Votre avis sur mon projet de table CNC

  • Auteur de la discussion Le Mio
  • Date de début
L

Le Mio

Nouveau
Bonjour à tous, (et toutes éventuellement)

Après la présentation ( https://www.usinages.com/threads/61589), je vais d'abord décrire mon projet :


Mon projet :

Je voudrais fabriquer une table d'usinage commandée par calculateur ( CNC.) dans le but de fabriquer des prototypes d'instruments d'optique.
(La partie mécanique de ces instruments bien sûr.
Pour l'optique j'ai d'autres projets en cours.)

Je compte travailler des matériaux comme le plastique ou l'aluminium. (Éventuellement le bois, et peut être le fer (Acier?) en petite épaisseur)
Je voudrais quand même une surface de travail assez grande disons 90 X 60 cm.
Je suppose qu'on veut toujours une précision maximum, mais je me contenterais d'un dixième de mm, mais pas plus.

Mes moyens :

Je dispose d'un atelier avec pas mal d'outillage divers (plutôt gamme bricolage), et un petit tour avec sa fraiseuse associée EMCO Maximat V10 P.
Mais je suis un piètre bricoleur, je n'ai pas trop de patience, pas très adroit et une vue, pas excellente non plus.
Donc le moins d'usinage possible sera le mieux.
Côté informatique çà va.

Mes questions :
J'ai vu pas mal de réalisations sur ce forum mais je suis loin d'avoir tout compris (et retenu) , aussi de nombreuses questions me viennent. Mais, il n'est pas question pour moi d'en abuser et il faudra trouver un moyen de vous apporter autant que ce que j'aurais appris ici.

Je ne compte pas me lancer à corps perdu dans la réalisation de la partie mécanique du projet, cela viendra après que la partie commande fonctionnera.

Donc, il me faudra un (ou des) logiciels des interfaces et les moteurs et faire fonctionner tout çà et après on passera à l'étape suivante.


Logiciel (s) : J'ai téléchargé Mach3 mais je n'ai pas compris s'il était avantageux ou pas de ressortir (ou racheter) un vieux PC avec carte parallèle ou utiliser un ordinateur moderne avec USB 3.
Avantages inconvénients.

Interfaces et leurs alims : Je suppose que c'est en fonction de la puissance des moteurs ?

Moteurs :
Donc, mes premières questions porteront sur les moteurs.
Moteur Pas à Pas si j'ai bien compris.
J'ai vu sur le forum qu'on utilisait des NEMA avec différents numéros NEMA 17 23 34 42
Cela me renseigne sur la taille du moteur, mais pas le couple, alors je ne peux pas savoir quel projet du forum correspondrait le mieux à mon application.

En fonction de mont projet, quel couple choisir ?

Le second paramètre qui m' l'air d'être important, c'est le pas.

Quel pas choisir ?

J'espère ne pas avoir été trop long ou trop imprécis.

Je vous remercie par avance.
 
D

duredetrouverunpseudo

Compagnon
Tu prend le problème a l'envers

Commence par définir ta mécanique, et de sa decoulera le reste.

Suivant se que tu utilises comme guidage pour tes axes (rail a bille, roulements,...) et le mode de transmission (courroie, vis a bille, vis trapézoïdale)

La force que devront avoir tes moteurs ne sera pas la même.

Pour usiner de l'acier, en petite passe et même de façon épisodique, il faut dimensionner la machine pour. Les contraintes ne sont plus les mêmes.
 
L

Le Mio

Nouveau
Bonjour duredetrouverunpseudo,

Merci pour ta réponse.

Pour usiner de l'acier, en petite passe et même de façon épisodique, il faut dimensionner la machine pour. Les contraintes ne sont plus les mêmes.

Ça je l'avais compris, c'est justement la question que je pose.
Disons que si c'est l'acier qui demande le plus d'effort, il importe peu de savoir la puissance du moteur pour du plastique ou du bois, qui peut le plus peut le moins.
Si pour usiner, même si c'est occasionnellement, de l'acier de 1 mm d'épaisseur (je ne sais même pas si çà existe) il me faut tant de couple, je saurais que je serais à l'aise avec du plastique (enfin d'après ce que j'imagine)

Pour le guidage, l'entrainement et le reste, je suppose aussi qu'il y a des différences, mais à moins de le faire exprès, il ne doit pas y avoir une différence du simple au double dans les efforts requis.

