Lunette de Tour - Fonderie [En cours]

  • Auteur de la discussion Alex_T31
  • Date de début
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Salut à tous, ce la fait quelques temps que j'ai sérieusement envie de me faire une lunette de tour, en fonderie d'Alu, pour le plaisir de faire une belle fondue. Je vous présenterai mon four plutôt imposant. S'il le permet, avec du charbon de forge et une bonne soufflerie, et suivant les résultats obtenus, je réessaierai en fonte (plus simple à trouver, plus robuste).

Je me suis vraiment penché sur le problème, je vous montre un peu mon projet.

Voici des photos de la bête :

1/ ouverte

*old link*

2/ fermée

*old link*

3/ pour moulage. La coulée sera réalisée via le tube en 1er plan entre les deux pièces. Dégazage aux cristaux de soude pendant la fondue, + masselotage aux points critiques en mi-course + fin de course afin de bien boucher les aspérités, éviter les criques,et assurer le dégazage pendant la coulée.

*old link*

Je compte récupérer de l'alu issue déjà de fonderie (à 50 %) comme des culasses, carters, bloc moteur (j'y crois pas trop ahah) à la casse.

Le reste sera fait avec de l'A5G ou alu de construction, un peu plus patteux.

>>>> D'ailleurs j'en recherche<<<< , ici : https://www.usinages.com/threads/aluminium-pour-fonderie-lunette-tour.87874/#post-967436


a/ La première étape donc est de trouver de l'Alu en quantité suffisante, ici 15 kg minimum avec les events, masselotage. Donc dans les 7 à 10 kg de carters etc + le reste en A5G par exemple.

b/ Réalisation de la pièce en Bois (en cours, je montrerai les détails)

c/ Réalisation du coffrage + Moule en Sable Vert ( Argile Bentonitique + Sable pour enfants [0/3] + très peu d'eau)

d/ Fondue, dégazage aux cristaux de soude, + ajout de sel pour meilleur fluidité.

e/ COULEE ! :D Démoulage, reprise des faces importantes (semelles + perçages des trous etc .. )

Et avant de me dire de le faire en acier, fait sur lequel je suis tout à fait d'accord, dites moi ce que vous en pensez, c'est surtout l'expérience de coulée et voir une belle pièces de fondue à l'artisanale chez soi qui me tente de dingue !! Dans tout les cas, aussi têtu sois-je, je vais au moins plus qu'essayer :p

Merci, bon dimanche, à bientôt pour la suite ! :)
 
romleno
romleno
Apprenti
Bonjour,

Voila un beau projet, et qui allie plusieurs techniques différentes. Je vais suivre ça avec intérêt. :wink:
Mais a quel tour sera destinée cette lunette ?

Cdlt
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Yes ! Je vais tenter de fournir le plus de détails posssibles.

Je viens de trouver l'Alu, chez un ferrailleur, "Aliatec Environnement" qui fait l'intermédiaire entre rebus et recyclage. Bien callé donc. Se retrouver sur une pile de 10 m de haut de carter, bloc moteur pété, voir tout cet Alu, ça fait le même effet que de se retrouver dans un bac à sable, version vénér ! Plus gros joujou ahah :)

C'est pour un vieux tour que j'ai acheté il n'y a pas long, on peut le voir ici :
https://www.usinages.com/threads/vieux-tour-descours-cabaud-remise-en-etat-aide.86620/
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
salut
degazer avec des cristaux de soude est tout sauf une bonne idée je te joint un fichier que j'ai trouvé ,cela introduit du sodium et rend l'alliage tes sensible a l'oxidation en gros il se reduit en poudre blanche en une quinzaine de jours Voir la pièce jointe 2003-21(cf)cc-fra.pdf
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Yep,

Je prends note, cela dit, j'ai piqué l'idée à ce bonhomme : Le dégazage a lieu à 7 mn 50 .

Il fait ainsi pour toutes ses pièces, il l'explique très bien même dans d'autes vidéos, et apparemment il a taffé dans la fonderie pendant 15 ans. Du coup je lui fait confiance, mais ton document remet clairement la technique en question, et laisse sous entendre des procédés et l'utilisation de produits chimiques plutôt compliqué à se procurer, face aux cristaux de soude et du sel ...

Donc je sais pas trop, je creuse ça ce soir.

Merci en tout cas de ton lien, HYPER intéressant !!!!
 
