Projet TOUR C3 - Butée de chariot micrométrique

HenriIV

HenriIV

Compagnon
Bonjour,

Il me manquait une butée de chariot pour mon tour C3, je me suis lancé dans la fabrication de cet accessoire.
Avec un plat d'alu, une cornière et deux vis, je viens pincer le banc du tour.
Les deux trous dans la cornière sont taraudés pour que les vis soient solidaires de la cornière.
J'avais un palmer "parkside" à 8€ dont les touches manquaient de parallélisme : j'ai sacrifié cet accessoire pour faire une butée micrométrique, avec verrouillage.

Cette butée est suffisamment compacte pour ne pas restreindre le déplacement longitudinal du chariot.
J'ai fait un second taraudage pour placer la butée en face avant si besoin, pour tourner de grands diamètres, mais l'accès aux deux écrous devient alors moins facile.

C'est un bricolage sans prétention mais surtout par rapport à d'autres réalisations présentées ici mais c'est réalisable assez facilement et plutôt fonctionnel à l'emploi.

H4

butee.JPG


butee2.JPG
 
chabercha

chabercha

Compagnon
Bonjour
J'ai acheté le même à 6€99 pour faire de même, mais toujours pas fait, ça viendra un jour.
A+Bernard
 
JASON

JASON

Compagnon
Oui , c’est mieux que rien . Mais à mon avis c’est un peu léger et il me semble qu’une seul vis de maintien du micromètre n’est pas très bon , il peut tourner.

Bonjour,
Tout à fait !!!
JASON
 
Dernière édition:
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour

Un tige avec un moyen de serrage efficace et un jeu de cales d'épaisseur achetées ou faites maison au tour pourraient être une solution robuste et finalement suffisante pour l'usage courant.

Pour une butée avec une meilleure résolution on devrait pouvoir s'orienter vers un dispositif à vis différentielle vis de Prony avec l'avantage d'avoir du costaud par rapport à une pièce de micromètre instrument de précision qui ne pourra subir des chocs répétés

Pour que la butée soit répétitive il faudra sans aucun doute soigner la finition de l'extrémité de la vis et être attentif à sa surface d'appui sur le chariot lorsqu'il vient y butter.

cdlt lion10
 
P

papeteme

Compagnon
Bonjour

Un tige avec un moyen de serrage efficace et un jeu de cales d'épaisseur achetées ou faites maison au tour pourraient être une solution robuste et finalement suffisante pour l'usage courant.



cdlt lion10
Bonjour les Amis,
Je rebondis (c'est l'avantage d' être rond !) sur le mot de Lion 10 pour dire tout l'intérêt qu'il y a (pour moi) à avoir pas trop loin, sous la main un jeu de cales d'épaisseur en lame comme pour les soupapes, vis platinées ou bougies et aussi une boite la plus complète possible de cales d'épaisseur de métrologie.
Depuis que je suis en retraite, le peu de choses que j'ai faites, l'ont été surtout en menuiserie.
J'ai dans le bazar qui me sert d'atelier un aspirateur Festool très mobile comme chacun sait, surmonté d'un rayonnage de la marque qui permet d'avoir des accessoires ou outils sous la main. C'est vraiment une servante très utile qui porte aussi prises de courant multiples et radio de chantier Festool.
Au sommet de cet agencement, j'ai fixé une tablette supplémentaire qui porte 2 boites de cales assez complètes chacune. Etant chez les enfants, je ne peux vous mettre une photo, d'où mon charabia pour essayer de vous faire imaginer.
Qu'il s'agisse de traçage, de réglage de toupie ou de guide de scie, de calibrage dune butée de longueur ou encore de décision à prendre pour une cote ou un espacement, le geste est automatique, je me tourne vers ces cales et tout devient plus simple. Par exemple 13,5 mm n'est plus un nombre vide de sens mais une réalité face à laquelle la décision est vite prise.
Au sujet de ces cales, les quelques discussions qui ont eu lieu sur le forum tournent souvent sur la précision plus ou moins extrême de ces pièces. Je suis moi très loin de ces préoccupations de microns, qu'elle que soit la Classe des cales que j'ai toutes achetées d'occasion? elles font le job en m'aidant à visualiser la cote et guidant le tranchet ou le crayon affuté comme il se doit.

Suis-je le seul à pratiquer ainsi ?
Bonne journée.
Papeteme
 
HenriIV

HenriIV

Compagnon
Bonjour,

Merci pour vos "encouragements"
Je précise que j'ai fraisé un trottoir sur le bras du micromètre pour l'empêcher de pivoter autour de la vis.
Vu que c'est un mini-tour, il n'y a pas d'effort significatif sur la butée, le moteur cale très facilement sous l'effort et donc on est forcé d'y aller avec beaucoup de douceur sur le volant.
On peut rétracter la butée micrométrique pour travailler directement sur le corps avec un jeu de cales mais il faut que je réfléchisse à comment les tenir en place.

