Machine à pointer SIP MP-2P, une folie!!

jeanmichel1946
Apprenti
14 Mai 2009
204
Audincourt, Franche-Comté
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,

Je ne sais pas si je poste dans la bonne rubrique mais il n'y en n'a pas de spécifique à ce genre de machine.

L'aventure a commencé par une annonce sur LBC pour un plateau diviseur SIP Rotoptic-2. Affaire conclue il s'est avéré une fois chez le vendeur qu'il avait aussi un plateau diviseur inclinable, de nombreux accessoires spécifiques et toutes les notices concernant une machine à pointer SIP MP-2P. M'apprenant par la même occasion que la machine était dans une ancienne usine vouée à la démolition et que la machine subirait un sort aussi peu enviable.

Alors j'ai craqué, acheté l'ensemble du matériel disponible et demandé si je pourrais racheter cette machine à un prix intéressant. Réponse favorable du patron de cette société une dizaine de jours plus tard, et c'est là que les choses se corsent:

- l'engin fait 2 mètres de haut, 1,5 m x 1,5 m au sol et surtout 1950 kg.
- compte-tenu de sa précision (0,001 mm) son architecture est très spécifique et son déplacement ne peut être confié au premier transporteur venu.
- il y a toute une procédure de préparation au transport que je détaillerai plus tard.

J'ai alors décidé de faire l'opération au moindre frais et effectif réduit (aide du vendeur sur place et réquisition de mon fils aîné et de son 4x4 avec plateau porte-voiture pour le transport final).

Après deux aller-retour de 750 km et deux après-midi de travail, la belle est dans mon garage partiellement démontée et en attente de sa future place définitive.

Demain quelques photos de détails, photos des accessoires et explication de la procédure de préparation au transport.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce genre de machine, voir sur le lien ci-dessous:

http://www.lathes.co.uk/sip/page5.html

Si quelqu'un pense que c'est une folie d'acheter une telle machine, ce n'est pas la peine de l'écrire, je le sais et je me soigne déjà, mais le traitement risque d'être long avant d'être efficace.

Cordialement.

Jean-Michel.

Déchargement sans problème.JPG

[arrow]Déchargement sans problème grâce à l'architecture de la remorque , plateau inclinable avec vérin[/arrow]

Maintenant il faut décharger.JPG

[arrow]Maintenant il faut décharger[/arrow]

Machin sécurisée pour transport.JPG

[arrow]Machine sécurisée prète pour le chargement[/arrow]

Tête et contre poids déposés.JPG

[arrow]Tête et contre poids déposés[/arrow]

Vue imposante de l'AR.JPG

[arrow]Vue imposante de l'AR[/arrow]

Première vision de la belle.JPG

[arrow]Premier contact avec la belle[/arrow]

Plateau diviseur SIP Rotoptic 2.jpg

[arrow]Plateau circulaire ROTOPTIC-2[/arrow]


** image portail **
Après travaux, un bon nettoyage s'impose.JPG
 
Dernière édition par un modérateur:
jeanmichel1946
Apprenti
14 Mai 2009
204
Audincourt, Franche-Comté
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonsoir à tous,

Un grand merci pour vos avis positifs et vos encouragements. J'ai passé une bonne partie de la journée sur la machine pour la connaître mieux et essayer de résoudre les deux problèmes principaux que j'ai détecté.

- le blocage de l'axe Y ne fonctionne pas, le levier tourne fou et peut sortir de 15mm. Je n'ai pas encore trouvé la cause et le remède. j'espère ne pas être obligé de déposer toute la partie mobile qui doit bien faire entre 400 et 600 kg. Je n'arrive pas à voir où agit ce blocage.

- en jetant un coup d'oeil dans le puit vertical du contre-poids de la tête j'ai eu une mauvaise surprise, Horreur !!!! les deux faisceaux électriques principaux sont HS. On m'avait laissé comprendre que le circuit électrique aurait été vandalisé dans une première usine lors de sa fermeture.
En fait il n'en est rien, le mal vient du non respect de la procédure de transport de la machine que j'avais promis de vous expliquer.

Le coulisseau pour l'axe Y et la table pour l'axe X sont posés sur une glissière en V et une plate par l'intermédiaire de rouleaux creux de 20 mm de diamètre, c'est ce qui procure des déplacements d'une douceur extrème avec des efforts nuls au niveau des manivelles, c'est très impressionnant.

Lors du transport, pour conserver la précision de la machine, SIP préconise de soulever les tables de quelques dixièmes de mm et de les caler, ensuite on immobilise chaque table par des plaques et des équerres métalliques fixées grâce à des trous filetés prévus et élégamment masqués ensuite par des vis borgnes du plus bel effet. En dernier on bride l'ensemble des deux tables par rapport au bati.