Nico91
Nico91
Compagnon
Juste un truc qui me chagrine, je ne suis pas un pro de la fonderie, mais perso j'aurais placer mes depart de masselottes plus haut pour éviter les poche d'air qui risque de se former sur la face supérieur de ta pièce. Peux être que je me gourre, je raisonne comme quand je fait du moulage résine et que le moule est en silicone étanche et donc l'air reste emprisonné , ce n'est peut être pas le cas avec le moulage sable. Ou plutôt je me goure avec les évents qui ne sont pas représenté ?
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
En fait, toutes les masselottes sortiront du moule, ça dégueulera à l'extérieur, donc le flux de coulée est divisé à chaque portion où il y a une masselotte. L'idée c'est : 1 - être sur que toute la coulée va dans les moindres recoins 2 - assurer l'évacuation des gaz du front de coulée.

Après, plus il y en a (comme ici, il y en beaucoup jme suis peut etre emballé), plus c'est compliqué, car il faut faire en sorte d'avoir de bons diamètres de sorte à ce que le fluide sorte en "même" temps de partout, du moule .. Ca je vais le simuler sur un logiciel dédié.

Après tu as raison, sur les faces sup des pièces, le mec sur la vidéo que j'ai posté fait des petits trous débouchant du moule afin d'évacuer les gaz.
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
des pailles vont tres bien comme event , apres si tu tasse fort elle peuvent s'ecraser .
pour revenir un peu sur la ''chimie '' du truc si je me rappelle bien la soude c'est NaOh donc en plus du sodium tu vas regazer ton alliage avec l'hydrogene et l'oxygene contenu dans la soude , le sel de cuisine c'est Nacl chlorure donc et ce qui est utilisé en industrie c'est soit chlorure d'aluminium soit chlorure de zinc c'est peut etre mieux , perso je fond une premiere fois en nettoyant la surface du bain SANS REMUER le bain je coule des lingots ,puis pour les pièces j'utilise les lingots ce qui est tres important c'est que les pièces que tu vas fondre soit propres pas d'huile de graisses ou d'oxydation en prenant des pièces auto comme des carters ou des culasses cela donne de bon résultats apres il y a le type de four que tu vas utiliser de toutes façon en amateur il est assez difficile de ne pas avoir de defaut comme les inclusion d'oxyde ou les bulles
bon courage
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Yep, merci du conseil.

Un peu de nouvelles avec quelques photos du 1er test du four, sur un radiateur entier de 206.

1/ les déchets : il y en avait vraiment beaucoup

*old link*

2/ le creuset, un peu gros, il faut que j'en trouve un autre car à chauffer il met du temps et pas beaucoup d'espace autour pour laisser la flamme faire son travail sans galérer.

*old link*

3/ le four, ouvert, il est beau mon titi ! :D 208 L le bidon : le couvercle pèse dans les 50 kg, le four dans les 150 kg : système de pivot fait maison pour le soulever, ça marche impecc' , même la poignée reste fraîche en utilisation totale du four.

*old link*

*old link*

*old link*

4/ fondu dans un parpaing, le sable est presque prêt, trop humide donc j'attends qu'il sèche au chaud (en plus avec le temps qu'il fait, je peux pas me caler dehors sur une bâche pour le faire comme il faut, j'ai pas de place chez moi)

*old link*

5/ résultat : le parpaing, c'est pas le top, mais bon pour un 1er test ça ira : 2,2 kg d'Alu récupéré sur le radiateur. Reste plus qu'à meuler les cailloux du parpaing pour rendre propre un peu tout ça !

*old link*
 
C
CALCULATE
Ouvrier
bonjour,
Ton four il est merveilleux, vraiment bien fait du point de vue du couvercle, du transport....tout semble génial. Il y a une chose que je n'ai pas compris : comment chauffes tu, avec quoi ? Tu nous dis avec du charbon de forge et une bonne soufflerie, mais peux tu préciser un peu plus car ça reste vague pour moi
Sinon le résultat pour le parpaing semble correct, une fois usiné ça va te donner un beau bloc d'alu.
Encore une chose qui m'intéresse : quel est le nom du logiciel qui te permet de simuler le remplissage du moule. Fait il aussi la solidification ?
C'est vraiment un beau projet auquel tu t'es attelé, et je vais le suivre avec attention
A bientôt

Calculate
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Héhé merci ! C'est le 1er et je n'ai rien inventé ! Tout est sur youtube, le seul truc, c'est que je l'ai fait juste 4 fois plus gros que tout ce que l'on peut trouver sur le net ... Il m'arrive au torse pour info, bon ok, sur son plateau de transport :p

D'ailleurs, quelques remarques :
1/ les roues sont en gommes, c'était à mon papy, mais pas bon puisque trop lourd, y'en a une qui a lâché malheureusement, mais ça se pousse quand même.

