ma nouvelle (première) une beaver

  • Auteur de la discussion cerber
  • Date de début
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #1
voilà la patience aura payé. demain je vais chercher ma toute première fraiseuse, une beaver mk2.
le hic c'est que mo père à mal compris quand il a retenu le transporteur, il avait compris que sa grue soulevait 1800 kg mais j'ai eu le chauffeur tentôt et c'est plutôt 800 à 900 kg.
bon pour le chargement ça pose logiquement pas de problème (mais faudra voir sur place) car le proprio de la machine à de quoi la charger.
pour la décharger, là faudra la démonter en pièces pour que le chauffeur puisse la prendre avec sa grue.

mais d'un côté ça m'arrange en fait car j'allais louer une grue d'atelier pour effectuer le même boulot pour pouvoir la rentrer dans l'atelier (la table est trop large par rapport à la porte), donc ça me fait du même coup des économies.

je mettrais des photos demain

pour ceux qui ne connaissent pas ce modèle vous pouvez la trouver ici :

http://www.lathes.co.uk/beaver/

c'est la fraiseuse de la 8ème photo.
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #2
bonjour,
comme je devrais la démonter, quelqu'un a une idée de comment prendre le bâti seul par hasard ?
edit : le bâti de la machine a été pris comme suit : on sait enlevé 2 "caches" on voit une plaque ronde(c'est un trou) et de l'autre côté du bâti il y a le boitier électrique (un autre trou) le vendeur a passé l'élingue comme ça à travers le bâti et a pu la soulever (j'ai pas fait de photo car je retenais mon souffle et j'y ai plus pensé :-D )
et la table avec son support ?
edit : j'ai juste dévisser le pied et déserré les vis des "plaques" retenant le tablier au bâti (ils sont situé derrière les glissières du bâti pour pas que ça bascule) mais j'ai laissé dessus les plaques pour ainsi protéger les glissières. donc en fait il a juste 3 vis à défaire totalement (celle du pied) et les autres à déserrer et à soulever bien dans l'axe pour pas griffer les glissières.

pour le bélier et la tête de fraisage là il a juste 4 boulons à enlever et hop c'est partis

car elle sera démontée en 3 parties :
le bélier et moteur et tête de fraiseuse c'est une partie

la table et son support c'est la deuxième

la bâti c'est la troisième

pour les 2 premières ça pourra aller mais est ce que la table et son support se démonter en le tirant par le haut je supposes ? mais y a t'il des trucs à dévisser (comme par exemple si on prend par exemple une induma, bridgeport en comparaison);
pour la bâti ?? comment prendre la chose ?

quelqu'un sait où je pourrais trouver un manuel parlant de ça par hasard ? mis à part l'acheter forcémment.
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #3
bonjour,
enfin elle est à la maison, j'ai bien cru qu'on ne saurait jamais revenir (voir état du camion sur photo), en revenant on a même pas su reprendre l'autroroute (la cause en était qu'en faible côte, le camion ne savait pour ainsi dire pas dépasser le 60 km/h et ça c'était bien, en fin de montée le camion peinait à arriver au bout, le chauffeur devait se mettre en première et pousser à fond, en entendait le moteur hurler à exploser) en plus à la moindre bosse, le camion partait à droite, à gauche, le chauffeur devait vraiment tenir le volant pour pas aller dans le fossé (à mon avis il doit avoir sa direction foutue depuis pas mal de temps car à ce point là c'était incroyable). de plus les amortisseurs complètement (mais alors complètement) mort de chez mort, au moindre trou c'était comme si une bombe était larguée sur le camion suite au choc.
tout le long de l'aller (pourtant à vide) et pire au retour (chargé) je me suis demandé si on allait pas mourir ou si la machine n'allais pas traversé le camion (et c'est pas une couille, j'ai réellement cru que j'allais crever tellement ce "camion" est dangereux c'est incroyable, même à un moment donné, j'ai failli lui dire de me laisser sur le bord de la route et que j'allais appelé mon père pour venir me chercher, j'ai franchement eu chaud).

de plus j'ai bien cru aussi qu'il allait se renversé quand il a chargé la tête de fraisage et surtout déchargé le bâti de la machine (c'était limite d'après le chauffeur, faut pas demander).

mais ouf, incroyable la machine est là et je ne suis pas mort.
prochain coup je vais voir le camion du transporteur avant ça c est sûr et certain.

le hic, le camion dépose les pièces, il s'embourbe dans le terrain. après plus d'une heure à essayer de le sortir, on y arrive enfin, 2 mètres plus loin (même pas) il s'arrête et là bam, il s'embourbe de nouveau (encore plus d'une heure à essayer de le sortir). (j'ai pris des photos discrètement là pour pas qu'il croient que je trouvais ça marrant (dans 10 ans oui j'en rigolerais)).

