Carters en impression 3D

  • Auteur de la discussion rebarbe
  • Date de début
R

rebarbe

Modérateur
Salut

J'ai pour projet de faire les carters de ma cn en impression 3D.

carters impression.jpg

Ce sont les pièces en couleur bleu/vert.
Le tablier est prévu pour être imprimé en deux parties et aucune pièce ne fait plus de 220mm dans sa plus grande longueur.

Mon plan à la base était de les imprimer en nylon sur ma ender 3 s1 pro mais bien qu'elle en ai les capacités, je n'ai pas d'enceinte donc mes essaies de grandes pièces n'ont pas été concluant.

Le plan B c'est de les faire en pla puis de les peindre, je les ai imprimés mais je ne suis pas très content du résultat, je dois mal configurer le slicer sans doute.
Toujours est il que le pla me semble trop fragile dans le temps.

Arrive le plan C, sous traiter à un pro et les faire imprimer dans une matière qui se prêtera mieux au projet.

J'en viens donc à mes questions.
Quelle matière choisir, sachant que je compte les apprêter, les poncer puis les peindre avec une époxy.
Connaissez vous un pro de confiance et à quelle gamme de prix dois je m'attendre.

Merci pour vos réponses.

Rebarbe
 
M

MegaHertz

Compagnon
Bonjour,

Quelle épaisseur as tu prévu ?
En dessous du millimetre ce sera de la biscotte.

En impression 3D maison le plus résistant c'est le PETG

Tu peux avoir mieux avec du PLA ou du PETG armé en fibre de carbon mais il vaudra mieux utiliser une buse en acier.
 
J

James17

Compagnon
Bonjour
Pourquoi ne pas essayer de les imprimer en PETG ?
Ou sinon, tu peux faire une enceinte, il y a plein de solutions sur Thingiverse ou sur YouTube… À la limite, un bête carton fait l’affaire…
 
E

effix

Compagnon
Bonjour,
Avec la vitesses de rotation sur les petites fraiseuses, tu peux avoir des copeaux plus chauds que la température d’impression, donc tu risques d’avoir partout des petites marques.
A+
Xavier
 
A

auberto

Apprenti
salut au minium de l'ABS si tu veux que ça dure après pour la tenue en température évoquée à juste titre par @effix du PA-CF
 
R

rebarbe

Modérateur
Quelle épaisseur as tu prévu ?
Je suis à 5mm mini partout

Pourquoi ne pas essayer de les imprimer en PETG ?
Ca s'imprime bien?

Avec la vitesses de rotation sur les petites fraiseuses, tu peux avoir des copeaux plus chauds que la température d’impression, donc tu risques d’avoir partout des petites marques.
Je n'usine que sous arrosage donc pas de soucies de ce côté là.
 
M

MegaHertz

Compagnon
Je suis à 5mm mini partout
A 5mm même en PLA ça devrait bien tenir.

Dans ton slicer tu as mis combien de contours et quelle épaisseur de trait ?
Si tu n'as qu'un seul contour c'est trop peu.
Avec une buse de 0,4 il te faudra 3 contours pour avoir plus de 1mm d'épaisseur.
Et côté remplissage plutôt 20% en giroide.
 
M

MegaHertz

Compagnon
Mets voir à 4 contours pour être au dessus de 1,5mm d'épaisseur.
Et en layer height tu peux mettre 0,25 ou 0,3 histoire que ça s'imprime plus vite.

Et évidement il faut un certain nombre de couches en bas et en haut
A 0,2 il faudra au minimum 5 couches pleines pour avoir au moins 1mm
A 0,25 5 couches te feront 1,25mm et 1,5mm en 0,3

Et éviter ou réduire autant que possible la ventilation.
Imprimer au plus chaud.
Ca permet d'avoir une meilleur liaison intercouches et une pièce plus solide.
 
R

rebarbe

Modérateur
Merci pour ces infos, j'ai d'autres soucies d'impression.

IMG_20240404_171242.jpg

Là on voit la partie imprimée qui était en bas, avec cet état de surface bizard.
On voit aussi une déformation au niveau de chambrage de la vis.

IMG_20240404_171302.jpg

Là c'est l'état de surface du dessus d'une pièce, ce n'est pas fameux.

J'ai aussi des problèmes au niveau des ajustage entre les différentes pièce, bien que j'ai laissé un jeu de 0.2mm sur mes modélisation.

Un imprimeur pro aurait un résultat beaucoup plus propre?
 
D

Dudulle

Compagnon
C'est déjà très bien, il faut être conscient que ce n'est que de l'impression 3d
 
R

rebarbe

Modérateur
C'est déjà très bien, il faut être conscient que ce n'est que de l'impression 3d
Ah...Bizarrement je suis rassuré sur mes capacités et en même temps déçu de ne pas pouvoir obtenir mieux de mon imprimante :lol:
 
M

MegaHertz

Compagnon
Il y'a tellement de paramètres en impression 3d.
Ça met vraiment beaucoup de temps pour avoir un résultat nickel avec un plastique donné.

