Restauration d'une machine à sous

  • Auteur de la discussion Ange04
  • Date de début
A

Ange04

Nouveau
Bonjour à tous,
depuis des années je consacre mon temps de retraité à la restauration de machines à sous et autres objets mécaniques fin 19ème-début 20ème siècle.
quelques exemples :
DSC_0057.JPG
IMG_0561.JPG

IMG_20220929_182613.jpg
IMG_20220917_114954.jpg

IMG_20230503_091649.jpg
Avant-Apres_1.jpg


actuellement je travaille sur deux machines 'Caille Ben-Hur' qui me posent un vrai problème de restauration.
j'ai récupéré ces deux machines au rabais chez un brocanteur car elles étaient hors d'état de fonctionner. la restauration globale bien que délicate ne pose pas de sérieux problème sauf sur un point concernant une pièce maitresse du jeu, une roue à cames en laiton qui exécute plusieurs fonctions combinées (et c'est cela qui pose problème) .
en façade de la machine, vu avec les yeux du joueur, il y a un disque divisé en 50 secteurs de gains et à l'intérieur de la mécanique il y a sur le même axe cette roue dentée qui permet dans un premier temps lorsque le joueur abaisse la poignée de jeu de lancer la rotation du disque par l’intermédiaire de la crémaillère à 75 dents, puis dans un deuxième temps de bloquer la rotation sur une position aléatoire et finalement de déterminer par l'intermédiaire de palpeurs quel est le gain du joueur.

voici une machine vue de l'extérieur et la roue interne sous 3 angles : côté encoches d'arrêt, côté crémaillère de lancement de la rotation, et le profil de la crémaillère
facade ben-hur 1908.png
P_20240609_094354.jpg
P_20240609_094410.jpg
P_20240613_213037.jpg


et c'est là que les emm... commencent , comme on peut le voir la roue comporte 21 encoches alors que le disque comporte 50 secteurs ... ça sent mauvais
ces machines ont été tellement bricolées que le résultat est un grand n'importe quoi, un assemblage de bric et de broc de pièces provenant de différentes machines.

La solution la plus simple et la plus élémentaire : refaire sur photoshop un disque à 21 secteurs , ça me prends 3/4 d'heure mais c'est trop simple et dans l'esprit ça ne me plaît pas, j'aime bien les 50 secteurs en façade.

Une autre solution : raboter les 21 dents jusqu'au diamètre de la crémaillère et faire faire une découpe d'une couronne 50 dents qui viendra s'ajuster à la place. cette solution paraît sympathique mais génère un autre problème, celui des trous ... on voit que le disque est percé de 21 trous (correspondants aux 21 encoches) pour les palpeurs de gain et donc maintenant avec 50 encoches il faut boucher les 21 trous et en percer 50 nouveaux aux bons emplacements. c'est probablement faisable en bouchant les trous avec des inserts laiton et un coup de brasure par dessus suivi d'un surfaçage au tour pour avoir une face propre avant les nouveaux perçages mais je ne suis pas spécialiste de la soudure/brasure et surtout il s'agit d'une solution sacrificielle, j'altère irrémédiablement ma roue et si jamais, pour je ne sais quelle raison, le processus foire je peux balancer ma machine à 1.500€ à la poubelle ....
à 70 ans j'ai appris à me méfier des coups fourrés et je préfèrerais garder cette solution comme dernier recours, juste avant d'appeler le curé du village pour les derniers sacrements.

il me reste donc encore quelques options à étudier avec les solutions 'modernes', numériques, scan, impression 3D .... et c'est pour cela que je viens poser des questions ici, pensez-vous possible de créer de toute pièce un clone de cette roue en la modifiant au passage de 21 à 50 encoches ?
probablement en créant un modèle numérique pour une impression 3D métal, mais je ne connais personne dans ce milieu de conception 3D
 
M

MegaHertz

Compagnon
et c'est là que les emm... commencent , comme on peut le voir la roue comporte 21 encoches alors que le disque comporte 50 secteurs ...
Bonjour,

21/50 ça ne tombe jamais juste et c'est peut être le résultat escompté pour un fonctionnement pseudo-aléatoire.
- L'ancêtre de la fonction RND -
 
Dernière édition:
Z

ZAPJACK

Compagnon
Perso, ce qui me fait peur, ce sont les arrêtes.
Les trous, on peut les copier. Les dents, en se cassant le nénète, on doit y arriver, mais les crêtes????
Qui a une idée?
LZ
 