2/La prochaine étape consistera à faire l'habillage car la gouttière en plastique ne va pas trop aimer, et comme ça je peux fondre même sous la pluie.

3/ La laine de roche de cheminée que j'ai utilisée pour l'étanchéité crame quand on arrive dans les 900°C. C'est pas le top, et c'est assez désagréable, quand je soulève le couvercle, tout prend feu, du coup à le lâcher brusquement ça risque de péter le reste. Là aussi, il faut aller voir du côté des fibres céramiques pour four RAKU, qui tiennent certaines à 1600 °C. Une bonne épaisseur et l'étanchéité sera garantie.

4/ Le béton, c'est : ciment fondu 1200 °C 15 kg + sable 12 kg, pour 6L d'eau et 25 kg de Pouzzolane EN GRAIN 20 mm maxi !!! j'insiste car j'ai prit du plus gros grain en plus du grain 18/20, c'est pas bon du tout, pour ce qui concerne l'arrivée d'air, on voit les cailloux de Pouzz, c'est fragilisé par le gros calibre car toute la partie ciment eau n'a pas bien prit partout... Quelques fissures apparaissent tout le long du four, à voir dans le temps ! La température est tout juste supportable à la main après 2h de fonctionnement intense.

Pour te répondre maintenant :

1/ chauffage au charbon de forge, et allumage au bois normal de palette. Alors là aussi j'ai remarqué pas mal de choses. Surtout que le charbon de forge, il ne fait pas de flammes, il a un rendement calorifique énorme et tient très bien dans le temps (réutilisable environ trois fois à fond je dirai). Donc pendant la fonte, il faut impérativement rajouter souvent du bois pour faire du gros charbon, qui feront naître les maléfiques flammes ! Elles, elles transvasent l'importante chaleur produite par le charbon de forge dans tout le four. Donc perso, pour le radiateur, j'ai du faire (après avoir comprit ce détail ...) le plein 2 fois (quand je dis plein, c'est mettre 10 bouts de bois gros comme mon poing dans le four). Aussi, j'avais fait des tétons à mon creuset pour qu'il pendouille dans le four. PAS BON. Il faut qu'il soit à même la braise, toujours en contact donc à mesure que le charbon se consume. Mais utiles pour l'attraper quand il est tout jaune dedans :wink:

2/ L'air, c'est un compresseur 80 L à 2.5 bars constants (pistolet maintenu enclenché, au bout de 2h de marche en continu, il fournissait 2,5 bars), dans un trou réalisé au préalable pendant la coulée du béton. Afin d'optimiser tout ça, j'ai fabriquer une tuyère métallique que je montrerai plus tard, avec étanchéité là aussi. Un bout de tube diamètre 30 mm soudé sur une tôle fixée au bidon. De l'autre côté de la tôle, une tôle que j'ai cintré pour faire un tube diamètre 80 mm qui rentre pile poil dans le trou en bas du bidon.
Perso je vais privilégier un aspirateur karcher 2200 W faisant aussi soufflerie. D'une ça fera moins de bruit, de deux, le flux d'air sera plus maîtrisable, et de 3, je pourrai en passer l'aspirateur plutôt que de passer le balai dans mon atelier ! Surtout que les 2,5 bars suffisent largement, ce qu'il faut, comme je l'ai dit, c'est du charbon pouvant faire de grosses flammes, comme celui de bois qui crame vite, même avec un brin d'air frais sur sa face :)

3/ Le logiciel, je ne l'ai pas encore, j'attends une réponse pour savoir son nom. Ce que je sais, c'est que tu lui donne un moule ( donc si t'as la pièce 3D, une opération booléenne te créer la contre pièce en 3D), et tu spécifies les entrées, le liquide, les températures etc, et lui simule le liquide en fusion se déplaçant dans le moule. Ce n'est que CINEMATIQUE, c'est juste pour voir si tout arrive bien en même temps afin d'avoir des diamètres de masselottes ni trop petits ni trop grands.
 