enfin, heureusement que j'avais pris des sangles et cordes car ils voulaient laisser les pièces même pas attachées sur le camion (ben mouaip.
franchement ça commence bien , la première pièce, avec la table est mis sur une planche mais manque de port en poussant la pièce, bam la planche qui casse, du coup bloqué pour rentrer les pièces.

je vais devoir du coup louer une grue d'atelier comme prévus initialement .

mais bonne nouvelle, la machine est en état de fonctionnement , elle tournait toujours avant que j'ailles la chercher (voir bon plan j'ai pris d'autres phtotos que je mettrais car il a plusieurs machines à vendre (2 tours et 2 ou 3 fraiseuses et d'autres trucs). bref en fait je pourrais la remonter et déjà l'utiliser mais je vais quand même sans doute la repeindre (j'y réfléchis pour le moment).

voici enfin les photos après tout mon bla bla et préchi précha

au fait je la voyais vachement plus petite (je n'ai pas réalisé les distances franchement je dosi l'admettre, je l'ai acheté sur photo uniquement car le vendeur m'a dit qu'elle tournait toujours et la vendait car il déménageait). une fois arrivé sur place j'ai vu la bête et je me susi dit "pfiou qu'est ce que j'ai encore acheté comme truc".

elle a l'avance automatique sur x, y et peut être sur le z (faut que je vérifies car il a un cache qui planque peut être un moteur et j'ai oublié de demander).

sous bâche.jpg
les pièces sous bâche en attendant de rentrer

embourbement 2.jpg
2ème embourbement là c'était les roues de devant qui étaient sous terre) (l'autre côté la roue était enfoncée)

embourbement 1.jpg
1er embourbement (photo pris en cachette)

pièce à la maison.jpg
enfin elles sont chez moi, la première bloque tout à cause que la planche en dessous s'est cassée.

enlèvement table et tablier.jpg
enlèvement par le haut de la table et tablier avec un bon clarck venu à la rescousse (ouf)

photo chez vendeur 1 côté droit.jpg
autre côté

beaver chez vendeur côté gauche.jpg
1 côté

enlèvement de la tête.jpg
la tête de fraisage et son "bélier" là déjà le camion penchait comme tout quand il l'a soulevé
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #4
au fait, le seul hic que j'ai vu pour le moment, c'est que la table a été fraisée à un endroit mais bon je crois pas que cela derrangera.
sinon, les glissières sont nickel c'est déjà ça, rien est grippé, j'ai pas constaté de jeu en tournant les manettes ni sur la broche.

voici la photo de la fourlache dans la table (première question : comment peu t'on remédier à un truc pareil quelqu'un sait ?)

fourlache dans la table.jpg
ça fait +- 7 ou 8 cm de long je dirais et +- 1,5 mm de profondeur
 
lolomoto31
lolomoto31
Compagnon
3 Juin 2010
779
toulouse nord
:shock: wouawooo belle béte :shock:
mais sacre mésaventure avec le transport ,ça fait parti du jeux quelque fois :-D
je suis sur quand t'en rigole encore
 
T
thomas69440
Apprenti
31 Juil 2010
109
France , Rhone , Lyon
Salut Cerber.
Ah ben voila une belle machine. Comme quoi attendre un peu permet de trouver ce que l`on cherche.
Pour la table personellement je laisserai la marque, peut etre juste un coup de papier de verre pour casser les arretes, si elle avait ete moins profonde et que tu voulais vraiment une table nikel , une rectification. Peut etre peux tu la faire surfacer avec une fraiseuse pour enlever le plus gros et rectification apres, mais la il faut avoir de grosses machines avec de grandes capacites.
Bref bel achat en complement de ton diviseur.
bonne restauration
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #7
oui le diviseur est aux bonnes dimenssions à mon avis . pour la marque on verra si ça gêne en effet pour le futur, mais bon faut déjà la rentrer dans l'atelier (pff j'ai perdu un boulon en pouce à mon avis comme c'est une anglaise, je l'ai oublié chez le vendeur, s'il le retrouve j'ai demandé qu'il me l'envoie par la poste avec la doc qu'il a peut être gardé). c'est l'un des 4 boulons qui tient le bélier au bâti, mais bon si jamais il est perdu il est possible de les refaires en métriques car c'est une vis en T venant dans une glissière pour faire tourner le bâti (comme sur une induma ou bridgeport), donc c'est pas encore catastrophique pour ça.

oui malheureusement le transport fait partie du jeu, mais le prochain, je retournes avec celui qui avait transporter mon tour, c'est quand même mieux, mais j'ai voulu écouter les conseils de papa (qui s'est foutu de moi quand je lui ai raconté après notez bien)
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #8
bonjour,

voilà après 12h00 (quasi) j'ai enfin réussis à rentrer la première pièce de la machine dans l'atelier.

