Schaublin 70, restauration et questionnements

thierryb91
thierryb91
Nouveau
7 Nov 2013
15
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
suite à l'acquisition d'un Schaublin 70 TR des années 60, je me suis lancé dans sa restauration.

Voici le tour à l'achat, c'est une version de "reprise", avec chariot à levier. J'ai également une tourelle révolver et un chariot de tronçonnage.
Capture.PNG



Son état était très moyen: lourd vécu, et sans doute achevé par un bricoleur (ou plusieurs) qui l'a bien abimé, puis stockage en milieu humide, donc rouille...
Entre autres dégâts, des traces de chocs partout, des traces de démontage forcé, des vis abimées... La broche notamment porte les séquelles de tentatives de démontage à la pioche et burin (éclat sur bord de poulie, flasque arrière défoncé, mécanisme de serrage des pinces très abimé, pignon du doigt d'indexation détruit)
Le démontage a révélé une absence d'huile ou graisse dans les roulements, tous hs ou presque.

Alors je me suis lancé dans une restauration complète, avec mes moyens (pas de machine à sabler chez moi, ni moyen de dé-oxydation par électrolyse, ni nettoyage ultra son...).
Démontage complet, dégraissage, décapage peinture, puis remontage.
Les pièces à peindre ont toute été décapées par ponçage, brossage (la plus-part du temps manuellement), masquées, puis repeintes avec apprêt antirouille acrylique et peinture PU 2K en bombe
DSCF9798.JPG


DSCF9793.JPG


DSCF9801.JPG
DSCF9803.JPG


Les surfaces fonctionnelles ont juste été "adoucies" de leurs impacts légers, comme le banc, les chariots avec pierre de précision au diamant.
Selon les surfaces, plusieurs techniques de finition: ponçage au touret avec roue scotch-brite abrasif, rectification manuelle, polissage et même brunissage à froid de certaines pièces.
Tout les roulements ont été changé sauf le nez de broche à ce stade (on en reparle plus tard de la broche :) )
Le moteur aussi a été remis à neuf.

Le remontage a alors pu commencer, et voilà le tour restauré :
DSCF9813 - Copie.JPG

DSCF9816 - Copie.JPG

DSCF9818.JPG

DSCF9820 - Copie.JPG

Au cours de cette restauration que j'avais attaquée sans trop me poser de question, je me suis de plus en plus intéressé à cette machine et aux techniques de la restauration en général. Initialement mon but était de trouver un tour me permettant de développer un projet de tournage de pièce de lutherie (bois, métaux tendre) et je me suis pris au jeu, fouillant ici dans le forum (souvent "après coup"!) des solutions (brunissage, graissage/huilage roulement de broche...)

Et j'ai in fine quelques questions auxquelles je n'ai pas trouvé réponse.
Voilà pour cette première présentation.... et à suivre: mes questionnements! :)
Merci à vous.
 
Dernière édition:
thierryb91
thierryb91
Nouveau
7 Nov 2013
15
  • Auteur de la discussion
  • #2
alors la première question concerne la broche.
J'ai finalement changé le roulement de nez de broche (NN3006K SP). Montage et réglage de jeu en suivant la procédure Schaublin.
La question du huilage/graissage s'est posée à moi. Information prise ici ou via Schaublin: graissage pas recommandé, notamment pour le NN.
Donc achat d'une huile hydraulique iso32.
Sur la photo vous verrez que je n'ai pas encore les graisseurs supérieurs (deux écrous empèchent les saletés d'y entrer en attendant.
Ma première question concerne les deux perçages M8x1 que j'ai à derrière... je n'ai vu ça sur aucune autre photo ici, à quoi servent-ils???
DSCF9957.JPG


J'ai pensé à une récupération de l'excès d'huile. Mais sur le nn, le petit canal usiné qui mène au perçage de 8 arrive sur le flasque avant qui le bouche... à l'arrière le trou M8 débouche entre les deux roulements.

