Modification du chariot de mon tour C3

  • Auteur de la discussion HenriIV
  • Date de début
H
HenriIV
Ouvrier
12 Nov 2014
324
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Comme beaucoup je suis en place très très limitée pour mon coin bricolage et j'ai un tour C3 d'origine chinoise qui a maintenant douze ans et avec lequel j'ai tourné tout un tas de trucs. Le chariot transversal commençait à avoir beaucoup de jeu, au démontage j'ai trouvé la vis trapézoïdale usée et surtout l'écrou en bronze bien fatigué. J'ai lu sur internet que des versions plus récentes ont un écrou en fonte, plus résistant.
J'ai entrepris de modifier le système de vis pour obtenir un mécanisme sans jeu, avec les moyens du bord, et la petite taille de ce tour ne rend pas l'exercice facile. On trouve sans peine des modifications sur le tour de la taille au-dessus (C4) mais sur le C3, bernique.
Pour commencer une photo qui illustre bien le manque de place : la seule butée à bille qui passe entre les vis de fixation et qui m'impose de descendre d'une vis de 10 à une vis de 8, toujours au pas de 1mm. Et puis j'ai creusé le logement au maximum pour enfoncer la butée le plus loin possible avant de déboucher dans les lamages des têtes de vis.
pic04.jpg


Je vous montre le principe que j'ai employé sur une vue en coupe : le support est serré entre deux butées, le guidage radial est fait par une entretoise en delrin. Le tambour du vernier est creusé également pour laisser passer la bague épaulée sur laquelle j'ai utilisé un joint torique comme friction pour entraîner le tambour.
pic00.jpg

Pour régler la précharge des butées, un écrou en bronze collé à la loctite, pas trop serré, ensuite on peut rajouter des cales d'épaisseur sous la rondelle pour régler plus finement. La manivelle entraîne l'axe avec un clavetage ajusté à la lime.
pic01.jpg


Pour l'écrou du chariot j'ai là encore utilisé du delrin, mais deux fois plus long que l'écrou d'origine pour limiter les contraintes et l'usure, j'ai percé et taraudé en M8x100 puis vissé la vis trapézoïdale en la chauffant au décapeur thermique, ça donne après nettoyage un couple vis-écrou sans aucun jeu. Au tour j'ai fait quatre plats pour avoir un extérieur carré.
pic02.png


Et j'ai enchâssé l'écrou en delrin dans une petite cagette en acier faite avec de la tôle de 3mm travaillée à la main (scie, lime, pliage) et soudée à l'arc avec un peu de ponçage pour finir. Sur la photo on voit aussi l'entretoise sous le support des butées à bille, taillée à la perceuse et à la lime dans un plat rectifié. La course du chariot en devient un peu plus longue.
pic03.jpg


Une fois tout remonté c'est plutôt pas mal, il n'y a plus aucun jeu du tout, par contre comme j'ai acheté la vis trapézoïdale dans le commerce, c'est un pas à droite donc le sens de la manivelle est inversé, c'est un coup à prendre, je vais lutter dans le début.
Pour tester j'ai immobilisé l'autre axe qui a du jeu également et auquel je vais tenter de faire le même sort. C'est carrément mieux au niveau des vibrations et de la propreté du résultat.

Voilà pour cette petite modification sans prétention et sans trop de moyens puisque faite avec juste ce tour et des outils à main, et je pense originale car pas vue jusqu'ici sur un tour de cette taille.

@+
H4
 
F
fab2A
Apprenti
4 Mai 2009
55
Bonjour,

félicitations pour cette sympathique modification.
Quand vous dites que vous prévoyez de "faire subir à l'autre axe le même sort", vous parlez du longitudinal ou bien du petit chariot (porte outil) ?

Bonne soirée.
 
D
DimiDimDimi
Apprenti
2 Mai 2019
215
Bonjour,

un ensemble vis Trapézoidale/ecroux laiton n'était pas envisageable ?
j'ai refait les déplacement d'un vieux tour ( le tour du poilu) avec des ensembles à la base destiné a une imprimante 3D que j'avais sous le la main on trouve du 8 par 2 assez facilement et même je crois du 8 par 1
avec deux ecroux on peut faire un écroux antijeu, peut être pas aussi efficace qu'un ecroux moulé dessus par contre

belle réalisation par ailleur, j'ai failli acheter le même tour avant de tomber sur des bonne occaz'

@+
 
H
HenriIV
Ouvrier
12 Nov 2014
324
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonjour,

En ce qui concerne l'autre axe il s'agit de l'autre manivelle qui permet de déplacer le chariot porte-outil, celui dont l'angle est ajustable pour pouvoir tourner des cônes. Le taraudage d'origine est fait à même le bloc de fonte donc il va falloir ruser.
Capture.jpg


Pour les vis trapézoïdales effectivement j'ai utilisé du 8x1 fait pour de l'imprimante 3D mais les écrous en laiton fournis avec ne me plaisaient pas car un peu trop de jeu, et pas de réglage. Mettre deux écrous, j'ai hésité, mais le logement en U est assez étroit et complètement borgne, donc très mal accessible, et j'ai trouvé plus simple de faire en delrin. Par contre je me suis bien enquiquiné à faire la petite cagette en acier pour tenir l'écrou.
Et le problème du jeu c'est que lorsque l'effort de coupe est important, le porte-outil vibre et la coupe n'est pas nette. Et sur un petit tour on se retrouve vite à faire des choses un peu difficiles par rapport au gabarit et à la raideur du tour, donc c'est pas mal de repousser un peu la limite. Un tour de taille supérieure serait bien mais je suis coincé au niveau de la place, et pour monter en qualité sans avoir un tour plus gros le choix est très très limité.