Donc, ce dont je n'ai aucune idée, c' est quel couple pour l'acier, (je suppose qu'il y a des profondeurs de coupe minimum à respecter pour que l'outil coupe), pour le bois, pour le plastique. Là encore je sais qu'il y a des différences dans chacune des catégories de matériaux, c'est juste pour avoir une idée, sachant que je choisirais le modèle de moteur immédiatement supérieur.

Donc, en gros, quel moteur pour quel usage ?

Bien cordialement.
 
E

el patenteu

Compagnon
Il y a le couple nécessaier mais aussi les VITESSES d'avance qui entre en lignes de compte et c'est LA que ca se complique.
A moin d'avoir une transmission avec vitesses variable,facil de passer en mode acier au mode plastique(et encore il vas faloir reconfigurer dans mach3) eh bien tant qu'a moi ca serait un gros NON.
Qui peu le plus peut le moin...............non pas vraiment dans ce cas-ci
2 machinnes disctincte est encore la meilleur solution.

Si cétait si simple d'avoir un éventail aussi large de matieres a usinner vous croyez vraiment que les industriels n'auraient rien a nous proposer?

Fred
 
E

el patenteu

Compagnon
Pour mieux comprendre mon propos supposont que ce ne soit pas une cn que l'ont concoi mais un véhicule......

Alors voici le cahier des charges:

1-Le véhicule devra avoir une tres bonne tenu de route (j'adore prendre les virage en épingle a la corde)
2-le véhicule devra etre 4x4 et avoir un bon dégagement de roue car j'adore aussi les randonné safari et traverser d'immense trou de vase.
3-Le véhicule devra etre en mesure de faire le 0-100km/h en moin de 5 seconde,j'aime la performance.
4-Le véhicule devra etre en mesure de tirer un remorque de 10 000 kilo..........tres pratique lors des déménagement.
5-le véhicule devra cadrer dans un budget de 10 000 euro max ,j'ai les finances dur ces temps-ci

pas besoin d'aller plus loin....
 
L

Le Mio

Nouveau
Bonjour Fred, tous,

Merci pour ta réponse.
J'ai bien compris ta démonstration, mais pardonnes mon impertinence, je veux faire "à l'envers" (Je peux éventuellement développer les raisons)
Ce que je cherche en fait, c'est en gros :
Quel moteur (ou quel couple moteur) pour quel usage ?
J'ai à peu près compris ce qu'était un couple et comment on l'exprime : par exemple un moteur est capable de soulever une charge de 11 kg à un cm de son axe de rotation...
Mais ce que je ne sais pas , je n'ai pas l'expérience des mécaniciens du forum, c'est combien de couple pour différents usages, compte tenu des pertes incompressibles , dans les différentes transmissions.

Bien cordialement.
 
S

stanloc

Compagnon
Le Mio a dit:
Bonjour Fred, tous,

Merci pour ta réponse.
J'ai bien compris ta démonstration, mais pardonnes mon impertinence, je veux faire "à l'envers" (Je peux éventuellement développer les raisons)
Ce que je cherche en fait, c'est en gros :
Quel moteur (ou quel couple moteur) pour quel usage ?
J'ai à peu près compris ce qu'était un couple et comment on l'exprime : par exemple un moteur est capable de soulever une charge de 11 kg à un cm de son axe de rotation...
Mais ce que je ne sais pas , je n'ai pas l'expérience des mécaniciens du forum, c'est combien de couple pour différents usages, compte tenu des pertes incompressibles , dans les différentes transmissions.

Bien cordialement.