Finalement mon deuxième questionnement concerne le huilage, ou plutôt la quantité d'huile: Même ajoutée de façon parcimonieuse comme le conseille Schaublin, il arrive bien un moment ou la cavité du roulement se rempli (jusqu' au moment ou l'huile atteint un échappatoire possible en fait, en l'occurence il y a du jeu entre broche et flasque à l'avant et entre broche et poupée coté poulie).
Est-ce ça le bon usage? remplir d'huile jusqu'à ce que ça coule par la broche quelque part? :smt104
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 898
MARSEILLE
Bonjour,
BRAVO !!! :smt023:smt023:smt023
Ouf ! Un perfectionniste !!! Je commençais à désespérer sur ce forum...
JASON
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 898
MARSEILLE
Bonjour,
Son état était très moyen: lourd vécu, et sans doute achevé par un bricoleur (ou plusieurs) qui l'a bien abimé, puis stockage en milieu humide, donc rouille...
Entre autres dégâts, des traces de chocs partout, des traces de démontage forcé, des vis abimées... La broche notamment porte les séquelles de tentative de démontage à la pioche et burin (éclat sur bord de poulie, flasque arrière défoncé, mécanisme de serrage des pinces très abimé, pignon du doigt d'indexation détruit)
Le démontage a révélé une absence d'huile ou graisse dans les roulements, tous HS ou presque.
Ah ! parce que ça existe !!! ??? ... Bricoleurs ou "Messieurs-je-sais-tout" ??? ...

JASON :smt021
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 081
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Beau nettoyage et peinture.
Très belles photos.

Comme il a " reçu " , ça donne quoi du point de vue géométrie ?
 
P
Precis84
Compagnon
7 Déc 2008
2 172
Salut
Beau travail.
J'ai finalement changé le roulement de nez de broche (NN3006K SP). Montage et réglage de jeu en suivant la procédure Schaublin.
En fait , on ne voit pas le + intéressant. Les peintures on en voit à chaque post . ( j'en fais depuis ..30 ans )
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 336
fr-50cherbourg
En fait , on ne voit pas le + intéressant.
tout à fait d'accord, c'est une remarque que je me fais souvent! A part les ref du systeme de peinture, les photos de peinture ne présentent aucun intérêt, même si la satisfaction du peintre est bien compréhensible.
Bon , c'est comme les remarques de Jason, on supporte et on passe...en attendant des descriptions plus mécaniques.
 
jeanmichel1946
jeanmichel1946
Ouvrier
14 Mai 2009
443
Audincourt, Franche-Comté
Bonjour,

Super travail, ton tour est magnifique.

Pour moi les deux taraudages AR en M8 x 100 doivent correspondre à un système de graissage par brouillard d'huile, ce qui serait logique sur un tour de production. Voir avis de @jon qui a ce système sur un modèle plus récent (poupée fermée et huilage par l'intérieur). Si tu ne veux pas utiliser ce système, bouche les deux trous et utilises les huileurs en partie supérieure.

Cordialement.
Jean-Michel.
 
Dernière édition:
thierryb91
thierryb91
Nouveau
7 Nov 2013
15
  • Auteur de la discussion
  • #10
Pour moi les deux taraudages AR en M8 x 100 doivent correspondre à un système de graissage par brouillard d'huile, ce qui serait logique sur un tour de production. Voir avis de jon qui a ce système sur un modèle plus récent (poupée fermée et huilage par l'intérieur). Si tu ne veux pas utiliser ce système, bouche les deux trous et utilises les huileurs en partie supérieure.

Cordialement.
Jean-Michel.
Oui Jean Michel, j'ai pensé à un système par circulation d'huile ou brouillard d'huile, mais sur le nez de broche le petit canal qui débouche à ce perçage de 8 est fermé par le flasque et ne peut communiquer avec l'intérieur de la cavité.
Pour le trou supérieur diam 6mm, le flasque a un petit passage fraisé pour permettre cette communication... donc mystère pour moi. Ou alors ce n'est pas le flasque d'origine prévu pour ce système...
DSCF9958.JPG

On voit sur la photo la petite saignée transversale sur la droite de la cavité du roulement qui mène au perçage m8x1, mais ce passage est fermé par la pose du flasque.
En partie supérieure, une saignée identique existe qui mène au trou de graissage M6 (on ne la voit pas mais est bien là) et l'huile peut passer par le petit passage réalisé sur le flasque.
 