La deuxième opération importante consiste à sortir le contre poids de 215 kg qui équilibre la tête d'usinage qui doit peser à peu près la même chose. Pour cela il faut un moyen de levage assez haut car la machine fait 1,90 m et le contre poids environ 1 m avec ses anneaux. Je vais devoir construire un portique pour le remettre en place, d'autant plus que j'ai aussi la tête à remonter et qu'il est impensable de remboîter les queues d'aronde avec une flèche hydraulique, seul le palan permet à mon avis une présentation en douceur. Non avons beaucoup galèré pour la sortir car l'élinguage n'était pas équilibré par rapport aux masses très en avant de la tête.

Tout cela pour vous expliquer que j'ai fait les choses dans les règles mais que des gougnafiers avaient transporté la machine sans le faire et le contre poids a joué les balanciers d'horloge comtoise pendant tout le voyage précédent, massacrant de bon coeur le circuit électrique.

Ce n'est pas une catastrophe, les deux faisceaux sont déjà déposés et en cours de réfection, un vieux flexible de douche remplaçant avantageusement les gaines écrasées. J'espère surtout que les glissières n'ont pas été marquées, affaire à suivre.

Ci-jointes quelques photos pour vous illustrer mon propos.

La suite au prochain numéro avec la présentation des accessoires et outillages. Pour vous exciter je vous dit juste que j'ai les têtes et les outils pour faire des alésages de diamètre 0,4 mm.

Cordialement.

Jean-Michel.
Glissières et rouleaux de la table.JPG
[div=initial][arrow]Vu sur les glissières et les rouleaux creux de la table.[/arrow][/div]
Ampoules du système optique et leurs supports réglables.JPG
[div=initial][arrow]Ampoules du système optique et leurs supports réglables (réglage de la position du filament sur un appareil extérieur fourni avec la machine)[/arrow][/div]
La règle de l'axe Y.JPG
[div=initial][arrow]La règle des Y. On devine la graduation à G (règle gravée sur les machines qui fournissaient les règles étalons des laboratoires Européens).[/arrow][/div]
Câble moteur dans le bati.JPG
[div=initial][arrow]Câble du moteur dans le bati[/arrow][/div]
Câble moteur déposé.JPG
[div=initial][arrow]Dégats visibles sur le câble moteur déposé (deux fils coupés les autres à la masse)[/arrow][/div]
Câble du boitier de commande dans le bati.JPG
[div=initial][arrow]Câble du boîtier de commande dans le bati.[/arrow][/div]
Boîtier et câble de commande déposés.JPG
[div=initial][arrow]Câble du boîtier de commande déposé.[/arrow][/div]
Schéma du circuit électrique.JPG
[div=initial][arrow]Schéma du circuit électrique,il est un peu différent de celui qui est dans la notice.[/arrow][/div]
Boîtier électrique.JPG
[div=initial][arrow]Boîtier électrique, tout semble d'origine, 1960.[/arrow][/div]
Plaque de la machine.JPG
[div=initial][arrow]Plaque constructeur.[/arrow][/div]
 
heidi
Compagnon
12 Novembre 2009
2 384
doubs besancon
Bonsoir à tous,
Félicitations mon cher Jean Michel,je viendrais voir ça de plus près;fais gaffe à notre âge ça devient une maladie;faut dire que tu as encore de la place,moi ça déborde
Sur ce coup là tu as fais très fort;ton hangar va devenir un vrai musée
A coté de l'"HAUSER" elle fait balaise;au fait Paul Wetzel en la même hauser que toi dans son hangar de la Chapelle
A bientôt :wink:
 
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
8 939
59000
Bonsoir et félicitation aussi pour la manutention !

Ce qui m’épate ce sont des galets sur des surfaces grattées, comme sur la
Deckel LK. Faut pas demander la finesse du grattage …

Je n’ai que le prospectus de quelques grammes de ta machine :
cliquer 2x sur les vues

mp2p4 [].jpg


mp2p3 [].jpg


mp2p2 [].jpg


mp2p1 [].jpg
 
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 590
Le pays du Comté
Bonsoir,

y'a pas à dire on est vraiment tous des grands malades :lol:
une machine superbe et si vous m'autoriser à "m'inviter" lorsque heidi passera vous voir ce sera avec plaisir...
avec un peu de chance elle ne sera pas encore remonté et je pourrais jeter un coup d'œil aux grattages ultra fins que je devine...
Gaston48 a vu juste c'est du 40 points par pouce (réservé normalement aux marbres servant uniquement au contrôle ... d'autres outils de métrologie très précis)
Avec une telle surface grattée à ce niveau on compte le travail effectué en semaines... et en décennies pour l'expertise du gratteur :eek:

Phil
 
jeanmichel1946
Apprenti
14 Mai 2009
204
Audincourt, Franche-Comté
Bonsoir à tous,

Réponses aux remarques et questions:

BILLY12:

Avec cette machine on peut aussi fraiser et aléser tout en restant bien sùr dans les capacités d'un cône Morse N°1 (pas de fraises tourteau !!!).

brainsdairpur:

Pas de problème pour l'installation, SIP ne donne que des consignes antivibratoires, la masse et la rigidité de la machine sont suffisantes, elle est posée sur 3 points d'appui (deux devant, un derrrière). Il n'y a pas de trous filetés dans le bati.

heidi:

C'est toi qui m'a refilé le virus !!
La machine ne sera pas dans mon garage non chauffé et humide mais dans mon sous-sol, au sec et avec une température plus clémente même si je ne respecte pas les 20° préconisés par la SIP (tu as vu c'est mentionné sur la plaque).
Il faudra que j'aille voir si Wetzel n'a pas une lunette de centrage pour la HAUSER.
Tu viens quand tu veux.

gaston48:

Merci pour le prospectus, j'ai le même pour le modèle suivant dont les axes X et Y sont motorisés.
Mais rassures toi j'ai tous les manuels de la machine (93 pages) et des plateaux (10 et 19 pages), je les ai même en double.

J'ai également récupéré les notices d'une machine à pointer MOORE N°3 qui elle a été jetée dans la benne (j'ai échappé à un grave péril, sinon j'étais condamné à commencer une collection spécifique de machines à pointer).

Si cela intéresse quelqu'un je pourrais scanner ces notices, encore que je ne suis pas très motivé car j'ai scanné une ancienne doc sur les pinces SCHAUBLIN qui avait l'intérêt de donner les caractéristiques de pinces qui ne sont plus fabriquées et les noms des frabricants et machines qui utilisaient chaque type de pinces. Je l'ai envoyé et elle n'a jamais été diffusée, dommage!

Etienne:

Ne minimise pas les capacités de mon jouet:
- perçage dans la fonte 18 mm
- perçage dans l'acier 15 mm
- alésage 52 mm

Pour fraiser et aléser plus gros j'ai la FP2 et une tête UPA4.
Pour percer j'ai enfin trouvé mon bonheur avec une petite radiale MODIG dont je parlerai plus tard.

La remorque appartient à un club dont le fiston est membre.

Je fait quelques Scan et je poste.

Cordialement.

Jean-Michel.

Machine à pointer MOORE N°3.JPG


Prospectus MP-2P motorisée_8.jpg


Prospectus MP-2P motorisée_7.jpg


Prospectus MP-2P motorisée_6.jpg


Prospectus MP-2P motorisée_5.jpg


Prospectus MP-2P motorisée_4.jpg


Prospectus MP-2P motorisée_3.jpg


Prospectus MP-2P motorisée_2.jpg


Prospectus MP-2P motorisée_1.jpg
 
jeanmichel1946
Apprenti
14 Mai 2009
204
Audincourt, Franche-Comté
Bonsoir phil916,

Pas de problèmes pour venir voir la Belle. Il faudrait organiser une visu avec les camarades metalu, olrik et fafnir70.

Les caches de la table ne seront remontés qu'en final lorsque la machine sera installée définitivement car tant que je dois la déplacer, je laisse le système de calage en place.

De plus maintenant que j'ai démonté pas mal de pièces, je vais peut-être continuer pour lui faire un bon nettoyage interne,malgré toutes les protections il y a quand même quelques copeaux à l'intérieur. Par contre je ne toucherai pas à tout ce qui concerne le système optique.

Cordialement.

Jean-Michel.
 
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
jeanmichel1946 a dit:
Etienne:

Ne minimise pas les capacités de mon jouet:
- perçage dans la fonte 18 mm
- perçage dans l'acier 15 mm
- alésage 52 mm
Houla ! Pour un bébé de deux tonnes, je suis impressionné :smt003

jeanmichel1946 a dit:
Pour fraiser et aléser plus gros j'ai la FP2 et une tête UPA4.
Sais tu qu'il a existé une "table de pointage"' à monter sur les Deckel FP2/3 exactement comme les autres tables accessoires ?
Une sorte de console rapportée comportant le x et le y d'une machine LK.
Un truc rarissime et dont on peut probablement se demander s'il pouvait vraiment prétendre remplacer une pointeuse, mais bon...
Pour la beauté du geste :



jeanmichel1946 a dit:
Pour percer j'ai enfin trouvé mon bonheur avec une petite radiale MODIG dont je parlerai plus tard.
Tu as renoncé à une UB-2 ?
 
Haut