H4

butee3.JPG
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour
Au sujet de ces cales, les quelques discussions qui ont eu lieu sur le forum tournent souvent sur la précision plus ou moins extrême de ces pièces. Je suis moi très loin de ces préoccupations de microns,
Si le tournage n'est pas répétitif on peut à défaut de butée mettre un comparateur longue course qui palpe le petit chariot par exemple et on aura la précision.
Mais il est vrai que ce n'est peut être pas aussi rapide et cela ne protégera pas des erreurs en allant trop loin dans un chambrage par exemple.
Sur mon tour toyo ml210 le problème c'est de poser l'embase magnétique du comparateur sur une surface métallique proche du tour, j'ai posé une plaque de métal lourde achetée en vide grenier car mon support de tour est réalisé en bois.
Pour palper le porte outil j'ai déjà eu besoin de mettre un serre joint sur celui ci afin de serrer une pièce plus haute sur laquelle la touche du comparateur pouvait s'appuyer.
IMG_4799 (Small).JPG


Pour en revenir au cale, j'avais acheté en 2015 un jeu de cale de distance se présentant sous forme de cylindre de différentes épaisseurs de diamètre que l'on peut assembler avec une vis au centre, mais je ne me sers pas de cette possibilité, du moins pas pour l'instant.
Un tourneur pourra s'en inspirer à ses heures perdues consacrées non pas à la création de systèmes ou réparation but principal "la productivité du bricoleur" en quelque sorte, mais passées à la fabrication de complément d'outillage, imitant ses dépenses et bricolant plus vite car mieux équipé.

Il y a aussi les cales d'épaisseur basiques souples de 1 cm de large environ indispensables pour le bricoleur averti.

mais il faut que je réfléchisse à comment les tenir en place.
Vous n'avez pas à les fixer puisque vous les intercalerez entre le chariot et la butée en reculant la butée desserrée puis une fois en appui vous la serrez et vous retirez les cales.

cdlt lion10
 
Dernière édition:
Dodore

Dodore

Compagnon
..ah le modernisme!!
moi de mon temps !
je vois que maintenant on utilise les cales étalons pour un peu tout
de mon temps quand on voulait utiliser les cales etalons c’est le patron qui venait avec la boîte qu’il gardait au bureau
je oense qu’il y a un peu d’exagération d’utiliser des cales à tout bout de champ , est-ce qu’elle sont encore précises?
bon d’accord , dans certain cas c’est pratique , surtout si on est équipé, mais acheter des cales pour un usage courant je trouve que c’est un peu exagéré
pour revenir à la buté micrométrique je trouve qu’une vis est tout aussi efficace et sur un tour , surtout pour les longueurs on n’a pas besoin d’une telle précision
pour moi la buté est surtout pratique pour la série , pour une pièce unitaire , on mesure , et on avance avec les chariots
 
Sebos38

Sebos38

Ouvrier
Bonjour,

Merci pour vos "encouragements"
Je précise que j'ai fraisé un trottoir sur le bras du micromètre pour l'empêcher de pivoter autour de la vis.
Vu que c'est un mini-tour, il n'y a pas d'effort significatif sur la butée, le moteur cale très facilement sous l'effort et donc on est forcé d'y aller avec beaucoup de douceur sur le volant.
On peut rétracter la butée micrométrique pour travailler directement sur le corps avec un jeu de cales mais il faut que je réfléchisse à comment les tenir en place.

H4

Voir la pièce jointe 779069
J aime bien ,
J avais fait un truc similaire sur mon c8(emco), ça m a bien rendu service , à pas cher.
Petit bémol , ça prenait pas mal les projections et salissures à cet endroit
J ai du mettre un bout de plexiglas par dessus pour protéger .
 
P

papeteme

Compagnon
..ah le modernisme!!
moi de mon temps !
je vois que maintenant on utilise les cales étalons pour un peu tout
de mon temps quand on voulait utiliser les cales etalons c’est le patron qui venait avec la boîte qu’il gardait au bureau
je oense qu’il y a un peu d’exagération d’utiliser des cales à tout bout de champ , est-ce qu’elle sont encore précises?
bon d’accord , dans certain cas c’est pratique , surtout si on est équipé, mais acheter des cales pour un usage courant je trouve que c’est un peu exagéré
Bonsoir l'ami Dodore,
Les cales que j'ai achetées ne sont certainement plus aussi précises que celles que protégeait d'un usage excessif ton patron.
Si je suis intervenu, c'est simplement pour dire que pour moi il existe un autre rôle que celui de Juge de Paix, maître des microns comme on peut en avoir le besoin en usinage de précision. C'est celui d'être la matérialisation d'une dimension qui resterait sans cela théorique.
En menuiserie les scies circulaires à lame avec mise carbure de bonne facture sont de véritables faiseuses si on sait travailler avec une butée.
Par exemple quel doit être le jeu maxi acceptable à l'œil pour la face avant d'un tiroir qui s'encastre dans la façade d'un bureau. Très simple, il suffit de mettre une butée avec interposition d'une cale de 1 mm réglée pour avoir une légère trop grande longueur. La face coincera et un second sciage sera fait avec une cale de 1,1 mm. Un mieux doit être perceptible qui s'il n'est pas suffisant amènera l'emploi d'une cale de 1,2mm, ainsi impossible de connaître l'affres des menuisiers : tâtonner précisément et si le résultat escompté n'est pas là rapidement on casse le tout en faisant un dernier sciage beaucoup trop important.
Papeteme
 