Dernière édition:
jeanmichel1946
jeanmichel1946
Ouvrier
14 Mai 2009
443
Audincourt, Franche-Comté
Si tu mets de l'huile en haut elle ressort où ?
Si elle ressort par l'AR niveau du M8, bouches le et regardes ce qui va arriver ensuite.

Alors ATTENTION !! il me revient subitement à l'esprit la particularité de certains roulements suivant les fournisseurs : c'est la présence d'une rainure centrale sur la bague extérieure avec 3 trous de lubrification.
La rainure devrait être en face des huileurs M6. Voir photo ci-jointe extraite du catalogue SKF.

Comment est le roulement neuf et comment était celui que tu as démonté ?

SKF Superprecision NN et NNU.jpg


Cordialement.
Jean-Michel.
 
thierryb91
thierryb91
Nouveau
7 Nov 2013
15
  • Auteur de la discussion
  • #12
Si tu mets de l'huile en haut elle ressort où ?
Si elle ressort par l'AR niveau du M8, bouches le et regardes ce qui va arriver ensuite.
Il me semble que le niveau "haut" d'huile est atteint quand on affleure l'alésage réalisé dans la flasque PR3. A ce niveau l'huile peur fuir par la chicane. Il n'y a pas de joint et un jeu conséquent à ce niveau.

Pour les roulements arrières le niveau max est atteint quand on affleure l'alésage de passage de broche dans la poupée coté poulie et éventuellement par la flasque 24008 presque au même niveau.

Alors ATTENTION !! il me revient subitement à l'esprit la particularité de certains roulements suivant les fournisseurs : c'est la présence d'une rainure centrale sur la bague extérieure avec 3 trous de lubrification.
La rainure devrait être en face des huileurs M6. Voir photo ci-jointe extraite du catalogue SKF.
Oui j'ai vu ça dans les doc SKF mais il me semble qu'ils mentionnaient des roulements d'un diamètre beaucoup plus important.
Schaublin n'indique pas qu'il faille ce type là et d'ailleurs tant le passage réalisé sur le flasque que celui réalisé dans le bati témoignent bien d'une arrivée d'huile par le haut de façon latérale.

Capture poupée schaublin70.PNG

Ma poupée n'est pas exactement celle du schéma, mais c'est assez proche.

En fait cette façon "d'évacuer" l'huile en trop me surprend. :7grat:
Ca veut dire que quand on effectue son huilage (Shaublin précise régulier mais modéré) l'excédent créé fuit par la broche de façon pas très "organisée" dirons-nous.
Je me verrais bien percer les flasques d'un petit perçages à une hauteur étudiée pour éviter ce désordre en faisant sortir cette huile de façon plus maitrisée. Suffit alors d'avoir un chiffon à l'endroit de sortie, voire un petit tube connecté débouchant plus loin dans un petit récipient collecteur. Qu'en pensez vous?
 
Dernière édition:
thierryb91
thierryb91
Nouveau
7 Nov 2013
15
  • Auteur de la discussion
  • #13
Pour ceux qui précédemment demandaient de l'"intéressant", je tiens à préciser que cette discussion n'a pas du tout vocation à être un "tuto" de restauration, elle se veut vraiment modeste et assez égoïste: trouver des réponses aux questions qui apparaitrons au fur et à mesure de la poursuite de la remise en état de ce tour :wink:
Il existe des discussion formidable comme ICI, sur un schablin 102 n-vm par Kaiten...

Et puis l'"intéressant" souvent quand on est dedans nous fait oublier l'appareil photo...

Au départ pour moi il y a un projet professionnel de tournage de pièce de lutherie et de production par copiage.
Je devrais être actuellement avec un tour chinois mais le covid a changé la donne: plus de tour chinois en stock nulle-part (et tant mieux car ça me faisait pas rêver...)
Et puis ce schaublin d'occasion apparait. Un vrai bonheur et puis une remise en état qui ne l'est pas moins :-D



Je peux évoquer la broche et son fonctionnement puisque je suis dedans en ce moment.

