Restauration Sauvetage d'une ancienne Schaublin SV12

  • Auteur de la discussion aroy
  • Date de début
aroy
aroy
Compagnon
Ok, bon tout le monde semble être raccord pour éviter le graissage abusif du roulement hyper précis et hyper cher si besoin de le remplacer.

Visuellement le mien n'a pas l'air d'avoir trop morflé, la graisse était encore bien orange et ne présentait pas de trace de poussière d'acier (c'était pas de la pâte à roder)

Je vais passer un coup d'huile donc et un coup de pompe de temps en temps lors de l'utilisation.
 
aroy
aroy
Compagnon
La contrainte du resserrage ?
Resserrage de la broche avec l'ecrou au dessus de la tête ?
 
jeanmichel1946
jeanmichel1946
Compagnon
Bonjour,

Avant de huiler ton roulement à deux rangées de rouleaux cylindriques essaies de mesurer ton jeu radial au niveau du nez de la broche.
Si tu trouves plus de 0,002 mm il faut visser l'écrou à créneaux n°88 sur ton plan. Le plus difficile c'est de remboîter le roulement car avec si peu de jeu on arrive systématiquement à éjecter un rouleau.

Jean-Michel.
 
aroy
aroy
Compagnon
Oui effectivement c'est ce que preconise la notice.
A mon avis remettre le roulement ne va pas être une partie de plaisir. Surtout a sec. Mais avant il faut que je récupère un comparateur au micron, je suis pas équipé pour faire cette mesure pour le moment.
 
M
metalux
Compagnon
La contrainte du resserrage ?
Resserrage de la broche avec l'ecrou au dessus de la tête ?
oui oui c'est bien ça et pas toujours si facile quoi qu'on en dise, pas assez serré il y a du jeu, trop serré c'est les roulements qui degustent
 
aroy
aroy
Compagnon
Ben là je suis coincé effectivement tant que je n'ai pas de comparateur au micron pour le montage.
Bon je pense que le montage initial était bon, avec peu être plus de jeu que nécessaire.
Si je remonte sqns toucher au réglage, je devrais être pas trop trop mal, et refaire ce réglage une fois le comparateur reçu.

Ou alors Vu que j'ai encore du boulot sur d'autres parties, je toucha à rien tant que j'ai pas ce comparateur, ça évitera de faire 2 fois la manip
 
moufy55
moufy55
Modérateur
Pour régler ce genre de broche, on utilisait souvent des Millitron’s
55075EBA-D1DB-4322-8843-B528CB4987FF.jpeg

La petite résolution de celui-ci, est à 0,0001mm.
Soit 0,1micron, la graduation.
 
aroy
aroy
Compagnon
Salut moufy,
Je ne.connais pas du tout ce genre de système, je suppose que ça fonctionne sur une base de déplacement genre aimant dans une bobine, ou qqch du genre ?
Tu peux nous en dire plus ?

On a un appareil au boulot sur base de déplacement piezo, mais peu adapté pour une broche.
 
moufy55
moufy55
Modérateur
Hé-oh ! Je suis déjà bien sympa de te montrer mon bazar, tu vas pas non plus, essayer de me coincer en posant des questions :ripeer:
J’en sais rien moi, t’appuie, l’aiguille monte, tu relâche, elle baisse :smt082

Plus sérieusement, c’est assez peu connu comme appareil, on en trouve sur les vieux clichets pour l’alignement des moteurs, réglage de broches de précisions...
J’ignore le fonctionnement technique mais tout doit être sur le site de Mahr :wink:
 
aroy
aroy
Compagnon
Hé-oh ! Je suis déjà bien sympa de te montrer mon bazar, tu vas pas non plus, essayer de me coincer en posant des questions :ripeer:
J’en sais rien moi, t’appuie, l’aiguille monte, tu relâche, elle baisse :smt082

Plus sérieusement, c’est assez peu connu comme appareil, on en trouve sur les vieux clichets pour l’alignement des moteurs, réglage de broches de précisions...
J’ignore le fonctionnement technique mais tout doit être sur le site de Mahr :wink:
Hahaha tant que ça fonctionne ça fonctionne. Pas besoin de se poser plus de question.

Maintenant j'ai vraiment envie de savoir tiens. :7grat:
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
ça fonctionne par capacimetrie , en gros c'est un condensateur variable mécaniquement (le capteur) c'est tres sensible et galere a calibré :)

les récent fonctionne avec des capteur pizeoéléctrique ou par induction magnétique (aimant mobile qui coulisse dans un tube et sans jeu et 3 bobine déphasée de 120° puis un "cpu" calcule le déplacement :) )

en général ce genre de matos est dur a trouver et surtout pas donné du tout !!!
 
moufy55
moufy55
Modérateur
Ah ben voila, comme quoi ça sert à rien de chercher, la réponse finie par tomber, seule :-D
 
aroy
aroy
Compagnon
Voilà, ça fonctionne avec un machin qui se déplace et qui fait varier un bidule :7grat:

Merci pour les explications, ça a l'air vraiment top a utiliser. Et surtout d'une précision redoutable.