Y

Yoda78

Compagnon
Perso, ce qui me fait peur, ce sont les arrêtes.
Les trous, on peut les copier. Les dents, en se cassant le nénète, on doit y arriver, mais les crêtes????
Qui a une idée?
LZ
Etau limeur + diviseur + outils de forme (pour les dents du rochet)
 
A

Ange04

Nouveau
Bonjour,

21/50 ça ne tombe jamais juste et c'est peut être le résultat escompté pour un fonctionnement pseudo-aléatoire.
- L'ancêtre de la fonction RND -
non ça n'est pas cela, le disque et la roue sont solidaire du même axe, les 21 encoches de la roue vont toujours correspondre aux mêmes 21 secteurs du disque, en conclusion 29 secteurs sont neutralisés et ne sortiront jamais, c'est du vol :ripeer:
 
A

Ange04

Nouveau
Je profite de mon passage sur ce forum pour partager une expérience très positive et très surprenante, voir même complètement bluffante, il s'agit de la découpe à l'eau qui concurrence haut la main la découpe laser industrielle, je n'ai pas parcouru le forum et peut-être en avez vous déjà parlé dans un autre post mais pour ceux qui ne connaîtraient pas cette technique je joint une photo concernant la crémaillère d'un baromètre type Torricelli époque Directoire que j'ai restauré cet hiver, résultat vraiment parfait, aucune bavure, précision supérieure au laser ... que du bonheur
https://www.lodecoupe-design-industrie.com/

P_20240422_092908.jpg
 
A

Ange04

Nouveau
Ce n'est pas le principe de base de la machine à sous ?
ce n'est pas du vol si les règles sont connues et acceptées de facto par les joueurs qui misent sur le facteur chance, comme au loto par exemple, mais neutraliser des positions sur la machine change complètement la donne, par exemple si je neutralise la position jackpot les joueurs vont se ruiner en courant après une combinaison impossible à obtenir et là on sort des clous.
 
R

Roland DENIS

Compagnon
Boudi quelle mécanique!! je découvre c'est super et bon courage pour tes réussîtes .
 
Y

Yoda78

Compagnon
Comment et où peut on découvrir les secrets de ces mécaniques incroyables.
J'aimerais beaucoup comprendre comment ça fonctionne et pouvoir suivre toute la chaîne cinématique. Enfin, s'il n'est pas nécessaire d' être un génie, parce que là....mes chances de succès sont irrémédiablement réduites....
 
E

effix

Compagnon
Bonsoir,
En fait la seule vraie question est: es-tu capable de dessiner la nouvelle roue? Pour la réalisation, la moindre fraiseuse numérique sera capable de le faire puisque on est dans du laiton.
À+
Xavier
 
A

Ange04

Nouveau
Comment et où peut on découvrir les secrets de ces mécaniques incroyables.
de plus en plus difficile de trouver de la documentation, donc de plus en plus cher, quasi uniquement en anglais, et de toute façon il faut avoir la machine sous les yeux pour étudier et comprendre la dynamique.
un exemple de guide maintenance : https://www.leboncoin.fr/ad/collection/2313632143
la Watling ROL-A-TOP qui correspond : introuvable
Pour commencer, un bon début est de consulter le site de mon ami Stéphane, un puits de connaissance depuis 40 ans :
 
S

sevictus

Compagnon
Bonjour
Sur le plan il n'y a pas les 50 perçages, comment sont-ils disposés ?
 
C

chabercha

Compagnon
Bonsoir
@Ange04 bienvenue sur usinages.com.
Belle passion que tu as là.
quelqu'un qui sache modéliser la roue à partir d'un plan ...
Avec les technologies actuelles, pas possible de modéliser à partir de la pièce elle même ?
A+Bernard
 
A

Ange04

Nouveau
Bonjour
Sur le plan il n'y a pas les 50 perçages, comment sont-ils disposés ?
je devrai faire les perçages ultérieurement, après marquage directement in situ sur la machine pour tenir compte de tous les jeux, la machine n'est plus toute jeune.
 