Pyromix
Pyromix
Nouveau
Voilà un sujet fort intéressant
J'ai moi aussi un projet de fonderie pour usinage ensuite
Je vais donc suivre ton sujet avec grand intéret :-D
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Yep des news un peu depuis le temps, difficulté financière fait que j'ai du attendre un peu ^^

Mais ça commence à prendre forme.

Déjà j'ai finit le four : j'ai rajouté un toit ainsi qu'une cheminée, et une système de cable + poulie + manivelle pour ouvrir le couvercle en toute sécurité, car c'était assez tendu quand même à la main.

J'ai prit un aspirateur karcher WD6P, 1300W, ce sont des nouveaux qui consomment moins que l'ancien appelé MV6P qui lui était à 2000W absorbés.

Le résultat est là, avec un feu bien propre, un charbon de forge bien oxygéné ( attendre qu'il n'y ait plus de fumée noire), de bonnes braises homogènes, ainsi que des grosses cales de bois un peu humide : la soufflerie au minimum me fait fondre l'Alu en moins de 30 min. Le résultat est mieux qu'avec un compresseur 8 bars 50 L, beaucoup plus économes, et moins violent pour l'engin sur la durée.
Autant dire que j'ai testé pas plus de 30 secondes à fond, un espèce de brasier, on entend le feu gronder à 30 mètres o_O , et une flamme ENORME qui ressort du couvercle.

Peut-être que je pourrai faire fondre la fonte, à voir, j'attends 3 différents creusets d'un ami potier, et j'ai peut pour le four (ciment fondu 1200 °C ...)

Premier test de moulage au sable : ça n'a pas prit, car les pièces en bois que j'ai faites ( je détaillerai dans un prochain post) n'avaient aucun dépouille sur les faces latérales : le sable l'accroche, et la moindre imperfection dans la verticalité des parois fait que c'est indémoulable sans abîmer la forme dans le sable.

2nd test : J'ai rajouté les dépouilles avec du mastic synthoFER pour carroserie, l'avantage c'est qu'il se ponce bien et donne un finit dur et lisse parfait. Les autres ont été faites sur une toupie avec cylindre ponceur. Le moule est parfait :D

*old link*

*old link*

Donc test de coulée sous la pluie !

*old link*

*old link*

et Résultat brut de démoulage :

*old link*

*old link*

Le dégazage a bien fonctionné avec les cristaux de soude, ça faisait de grosses bulles, une bonne tambouille d'Alu, et carrément bien fluide après l'ajout de sel de cuisine.

L'état de surface est pas tiptop, mais je pense que c'est normal, peut-être comprimer le moule à la presse ? chose que je ne peux pas faire pour le moment ...

Et la pièce après meulage et découpe des surplus de fonderie :

*old link*

*old link*

Elle pièce 4.3 kg contre 4.5 annoncés par CATIA CAO , donc je suis dans les crans ! Les découpes des tubes m'ont confirmé l’inexistence de bulles d'air, en début et fin de coulée.

Voilà, je reviens vers vous avec les photos du four finit + la réalisation des pièces en bois.

A bientôt, dites moi ce que vous en pensez. Surtout concernant l'état de surface et l'améliorer simplement, j'ai certainement zappé quelque chose !
 
C
cali40
Compagnon
ce qu'on en pense ... c'est que c'est super ! on aimerait bien faire la même chose.
^
perso, j'ai remarqué que en coulant l'alu de récup en 2 fois, j'obtiens un meilleur résultat :

1ère fonte et remplissage de petites boites de conserve (olive d'apéro)
cette première fonte permet peut-être d'éliminer pas mal de déchets ..

2ème fonte des blocs (après dépeçage des boites) et là, la matière présente moins de bulles.

PS : je ne fais que des blocs pour le tournage, je n'ai pas essayé de moulage complexe
 
M
mgsolex
Apprenti
moi je pense que ton sable est trop grossier ( des grains doivent etres entrainés avec la descente de l alu ) , et que ta coulée n était pas asser chaude ( prise trop rapide dans le moule et donc les impuretées n ont pas le temps de remonter dans les masselotes ) !
 