PUSSY

PUSSY

Lexique
un jeu de cales mais il faut que je réfléchisse à comment les tenir en place.
HenriIV veux parler sans doute de ceci :
La butée est fixe et est réglée pour l'épaulement le plus près du mandrin, qui sert d'origine.
Ensuite, on vient usiner en interposant une cale "X" entre la butée de banc et le traînard pour usiner un deuxième épaulement à la distance "X" du premier et ainsi de suite.
Tenir la cale d'une main et avancer le traînard de l'autre n'est pas facile !
Il faut juste que les cales puissent reposer sur une surface plane (le banc) et l'on a ainsi les deux mains pour bouger le traînard.
 
Dodore

Dodore

Compagnon
pour les petites longueurs c’est délicat mais pour les grandes longueurs plus de 20 mm il existe des supports pour les piges ( ou cales)
par exemple sur le cazeneuve la butée est positionnne sur le banc et il y a une reglette en alu prévu pour y mettre les cales de longueurs , des cales usinees dans un etiré exagonale vont très bien
je dis hexagonale parce qu’on peut les serrer en mandrin pour les usiner à la longueur et elles ne roulent pas sur le support
un exemple de butée et du support pour les cales sur cazeneuve
Posté dans la discussion 'Cazeneuve HB725, y a-t-il une butée de chariotage ?'
https://www.usinages.com/threads/cazeneuve-hb725-y-a-t-il-une-butee-de-chariotage.97596/post-1108469

sur lefebvre Martin il y a un support pour maintenir les cales ( ou piges) de longueur ( on peut en faire un de plus pour les grande longueur

edit
je viens de voir que sur les documents lefebvre Martin il parle de la butée et des supports pour les cales de longueur
c’est ici dans le chapitre déclenchement automatique
j’ai même vu dans mes recherches une butée qui se fixe sur le banc
la vidéo il n’y a que le résultat qui est interessant
j’en avais fait fabriquer une par le fraiseur , mais je n’avais pas fait faire les rainures qui s’agrippe sur la crémaillère
il me semble que j’en avait parlé sur le forum … mais où?




edit
Je viens de retrouver un lien
ou je parle des butées de lefebvre martin
 
Dernière édition:
Dodore

Dodore

Compagnon
Bonsoir l'ami Dodore,
Les cales que j'ai achetées ne sont certainement plus aussi précises que celles que protégeait d'un usage excessif ton patron.
Si je suis intervenu, c'est simplement pour dire que pour moi il existe un autre rôle que celui de Juge de Paix, maître des microns comme on peut en avoir le besoin en usinage de précision. C'est celui d'être la matérialisation d'une dimension qui resterait sans cela théorique.
En menuiserie les scies circulaires à lame avec mise carbure de bonne facture sont de véritables faiseuses si on sait travailler avec une butée.
Par exemple quel doit être le jeu maxi acceptable à l'œil pour la face avant d'un tiroir qui s'encastre dans la façade d'un bureau. Très simple, il suffit de mettre une butée avec interposition d'une cale de 1 mm réglée pour avoir une légère trop grande longueur. La face coincera et un second sciage sera fait avec une cale de 1,1 mm. Un mieux doit être perceptible qui s'il n'est pas suffisant amènera l'emploi d'une cale de 1,2mm, ainsi impossible de connaître l'affres des menuisiers : tâtonner précisément et si le résultat escompté n'est pas là rapidement on casse le tout en faisant un dernier sciage beaucoup trop important.
Papeteme
C’est un choix
je ne connais pas la menuiserie ni le sciage sur bois avec les machines spéciales
sur un tour , avec une butée réglable on s’en sort très bien
mais encore une fois je ne connais pas le réglage en sciage si les cales étalons te conviennent et si tu as un stock c’est très bien
 

Sujets similaires

HenriIV
Réponses
10
Affichages
1 229
fab2A
F
O
Réponses
18
Affichages
2 035
Colonel
C
HenriIV
Réponses
1
Affichages
2 750
victorjung
victorjung
DA l'Auvergnat
Réponses
34
Affichages
11 805
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
synapsis
  • importantes
Général Tour Sieg SC4
Réponses
2 971
Affichages
583 217
synapsis
synapsis
wika58
Réponses
91
Affichages
47 542
wika58
wika58
Haut