A

Ange04

Nouveau
Bonsoir
Avec les technologies actuelles, pas possible de modéliser à partir de la pièce elle même ?
A+Bernard
je ne suis pas spécialiste mais j'ai le sentiment que ça ne sera pas plus long et aussi que ça sera plus précis de tout créer à partir de rien que de scanner, affiner le scan, modifier les 21 encoches en 50 etc ...
j'utilise de temps en temps fusion 360 pour modéliser des pièces simples, mais celle là est trop complexe pour moi, quelqu'un qui maîtrise bien l'affaire va modéliser la roue en moins d'une heure.
 
S

serge 91

Lexique
Pour les 50 encoches, je pense que tu as intérêt à les faire toi-même à partir d'un disque plein (juste marqué à leur emplacement).
De cette façon, tu pourras les ajuster en profondeur en fonction du mécanisme.
Quelques coups de limes carrée ne doivent pas te faire peur, j'imagine..............
 
Y

Yoda78

Compagnon
je ne suis pas spécialiste mais j'ai le sentiment que ça ne sera pas plus long et aussi que ça sera plus précis de tout créer à partir de rien que de scanner, affiner le scan, modifier les 21 encoches en 50 etc ...
j'utilise de temps en temps fusion 360 pour modéliser des pièces simples, mais celle là est trop complexe pour moi, quelqu'un qui maîtrise bien l'affaire va modéliser la roue en moins d'une heure.
Encore faut il avoir la cotation complète. A partir d'un plan 2D avec toutes les vues et détails nécessaires y compris la définition des dents, ce n'est pas trop compliqué à modéliser en 3D. Le plus gros du boulot est la définition complète de l'objet.
 
A

Ange04

Nouveau
Ce n'est pas le principe de base de la machine à sous ?
Un exemple basique du principe de la machine à sous gérée par la mafia :
1) on note sur la roue que les encoches correspondant à des gains élevés (avec des repères de couleur) sont plus petites donc statistiquement moins favorables au joueur.
2) devant chacune de ces petites encoches à gain élevé on voit un trou taraudé à côté du repère, ce trou signe la préméditation de vol car il permet d'y visser une petite pièce qu'on appelle un bug permettant de masquer l'encoche et donc de neutraliser la position de gain.

une photo de intérieur/extérieur de la même machine mises en vis à vis montre bien le stratagème
recto-verso_ 50.png

en position zéro l'ergot est enfoncé dans l'encoche 0 de la roue et en façade la position 0 est en face du repère
14 crans plus loin en façade on voit un gain de 100 mais .... sur la roue il y a un 'bug' qui va neutraliser l'arrêt sur cette position :smt077
le joueur pense avoir 2 / 50 de gagner 100 mais en réalité il n'a que 1 / 50

Cette machine est particulièrement diabolique, sur 14 positions payantes 7 sont neutralisées par un bug ... pas cool
 
S

sevictus

Compagnon
c'est bien ce que je cherche, quelqu'un qui sache modéliser la roue à partir d'un plan ...


Voir la pièce jointe 890685
J'ai dessiné la pièce, mais il me reste quelques incertitudes, sur la forme de la gorge, l'alignement de la crémaillère avec les encoches, et la forme de la couronne extérieure me parait très pointue...
J'ai mis les cotes exactes, mais pour une fabrication par impression 3D puis reprise il vaut mieux laisser un peu de matière en plus.
roueEncoches1.png

roueEncoches2.png
 

Fichiers joints

  • roueEncoches.SLDPRT
    452.6 KB · Affichages: 4
  • roueEncoches.STL
    1.8 Mo · Affichages: 4
A