Bonjour,
Bien sûr mais tu es le centième ? millième ? gars sur ce forum qui voudrait procéder comme cela et à chaque fois les plus costauds en calcul et en connaissances de l'usinage ont échoué pour leur donner des chiffres sensés. Evidemment les chiffres de base sont donnés par des fabricants de fraise qui ont dans leur catalogue bien sûr "la dernière fraise capable de faire tomber les temps d'usinage à moins que rien". Manque de pot nous n'avons pas les mêmes machines et donc les résultats sont désastreux si on procède "à l'envers".
Ceux qui comme moi radotent depuis longtemps sur les forums proposent donc de fonctionner "à l'endroit" . On fait la machine au MIEUX de ce que l'on croit pouvoir faire en fonction de ses SOUS et de ses objectifs et ensuite on mesure les couples que devront avoir les moteurs. Cela s'appelle mettre les boeufs devant la charrue.
Moralité : tu peux la lire en bas de mon message
Stan
 
L

Le Mio

Nouveau
Bonjour Stan,

Et merci pour ta réponse.
Tu as fait un effort pour donner ton point de vue, je me dois de te donner le mien, non pour entrer dans la polémique stérile, mais pour faire avancer les choses.

Mon but n'est pas de faire des pièces pour un moteur de fusée.
Mon but est de faire des prototypes (je dirais des simples assemblages) pour tester des montages optiques, mais pas un simple banc (ou table) optique, des instruments fonctionnels. Et même si l'es éléments doivent être positionnés avec précision,la-plupart des pièces n'ont pas besoin d'une grande précision dans leur forme générale.
Mais je n'ai pas l'adresse physique pour réaliser d'innombrables pièces, à la scie sauteuse . (Sinon, je ne serais pas ici)
J'ai besoin de réaliser tout cela rapidement (la vie est courte, surtout pour ceux qui sont plus près de la fin que de son début).
Je ne peux pas, mon atelier est trop froid, commencer à construire "ma" machine avant le mois de Mai !
Par contre, je peux commencer à essayer de faire tourner 3 (ou 4) moteurs avec un logiciel de commande.
Cela sera çà de gagné.

Comme je ne veux pas acheter une série de moteurs uniquement pour faire des essais et ensuite racheter des moteurs , qui correspondent à mon montage effectif, "pile-poil' au centième de milligramme près, je vous pose ma question, étant conscient que ce n'est pas la vision de tout le monde.

Merci de votre attention.

Optimistement.
 
K

Karmicael

Ouvrier
el patenteu a dit:
Pour mieux comprendre mon propos supposont que ce ne soit pas une cn que l'ont concoi mais un véhicule......

Alors voici le cahier des charges:

1-Le véhicule devra avoir une tres bonne tenu de route (j'adore prendre les virage en épingle a la corde)
2-le véhicule devra etre 4x4 et avoir un bon dégagement de roue car j'adore aussi les randonné safari et traverser d'immense trou de vase.
3-Le véhicule devra etre en mesure de faire le 0-100km/h en moin de 5 seconde,j'aime la performance.
4-Le véhicule devra etre en mesure de tirer un remorque de 10 000 kilo..........tres pratique lors des déménagement.
5-le véhicule devra cadrer dans un budget de 10 000 euro max ,j'ai les finances dur ces temps-ci

pas besoin d'aller plus loin....

Réponse : Un touareg v6 tdi d'occasion. :lol:

Blague à part, la polyvalence dont tu as besoin n'existe peut être pas.

Il faut faire une différence entre un router cn et une fraiseuse cn.

Le router est une cn, avec un portique mobile. Les dimensions d'usinages sont limitées par le budget, l'acier n'est pas usinable. Les vitesses d'avances sont adaptées aux matériaux tendres.
Une fraiseuse cn, bien plus lourde, bien plus rigide, à des dimensions d'usinages réduites de part sa conception. Une fraiseuse est conçue pour usiner de l'acier, ainsi que tout le reste, mais avec des vitesses d'avances moindres qu'un router. Donc tout ce qui est en bois, en plastique ou autre, en alu tendre, est plus difficile à usiner. ça chauffe les fraises, ça fond au lieu de s'usiner... Enfin, les vitesses d'usinages obligent d'avoir une rotation de broche faible, c'est compliqué a mettre en œuvre et tu peux doubler voir tripler les temps d'usinages..

Pour des dimensions d'usinages de 600x900, tu n'auras pas de fraiseuse, même d'occasion. Donc, il faut oublier l'acier, tu peux le sous-traiter en découpe laser vu la précision que tu souhaites (0.1mm si j'ai bien compris)

ça ne répond pas a ton problème de couple moteur, mais ça t'aides peut être dans la recherche de tes besoins.