C
CALCULATE
Ouvrier
Bonjour,
Je pense que ce que tu as réalisé est magnifique. Tes masselottes ont bien répondu à leur fonction c'est à dire qu'il n'y a pas eu de point de dernière solidification dans ta pièce, et ça ce n'est pas évident sans un logiciel de remplissage et de solidification. C'est à mon avis l'un des problèmes des fondeurs, comment trouver ou placer les masselottes et quel volume leur donner.
Est ce que les saloperies que l'on retrouve sur ta surface sont aussi présentes dans le volume total de la pièce ?
Pour un premier coup tu peux être content de toi, c'est à mon avis déja fort bien
A bientôt

Calculate
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Re :) merci pour les commentaires, compliments, ça fait plaisir ! c'est vrai aussi que j'était plutôt satisfait de ce 2nd coup ^^ intense moment. Pour info, il y a dans ce coffrage 120 kg de sable vert, les 2 coffres font 45 cm de large par 65 cm de longueur et 14 cm de haut, donc fois deux à remplir, c'est vraiment du sport.. !

pour répondre à CALCULATE : non ce n'est qu'en surface, tout est bien homogène à l'intérieur ( du moins dans les sections des tubes que j'ai découpé, surtout celle de sortie).

Pour cali40 :Cette pièce est issue aussi de 2nde fonderie ( 3ème en fait, en comptant les pièces de récup, voire 4 ème avec la fabrication de l'alu original O_o)

Pour megsolex : les grains sont trop épais aussi je pense, et j'ai l'impression que mon sable n'est pas super collant, les tests de le serrer et le secouer sont concluant, mais quand je gratte dedans par exemple, une fois comprimé, il s'émiette, et j'ai déjà dépassé les doses d'argile, donc à part rajouter de l'eau, je vois pas.

Je pense que je vais bien le mélanger avec un mélangeur à colle et le tamiser vraiment en 0/2 mm plutôt que 3, peut-être que passé une certaine épaisseur, le grain colle moins bien. D'ailleurs, quand j'y repense, il n'y avait globalement que du "petit caillou" de collé à la pièce, et pas de sable genre couleur orange marron... A voir si c'est pas ça.

En attendant : une photo du four avec son aspi + manivelle d'ouverture ( pratique pour pas avoir la tête dans la fumée vraiment DEGUEULASSE, attention donc !)

*old link*

A pluchh
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Salut à tous, un peu d'avancées, et de péripéties ces derniers jours .

D'une, j'ai refait tout mon sable, le 1er essai n'était vraiment pas bon. A peine sec, pleins de petites boules très dures, sable très rugueux, après tamis .. Donc cette fois ci j'ai bien mesuré les doses, tamisé du sable sec avec un tamis #14 ( 0 / 1,6 mm de calibre), mélangé 120g de bentonite avec 1 kg de sable sec et tamisé, et ajouté 2% d'eau. J'ai du en faire 20 kilo en tout. Le tout mélangé à chaque fois avec un mélangeur à colle, un truc qu'on trouve n'importe où pour 2 €. Doux au touché, humide et ne collant pas, aéré, tout ça, nikel. J'étais vraiment à côté de la plaque avant (1ère fondue).

0/ Le tamis
*old link*

J'ai aussi revu mes coffrages à la baisse, ils étaient juste 2 fois trop gros ... Pour info et après test, une hauteur de 2 fois l'épaisseur de la 1/2 pièce souhaitée est suffisante ( et c'est un signe que le sable est bon, on peut manipuler le tout sans soucis après avoir bien tassé). En gros, ma pièce fait 6 cm d'épaisseur, donc les 1/2 moules 3 cm, j'ai fait 2 coffrages de 6,5 cm de haut. Ce qui change des 14 cm d'avant ( 2 brouettes de sables nécessaires pour tout tasser, l'aide de quelqu'un pour retourner les coffres ... n'importe quoi donc .......). J'ai juste coupé mes anciens coffres en 2 donc.

La pièce en bois. Donc réalisé dans des planches que j'ai collé entre-elles. Rabotage du tout à l'épaisseur voulue, puis découpe à la scie à ruban. Enfin, finition des contours au rouleau ponceur monté sur toupie. Le truc, c'est que c'est pas bon. Il faut rajouter des dépouilles partout, donc synthofer, un truc bien chimique qui sèche en 10 minutes pour pas y passer 3 jours, et itérer entre couche de résine, ponçage 120, résine, ponçage, jusqu'à avoir une surface bien plane, et douce au touché. Les nervures de renforts sont faites avec du CP de 5mm afin d'avoir les 10 mm voulu. Les 2 pièces sont centrées grâce au vis traversantes qui maintenaient les 2 planches l'une sur l'autre pendant les usinages précédents. Il suffit de percer et mettre des tourillons, de les poncer pour pas que ça force en les collant l'une sur l'autre, et reboucher les trous des vis en surface avec la résine. Un coup de vernis pour l'humidité et c'est réglé.