Ange04

Nouveau
J'ai dessiné la pièce, mais il me reste quelques incertitudes,
Déjà un grand merci pour ton travail et ton aide :smt038
étant par nature assez pessimiste je ne pensais pas trop recevoir de réponse et par ailleurs plus j'avance sur le projet et plus j'enfile les incertitudes dont tu parles comme les perles sur un collier .. alors hier soir je me suis lancé dans une entreprise que je voulais éviter depuis le début, ressortir mes dossiers Blender que je n'ai pas utilisés depuis au moins 10 ans pour voir s'il m'en restait quelque chose et si j'arrivais à me dépatouiller avec. Eh bien contre toute attente, la reprise a quand même été douloureuse, j'y ai passé une bonne partie de la nuit, mais finalement j'ai retrouvé quelques automatismes pour pouvoir pondre un modèle.
En définitive je crois que ça vaut mieux comme ça, quand on a un projet clair et net ça ne pose pas de problème de confier la conception à autrui à partir d'un plan stabilisé, mais dans mon sujet rien n'est clair, rien n'est net et rien n'est stable plus de 3 heures !!
Depuis plusieurs semaines que j'ai démonté cette machine et découvert cette incohérence entre la roue interne et le disque en façade je suis passé par toutes les couleurs de l'arc en ciel , est-ce que je conserve la roue et j'adapte la façade ou le contraire ? ce modèle de machines existe en plusieurs versions mais toutes ont soit 50 soit 25 positions de gain alors pourquoi sur ma machine il y a une roue à 21 ?? ça ne serait pas une erreur de fabrication et du coup j'ai peut-être entre les mains une pièce exceptionnelle recherchée par tous les collectionneurs et qui vaut 1 million de dollars ?? (naan je déconne)
bon c'est décidé je refais la roue, mais comment ? sur les photos on voit qu'elle a été moulée à l'époque, faire couler une pièce en laiton aujourd'hui ça doit pas être simple et ça doit coûter un bras, la faire usiner ça doit être possible mais c'est pas si simple qu'il n'y paraît il y a 2 système de dents perpendiculaires entre eux et sur des surfaces courbes, je ne suis pas un spécialiste des machines outils numériques, je ne sais pas trop si on peut faire ça,
on pourrait peut-être la faire en plusieurs morceaux, un axe tourné, le plateau avec les encoches en découpe laser, la crémaillère je sais pas trop comment ...
et en quelle matière, je la refais en laiton ? dans un plastique des impressions 3D ? un mix des deux ? ça va tenir les sollicitations de la mécanique ?
et j'ai pas encore parlé des trous au milieu, je voulais les percer en dernier avec la roue montée en place, mais ça va être super galère et je crois qu'il va être préférable de les percer au moment de l'usinage ou du moulage ... mais il ne faut pas se louper dans leur positionnement, si un trou n'est pas au bon endroit ne serait-ce que d'1 millimètre le joueur ne recevra pas son gain et la roue finira à la benne.
et c'est comme ça tous les jours, je pars dans une direction et c'est une impasse, dans une autre c'est un prix exorbitant, ailleurs c'est très compliqué techniquement,

au point où j'en suis, tous les ateliers équipés en numérique que j'ai pu contacter m’ont répondu que ce n'était pas faisable,
imprimer en 3D une pièce en résine pour en faire un moule puis faire une coulée de laiton revient à 1.500€ ttc , c'est plus cher que la machine !
vu le bordel je ne veux pas toucher à la roue que j'ai comme modèle, à la fin si rien ne débouche tant pis, je la remonterai et je modifierai l'affichage en façade, j'ai déjà préparé un fichier photoshop à 21 secteurs qui correspondent aux trous de ma roue au cas où ...

1718981279973.png


je vais conserver ton modèle sous le coude mais je vais aussi avancer sur le mien que je pourrai faire évoluer en fonction du contexte sans venir t'emmerder toutes les 5 minutes ...déjà tu vois que j'ai raccourci les pointes extérieures, tu as vu aussi qu'elles étaient trop profondes.
j'ai plaqué une UV map dessus pour avoir la correspondance des secteurs couleur en face avant, lorsque je serai assis à l'arrière ça me permettra de positionner avec précision les centres des 50 trous de gains sur la maquette en papier millimétré que je vais faire, pour pouvoir les positionner ensuite dans Blender.
et du coup avec Blender je peux aussi modéliser de petites pièces que j'aurai probablement besoin de modifier sur la machine, pour les faire découper.

1718981728113.png


Ensuite je vais faire imprimer un prototype en résine 3D pour 70€ et je déciderai à ce moment là de la suite à donner.
Merci encore pour ton aide.
 

Sujets similaires

G
Réponses
10
Affichages
1 065
gustavox
gustavox
S
Réponses
8
Affichages
407
sangten
S
J
Réponses
33
Affichages
2 765
philippe2
philippe2
biscotte74
Réponses
31
Affichages
27 209
kiki86
kiki86
A
Réponses
65
Affichages
4 474
moufy55
M
Tom_Franche_Comté
Réponses
15
Affichages
1 951
la bricole 76
la bricole 76
E
Réponses
5
Affichages
1 183
chabercha
C
Vapomill
Réponses
5
Affichages
2 239
tournele
tournele
B
Réponses
62
Affichages
4 040
Benobo
B
Haut