Dépannage Sidermo (Sidermeca) CQ6230A - Défaut avances

M
Moi37
Compagnon
Bonjour,
Petit souci avec mon tour....
C'est la première fois que j'utilisais un mandrin à pince ER monté sur ma broche. Confiant des courses car habitué à mes mandrine à mors.
Hélas.... C'était sans compter avec la protection de vis mère en ressort "feuillard", celle-ci "mange" 10 cm de course. Je sais, j'aurais du l'enlever comme certains l'ont fait ici.....
Bilan, avec avance auto, mon trainard est arrivé en butée sur cette protection, la goupille de la barre de chariotage a tardivement cassé.
Depuis j'ai un saut en avance longitudinale auto ainsi qu'en avance manuelle bien sensible dans le volant et bien visuelle pendant le déplacement du trainard. En auto, le chariot fait une pause et en manuel, j'ai un "coup" de vide dans le volant (presqu'un 1/2 tour tout de même ) .
J'ai un peu analysé, rien d'anormal sur la crémaillère, rien sur le pignon qui engrenne dessus, forcément ça se situe sur un couple dans le trainard. Je suis bon pour le déposer.
Quelqu'un a-t-il déjà fait cette manip' ?
Avant que je ne fonce tête baissée, quelques conseils ou procédure de dépose seraient les bienvenus.
Merci d'avance.
 
J
jf62
Compagnon
Bonjour
Tour genre BV20 ou la vis mère fait tout ou il y a une barre de chariotage ?
 
S
serialbrother
Apprenti
Salut,

Normalement sur la barre de chariotage, il y a un débrayage automatique en butée avec deux billes et deux ressorts.
La goupille de sécurité est sur la vis mère.
J'ai un équivalent du CQ6230 de marque HBM.
J'avais eu un problème du genre quand dans mes premiers usinages, la pièce était sortie des mors pour venir heurter le chariot porte outils.
Conséquence, le pignon qui entraine sur la crémaillère cassé, et une dent de crémaillère abimée.
J'ai dû démonter le tablier. Pour cela il faut sortir barre de chariotage, vis mère et barre de commande par la droite après avoir enlevé le support en bout.
Puis, il faut descendre le tablier en le désolidarisant du trainard. il doit y avoir 4 vis CHC. Attention, c’est lourd. Donc prévoir support pour ne pas que ça tombe. Et après tu peux voir l'intérieur. Éventuellement vidanger le tablier avant le démontage.
Tu peux trouver des pièces chez RC machines. Moi j’avais trouvé le pignon chez eux.

A+

Claude
 
F
ferdi26
Compagnon
Bonjour j'ai le même tour et j'ai eu un problème similaire mais chez moi c'est la goupille qui maintient le pignon sur l'axe du volant à l'intérieur du traînard qui a cassé et cela a dû faire un arrachement de métal à l'intérieur du coup le pignon a grippé sur l'axe qui s'est légèrement voilé je n'ai pas pu sortir le pignon et son axe du coup je suis arrivé à redresser l'axe qui s'est voilé ,maintenant je n'ai plus de point dur j'ai remonté comme ça ça entraîne bien par contre je n'ai pas pu démonter la vis mère et la barre chariotage car les goupilles étaient enmanchées trop fort j'ai sorti la boîte du traînard comme ça après avoir enlevé le palier en bout .
 
M
Moi37
Compagnon
Bonjour j'ai le même tour et j'ai eu un problème similaire mais chez moi c'est la goupille qui maintient le pignon sur l'axe du volant à l'intérieur du traînard qui a cassé et cela a dû faire un arrachement de métal à l'intérieur du coup le pignon a grippé sur l'axe qui s'est légèrement voilé je n'ai pas pu sortir le pignon et son axe du coup je suis arrivé à redresser l'axe qui s'est voilé ,maintenant je n'ai plus de point dur j'ai remonté comme ça ça entraîne bien par contre je n'ai pas pu démonter la vis mère et la barre chariotage car les goupilles étaient enmanchées trop fort j'ai sorti la boîte du traînard comme ça après avoir enlevé le palier en bout .
Bingo!!!!
Tout pareil.......
J'ai déposé l'ensemble vis et volant du transversal pour jeter un œil par le petit passage ainsi ouvert.
Il y a une roue dentée qui engrenne sur le pignon lié au volant et c'est bien la goupille Mécanindus qui est cisaillée. D'un côté, l'extrémité est absente, de l'autre, elle gigote et on voit bien la fraction de liberté angulaire de ce pignon sur son axe.
Vu qu'il manque un petit bout de goupille, il est forcément en train de se balader au fond du tablier. Passage obligatoire par sa dépose donc ...... Ça permettra de voir si y'a pas plus de casse.
Par contre, malgré le peu de visibilité par l'emplacement de la vis de traversal, ça m'a laissé perplexe sur la lubrification. Le niveau d'huile est bon d'après la fenêtre de contrôle, mais je trouve les pignons peu gras. Quasi secs, ils ne souillent même pas le doigt.....
Donc si j'ai bien compris, sous réserve que les goupilles soient déposables, je dépose le bloc de paliers de droite et barre de chariotage, barre de commande moteur et vis mère sortent sans aucune autre retenue par la droite?
Bonne idée que j'ai eu de placer le tour presque dans un angle de murs...... Si ça passe, ça va être juste!
 