Malheureusement déjà le micron au boulot C'est la galère, alors le 100 nano ou 0.1 micron ou 0.0001mm a l'atelier chez moi, pas chauffé, avec ses -15 en hiver et ses +30 en été, le machin serait decalibré en 3 semaines. :mrgreen:
 
moufy55
moufy55
Modérateur
Je ne le sors de sa boîte, que pour faire baver mes spectateurs :mrgreen:
Ça existe aussi en afficheurs à segments, numérique, lcd... (suivant les générations)

Ce qui a de bien avec ces comparateurs, comme ça "compare", ca n’a pas de zéro fixe, c’est toi qui le positionne.
Donc on peu tricher avec "l’atmosphère labo requise"

La première fois ou je l’ai posé sur une broche Deckel, j’ai cru qu’il était claqué ou resté off, tant l’aiguille ne bougeait pas. Mais non, il fonctionnait bien :smt112
 
M
metalux
Compagnon
moufy est un plaisantin, pourtant le 1er avril est encore loin :lol:

pour moi c'est un voltmètre de labo, on distingue bien le sélecteur des tensions de 3 a 300v et les deux pointes de touches.
Ce qu'il y a de bien avec cet appareil c'est qu'il est équipé d'un galva a zéro central, ce qui permet de mesurer aussi bien les tensions négatives que positives.


:jedwouhor:
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
moufy est un plaisantin, pourtant le 1er avril est encore loin :lol:

pour moi c'est un voltmètre de labo, on distingue bien le sélecteur des tensions de 3 a 300v et les deux pointes de touches.
Ce qu'il y a de bien avec cet appareil c'est qu'il est équipé d'un galva a zéro central, ce qui permet de mesurer aussi bien les tensions négatives que positives.


:jedwouhor:
remarque y a moyen de transformé un voltmetre a galvanometre pour faire des mesure de distance , mais c'est pas a la portée de tous car c'est sacrément complexe coté fabrication capteur :)
 
D
duredetrouverunpseudo
Compagnon
C'est clair, mois le 1 er

Comment tu t'en sert pour mesurer une gorge de circlips à 0,007 mm :7grat:
 
moufy55
moufy55
Modérateur
Tu ne peux pas, voyons !
En métrologie c’est souvent: un appareil, une fonction.

Pour ce travail de circlips Japonais de haute précision, il faut un autre appareil, tout aussi coûteux, surtout pour mesurer le plat, en microns, en fond de gorge.
Je pense au projecteur de profil !

Mais on ne vas pas embêter Aroy avec ça donc je conclus avec une publicité pour un merveilleux sujet, dont tu ne peux ignorer la publication:
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
un appareil de mesure de gorge profonde ? moufy tu t'égare a la gare !! :tinostar:

sinon pas jaloux , j'ai déjà fabriquer pas mal de système de mesure :) , si j'en avais le besoin j'en fabriquerais un :) (je doit avoir ce qu'il faut qui traine chez moi ^^
 
aroy
aroy
Compagnon
Alors après quelques digression sur les appareils de mesure de micro gorge profonde (bravo les esprits mal placés :mrgreen:), revenons à nos oignons, enfin a cette vieille schaublin 12 dont la doc ancienne me parait introuvable.

J'ai un peu commence a flipper en me disant que j'arriverais peu etre pas facilement a remonter les rouleaux dans leur fonderle. Au final, c'est pas bien dur.

Donc j'ai fait un essai de montage a blanc pour verifier ce point.
20201013_175853.jpg

Le bloc de palier

20201013_180024.jpg

La broche avec le roulement

20201013_180133.jpg

Déjà une rangée de rouleaux. Pas de problèmes jusque là

20201013_180135.jpg

Et voilà, la broche montée, sans trop de difficultés.
J'ai rien monte sur la broche (pignon, rondelles, etc...) car comme c'etait pour verifier le bon montage de l'ensemble, et en plus, j'ai encore pas de comparateur au micron.

Au final ce dont je me suis rendu compte c'est que les roulements du palier supérieur ont des gros points durs. Même en ayant bien passé tout le bazar au petrol plusieurs fois, soufflé des bons coups dedans, et pris le soin de tout bien nettoyer, les roulements sont toujours durs.
20201013_181042.jpg

Les roulements en question.

Ces petits salopiauds sont pris dans un assemblage vissé (je pense) et l'ensemble est chassé-vissé dans la fonderie.
20201013_181128.jpg

On voit bien a droite le diametre qui est guidé dans la fonderie, la gorge de lubrification (rien de lubrique, je vous vois venir :ripeer:) , et l'epaulement qui fait butée contre la fonderie.

Donc comme expliqué avant, ça ne sort ni de ce côté, ni de l'autre, le diametre du guidage des rouleaux étant plus petit que la partie épaulée.

Ça doit donc se demonter cette bestiole là. Surtout quand je vois la vis de frein filet avec un petit pion de laiton au fond du trou pour éviter de foirer les filets.