Edit: sur 600x900, des moteurs néma 23 avec 2 Nm de couple suffisent largement, si la mécanique est parfaite, sans point dur etc... Des moteurs plus puissant, néma 34 de 4Nm seront un plus car le couple de maintien est plus élevé. Mais c'est plus cher, plus lourd, plus encombrant.

Dans tous les cas, l'acier tu devras le sous-traiter, ou réduire (considérablement) tes dimensions d'usinages et numériser une fraiseuse. ( et dans ce cas tu t'handicapes pour les matériaux tendres)

++.
 
E

erolhc

Guest
Bonjour

C'est quoi le problème avec les vitesses d'avances ? Si ca peut se déplacer pour usiner du bois ça peux aussi le faire pour usiner de l'acier indépendamment de tout autres paramètres
Ma BF20 peux se déplacer plus rapidement que la majorité des routers que l'on voit ici pourtant je n'usine que des métaux ( actuellement je la limite à 2m/min alors qu'elle pourrait aller à 7.5 m/min et je suis en train de la modifier et elle pourra aller à 15m/min mais elle sera toujours limitée à 2m/min).

Le couple de maintient n'a que peu d'importance, c'est le couple à la vitesse d'usinage qui a de l'importance. Toujours sur ma BF20 mes moteurs sont donnés pour un couple de 0.64 Nm mais sur toute la gamme de vitesse (3000t/min).
Avant que que ne s'élève des voix pour dire :"oui mais ce sont des servomoteurs .." je prend les devants : sur ma proxxon FF400 j'ai des moteurs PAP (nema 17) de 0.59 Nm (couple de blocage) et pourtant j'usine là aussi de l'acier et autres métaux (vitesse max 1.2 m/min)
 
K

Karmicael

Ouvrier
chlore a dit:
Bonjour

C'est quoi le problème avec les vitesses d'avances ? Si ca peut se déplacer pour usiner du bois ça peux aussi le faire pour usiner de l'acier indépendamment de tout autres paramètres
Ma BF20 peux se déplacer plus rapidement que la majorité des routers que l'on voit ici pourtant je n'usine que des métaux ( actuellement je la limite à 2m/min alors qu'elle pourrait aller à 7.5 m/min et je suis en train de la modifier et elle pourra aller à 15m/min mais elle sera toujours limitée à 2m/min).

Le couple de maintient n'a que peu d'importance, c'est le couple à la vitesse d'usinage qui a de l'importance, toujours sur ma BF20 mes moteurs sont donnés pour un couple de 0.64 Nm mais sur toute la gamme de vitesse (3000t/min)

Lololol... 7.5m/min... Tu t'es trompé, c'est pas plutôt 75m/min... Lololol... :lol:

Le couple de maintien n'a que peu d'importance, la aussi je lololol... Tu n'usines pas souvent toi...

0.64nm... Je re lololol !!! Ce sont des servos ??? Ici, il est question de pas à pas.

Allez, c'est bon. Si tu viens poster ici pour encore niquer une discussion, c'est pas la peine. abstiens toi.

Qui usine du bois usine de l'acier... et vice versa... N'importe quoi...!!! :lol:

Et en plus, tu me parles d'une bf20... Pfff... Vraiment là, ça touche le fond... T'as pas mieux comme référence ? Ils font les mêmes pour les hommes ? Les pointes de rose ne te gênes pas trop ?
 
E

erolhc

Guest
3000 tr/min avec vab de 5 mm : 3000*5/2 (rapport poulie) =7500mm/min =7.5mm/min
Et les servo de 200W font bien 0.64 Nm .

T'as raison je vous laisse à vos élucubrations de pro de l'usinage pour pas niquer plus le fil
 
K

Karmicael

Ouvrier
Merci.

Il est question de moteurs pas à pas, pas de servos. Et tu m'étonnes que tu déplaces ta table a 7.5 m/mn, elle fait 5 kg. On est loin du poids d'un portique mobile.
 
E

erolhc

Guest
Oui 5 kg ... bouge la avec un doigt .(sans la vis qui bloquerait) et compare avec un portique mobile (aussi sans la vis) même de 30 kg ... on verra qui est le plus facile à bouger (un est sur chariot à billes et l'autre avec des glissière à queue d'arronde)
Mais bon tu es un pro ....