Les roulements arrières (2x6005) et celui de devant (nn3006 k sp) ont été changés.
Le plus intéressant étant celui du nez de broche, avec son réglage de jeu par déplacement de la bague intérieure conique (voir schéma post précédent)
La procédure Schaublin est ICI, page 4.
DSCF9955.JPG


Donc broche en place, avec ses 2 roulements arrières fixés par le flasque et l'écrou, le roulement avant est en place avec l'écrou PR-5 (sous le scotch pour pas le rayer :-D ) au contact. Les roulement sont secs de chez secs, pas une once d'huile qui pourrait perturber les mesures.

A/ On serre l'écrou PR5. (pour ce qui me concerne avec un blocage de la broche simplement à la main, pas besoin de plus)
Ce n'est en aucun cas par serrage de l'écrou que l'on fait déplacer la bague interne du roulement: ça bloquerait très vite très fort, le déplacement serait aléatoire, abimerait l'écrou, et puis il n'y a rien pour effectuer un blocage de la broche efficace, donc niet (même si cette solution est celle vers laquelle le néophyte que je suis aurait foncé avant de découvrir la procédure Schaublin...)

Au premier cycle de cette opération qui va se répéter plusieurs fois, on marque le positionnement angulaire de l'écrou PR-5 par rapport à la broche et on mesure le jeu de nez de broche.
Schaublin préconise un jeu de 2 microns au final. La différence de jeu à rattraper va vous donner la variation angulaire à donner à l'écrou PR-5 grace à la formule fournie par Schaublin.

B/ Quand l'écrou est serré, il suffit de taper dessus gentiment axialement pour déplacer la bague de façon contrôlée par le jeu interne du pas de vis.
J'ai opté pour un outil adapté pour effectuer cela : une simple clé lourde, très correctement protégée pour n'abimer ni l'écrou ni la broche et qui passe la broche façon fourche (je sais pas si c'est clair, désolé pas de photo...).
On tapote donc l'écrou par frappes régulières tout en faisant tourner la broche pour bien répartir le mouvement.

En reprenant le cycle en A , on se rend compte que l'on peut serrer l'écrou sans peine de quelque chose qui est de l'ordre de 2-3 degrés, pour revenir bien au contact de la bague de roulement.
On répète ce cycle jusqu'à arriver à l'angle désiré. On vérifie aussi le jeu axial régulièrement...

DSCF9953.JPG


"o" est mon point d'arrivée pour un jeu de 2 microns. On voit face au cran d'écrou la marque de départ.

Au final on oubli pas de serrer la vis latérale de blocage de l'écrou.

J'ai pu lire que certains ne laissaient pas de jeu et allait vers une précontrainte du roulement.... qu'en pensez vous?



Pour les roulement arrières, c'est moins intéressants.
Dans mon cas j'ai remplacé les deux 6005 trouvés par deux bons FAG 6005, sans pécificités particulières... là aussi avant d'avoir trouvé la doc officielle. Schaublin monte à présent des 7005 P4, qui sont donc à portée conique.
Je n'ai pas eu de la part de schaublin d'avis négatif pour le montage de simples 6005, dans mon cas précis qui n'est pas la recherche du micron. Certes des "qualité supérieure" sont un plus, mais concrètement, après mesure, les simples 6005 tournent bien rond quand même.
Donc des 7005 P4 à 250€ la paire, ce sera lors d'un futur démontage...

Le réglage axial :
DSCF9956.JPG


J'avais 9 centièmes de jeu axial....
à ce niveau, difficile de rattraper ça par par un ajustement de la surface arrière.
J'ai donc confectionné une petite cale dans un clinquant maison qui se glisse entre la flasque et la cage extérieure du roulement.

In fine, à froid
jeu radial du nez de broche :3 microns, faux rond de 2-3 microns
jeu radial arrière : 5 microns, faux rond 3-4 microns
jeu axial: 5 microns

Ne vous fiez pas totalement aux photos pour la prise de mesure : l'outillage de mesure est arrivé il y a trois jours et j'apprends lui aussi à le maîtriser.
Un mot rapide d'ailleurs: l'OTMT au micron n'est sans doute pas une rolls... mais c'est plus une sorte de "raideur interne" qui perturbe les mesures en faisant bouger le bras articulé du support (pas une rolls non plus). Mais fixé de façon plus rigide, j'ai obtenu une répétabilité des mesures pas mauvaise. Un mitutoyo au 1/100 ème qui marche fort bien le complète et ne l'a pas contredit.