1a / La pièce en bois assemblée
*old link*
1b/ Plan de joint - centrage des pièces
*old link*
1c / Dépouilles dans tous les sens
*old link*

Cette pièce m'a bien faite galérer. A deux reprises, les plans de joints n'étaient pas étanches. Problèmes de moules donc. Les photos que j'ai prise sont faites à partir des 1er coffres, on voit quand même la dangerosité du phénomène. Pour remédier à ça, j'ai prit un ancien 1/2 coffre, de 14 cm de hauteur donc. Coupé en 2 à la scie à format, on obtient un peu plus de 6 cm de hauteur ( épaisseur de la lame de scie ...). En ayant pré-percé les flancs avant découpe, on peut y caler 2 tourillons afin de centrer parfaitement les 2 coffres. Mon ancien système d'équerre gitanisé ne valait pas grand chose. Là, il n'y a aucun jeu entre les 2 coffres. Enfin, je me suis fait une plaque dans du CP de 10mm avec gros tasseaux sur 3 bords, de sorte à être bien à plat, et éviter le gaspillage du sable lors du moulage.

2a / Danger
*old link*
*old link*
2b/Le support en CP + Gros tasseaux vissés / collés
*old link*
2c/ les 2 nouveaux coffres
*old link*
2d/ Centrage des coffres
*old link*
2e/ 1/2 pièce + 1/2 coffre - Hauteur du coffre
*old link*
2f/ Les moules + sables tout frais sur la droite - /!\ ancien système de centrage, j'ai encore eut une fuite sur celle-ci /!\
*old link*

Bon j'ai pas de photos de la coulée avec les coffres centrés par tourillons, mais j'ai rajouté sur les coffres des parpaings afin d'être sûr que ça colle bien. Et là c'est une réussite à ce niveau là. L'état de surface est bien plus acceptable. Une état de surface déplorable au niveau des pieds, et à 2 endroits, mais rien de bien gênant puisque je vais découper tout ça.

3a/ Pièce Démoulées
*old link*
*old link*
3b/ Etat de surface médiocre
*old link*
3c/ Les gorges de guidage des supports à roulement
*old link*

D'ailleurs, vu que j'ai pas de fraiseuse, j'y suis à la scie à métaux, la rape, la lime, la meule et ... le ciseau à bois ! Je vais certainement recouler la 1ère pièce, car j'ai les modifs à faire dessus (les gorges de guidage etc ..) en attendant je me fais la main. On fait de jolies copeaux au ciseau ! Ce ne sera pas de la mécanique parfaite, mais ça fonctionnera.

*old link*

Bon, pour couronner le tout, même le plat à tarteà prit sa session. Une belle sculpture orginale en vue :p

*old link*

Enfin, une question. Le sable est réutilisable. Concernant l'humidité, j'y vais petit à petit avec ma petite dose de 2% tous les 4 kilos par exemple et je test avec du tout frais pour comparer. Par contre, dois-je rajouter de l'argile ?

Merci, à bientôt !
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
salut
tu coule trop chaud ,et tu as un probleme d'humidité sur certaines parties de ton moule et a mon avis tu peut rajouter un peu d'argile ou trouver du sable plus fin ,super boulot cela dit tes modeles sont chiadeés j'aurais pas eu la patience chapeau !
cordialement
nico
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Salut,
Qu'est ce qui te fait dire que je coule trop chaud ? L'état de surface ?

J'ai tout le temps un problème quand je sors le coffre sup pour enlever les moules en bois. Le moule en bois sup reste sur celui inférieur, ce qui arrache du sable donc, c'est pourquoi il y a des parties pas trop jolies ... Pourtant les moules sont pas du tout serrés entre eux. Je pense que je dois avoir une partie pas tout à fait plane, ce qui bloque le sable contre la pièce sup.

Pour le sable plus fin, soit je cherche un tamis plus fin, soit directement du sable, j'en ais pas mal dans le jardin du sable, que je fais sécher en quantité avant de tamiser.

