présenté au début, à votre envie sont-ils pleins ou creux ? Pour une voiture d'environ 30cm de long, je dirais plutôt vide mais je suis pas certain !
 
S
strahm
Nouveau
5 Oct 2016
47
Oise
Normalement on décire dans une étuve à vapeur: générateur de vapeur et grosse cuve isolée, l'eau et la cire coulent en dessous. Pour de petites pièces on peut prendre une cocote minute assez grande: des colonettes de quelques cm, un fond d'eau, une plaque perforée, chauffer au chuchottement un temps variable suivant taille et complexité ( 1 à 2h). Si on décire directement en chauffant vers 200° le risque est que la cire crame partiellement dans les détails (c'est un mélange assez complexe) et ca génère des défauts à la coulée.
C'est plus ou moins vraie, dans l'industrie, les carapace sont souvent en fournée dans les 950 degré et c'est bien des modèle en cire. C'est que la cire ne coule plus mais brule directement, avec une bonne gestion des flux d'air, tu as tres peux de residue, perso j'utilise des resine castable qui ne brule que a 650 degré, j'ai fait des test avec du pla qui ne coule pas mais qui brule aussi
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
Normalement on décire dans une étuve à vapeur: générateur de vapeur et grosse cuve isolée, l'eau et la cire coulent en dessous. Pour de petites pièces on peut prendre une cocote minute assez grande: des colonettes de quelques cm, un fond d'eau, une plaque perforée, chauffer au chuchottement un temps variable suivant taille et complexité ( 1 à 2h). Si on décire directement en chauffant vers 200° le risque est que la cire crame partiellement dans les détails (c'est un mélange assez complexe) et ca génère des défauts à la coulée. Le bronze est cher mais c'est le plus sympa à la coulée,
Ben moi je ne savais pas qu'il fallait faire tout ce tintouin et ça marche quand même !
C'est un peu comme le bourdon, il est gros et lourd, il a de petites ailes, donc il ne peut pas voler. Mais il ne le sait pas, alors il vole !
Comme je le disais, ça fait trente ans que je fabrique régulièrement des bijoux en or avec la technique de la fonte à cire perdue. Il est vrai qu'au début j'ai eu beaucoup de problèmes. Avec beaucoup de persévérance, j'ai amélioré les procédures. Un jour un représentant est venu me rendre visite. C'était un ancien prothésiste dentaire. On a discuté de fonte à cire perdue, je lui ai montré mon matériel bricolé. A l'époque je me servais d'un compresseur de frigo pour la pompe à vide. Il m'a donné une super astuce qui a réglé une grosse partie de mes problèmes de défauts de coulées. Naïvement je mettais le cylindre à la verticale, ouverture en bas. Je pensais que c'était mieux pour que la cire s'écoule. Il m'a conseillé de mettre mon cylindre à 45° avec l'ouverture en haut pour que les gaz s'échappent bien. Et depuis, plus de problèmes !

Mon cycle de chauffe dure 7 heures en suivant les directives de Kerr, la marque de revêtement que j'utilise.

@+
JC
 
M
MARECHE
Compagnon
6 Fev 2011
2 821
Nancy
Bonjour,
Il est possible de faire brûler, mais il faut être sur de bien TOUT brûler, donc il faut qu'assez d'air ait le temps d'aller partout; le cas typique, celui des pattes de cheval longues et fines, c'est super près du corps et il reste un sabot de carbone. Pourquoi? Ben l'ouvrier a éteint le four parce que c'était le moment de partir en week end. Si on insiste trop longtemps, c'est le platre qui commence à se fendiller... Compromis, compromis...
Salutations
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 688
59000
décirage à l'autoclave ici:
 
S
strahm
Nouveau
5 Oct 2016
47
Oise
décirage à l'autoclave ici:
Après, si le mec veux en faire juste pour lui, je pense pas que l'autoclave soit nécessaire
Après, le CTIF il sont gentils mais le système d'autoclave à quand même des applications ultra spécifique, pour les pièce assez massive et en série pour la cire perdu, cette étape n'est pas forcement réaliser. Il joue sur les évent et compagnie. En plus, la on parle de cire perdu en carapace et non en moule bloc, je suis même pas sur que avec la vapeur d'eau, le plâtre se désagrège