J'ai essayé de cette manière là :
20201013_182117.jpg

Une vis dans la vis de frein filet (pas serré ÉVIDEMENT) et comme il y a deux rainures, j'ai pensé à utiliser une clef a ergot.

J'ai eu beau forcer comme un sourd dans les deux sens, rien n'y a fait.
Et évidement j'arrive pas à comprendre quelle pièce est mobile par rapport aux autres.
On va dire que la pièce avec les ergots est monobloque avec celle qui a le trou pour la vis de frein.
Ça nous laisse la deuxième pièce qui tiens les deux roulements. Malheureusement a part le trou de lubrification, je n'ai rien pour forcer et dévisser l'ensemble.

20201010_162600.jpg


Et bien-sûr impossible avec les clefs que j'ai de mettre une clef a ergot dans le trou de lub, et l'autre dans les encoches.

Je vais peu être devoir fabriquer des outils spécifiques. Pas un soucis Mais j'aimerais bien savoir ce que vous en pensez avant.

Pour l'instant tout est noyé sous le WD40, et je pense qu'il faut absolument changer les deux roulements, ils ont l'air morts.


Merci d'avoir tout lu :bernardo:
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
Renseigne-toi bien sur le prix avant de te faire un avis...
 
aroy
aroy
Compagnon
Oui effectivement ces bestioles là peuvent coûter bonbon. Normalement je pense pas changer le roulement à rouleaux, ça permet déjà de faire une belle économie, et il semble être en très bon état visuellement.
 
aroy
aroy
Compagnon
Pour vous donner quelques résultats de mes recherches dans les vielles doc Schaublin, je suis arrivé à la conclusion suivante :

La machine date de la 2eme guerre mondiale globalement.

La doc aux alentours de 1933 des SV12 :
Screenshot_20201013-223553_Chrome.jpg

Screenshot_20201013-223620_Chrome.jpg


Clairement pas les mêmes fonderies du corp de la machine et de la tête horizontale.
Par contre le socle semble très proche de ce que j'ai. Avec le moteur apparent à l'arrière.

La doc de 1946 :
Screenshot_20201013-223457_Chrome.jpg

Là on retrouve globalement les mêmes éléments sauf le socle. Qui semble être plus récent (moteur intégré bi vitesse + pompe à huile, deux inter)

Par contre pas de doc de ces éléments de 1946 avec un socle pour moteur apparent.

Je pense donc à une pré série, ou quelques socles d'anciennes machines qu'il fallait finir. Ou meme une serie hybride entre les 2 modeles.
Disons entre 1940 et 1946.
Ou alors une réduction des moules de fonderie pour économiser l'acier...

Presque impossible également de trouver de la doc sur les vitesses de rotation pour un moteur mono vitesse. J'ai trouvé ça, qui a l'air de corspondre :
Screenshot_20201013-222546_Chrome.jpg


La plaque moteur indique dans les 950 rom il me semble. Donc ça correspondrait.

Et sur le même site j'ai peu être trouvé une vue technique de ma broche verticale :

Screenshot_20201013-222603_Chrome.jpg


Pas plus de détails que ça par contre.
Je vais essayer de les contacter savoir si ils ont plus d'info ou un plan en meilleur qualité peu être.

Voilà pourquoi il faut pas enlever les plaques machines, on est complètement perdu après :mrgreen:
 
T
tassel
Apprenti
Bien jolie recherche que tu as entrepris là, les photos sont très interéssantes sur le plan historique. Pour ce qui est du démontage de la broche verticale, j'ai rencontré le même poblème pour le démontage. sans doute les ingénieurs de chez schaublin avaient ils prévu des outils spécifiques pour pouvoir intervenir sur ces éléments. Pour ma part, ne constatant pas de jeu , je me suis contenté de tout faire baigner dans le pétrole pour éliminer les vieilles graisses collantes, et de remonter la tête verticale tel quel . Je la lubrifie de temps en temps avec de l'huile à viscosité 68. Si j'en met un peu trop, cela dégueule. Mais cela fonctionne très bien. (Pourvu que cela dure!!)
Pour ce qui est des vitesses, j'ai un noteur monovitesse 925 rpm et j'ai les mêmes combinaisons que celles décrites sur ton document.
Bon courage pour la suite.
 

Sujets similaires

JOSTone.PSU
Réponses
19
Affichages
936
FTX
C
Réponses
44
Affichages
3 442
C
G
Restauration Syderic S12
Réponses
30
Affichages
4 784
gorn
G
Einzylinder
Réponses
3
Affichages
681
Einzylinder
Einzylinder
ramses
Réponses
3
Affichages
409
Doctor_itchy
D
D
2
Réponses
36
Affichages
3 183
Doctor_itchy
D
thierryb91
Réponses
19
Affichages
1 296
jon
D
Réponses
179
Affichages
18 763
Doctor_itchy
D
aroy
Réponses
22
Affichages
1 039
aroy
misty soul
Réponses
7
Affichages
715
rabotnuc
R
X
Réponses
27
Affichages
1 956
XIIIVSI
X
Haut