Dernière édition:
F
fevre georges
Apprenti
Bonjour
Quatre boulons a démonter sur le dessus et désaccoupler la vis mère au deux extrémité
Georges
 
Dernière édition par un modérateur:
M
Moi37
Compagnon
Bon, ben "y'a plus qu'à"....... je vais tenter cette semaine.
Merci
 
Plastoc231
Plastoc231
Apprenti
Il doit être possible d'installer une goupille fusible sur les manchons d'accouplement de la vis et de la barre. Sur mon CQ6133 j'ai repercé le manchon pour remplacer la clavette d'entrainement en acier de 4mm (!!!!) par un bout de baguette de brasure. En plus abouti, Squal112 à installé un débrayage à billes sur la vis mère. Le principal c'est que ça disjoncte en cas de problème...
Bon courage
 
M
Moi37
Compagnon
J'ai bien progressé, pas trop évident au vu de la doc et de ses éclatés.
Ce tour (CQ6230A1) de Sidermo a une doc française épouvantable. Les infects schémas sont des photocopies de photocopies de....bref, vous avez compris. On s'en sort avec le fantaisiste livret d'origine.
Y'a tellement de clones que, physiquement, y'a plein de trucs qui ne correspondent pas. Même la gamme de vitesses de broche donnée sur papier, n'a rien à voir avec la boîte du tour.
Pour la boîte des avances, 3 sont présentées sur doc, y'a même pas la mienne qui est en fait un mix des 3....
Bref, j'ai désaccouplé la vis mère et les barres. Vis mère et barre de chariotage sont raccordées aux sorties d'arbres par manchons et double-goupilles une conique acier et une en laiton (fusible?).
La barre de commande de mise en rotation est en emmanchement simple, liaison par goupille Mécanindus.
J'ai déposé le tablier et tout inspecté, par chance, seule une goupille Mécanindus était cisaillée, pas d'autre casse, j'ai récupéré les 3 bouts et décrassé le tablier. L'huile était dégueux-dégueux, couleur caramel de Flamby avec un épais dèpôt très ferme au fond mêlé à de petits copeaux d'usinage. Comment arrivent-ils à entrer dans ce carter quasi fermé??? Sûrement par le passage de la vis du transversal.....
De nombreuses vis n'étaient pas (plus?) serrées, voire bien dévissées.
Je comprends mieux le faible coût des machines chinoises de cette catégorie, y'a plein de trucs anti-mécaniques, de pièces faiblement dimensionnées et aucune finition.
Anecdote, la vis mère engrenne sur un couple vis sans fin et roue creuse. La vis sans fin est logée dans un support rapporté sous le tablier. Pour caler de niveau ce support pas de clinquant mais..... un repère rappelant la valeur de déplacement d'une division, vous savez, les petites plaques alu rivetées près des volants et manivelles!
Je comprends mieux pourquoi la pignonnerie était si "sèche". Le hublot de niveau avait gardé prisonnière de l'huile, alors que le niveau réel était bien plus bas.
Ce soir tout est remonté.
Il me reste à remplir d'huile, et d'ailleurs sur ce point que recommandez-vous comme lubrifiant. La doc évoque des qualités introuvables et j'ai perdu mes notes pendant mon déménagement.
J'ai fait des photos de toute l'opération. Je pense créer un sujet spécifique dépose-repose de tablier que je publierai plus tard.
 
M
Moi37
Compagnon
Salut,

Normalement sur la barre de chariotage, il y a un débrayage automatique en butée avec deux billes et deux ressorts.
La goupille de sécurité est sur la vis mère.
J'ai un équivalent du CQ6230 de marque HBM.
J'avais eu un problème du genre quand dans mes premiers usinages, la pièce était sortie des mors pour venir heurter le chariot porte outils.
Conséquence, le pignon qui entraine sur la crémaillère cassé, et une dent de crémaillère abimée.
J'ai dû démonter le tablier. Pour cela il faut sortir barre de chariotage, vis mère et barre de commande par la droite après avoir enlevé le support en bout.
Puis, il faut descendre le tablier en le désolidarisant du trainard. il doit y avoir 4 vis CHC. Attention, c’est lourd. Donc prévoir support pour ne pas que ça tombe. Et après tu peux voir l'intérieur. Éventuellement vidanger le tablier avant le démontage.
Tu peux trouver des pièces chez RC machines. Moi j’avais trouvé le pignon chez eux.

A+

Claude
Sur le mien, aucun accouplement "débrayable" avec billes, goupilles partout, vis mère, barre de chariotage et barre de mise en marche.
Y'a plein de clones qui, souvent, n'en sont pas dès qu'on approche des entrailles. J'ai comme exemple ma scie à ruban HBM , un copain en acheté une moins chère, supposée clone. Sur son exemplaire, le volant "libre" n'est pas sur roulement, un simple alésage de cette roue en fonte emmanchée sur l'arbre, vis en rondelle en bout, même pas une bague en bronze, aucun graisseur. Autre truc son arrêt automatique de fin de descente de l'archet est un simple contacteur dans lequel circule le 230V issu de la prise avant d'aller alimenter le boitier de commande. Même pas de gaine thermo sur les cosses soudées, super s'il avait eu l'idée de lubrifier à l'huile soluble. On a tout décablé et refait en basse tension.
 

Sujets similaires

L
Réponses
3
Affichages
3 528
Legnano
L
U
Réponses
81
Affichages
7 556
fauxjetons
fauxjetons
DA l'Auvergnat
Réponses
34
Affichages
10 457
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
yateri
Réponses
3
Affichages
4 495
yateri
yateri
Haut