comme hier la planche que j'avais mis en dessous s'était cassée, et n'ayant pas de grue d'atelier (à mon avis mon prochain achat car j'en ai raz le bol de ne pas en avoir une), j'ai du soulever petit à petit la pièce de chaque côté et mettre des cales de bois en dessous pour pouvoir la lever, enlever la planche et tuyau, remettre une planche et des tuyaux (plus gros).
le plus dur ça a été d'équilibrer la pièce car la table est apparemment vachement lourde (j'ai failli faire basculer le tout 2 ou 3 fois ça aurait été gagné du coup).

enfin pour rentrer dans l'atelier j'ai une toute petite bordure d'à peine 3 cm et franchement c'est pas évident de la passer cette connerie car la pièce rentre tout juste (j'ai du défaire la vis de l'axe z sinon ça passait pas).

remarque : l'axe z est aussi motorisé, donc les axes x, y et z sont en avance automatiques ça c'est plutôt chouette je trouves. et la table fait 1,42 mètre de long sur 26 cm de large, grande table y a de quoi mettre dessus

le jour où je devrais là sortir, se sera plus facile car en enlevant uniquement la table, on sait directement passer tout le reste d'un bloc par la porte et apparemment la table s'enlève assez rapidement. (mais j'espère que se sera pas jsute après l'avoir remonté quand même)

edit : au fait son année de construction est de 1967

moteur axe z.jpg
moteur axe z sans son cache

1ère pièce enfin dans l'atelier.jpg
enfin dedans, va falloir la coller contre le mur pour pas gêner l'entrée des autres

rentrée 1ère pièce dans l'atelier.jpg
vu de dedans, ça à pas l'air mais ça passe tout juste tout juste

rentrée 1ère pièce entrée.jpg
vu de dehors, enfin elle a passé le cap de la toute petite marche à la con
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #9
bonjour,
na enfin j'ai fini de rentrer les pièces dans l'atelier et ça fait franchement le bordel, j'aurais du mal à rentrer le banc de mon tour cazeneuve du coup, va falloir en premier travailler sur la fraiseuse avant de pouvoir penser à rentrer quoique se soit comme l'on voit sur la photo.
pour le bélier et la broche j'ai du démonter le moteur car dans ce sens là couché ça passait pas et déjà comme ça, ça a passé à un cheveux près (mais j'avais rien pour mettre le truc debout.
sinon ça a pris du temps, ça m'a vidé mais j'ai eu beaucoup moins de mal qu'avec la première pièce (avec la table ).
hier et avant hier j'ai passé mes soirées à faire un système maison comme j'en ai vu ici pour soulever à partir du sol une charge, ça marche très bien comme truc

edit : l'embêtant avec ma porte d'entrée c'est qu'elle n'est pas juste en face de l'allée (on le voit sur l'avant dernière photo) et donc je suis obligé de faire un zig zag avec les pièces pour pouvoir les rentrer et pousser des trucs pareils c'est pas évident n'empêche, ça fait des muscles :-D )

toutes les pièces rentrée ça fait bordeljpg.jpg
là c'est franchement le bordel dans l'atelier je dois dire va falloir ranger un peu tout ça

broche à la porte, passe pil poil.jpg
là ça rentre à un cheveu près mais pas de soucis

bâti à la porte d'entrée.jpg
le bâti rentre à l'aiser (j'ai failli quand même arracher un coffret électrique sur le côté)

levage bâti avec système maison.jpg
levage du bâti avec le sysètme maison pour mettre les rouleaux

démontage sur place moteur et plat broche.jpg
le moteur de la broche (un 2 cv 2 vitesses) et le plat du bélier
 
boucqueneau
boucqueneau
Compagnon
23 Nov 2009
1 240
Belgique Quiévrain
Bonsoir, Vous avez acquis là une très belle fraiseuse.
Si vous ne parvenez pas à tout rentrer, je suis certain qu'il y a de nombreux amateurs sur le site.
Depuis vos recherches, je suis vos rubriques, quelle aventure !

Au plaisir de vous lire,

Jacques de Quiévrain
 
K
koye
Compagnon
28 Juin 2010
693
Bien joué et bon courage pour la suite. :-D
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #12
bonjour,
ça ira logiquement je saurais tout mettre dans l'atelier, je devrais inverser le sens d'ouverture/fermeture de la porte de l'atelier pour qu'elle puisses s'ouvrir vers l'extérieur et pas à l'intérieur de l'atelier comme acutellement.
suffit de tout réviser et réassembler maintenant et sans doute une peinture aussi tant que se sera démonté autant en profiter. une fois la fraiseuse faite je pourrais alors rentrer le banc du tour (enfin) et le remonter lui aussi.
demain je vais chercher des poutrelles métalliques chez mon père pour me faire un système par la suite pour un palan pour lever certaines pièces comme ça

après je pourrais enlever la table car elle encombre pas mal celle là comme elle est mise dans cette position.

edit : au fait pour la broche c'est en sa40, ce que l'on voit à l'extrémité de la broche c'est une sorte de porte barreau pour faire du surfaçage ou alésage (mais manque le barreau mais j'en ai déjà donc ça me fait déjà 1 outils ).