En tout cas merci de m'apprendre que les Nm d'un servo ne sont pas pareil que les Nm d'un PAP
 
K

Karmicael

Ouvrier
Oui, c'est bien ce que je dis, 2Nm en pas à pas suffisent à bouger 30 kg avec une vis au pas de 5.

Et non je suis pas un pro. pourquoi ? T'es un pro ? Que fais tu sur le forum amateur alors ? Nous sommes trop petits pour toi voyons....

Et non, les Nm ne sont pas sur des servos comme sur un pap.

De rien, c'est un plaisir de converser avec toi.

Au fait, tu devais plus poster sur ce fil...
 
E

erolhc

Guest
Non je ne suis pas pro c'est bien pour ça que je ne viens pas donner des leçons aux autres comment faire une cnc et que je ne viens que pour niquer les différents fils en racontant plein de grosse conneries.

C'est bien tu viens de révolutionner la physique. A quand les mètres en France différents de ceux en Uruguay ?
 
K

Karmicael

Ouvrier
arrêtes Chlore. Les moteurs pas à pas ne se comportent pas comme des servos. C'est un fait établi, le couple disponible d'un servo est bien different d'un pas à pas. Tous le monde le sais, pas toi ?

Tu as les moyens d'avoir des servos ? c'est bien. franchement, moi je m'en fout complètement. Pour tiers du prix, je fais la même chose avec des pas à pas.
 
E

erolhc

Guest
C'est bien pour ça que j'ai dis :

chlore a dit:
...Le couple de maintient n'a que peu d'importance, c'est le couple à la vitesse d'usinage qui a de l'importance....
Le couple de maintient n'intervient qu'au démarrage après , sur un PAP ce couple se casse la gueule plus ou moins vite (suivant les µstep, la qualités du PAP,, etc ...) et c'est bien à la vitesse envisagée qu'il faut faire attention au couple disponible pas quand le moteur est à l'arrêt 'alors que sur un servo le couple est constant sur toute la plage de vitesse)
L'exemple avec les servo n'etait que pour monter qu'il n'y a pas besoin d'un fort couple à l’arrêt, ce qui compte, à nouveau, c'est quand on usine, quand on se déplace. Parce qu'à l'arrêt on s'en fou et même si dit que qu'en X on est arrêté et qu'on usine en unique suivant Y c'est la vis à bille qui encaisse les forces d'usinage , pas besoin d'un gros couple pour maintenir la position, ceci à cause du rapport de réduction qui amplifie le couple du moteur
 
K

Karmicael

Ouvrier
Chlore, tu ne racontes pas de conneries, moi non plus. C'est juste que tu te prends trop la tête... Ya pas besoin d'autant de réflexion pour faire une cn...
 
K

Karmicael

Ouvrier
Tu ni connais rien en moteur pas à pas, avoues :lol:

Les servos ??? c'est une technologie qui 10 ans de retard...
 
E

erolhc

Guest
si parce que quand je vois que l'on conseille des nema 34 alors qu'il y a quelques années c’était des néma 23voire 17 pour les même machines je ne peux rester sans rien dire. Demain ce sera des nema 42. Ca une importance sur le cout machine
Il vaut mieux un petit moteur bien alimenté (tension) qu'un gros sous alimenté comme on voit souvent. Sur ma proxxon FF400 j'ai des nema 17 0,59 Nm alimentés en 42V et je me déplace à 1.2 m/min (là encore c'est une table a queue d’aronde où les forces de frottement non strictement rien à voir avec des patins à billes.

Je n'y connais peut être rien en PAP mais tout ceux que j'ai mis fonctionnent sans qu'ils soient sur dimensionnés

Pour info j'ai une router (en cour de finition depuis un an) là aussi en servo mais de 100W et donc le couple disponible est de 0,32 Nm seulement et la aussi cela se déplace à 7500 mm/min si je le désire
 
K

Karmicael

Ouvrier
Mais Chlore, tu parles d'une proxxon avec des servos ???!!!.... C'est pour usiner du bois... et encore, la vitesse de broche... Bref, il y a ceux qui usinent, et les autres.
 