Tu t'en tires pas si mal vu que ta pièce est fonctionnelle.

Si tu veux plus de précision il faut commencer par gérer le débit
On imprimer un cube en mode vase avec une largeur de trait de 0.6mm
Ensuite on mesure le centre des faces au palmer, on fait la moyenne des 4 et on ajuste le pourcentage pour avoir effectivement 0.6mm.

Ensuite on imprime un pavé de 50mm de côté et on vérifie que ça fait bien 50
Si c'est pas le cas on modifie le nombre de pas par millimètre en x et y.

Le débit est propre à chaque plastique.
Le nombre de pas par millimètres est propre à la machine.
 
K

kioraven

Apprenti
J'ai pu faire l'ensemble de mes carters en PETG. Je trouve que c'est un bon compromis résistance mécanique, résistance chimique et facilité d'impression.

Mais cela reste une impression plastique. Il y a toujours de la déformation peut être limitée par une chambre avec une température élevée. Par exemple, mes pièces je les imprime avec une température de chambre de 40°C mais une pièce de 200*200*200mm il y a toujours pas mal de déformation => 1-2mm dans certains cas. Voir aussi avec le placement de la pièce qui permet d'avoir la déformation dans une zone moins problématique.

Et l'avantage du PETG c'est que cela se ponce pas trop mal.

Pour avoir fait sous traiter des pièces de cette grandeur en frittage. Il y a aussi des problématiques de déformation. Pour moi c'est surtout au niveau de la conception qu'il faut intégrer les déformations pièces quand on travaille avec du plastique.

Cela reste des carters ! Tes impressions ont déjà l'air très bien.

kio :idea: :idea:
 
M

MegaHertz

Compagnon
Je dois trop regarder youtube où tout est beau du premier coup sans reprise :lol:
Tu voies beaucoup de pièces fonctionnelles sur Youtube ?
En général c'est de la figurine, du pot à crayon et du cossplay.
Des trucs pour lesquels la dimension au millimètre est largement suffisante.
 
R

rebarbe

Modérateur
J'ai vu passer des horloges ou des petits véhicules fonctionnels.
Mais effectivement, que des trucs qui fonctionnent dans le mm.
 
P

phil135

Compagnon
ma matière préférée est l'ASA. mécaniquement c'est comme l'ABS mais avec beaucoup moins de retrait au refroidissement, ce qui fait que ça tient bien mieux sur le plateau (à 105°C).
ça résiste bien aux UV, mais pour le cas présent je ne pense pas que ça ait une importance
se taraude assez bien en M3 4 5 6 pour des fixations avec peu d'efforts (on est dans du plastique)
collable avec superglue + activateur

supports en HIPS, et suppression des support à l'essence de térébenthine pure gemme . le D-limonène est plus rapide, mais introuvable


géométriquement je trouve que le PETG est moins stable, mais c'est une matière avec laquelle j'ai peu insisté
taraudage pénible (le taraud a tendance à coller)
 
L

la goupille

Compagnon
Bonjour
Du limonène ICI.
L'un d'entres nous utilise même du limonène bio. ( qu'il se dénonce !)
Luc
 
  • Réagir
Reactions: myf
F

furynick

Compagnon
Tu voies beaucoup de pièces fonctionnelles sur Youtube ?
Je n'imprime que des pièces fonctionnelles, en général avec une tolérance qui tourne autour de 3 dixièmes.
On trouve beaucoup de vidéos de pièces articulées (robot, mains, charnière, etc) avec des tolérances qui doivent tourner autour des 2 dixièmes.
A mon avis une machine très bien réglée et bien rigide doit pouvoir tenir le dixième mais je doute qu'on puisse faire mieux.
Faut passer sur de la résine pour descendre en dessous (50 microns).
 
P

phil135

Compagnon
oui, ce type d'insert est plus rigoureux (ruthex m'a l'air pas donné, ça doit être de la vraiment bonne)
mais dans beaucoup de cas visser directement dans le plastique est bien suffisant. de plus la légère adhérence du plastique procure un frein au dévissage qui m'arrange dans la plupart des cas
 
F

furynick

Compagnon
Perso j'utilise aussi le taraudage dans le plastique depuis mes débuts et aucun souci.
Prévoir suffisamment d'épaisseurs de mur (2x le pas de vis).
 