@+H4
 
F
fab2A
Apprenti
4 Mai 2009
55
Ok, je comprend mieux, je ne voyais pas comment appliquer la même méthode pour les "demi écrou" et la vis mère.
C'est peut-être déjà fait, mais une solution pour améliorer la rigidité du bloc chariot porte outil sur ce genre de tour est de percer deux emplacements supplémentaires au niveau des vis de réglage du lardon, et d'y placer (via une bille) une vis de pression à actionner pour "verrouiller" l'ensemble (bien penser à desserrer cette vis lors de la mise en mouvement de cet axe par contre). Ou bien plus radical, remplacer l'ensemble par un monobloc (d'acier).

Bonne soirée.
 
H
HenriIV
Ouvrier
12 Nov 2014
324
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour,

Oui effectivement j'ai bien un blocage pour empêcher le petit chariot de vibrer. Pour un monobloc c'est un peu hors de mes moyens de fabrication, il faudrait que je m'agrandisse un peu et c'est hors de question dans l'immédiat.
J'ai pu tourner quelques pièces depuis que j'ai fait ma modif, au début j'étais enthousiaste et maintenant je suis conquis, ce n'est plus le même tour, j'arrive à faire caler la broche sans faire vibrer l'outil. Je précise que la broche est montée sur roulements à rouleaux côniques, c'est une des premières évolutions que j'ai faites avec ce tour. C'est quand même une machine sacrément capable pour son gabarit.

@+H4
 
F
fab2A
Apprenti
4 Mai 2009
55
Bonjour,

merci pour ce retour d'expérience. Il semble donc que le jeu dans le système vis-écrou soit une source d'ennui importante sur ce genre de tour. C'est très intéressant, car ce n'est pas facile d'investiguer l'origine des soucis de vibration rencontré sur ces petites machines (en tout cas lorsque l'on n'est pas "du métier"). Par curiosité, comment avez-vous procédé pour régler la précontrainte des roulements coniques ? Par un test d'échauffement de la broche en rotation ?

Bonne journée.
 
H
HenriIV
Ouvrier
12 Nov 2014
324
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour

Pour régler la précharge j'ai mis une rondelle sous le roulement arrière et j'ai serré jusqu'à ce que la rondelle glisse gras latéralement, en faisant levier avec une lame de tournevis. Au vu de l'angle du cône, la zone de virage est nettement plus facile à sentir.
Au résultat, pas de jeu et pas de chauffe non plus.

@+H4
 
F
fab2A
Apprenti
4 Mai 2009
55
Merci pour la méthode. Encore une autre question (décidément, j'abuse ! ) : il m'avait semblé lorsque je m'étais penché sur la question du changement de roulements pour des coniques que ces roulements à rouleaux étaient plus encombrant (en largeur) que les roulements d'origine, et surtout qu'il fallait prévoir un dispositif de lubrification. Qu'en est-il sur le C3 ? Une solution qui m'avait traversé l'esprit à l'époque (mais je n'ai jamais pris le temps de creuser) serait de remplacer par des roulements à billes à contact oblique étanches (et donc lubrifiés à vie), est-ce envisageable d'après-vous ?

Bonne soirée.
 
H
HenriIV
Ouvrier
12 Nov 2014
324
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonjour,

Il est tout à fait possible de monter des roulements à billes à contact oblique, des 7206B 2RS vont en lieu et place sans autre forme de procès, ils font 30x62x16.
Les roulements à rouleaux côniques sont des 30206 et font 30x62x17.5 donc un tout petit peu plus épais et du coup il faut réduire de 3mm la longueur du tube en plastique noir et puis également faire un petit épaulement dans les entretoises blanches à l'endroit des étoiles.
Avec un deuxième tour c'est facile, quand on n'a qu'un tour il faut démonter et remonter au préalable pour prendre les mesures et usiner des entretoises supplémentaires avant de se lancer dans la transformation.
Par la même occasion remplacer les engrenages en nylon par ceux en acier, de toute façon il reste la courroie d'entraînement si quelque chose a besoin de faire fusible (et vu la puissance de la machine, la sécurité est plus celle du variateur qu'une sécurité mécanique)

@+H4

Capture.jpg
 
F
fab2A
Apprenti
4 Mai 2009
55
Bonjour,

merci pour ces références de roulement, je place cette modification sur la liste des choses à faire pour améliorer cette petite machine.

Bonne journée.
 
Haut