Merci pour ta réponse.
 
C
CALCULATE
Ouvrier
Bonjour,
D'abord bravo, car faire une telle coulée n'a rien d'évident. Il y a quelque chose que je n'ai pas pigé. Ta sortie de pièce est belle sauf ce que tu as appelé "état de surface médiocre"; j'ai l'impression que l'alu que tu as coulé n'est pas bien arrivé à cet endroit. Tu as bien mis des masselottes ? et à cet endroit aussi ? Pourtant il me semble bien voir 3 trous dans ton moule, donc tout semble correct.........mystère !!!
D'autre part l'état de surface final n'est pas génial génial (et même l'intérieur ne me semble pas extra, mais sur une photo c'est difficile de porter un jugement). Tu as enlevé une grande épaisseur sur ta pièce sortie du moule ? Il est certain qu'avec une fraiseuse cela irait mieux, mais je suis d'accord avec toi on fait avec ce que l'on a, et pour moi c'est souvent pareil, faire sans avoir les bons outils....pauvre ciseau à bois!!!!
Je ne sais si tu as une grande expérience de la fonderie, mais moi qui en ait une petite, j'ai souvent vu des fondeurs avec de l'expérience, qui faisaient plusieurs pièces identiques et l'une d'elles était mauvaise. Et là c'est un problème car soit on arrive à "rattraper" la pièce, soit par exemple c'est une pièce pour l'armée française et il faut la recommencer !!!
Mais à ta place je serai satisfait, c'est déja pas mal du tout.
Bon courage et à bientôt

Calculate
 
J
jo69
Compagnon
Bravo pour ton boulot .
Il me semble que tu as un effondrement de sable lorsque tu sors ta deuxième partie de ton modèle ou quand tu sépares tes deux chassis ce qui proviendrai d'une contre dépouille dans cette zone ou d'une dépouille insuffisante
je ne pense pas que ce soit un manque de matière.Vérifie bien ce point .
Ne pense tu pas que ton sujet serait mieux dans la rubrique Fonderie ou plusieurs membre plus qualifiés que moi pourraient te donner encore plus de conseils malgré que la lunette soit bien une pièce de tour. voit les modo pour faire le transfert
cordialement
jo
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
C'est exactement ça jo69, pour répondre à calculate, l'état de surface médiocre c'est au niveau des pieds de la pièce, les dépouilles réalisées n'ont pas été suffisantes. Je crois même ne pas les avoir bien réalisées, elles doivent être bombées..

Concernant la finesse du sable, je pense que descendre à du 0/1 mm de calibre lmaxi peut être pas mal, pas plus après pour des raisons de perméabilité du sable. Voici une photo, j'ai juste tenté un polissage sans attaquer la matière profondément, juste un coup de 180/240/500/800/1000 et patte à polir. C'est pour montrer que globalement l'état de surface est quasiment parfait hormis quelques grains incrustés, et des endroits ratés.

*old link*


Et une petite photo aussi pour calculate et le joli copeau d'alu au ciseau ! :D

*old link*

En fait, ce sont les ciseaux TOP BUDGET 5 balles les 5, et sérieusement, l'affutage reste plutôt longtemps avec de l'alu ! C'est pas mal du moins pour dégrossir, car l'Alu et la meuleuse, je déteste.

Je suis complètement satisfait, mais j'aimerai y arriver proprement, c'est ma 3ème vraie coulée, donc j'apprends. Après quelques cours en Fac il y a 3 ans, j'ai une bonne doc pour tout ce genre de délire, industriellement parlant. Je posterai tout ça quand j'aurai la foi de tout scanner !
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Affutage du ciseau après quelques heures d'utilisation, un petit coup de meule et c'est reparti. Angles = idem que le bois, ça marche très biene t sans presque forcer à la main ( pas plus que du bois très dure que j'ai déjà eut l'occasion de sculpter !) + dégrossissage.