M

MegaHertz

Compagnon
Je n'imprime que des pièces fonctionnelles, en général avec une tolérance qui tourne autour de 3 dixièmes.
On trouve beaucoup de vidéos de pièces articulées (robot, mains, charnière, etc) avec des tolérances qui doivent tourner autour des 2 dixièmes.
A mon avis une machine très bien réglée et bien rigide doit pouvoir tenir le dixième mais je doute qu'on puisse faire mieux.
Faut passer sur de la résine pour descendre en dessous (50 microns).
Si tu imprimes tout le bazar sur la même machine c'est une homothétie et ça marchera bien.
C'est uniquement quand on confronte un print à quelquechose d'éxistant ou à la production d'une autre machine que le dimensionnement juste devient critique.

J'avais vu par exemple une impression d'un support pour adhésif.
Quand le youtubeur tentait d'y mettre le rouleau de scotch ça ne fonctionnait pas.
Sa méthode ?
Mesurer le print, jeter le print inutile, faire une regle de 3 et rentrer le pourcentage dans le slicer.
La vidéo illustrait comment faire un print aux dimensions exactes :mrgreen:

Je suis d'accord avec toi à propos du 10e de précision avec une FDM bien réglée mais ça n'est pas magique.
On peut avoir une bonne précision à condition d'avoir vérifier les step/mm, la perpendicularité des axes et pour chaque filament le débit.
Et là oui on a une machine précise parce que la FDM suit le gcode avec une très bonne répétabilité.
 
Dernière édition:
F

furynick

Compagnon
Il peut y avoir plusieurs raisons à ça.
Le rouleau de scotch n'est pas forcément normalisé donc le diamètre intérieur était peut-être plus petit que celui du concepteur du modèle.
La machine peut aussi avoir un pb de réglage et imprimer avec un facteur d'agrandissement/réduction (valeurs de steps/mm erroné).
Le plastique utilisé peut avoir un retrait plus important auquel cas il peut y avoir des profils de plastique à modifier dans le slicer pour qu'il compense les fluctuations du matériau.

J'ai toujours imprimé en ABS/ASA et j'ai toujours réussi à faire des imbrications en prenant une marge de 0,2 à 0,35mm entre les pièces d'un assemblage selon la nature de la jonction (mobile ou définitive). Et c'est une machine DIY donc très loin de la précision des machines "industrielles".
 
D

Doctor_itchy

Compagnon
meme bien réglée c'est compliquer , le type de plastique et son taux d'humidité vont déja altéré sa régularité :)

mais on peu faire des piece "mécanique" en impression fdm , y a un anglais qui fait ses robot et partie mobile de la sorte , d'autre font des robot 6axe aussi , mais meme si ça marche ce n'est pas "précis" comme si c'etait usiné en alu ou acier , disont que pour du proto rapide avant de fabriqué en "solide" c'est interessant pour validé une cinématique un concept ect , mais pour des piece simple c'est parfait , des cache aussi , faut juste les imprimé pas trop vite pour les couche adhere bien , et choisir le plastique adapté aussi ! ici du petg serais bien :) abs ou pla c'est limite quand meme !
 
D

Dudulle

Compagnon
oui, ce type d'insert est plus rigoureux (ruthex m'a l'air pas donné, ça doit être de la vraiment bonne)
mais dans beaucoup de cas visser directement dans le plastique est bien suffisant. de plus la légère adhérence du plastique procure un frein au dévissage qui m'arrange dans la plupart des cas

Ca ressemble quand même beaucoup aux inserts qu'on trouve sur ali (pour moins cher), à mon avis ça sort même de la même usine.
 
F

furynick

Compagnon
On est d'accord, le FDM c'est du prototypage rapide ou de la déco, on ne pourra jamais comparer une pièce imprimée à une pièce usinée ni même à une pièce injectée.

Toutefois, on peut tout de même sortir des pièces mécaniques correctes qui, si elle sont utilisées dans le domaine mécanique du matériau, feront très bien le job.

Il y a quelques exemples de réducteurs cycloïdaux tout a fait fonctionnels en impression 3D et les perfs sont loin d'être dégueu. Il est évident que ça s'usera vitesse grand V et que les contraintes mécaniques sont très limitées mais en sachant ça il y a forcément des domaines d'application compatibles.
 

Sujets similaires

Tom_Franche_Comté
Réponses
8
Affichages
722
peps
Jeandominiquelaure61
Réponses
17
Affichages
1 299
BidouilleMeca
BidouilleMeca
MECAJACK
Réponses
5
Affichages
839
MECAJACK
MECAJACK
B
Réponses
11
Affichages
560
BidouilleMeca
BidouilleMeca
N
Réponses
6
Affichages
513
Nesa
N
R
Réponses
20
Affichages
1 032
la goupille
L
E
Réponses
9
Affichages
815
effix
E
fauxjetons
Réponses
3
Affichages
942
MegaHertz
M
S
Réponses
6
Affichages
6 496
Sambricole
S
H
Réponses
9
Affichages
1 653
DeepSilence
D
geo1_20
Réponses
20
Affichages
1 121
laboureau
laboureau
Haut