E

erolhc

Guest
Non ma proxxon n'usine pas le bois, uniquement le métal (alu principalement) et ce sont des nema 17 dessus
C'est ça ce dont je parle :
24308.jpg
 
F

Francois59

Apprenti
Plutôt que de se taper dessus :axe: , on peut aussi piloter des moteurs pas à pas en mode servo : http://www.zappautomation.co.uk/fr/attachment.php?id_attachment=193

Plus précis qu'en mode pas à pas = 1000 VRAIS pas par tours, pas de perte de pas, moins de chauffe et moins cher qu'un vrai servo.

Défaut quand même : les paramètres du moteur sont codés dans la carte. Il semble que les cartes Longshine ne fonctionnent qu'avec les moteurs Longshine.
 
Dernière édition par un modérateur:
E

erolhc

Guest
Le problème ce n'est pas servo ou PAP mais du couple nécessaire. S'il faut 1Nm pour bouger la table à 100 mm/min ce sera 1Nm que ce soit des servo ou un PAP au bout de la vis à billes
 
L

Le Mio

Nouveau
Bonjour Zareux,

Merci, voilà du concret, on avance.

Edit: sur 600x900, des moteurs néma 23 avec 2 Nm de couple suffisent largement, si la mécanique est parfaite, sans point dur etc... Des moteurs plus puissant, néma 34 de 4Nm seront un plus car le couple de maintien est plus élevé. Mais c'est plus cher, plus lourd, plus encombrant.

Dans tous les cas, l'acier tu devras le sous-traiter, ou réduire (considérablement) tes dimensions d'usinages et numériser une fraiseuse. ( et dans ce cas tu t'handicapes pour les matériaux tendres)

Donc, il faut que je vise entre 2 et 4 N/m.
En effet, ce n'est pas me même prix ,
Problème: il est difficile de connaitre le couple des moteurs proposés sur EB .
On sait que c'est du NEMA 23 ou 34 mais comment savoir le couple quand on n'a pas de fiche technique et seulement le pays d'origine, même pas le fabriquant ?

Question bête : si je réduis la taille de la machine (qui n'est pas en fait critique) je peux augmenter ses performances, par exemple reconsidérer le problème de l'acier ?

Merci à toi.

Post : les autres conversations dans ce sujet m'intéressent également, ( je suis assez curieux de tout ce qui pourrait me faire avancer ), mais cela ne facilite pas la relecture et la compréhension de la conversation principale.
 
E

erolhc

Guest
Usiner de l'acier ne veut rien dire ....
Avec un router tel que l'envisage il est tout a fait possible d'usiner de l'acier ... mais à cause des contraintes mécaniques il ne va être possible que de faire des petites passes, bref au lieu d'avoir de beaux copeaux et d'usiner rapidement (finir la pièce) tu vas faire de la poussières d'acier et cela va prendre un temps fou. La broche chinoise à 24 000tr/min marchera un temps avant de rendre l'âme donc même avec un bâti renforcé tu n'iras pas loin.
Si par usinage de l'acier c'est faire quelques découpes dans une tôle de 1 mm cela ira .... si c'est faire des pièces compliquées taillées dans la masse .... gloups. Il faudra donc un bâti renforcé et une broche différente pour l'acier et le bois
Usiner le bois et l'acier n'ont vraiment pas les même contraintes

Et le la discussion annexe, hormis les railleries, étaient bien dans le sens du sujet puisque concernant le dimensionnement des moteurs. Pour en rajouter, plus le moteur est gros plus il a d'inertie ce qui a une incidence sur les phases de démarrage/arrêt (changement de direction)
 
L

Le Mio

Nouveau
Bonjour Chlore,
Merci pour ta réponse.

chlore a dit:
Si par usinage de l'acier c'est faire quelques découpes dans une tôle de 1 mm cela ira ....
C'est ma faute, je n'ai pas précisé ce que j'entendais par usiner de l'acier.
Je ne veux certainement pas tailler des pièces dans un bloc d'acier.
Si j'ai cité l'acier, c'est uniquement pour avoir la possibilité de faire quelques découpes et quelques perçages et ceci uniquement dans le cas où à l'usage il se trouve que c'est plus avantageux de m'approvisionner en acier qu'en plastique à résistance égale.
Je m'explique : si j'ai la même rigidité avec une pièce découpée dans une tôle d'1 mm d'acier, que dans 1 cm de plastique et que l'acier est 10 X moins cher que le plastique, la question du choix de l'acier se pose.
La comparaison se pose également avec l'aluminium ! (Plastique vs aluminium)