et mon père m'a donné hier un gros étau de fraisage (les 2 mors sont mobiles à celui là), il est à restauré (tout rouillé) mais à mon avis il peut toujours remplir son office. il ira à l'électrolyse et quand la fraiseuse sera active, il subira à mon avis l'une ou l'autre rectification des surfaces vu son état (il a trainé pendant plus de 20 ans à mon avis(j'étais encore assez jeune) sur le sol de la cave.
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #13
bonjour,
voilà j'ai commencé à m'y mettre un peu, aujourd'hui je me suis attaquer à la tête de fraisage en premier (je pensais la faire en dernier mais comme elle est dans les jambes autant la faire).
comme il y a pas mal d'alu (comme les bridgeports) il sera mis à nu et un polissage sera fait comme apparemment il a pas trop de coups,

j'ai retrouvé une clef dans le carter supportant le moteur (une clef de 13), dommage que c'était pas un lingot d'or mais bon on fera avec.

j'ai fait des photos du système de vitesse réglable par une manivelle. en fait en tournant la manivelle de vitesse, 2 petits butoirs pousse sur une coupole, elle même pousse apparemment sur la poulie (qui est en relation avec elle du moteur. cette poulie devient plus étroite ou plus large selon le réglage de la vitesse . (voir photo) et du coup la courroie moteur "monte ou descands" dans la poulie ce qui fait varier le diamètre de prise pour la couroie et du coup la vitesse de broche., système simple mais très efficace en fait. avec ça pas besoin d'un variateur électronique.

j'ai aussi un frein de broche (voir photo) au début je me demandais ce qu'étais cet espèce de coupole à l'extrémité de la broche mais en fait c'est un système de freinage par patin. mais il doit être révisé car il freine plus grand chose, soit les patins sont fichus, soit la butée qui fait collé les patins contre le tambour est morte. à voir donc plutard.

pour le moment j'ai jettoyé le carter qui était bien dégueulasse à l'intérieur demain je vais commencer à le polir.

carter nettoyé.jpg
là le carter en alu est dégraissé et nettoyé reste le plus dur, le polir et remettre de la couleur blanche ou noir à l'intérieur

système de vitesse réglable.jpg
là les butées poussent sur la coupoles (on voit les traces) ce qui réduit l'épaisseur de la poulie et donc plus grand diamètre de prise de la courroie = plus petite vitesse

système de vitesse réglable avec poulie grande ouverte.jpg
là la vitesse est au max, les 2 butées ne poussent pas sur la coupole (on voit les traces des butées)

patin de frein de broche.jpg
ici les patins de freins et en haut on voit la butée qui pousse via une manette les patins contre le tambour

tambour frein.jpg
on voit sur la photo le tambour de frein

derrière face avant.jpg
l'arrière face avant, on voit les 2 butées pour faire varier la vitesse

face avantjpg.jpg
la face avant est retirée, il n'y a que 4 vis à défaire et tout vient

clef trouvée dans la têtejpg.jpg
une clef de 13, dommage c'est pas du pognon.
 
R
remi 1
Ouvrier
12 Mar 2010
431
nancy
Felicitations pour l'aquisition de cette belle machine Cerber
Pour deplacer la machine ,la placer sur une palette "euro" et utiliser un transpalette ,c'est plus facile et un grand gain de temps. :wink: .Dans les boutiques de location de materiel on peut en avoir pour 15 euros la journée il faut y penser


Courage pour la suite
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #15
oui c'est vrai que j'avais pas penser à louer un transpal pour la déplacer ça m'aurait éviter pas mal de boulot en effet. mais bon tampis, ici je m'attaques à la tête car vu que c'est de l'alu pour pas mal de truc (allégemment de la tête oblige ) y a pas de difficulté pour démonter ça.
le plus dur sera la table et tout ce qui va avec, là y a pas des masses d'alu sur ça :-D
et puis comme le polissage va prendre pas mal de temps, je préfères le faire de suite car je trouves ça emmerdant à faire (bien que le résultat est super par la suite).

sur de l'alu poli, un vernis transparent est utile pour protéger le brillant du polissage ?

mais y aura pas mal de boulot quand même pour l'avoir nickel, plus que je ne l'avais pensé en la voyant l'autre jour, c'est en la regardant bien que l'on s'apperçoit petit à petit du boulot, mais bon faut ce qu'il faut. le vendeur m'avait dit qu'elle tournait toujours mais je préfères quand même la vérifier totalement car j'ai déjà trouvé quelques petits trucs "curieux" sur le système électrique qui ne me plaise pas et faut de toute façon la nettoyer complètement car il a une couche de crasse monstre.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
La tête de ta machine est hyper facile à polir. Tu n'as que des surfaces planes.

Vire la peinture. Complètement. Ensuite, si la fonderie est irégulière, démarre à la disqueuse avec un disque lamellé que tu ballades sans appuyer, jusqu'à obtenir une surface régulière partout.