*old link*

*old link*

Je vais contacter les modos pour changer de place le sujet, bien vu.. !
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Yep, en me relisant, j'ai oublié de parler d'un truc, non négligeable je pense ... Sur le post où je montre la pièce en bois, la 2ème et 3ème photo, j'avais décidé, comme lors de la conception de la pièce, décidé de faire le trou au niveau du pied pour le boulonnage dès la phase de fondue. Or, si on y réfléchit bien, en laissant un trou pareil, on se retrouve avec un front de coulée qui se sépare pour se re joindre une fois qu'il aurait fait le tour du trou. Ça c'est plus que déconseillé, ça explique pourquoi j'ai rebouché le trou. Il suffit qu'une partie soit plus froide que l'autre, ça ne se soude pas parfaitement, et c'est sur la partie la plus sollicitée, donc j'avais moyen envie d'en faire l'expérience...
 
J
jo69
Compagnon
Hello
si tu coules une nouvelle pièces penses à nous la montrer avec le système de coulé que tu as choisis et les masselottes . Il me semble que tu n'as pas beaucoup de hauteur entre la pièce et le haut de ton moule et que ton entonnoir de coulée n'est pas assez évasé et qu'il manque un peu de masse ce qui devrait améliorer ton aspect. Ne monte pas trop haut en température pour éviter le gazage et les piqures internes
Bonne continuation
jo
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Je reviens depuis pas mal de temps !

J'ai toujours pas pu usiner mes fonderies car déjà, pas de fraiseuses, et j'ai moyen envie de trop "gitaniser " à la lime et tout le reste. Et j'ai passé du temps sur mon tour et d'autres trucs.

Cependant, j'ai relancé le projet, et j'ai noté que j'avais pas bien pensé aux guides, il faudrait plus de matière sur les 120 ° pour incruster les butées dedans, c'est plus simples que comme je comptais faire au début. En plus, après voir laissé un moule dans la voiture même pas 2h, je l'ai retrouvé complètement cintré, transitions thermiques ... C'est ça de faire du cintré en bois massif !

j'ai aussi vu qu'un ami tourneur fraiseur du coin a vraiment aimé cette lunette et en veut une. Complètement confiant concernant la rigidité, d'autant plus qu'un modèle numérique me donne de très bons résultats ( 10 tonne de compression pure pour atteindre la limite élastique d'environ 150 MPa pour de l'Alu de fonderie, bon le reste lâchera avant, c'est sûr, mais c'était juste pour voir la raideur de l'alu seul), c'est plutôt encourageant.

Donc comme tu dis Elvin, je pense proposer mon nouveau modèle à quiconque souhaite une lunette qu'il n'est pas capable de trouver sur le net ou d'occasion. Celle-ci peut être à une hauteur par rapport au banc d'entre 12 et 26 cm, car j'ai laissé de la sur-épaisseur, car il faut l'usiner dans tous les cas pour l'utiliser.

Je posterai des photos quand j'aurai refait les moules, c'est en cours.

A plus !
 
bipbip30
bipbip30
Compagnon
bonjour,

en tout cas tes tâtonnements nous font tous avancer. Ton alu c'est de la récupération et ça, ça n'aide pas car on mélange plusieurs nuances.
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Héhé, tu sais le plus agréable quand je cherche et que j'avance, c'est la partie reportage partage et discussion sur le forum. Voir ce que je n'ai pas vu tout ça :)
Oui concernant l'alu de récup. Après, pour le moment, je ne l'ai pas dit, mais je ne "mélange" pas les parties de récup. Par exemple, si je coule sur une jante, ben je n'utilise que la jante, pas de carters. Donc ça dépend de la quantité. Par exemple pour la lunette, vu qu'il y a 2 pièces conséquentes, je ne prends que des jantes du même modèle, vu que j'ai pu récupérer les 4. Pour la règle de dressage que j'ai faite, pareil, j'y ait mit 2 jantes autres mais les mêmes. les carters seront pour de plus "petites" pièces :) Mais tu fais bien de le dire merci.
 

Sujets similaires

electroremy
Réponses
27
Affichages
801
electroremy
electroremy
R
Réponses
29
Affichages
960
Fred69
Fred69
Teddy-M
Réponses
73
Affichages
5 608
Precis84
P
1
Réponses
27
Affichages
1 147
14.liryC
1
PL50
Réponses
5
Affichages
1 251
marc le gaulois
M
C
Réponses
21
Affichages
2 179
junkdealer
J
joey B
Réponses
6
Affichages
971
MARECHE
M
Watch.Mike.Ing
Réponses
4
Affichages
1 658
roboba
R
M
Réponses
0
Affichages
5 853
metalux
M
T
Réponses
10
Affichages
552
tournevase
T
Haut