Voici le genre de grappe qui ne passe pas par un autoclave
583263-2217ed67e0ffe3994f625654da254098.jpg

Production de petite équerre en série ( c’était un exo de conception simplifié)

Bonjour,
Il est possible de faire brûler, mais il faut être sur de bien TOUT brûler, donc il faut qu'assez d'air ait le temps d'aller partout; le cas typique, celui des pattes de cheval longues et fines, c'est super près du corps et il reste un sabot de carbone. Pourquoi? Ben l'ouvrier a éteint le four parce que c'était le moment de partir en week end. Si on insiste trop longtemps, c'est le platre qui commence à se fendiller... Compromis, compromis...
Salutations
Là c'est clair que c'est de la faute pro x), mais la conscience professionnelle n'est pas donnée à tout le monde. En cours l'on faisait des pièce moins complexe qu'un cheval mais des bustes de 20cm et compagnie dans ce cas, c'est vraie que les évents, tu en met un paquet, Dans certain cas l'on travaillais avec des cires à différente température de fusion pour être certain que sa vide bien mais le pallier de température à mes 200°C était avec une rampe de température longue

grappe cire perdu.JPG
 
S
strahm
Nouveau
5 Oct 2016
47
Oise
je viens de mettre en ligne un doc pouvant te donné quelques informations, c'est pas le meilleur mais sa peut te donné des idées, c'est plus du moule bloc mais de la carapace

 
JulienSFV
JulienSFV
Apprenti
2 Jan 2009
191
59820
  • Auteur de la discussion
  • #27
je viens de mettre en ligne un doc pouvant te donné quelques informations, c'est pas le meilleur mais sa peut te donné des idées, c'est plus du moule bloc mais de la carapace

Alors la merci beaucoup, je vais lire avec une grande attention le document qui a l'air bien complet.
 
JCS
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
2 556
Cher
près du corps et il reste un sabot de carbone. Pourquoi?
Ce n'est pas du carbone mais du noir de polissage qui est resté. Je vais toujours un peu trop vite pour les photos afin de perdre le moins de temps possible.

Se lancer dans l'aventure périlleuse de la fabrication d'un four me semble être une perte énorme d'énergie et de temps. Sauf si c'est pour "tuer" le temps...

On trouve des bons fours d'occasion. Le mien est bringuebalant et doit avoir une quarantaine d'années, mais il fonctionne parfaitement bien !

Je vous parle de ma modeste expérience sur des petits objets (moins de 100 gr de métal. Le décirage n'est pas nécessaire, pour preuve une boucle de ceinture que j'ai coulée il a au moins un quinzaine d'années, avec des pièces argent de 10 et 50, et qui ne me quitte que la nuit :

Boucle-ceint1.jpg


Boucle-ceint2.jpg


J'ai réalisé cette boucle en fonte à cire perdue, sans cire, mais avec du plexi. Donc le décirage n'est pas possible à l'étuve. Le principe de la fonte à cire perdue est d'avoir un modèle en matière calcinable qui ne laisse aucun résidu.
J'ai aussi fabriqué de nombreuses bagues de la sorte. Le plexi permet des travaux beaucoup plus précis

En mettant le cylindre incliné avec l'ouverture vers le haut, cela permet aux gaz de s'échapper. Mes cylindres font 60 mm de diamètre et j'ai un cycle de cuisson de 7 heures :

graph-fcp.jpg


@+
JC
 
Dernière édition:
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 331
FR-57330 Moselle
Bonsoir
Voilà un sujet fort intéressant.
 
B
big bloc
Ouvrier
7 Oct 2008
274
Il existe des reportages sur des artistes africains qui réalisent des statuettes en bronze , évitez comme eux de travailler en tongs.
Plus sérieusement, avez vous un moyen de chauffage efficace et contrôlé??
Salutations.
Comme ça ,ils ne grillent pas de chaussettes, plus sérieusement , ils n ont même pas de quoi se payer un masque pour souder:eek: , alors ,les chaussures...
 
Haut