Ensuite, tu passes à la ponceuse vibrante, grains 180, puis 240, puis 320, avant de passer à du classique avec les mops et la pâte en pain.

Si tu laisse comme ça, ça se ternira, ou plutôt ça se patinera. Mais ça sera toujours 100000 fois mieux qu'une peinture à la noix : pas d'écaillage et autre joyeusetés, et pas de produits chers genre impression phosphatante.

En ce qui concerne le vernissage, à toi de voir. Si tu veux te faire un piège à filles, en plus du vernis, tu mets de la peau de moumoutte sur les volants, et tu colles des petits lapins Playboy un peu partout.

Fait en deux coups de cullière à pot cet a.m., avec pour base une fonderie crado et une surface pleine de bignes ; les zones ternes sont simplement des traces de doigts et de mains ; pour comparaison, le couvercle au dessus a quelques mois, mais n'a pas été poli de façon aussi soignée.

DSCF4053 [700x525].JPG
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #17
bonjour,
oui je suis entrein de polir tout l'alu qu'il y a sur la machine mais que c'est long je trouves, enfin la plus grande des pièces en alu est enfin finie, je fais comme tu as décris, je passes à la disqueuse avec un disque grain 80(elle a une vitesse variable c'est plutôt chouette pour pas que le disque tourne trop vite et entame trop l'alu car au grain 80 on a vite fait de faire une grosse griffe profonde difficile à effacer par la suite) pour virer peinture et mastic, je passe sur les grandes surfaces la ponceuse rotative vibrante au grain 180,240,320 et aussi avec un plateau à la foreuse au même grain mais pas trop appuyé car ça marque vite à la foreuse et ensuite à la main, je repasses un coup de 320, puis 400,600,800 et 1000 et enfin je polis à la pâte et pour finir je mets un produit pour nettoyer l'alu (c'est un produit comme par exemple nettoyer les cuivres, bijoux... on le trouve en brico et ça marche plutôt pas mal).

j'aurais peut être du faire au papier 1500 mais j'ai pas trouvé.

tu as fait jusqu'à quel grain pour avoir l'alu comme ça et quelle pâte à polir tu utilises car celle que j'utilises n'est vraiment pas top du tout.

pourquoi passer autant de grain c'est parce qu'en fait j'ai remarqué que si on passait d'un grain "gros" à un grain "fin" trop vite, on avait plus de mal (et donc plus long le boulot) à effacer les griffes du papier gros avec la papier fin.
la pièce la plus grande que j'ai c'est le carter où vient se poser le moteur, on dirait pas mais il est chiant à faire à certains endroits, mais bon je l'ai pris en photo mais ça donne franchement pas bien en photo, je le reprendrais demain à la lumière du jour . il y a quelques grosses griffes que j'ai pas éliminé sinon je devais trop poncer mais j'ai pas à me pleindre du résultat du tout, l'alu n'a quasi pas souffert depuis 1967.
et pour le moment de ce que j'ai démonté, il y a rien à signaler comme casse ou de dégâts (quoique peut être un roulement à changer, faut le nettoyer pour voir)

au fait à plusieurs endroits, j'ai trouvé des espèces de "bouchons" de caoutchouc noir, mais je piges pas car aux endroits où ils sont ce n'est pas des bouchons pour l'huile ou je ne sais quoi. est ce que cela pourrait être pour les vibrations ? (voir photo)

sorte de bouchons caoutchouc.jpg
les espèces de bouchons caoutchouc
 
R
Robert
Ouvrier
13 Mar 2007
411
Belgique
Si les trous sont taraudés, vous y introduisez une vis (au préalable décolletée )pour extraire la plaque.Bàv.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
J'ai acheté un kit ici, avec deux queues de cochon, une que je monte sur une polisseuse lustreuse à variatur (mais ça se montera de la même façon sur une disqueuse), et une à axe de 6 mm qui se monte dans une meuleuse droite pneumatique.

http://www.thepolishingshop.co.uk/

Livraison très rapide.

C'est ce que j'ai trouvé de moins cher et de plus complet. En comparaison, la boutique en ligne "Polir Malin" est hors de prix.

Il suffit de prendre le kit le moins cher, il y a déjà de quoi faire des mètre carrés.

Choisir les diamètres de mops en fonction de la puissance du touret à polir (idéal), ou de la polisseuse (ou disqueuse à variateur).

Il est absolument inutile d'utiliser du papier de verre supérieur à 320. Je m'arrête au 320 quand une surface matt parfaitempent régulière est obtenue, puis je passe à la pâte grain 150 et aux suivantes (je n'utilise pas ls pâtes 80 et 120, rendues inutiles par le dégrossissage au papier de verre).

L'aspect de surface que procure un mop avec la pâte n'a strictement rien à voir avec ce que donne diu papier de verre, même dès les grains les plus gros : ça brille déjà avec les plus gros grains.

Gaffe avec les polisseuses et disqueuses. Il faut quand même appuyer, et la longueur de la queue de cochon fait souffrir les roulements. Donc, prévoir au bout d'un certain temps leur remplacement.