chlore a dit:
La broche chinoise à 24 000tr/min marchera un temps avant de rendre l'âme
Il faudra donc un bâti renforcé et une broche différente pour l'acier et le bois
Bien entendu je suis tout à fait conscient qu'une broche ne peut travailler que dans les conditions pour lesquelles elle est conçue.
Et je n'avais pas exclu d'avoir plusieurs broches.
Pour le bois, je pense qu'à la réflexion ce n'est pas une bonne idée. Disons Plastiques, métaux non ferreux et éventuellement acier.
(Ceci dit, j'ai une bonne défonceuse, je l'aurais bien vue sur le portique...)

chlore a dit:
Et le la discussion annexe, hormis les railleries,
Pas de souci , c'est très humain...


Bien cordialement.
 
carlos78

carlos78

Compagnon
Sur les moteurs je n'ai pas de réponse précise à apporter.

Pour ma part j'utilise (sur ma CNC agglo) des PAP NEMA 23 de 2N.m et 3 N.m de couple de maintien (je n'ai pas la courbe d'évolution du couple en fonction du nombre de tr/mn). En les alimentant en 24V, ils peuvent tourner au maximum à 400 Tr/mn et le couple à déja bien chuté (j'ignore à combien ils tourneraient en 48V, peut-être le double). Comme Chlore je suis persuadé qu'il n'y a pas besoin de moteur très coupleux pour usiner de l'alu (et même de l'acier) avec une vis à billes. Un moteur de 3 ou 4 N.m pourrait suffire.
J'utilise ce logiciel pour déterminer les efforts de coupe Voir la pièce jointe coupe_reims.zip
Avec ce logiciel, on voit qu"avec une fraise HSS de 20mm, si on surface du XC48 sur une largeur de fraise (20mm) avec une hauteur de passe de 2mm, l'effort de coupe sur la fraise est de 713N. Ce qui représente, avec un rendement de 0.9, un couple moteur sur une VAB au pas de 5mm de seulement 0.62 N.m (Couple(N.m) = Force(N) x Pas (m) / 6.28 (rd)/rendement).
Pour usiner cet acier, avec une vitesse de coupe de 28 m/mn, je devrais tourner à 445tr/mn. Avec une fraise de 4 dents et une avance par dent de 0.045mm, la vitesse de déplacement est de 0.045 x 4 x 445 = 80 mm /mn ---> donc le PAP tourne à seulement 16 tr/mn. On est très loin des 400 Tr/mn.

On voit qu'avec un pas de 5mm sur la VAB (qui est le pas de vis le plus répandu), les vitesses de déplacements obtenus sont largement compatibles de l'usinage sur l'alu et encore plus sur l'acier.

----> La vraie difficulté de l'usinage des métaux n'est pas là. c'est d'abord et surtout la rigidité de la structure de la machine, ainsi que la qualité des guidages linéaires.
A structure égale, la rigidité de la structure (donc sa déformabilité) est proportionnelle au module d'élasticité en flexion (Module d'Young) du matériau utilisé :
Acier : 21000 DaN/mm2
Alu : 7000 DaN/mm2
Chêne : 1000 DaN/mm2
Panneau de particules (Agglo) : 160 DaN/mm2
Avec la même structure, ma CNC en agglo est grosso modo 43 fois moins rigide qu'en alu et 130 fois moins qu'en acier ...

NB : La broche chinoise est totalement hors jeu pour l'usinage de l'acier.
Histoire de rigoler, avec l'exemple précedent, le couple à la broche est de 7.13 N.m a 445tr/mn. Une broche de 2.2Kw a un couple d'à peine 1N.m à 24000 tr/mn , quid de son couple à 445 tr/mn ? Les optimistes disent 1N.m, et les pessimistes prétendent arrêter la broche à la main ....

Carlos78
 

Sujets similaires

B
Réponses
34
Affichages
1 513
Pierrot Lecopeau
Pierrot Lecopeau
greg_elec
Réponses
16
Affichages
991
françois44
françois44
Haut