Voilà donc pour l'ensemble, j'espère avoir procédé correctement...
Avis et commentaires toujours bien venus :)
Bonne soirée
 
Dernière édition:
thierryb91
thierryb91
Nouveau
7 Nov 2013
15
  • Auteur de la discussion
  • #15
bonjour , sans vouloir froisser , ce mot est masculin en mécanique ;
c'est un peu dommage dans un exposé bien magnifique !!!
A++
Oui absolument :jesors23:
J'ai eu le doute pendant toute l'écriture! ma foi je n'ai pas utilisé ce mot depuis... bien 30 ans!
Mille excuses :)

Bon j'assume pas, donc édit!
 
Dernière édition:
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 081
FR-77250 Fontainebleau
jeu radial du nez de broche :3 microns, faux rond de 2-3 microns
jeu radial arrière : 5 microns, faux rond 3-4 microns
jeu axial: 5 microns
C'est un nez de broche fileté.
Donc centrage sur le cylindre , c'est le faux rond tu as 2-3 microns
Appui du mandrin sur l'épaulement , le voile en axial s'appelle le battement : tu as 3-4 microns.

Je ne suis pas sur, mais il faudrait peut être un peu plus de jeu radial pour que le film / coin d'huile puisse s'établir.
Je garde comme valeur 1 centième de mm pour 10 mm de diamètre de palier.

Édit : oups comme il s'agit de roulements je suis dans les choux,..
 
jon
jon
Compagnon
13 Avr 2014
1 845
Lorient
Bonjour,

Super travail, ton tour est magnifique.

Pour moi les deux taraudages AR en M8 x 100 doivent correspondre à un système de graissage par brouillard d'huile, ce qui serait logique sur un tour de production. Voir avis de @jon qui a ce système sur un modèle plus récent (poupée fermée et huilage par l'intérieur). Si tu ne veux pas utiliser ce système, bouche les deux trous et utilises les huileurs en partie supérieure.

Cordialement.
Jean-Michel.
J'ai raté ce post !!!!!
Alors, pour le NN a l'avant, il y a une petite encoche sur le coté effectivement.
L'huile coule par le flasque et arrive dessous le banc puis au niveau du bac ou du bâti.
Pour les arrières, ça coule entre les deux roulements, puis ça arrive via des gouttières sous la poupée.
et ça arrive devant au niveau du NN.
Pour le dernier réglage de jeu (axial arrière) pour ma part, j'ai eu besoin de retoucher le flasque.

Pour le roulement avant, certains sont prévu pour évacuation d'huile et d'autres non. Cela n'est pas gênant car comme je le dis plus haut,
ça passe par le flasque avant.

Ta poupée est une poupée à exécution ouverte. Le brouillard d'huile ne dois pas être prévu pour. Tu as bien les deux huileurs au dessus.
Attention à la quantité d'huile... trop d'huile fera glisser les rouleaux et non rouler et c'est vraiment pas bon.
Le bruit est caractéristique lorsqu'il y a trop d'huile. pareil un manque d'huile s'entend aussi très bien.
Un petit conseil lors de la mise ne place des roulements. Effectuer un rodage une fois les réglages effectués d'environ 8 heures non stop à 500 tr/min.

Par contre les deux perçages arrières au dessus des vis de brides ??? aucune idée. Première fois que je vois ça. Tu as regardé si ça va quelque part ? jusqu'aux roulements ?

Tu as mis quoi comme ref à l'avant et à l'arrière ?

Amicalement.

John.
 
jon
jon
Compagnon
13 Avr 2014
1 845
Lorient
et sinon, tu as un tour Schaublin 70 avec normalement le support moteur d'un 65 :)
Mais ça marche pareil :wink:
Tu dois avoir la gravure sous la plaque support moteur (potence)
65.XXXXX
Amicalement.
 
jon
jon
Compagnon
13 Avr 2014
1 845
Lorient
Non pas du tout. Les trous d'extraction des roulements sont à l'intérieur de la poupée. Je pare des deux trous au dessus des vis de brides
du banc.

Amicalement.
 
Haut