Sur le site, il y a toutes ls explications pour faire du bon travail.

Les kits sont livrés avec des gants de bonne qualité, en croute de cuir épaisse, et qui peuvent servir à autre chose.

J'ai le kit 6" :

"New Combi Kit 52pc Kit" ou le 37 pièces, je ne sais plus, faut que je vérifie !

http://www.thepolishingshop.co.uk/acata ... _Kits.html


Et deux queues de cochon supplémentaires, voir ici:

http://www.thepolishingshop.co.uk/acata ... ptors.html

valavala

PS : avis perso sur l'aspect : je préfère la surface patinée, oxydée, plutôt que l'aspect miroir style pétasse au bal du samedi soir. Pas difficile, il suffit de plir complètement, puis de laisser faire le temps.
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Alors, ça brille ?

C'est vrai quoi !!!

Le tour est à l'arrêt, la fraiseuse avance pas...

Tu mollis, cerber... Tu mollis...
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #21
bonjour,
oui le tour est à l'arrêt car il me reste à rentrer le banc du tour dans l'atelier mais là, la fraiseuse prend toute la place du coup et donc bloqué pour le tour, faut que je fasses la fraiseuse avant de terminer le tour maintenant.
mais aujourd'hui je me suis attaqué à la deuxième grosse partie de la tête, j'ai déjà commencé à la poncer. le démontage est assez facile je dois dire, pas mal de pièces viennent d'un bloc et donc je dois pas m'amuser à tout démonter
mais j'ai bien failli péter un cable tentôt car en tatant avec ma main en dessous (car la tête est couchée et je vois pas en dessous) pour trouver la dernière vis qui retenait le carter en alu, je sens des pignons (de l'extérieur donc) et là je me dis "merde c'est quoi ça" non dézou on a du péter le carter en fonte (en plus de la fonte), je vais voir dans le jardin pour voir si je trouves le morceau, je cherches un peu partout (car j'ai cru un moment que les transporteurs avaient balancé le bout cassé pour ne rien dire), j'ai même cherché dans l'égoût et dans la citerne comme un con.
je reviens à l'atelier et je termines le démontage du carter en alu, pour voir mieux, et là je vois 2 petites rainures dans la fonte et là ça me fait tilt, en fait lors du chargement de la machine, il y avait une sorte de cache en plastique qui était tombé, mais on savait pas d'où ça venait, ben ça vient de là, en fait il y a rien de cassé, c'est la place du cache en fait à cet endroit là. mais bon au moins j'ai vu comme ça qu'il n'y avait pas de problème à l'égoût et à la citerne du coup :-D
place au photo

enlèvement 2partie tête 10bis.JPG
l'endroit que je croyais cassé en tâtant avec ma main de l'extérieur (j'ai eu franchement chaud)

enlèvement 2partie tête 10.jpg
ça c'est en dessous du carter en alu, mais là c'est de la fonte maintenant

enlèvement 2partie tête 9.jpg
hop tout est venu (je l'avais dit pourtant)

enlèvement 2partie tête 8.jpg
et voilà ce qu'il y a . on enlève 4 grosses vis derrière le carter et on tire et hop tout vient

enlèvement 2partie tête 7.jpg
on enlève la plaque du carter pour retenir l'huile (il a un joint en pâte à refaire donc)

enlèvement 2partie tête 6.jpg
on enlève la poulie en alu (elle a déjà été démontée apparemment car il a les traces d'un arrache déjà)

enlèvement 2partie tête 5.jpg
autre photo du bloc poulie

enlèvement 2partie tête 4.jpg
et tout vient d'un bloc en tirant

enlèvement 2partie tête 3.jpg
on sort une espèce de long manchon

enlèvement 2partie tête 2.jpg
on voit les 2 trous pour les vis de la partie qui vient d'être enlevée

enlèvement 2partie tête 1.jpg
on enlève en premier la pièce au dessus (maintenue par 2 vis)
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #22
et en fait je l'ai remarqué par la suite, mais j'étais pas obligé de tout démonter comme ça, en dévissant les 4 grosses vis à l'arrière du carter en alu tout aurait pu venir d'un coup. ça m'aurait facilité la tâche quand même, mais au moins je peux nettoyé comme ça car c'est dégueulasse. mais pas de pignons et ni de roulement fichus pour le moment (je me demandes si certains n'ont pas déjà été remplacé à vrai dire, d'où peut être l'explication du pourquoi avoir déjà démonté la poulie en alu (celle qui a des marques d'un enlèvement antérieur avec un arrache).

j'ai par contre trouvé un boulon dans le carter en alu, mais je penses pas qu'il vienne de la machine, demain je vais voir si c'est un pas métrique ou anglais (car c'est chiant c'est en pas anglais pour les vis), on sera fixé comme ça
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #23
au fait merci pour les infos pour le kit de polissage, j'ai ce type de baton pour polir mais j'aime pas trop en fait, ce que j'aimerais trouver c'est une sorte de pâte en "boudin" assez malléable et pas ces bâtons dur.
bon ça marche bien n'empêche, moi je le fais à la foreuse (en fait je fais tout avec, brosse de fer, polissage, foreuse bien entendu, mais avec un tel traitement au bout d'à peine 2 ans ça rend l'âme car je l'utilises aussi pour poncer, comme mélangeur pour le plâtre... et ça , la foreuse aime pas trop à la longue). j'ai un petit touret mais j'aimes pas trop, j'ai pris l'habitude avec la foreuse.

remarque : j'ai trouvé l'utilité des sortes de petits cache en caoutchouc, en fait l'alu a été percé de part en part juste pour des goupilles pour pouvoir bien mettre en face l'un de l'autre les carters (pour les emboiter) mais du coup comme il y a un trou, fallait bien reboucher).
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Tu ne trouveras rien de satisfaisant pour polir en dehors de ces pains et des mops.

Ce qu'il faut savoir :

- ils sèchent, et il faut les humidifier légèrement, et les conserver dans des emballages hermétiques

- il est nécesaire de "roder" les mops pour qu'ils soient bien imprégnés

- il y a une façon d'appliquer le pain sur les mops

- il y a différents types de mops, chacun adapté à une gamme de grain de polissage

- il faut des vitesses circonférentielles assez élevées. C'est de l'ordre de 5000 trs/mn pour un mop de 12 à 15 cm de diamètre, et il faut beaucoup de puissance.

- le meilleur moyen, c'est de tenir la pièce contre le mop, et pas de tenir le mop par l'intermédiaire d'un perceuse ou autre. Bien sûr quand c'est possible (taille et poids de la pièce)

Je ne vois vraiment aps ce que tu veux faire avec des "boudins mous" ! Comment veux tu appliquer un tel produit sur des roues de polissage ?!?!?! Ou alors, c'est que tu n'as pas compris la base. Le produit se met sur les mops, pas sur les pièces.

Polir l'alu nécessite une certaine technique, et il n'y a pas de produit magique ni d'outil miracle. Tu vas y perdre ton temps et ton énergie ! Le Belgom et autres crèmes, c'est juste fait pour faire briller ce qui est déjà poli.

La ponce (ou autre) plus ou moins liquide, ce n'est pas adapté à ce que tu as à faire. A moins que tu aies les murs à crépir. Ou une augette géante de la taille de tes pièces.

Le seul moyen de polir efficacement sans y passer sa vie, c'est de faire ce que font les polisseurs. Pareil pour le tournage, d'ailleurs. Faut faire comme les tourneurs.
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #25
bonjour,
ça va mieux aujourd'hui pour le polissage, je tournes à vitesse beaucoup plus élevée, la pâte se met mieux sur la brosse je trouves (quand elle chauffe elle devient pâteuse en fait c'est ça l'astuce apparemment et donc à trop basse vitesse ça marche pas forcémment). et j'ai appuyé plus fortement avec la brosse . mais je vais changer de brosse pour essayer de trouver une comme tu as pris toi car moi j'avais acheté une brosse feutre et je sais pas si c'set adapter en fait, bon ça marche mais j'ai pas un résultat aussi blinquant que toi, moi c'est brillant mais assez mâte je dois dire. peut être que j'insiste pas assez sur la même zone aussi.

mis à part ça une petite question :

comme j'ai l'avance automatique sur le x, y et z, est ce que dans le futur je pourrais faire une cnc avec ? ou faut il obligatoirement pour faire une cnc, changer les tiges filetées pour des vis à billes ? et les moteurs pour des moteurs pas à pas ?
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Les textures des roues dépendent de la pâte utilisée. Effectivement, ces produits sont de nature cireuse et ont besoin de chaffer. il faiut du temps avant que le tissu soit bien imprégné. Du temps d'utilisation, pas du temps à passer la première fois en forttant le pain comme un fou !

Il me reste deux petites pièces à polir. Je tâcherai de faire des vidéos, et de tenter le lancer un sujet là dessus sur usinages. Pas eu le temps le week-end dernier avec la surface qu'il y avait à faire. D'autant que sur cette pièce immense et avec le matos que j'ai c'était mission impossible pour arriver à un résultat vraiment montrable. Comme je ne suis pas spécialiste, ça donnera l'occasion à ceux qui ont l'habitude de polir de donner leurs trucs et de critiquer la méthode (déjà, il faut un très gros touret très puissant, ce que je n'ai pas). Un week-end pour faitre les vidéos, puis la semaine pour le montage.

Tu n'arriveras à rien de bon avec un seul mop. Aucun des miens n'est en feutre, d'ailleurs. On en trouve en GSB, et ça ne sert à rien. Ou alors peut-être pour faire les cuivres à la maison ?

Il faut un mop par grain de pâte, sinon, on pourrit tout. Il en faut une demi douzaine en tout. Il faut appliquer pas mal de pression. Cherche des vidéos de polisseurs professionnels (évite le vidéos de bricoleurs). Tu verras, c'est un métier assez physique ! J'ai un peu cherché il y a quelques jours pour te mettre des liens, mais je n'ai rien trouvé de vraiment démonstratif (avec un vrai pro qui a des biceps à la Schwarzy). J'ai vu les gestes dans des docmentaires à la TV sur les choppers et les hot rods, et j'avais vu il y a très longtemps un polisseur travailler dans un atelier de chromage.

Le brillant n'a pas grande importance à mon avis, car le métal se ternit. Bien lissse, une fois terni, ça reste propre. Pas spécialement flatteur à l'oeil, mais propre et net, comme de l'électroménager des années 50. Et si on veut que ça brille, un coup de Belgom avant photos, c'est très efficace même sur des surfaces imparfaitement polies.

CNC avec les moteurs d'avance, non. Il faut des vis à billes pour supprimer les jeux, et des moteurs servo (les PAP seront trop légers).. Les moteurs asynchrones ne conviennent pas (mais il semble que la technologie évolue vite). c.phili semble avoir abandonné le projet sur sa Bridgeport.

Pour passer une machine comme ça en CNC, ce n'est pas en centaines d'€ qu'il faut calculer, mais en milliers : ce n'est pas une petite machine d'établi. Rien qu'une vis à billes va te coûter le prix d'un kit complet pour X2 !

Rares sont ceux qui ont converti ce genre de machine. La tendance actuelle aux USA et en Angleterre est d'acheter directement de vieilles Bridgeport Series II et de remplacer l'électronique d'un autre âge par des PC. D'ailleurs, sur les forums, il n'y a que très peu de nouveaux sujets sur les machines conventionnelles à tourelle. Les Series II semblent se ramasser à la pelle depuis la crise (2 ans environ). Faillites et reventes de machines un peu partout aux USA, c'est ce qui se dit sur les forums.
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #27
bonjour,
merci pour les infos, hier j'ai vu des vidéo sur le polissage c'est vrai que le bonhomme n'hésite pas à appuyé avec la pièce sur la brosse et il utilise des brosses comme en tissus pour les différents grains. j'attendrais tes vidéo avec impatience

pour la cnc c'est vrai que les vis à billes c'est quand même pas donné et les moteurs non plus même pour de petites machines, mais peut être que le prix se démocratisera quand j'aurais l'âge de ma retraite on sait jamais :-D
 
F
fred250
Compagnon
8 Mai 2007
3 063
Vienne Isére 38
Tout dépend ce que l'on appel cher, les vis a billes chinoise son abordable par rapport au des grandes marques, pour grosso modo 500€ tu équipe les trois axes avec des vis de 20 ou 25.
Après tu peut garder des vis d'origine, mais c'est quand même pas l'idéal, il y a bien des paramètres de prise en compte du jeu dans certains logiciel, mais c'est valable que en ligne droite, dans les courbes ou diagonal du est dans les choux, il faut aussi faire attention au sens de prise de passe alors qu'avec des vis a billes il n'y a pas d'importance.

Pour les moteurs il existe de très gros pas a pas qui conviendrai pour ta machine.
Pour environ 1500€ tu doit pouvoir convertir ta machine, ça fait déjà un budget, mais tu a une cnc plus que sérieuse.

Tu devrai chercher dans "conversion" un membre a fait une superbe conversion a partir d'une vielle fraiseuse conventionnel.


EDIT; voila le sujet en question, finalement j'ai peut être été un peut pessimiste, ça conversion ne lui a pas coûter si chère que ça.
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #29
bonjour,
merci pour le lien, si jamais je la transformais en cnc se ne serait pas de suite de toute façon, faut déjà qu'elle soit montée car là elle est en pièce, mais ça peut être intéressant un jour ou l'autre comme projet
 
C
cerber
Compagnon
16 Nov 2009
1 967
Belgique (près de Binche)
  • Auteur de la discussion
  • #30
bonjour,
je mettrais des photos tentôt mais hier soir j'ai démonté la 3 ème partie de la tête de fraisage, la partie en fonte contenant la broche et reliée au bélier. purée qu'elle est lourde cette partie là et pourtant c'est pas très gros comme truc, mais c'est de la fonte. j'ai démonté un cache et tout est impec à l'intérieur, aucune usure, aucune tache de rouille en fait rien d'anormal, en frottant la graisse (car là c'est de la graisse) on dirait que les pignons sont neufs. faut juste un bon nettoyage et remplacement de la graisse (je me demandes si avant ils utilisaient pas de la graisse genre vendu en brico, graisse type mobil en cartouche mais je peux me gourrer car elle a la même consistance et la même couleur on dirait). je vais remettre de la graisse mos que j'ai se sera mieux je penses.
à tentôt en soirée pour les photos car là zou travail au jardin chez mes parents toujours depuis 15 jours presque maintenant
 
Haut