Projet impression 3D QIDI i-fast + impression métal

  • Auteur de la discussion simplet
  • Date de début
Aiwass
Aiwass
Compagnon
en regardant la page 15, c'est indiqué que le mode de déliantage ( pas sympas se mot je trouve) est en fonction du type de liant. donc avant de savoir ce qu'il te faut comme matériel, il faut voir ce qu'il y a dans le filament pour adapter le processus. Tu devrais peut être te rapprocher du fabricant de filament, il pourra t'indiqué précisément les composant et peut être même le mode de déliantage qui va bien avec son produit.

pour revenir a mon premier méssage, en page 20 on a le pourcentage de rétracation (20%) en la pièce verte et la pièce finale. a voir si c'est homogène ou si c'est suivant la forme, epaisseur, autres critères.

il y a encore une indication sur la tenue dimensionnelle en page 25. apres, vu que c'est pas pour le même procédé de fabrication, est ce que tout sa est valable et dans quelle mesure... mais sa reste une bonne base de reflexion et d'apprentissage.
 
Dernière édition:
simplet
simplet
Compagnon
Bonjour,

Je me demande si le moulage n'est pas plus à ta portée.

Après tout tu as déjà une imprimante résine et des imprimantes filament.
Avec des résines ou filaments calcinables et des matériaux réfractaires pour faire le moule c'est peut être plus envisageable.

Et puis faut pas oublier les matériaux qui auront peut être d'avantage de clients comme l'aluminium, le bronze ou le laiton.

L'impression 3D de matrices de moulage peut être plus intéressante que l'impression directe du matériau.
Oui possible mais c'est du déjà vu et vachement moins fun :)

En impression 3D ca doit être possible de réalisé des pièces plus complexe je pense.

Je regarde déjà pour les moyens nécessaire, et ensuite si par exemple les four coute trop chère, je pourrais sous-traiter à une entreprise de la régions. Pour le moment j'essaie déjà de comprendre le principe lol
 
simplet
simplet
Compagnon
pour revenir a mon premier méssage, en page 20 on a le pourcentage de rétracation (20%) en la pièce verte et la pièce finale. a voir si c'est homogène ou si c'est suivant la forme, epaisseur, autres critères.

Le fabricant donne 20% sur XY et 25% sur Z

Pour le liant, je vais voir avec le fabricant ou trouver un autre fabricant si nécessaire :)
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
merde, j'ai édité sans voir qu'il y avait des messages après, toutes mes excuses.vu qu'on est sur un produit spécifique, si le fabricant veut que sa se développe, il va bien falloir qu'il se livre un peut au "client/partenaire".et puis vu que le type de liant induit la chaine de production il n'a pas vraiment le choix que de te fournir l'info sans quoi sont produit est inutilisable...
ok pour le pourcentage fabricant mais sa doit beaucoup dépendre de la forme de la pièce, est est ce vraiment prévisible pour des pièces aux forme complexes?
 
simplet
simplet
Compagnon
Je peut pas encore te dire comment ça réagis lol. Je pense qu'il faudra faire quelque essais. mais je vais prendre contact avec le fournisseur de matière.
 
simplet
simplet
Compagnon
voici quelque matière, mais la plus part on comme commentaire:


Ce dont vous aurez besoin pour délianter et fritter :
-Aucun essai de frittage n'a été mené sur ce matériau



Je me demande du coup si il est possible de fritter du titan par exemple (bon on est d'accord que je vais pas acheter un four de fritage pour le titan lol, mais c'est intéréssant...)

D'autre part, il y a du bronze, cuivre, aluminium, etc... mais on vois que c'est vraiment peu rependu car c'est encore chère et il n'y a pas beaucoup d'info...
 
simplet
simplet
Compagnon
Voici quelque info donner par le dernier si que j'ai envoyé, il ne parle même pas de four spécifique, juste de four à "rampe"

Frittage_bronze_acier.png
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
mouai c'est quand même pas super claire comme proceder on dirais.
si je peut te donner un conseil, avant de te lancer corps et bourse dans le projet, soit sur d'où tu va et tu matériel que tu doit acheter. En deux page d'avancement on est passé d'une imprimante et un four a : une imprimante un four de puissance inconnu, peut être une enceinte close a atmosphère contrôlée, et finalement on est même plus sur que c'est frittable...
je ne connais pas la capacité financière de ton entreprise mas se serait vraiment dommage de te retrouver dans une aventure insoluble qui t'oblige a choisir entre t'assoir sur un investissement conséquent ou doubler cet investissement pour pouvoir avoir un début de process.

je ne dit pas sa pour te décourager hein, au contraire, c'est juste une petite mise en garde. on est tous des grand garçon qui savons se que l'on fait mais attention a pas se laisser emporter par le projet.
 
K
Khar-t'er
Apprenti
Bossant en R&D en Fab je reprends l'argument d'Aiwass, quitte à faire un petit hors-sujet :

Vouloir innover c'est génial et motivant, il y a toujours quelque chose à faire et on apprends énormément. Par contre as-tu une idée précise de ce que tu vises avec cette technologie ? Quel type d'entreprise ? Pour quel type de besoin ?

Pour appuyer mon argumentaire on peut prendre l'exemple de la Fab Additive SLM : c'est impressionnant mais il y a X entreprises qui bossent à fond sur le sujet avec des retours encore "décevants" en terme de qualité matière, géométrie, prix etc. Et on est sur un process où on commence à avoir du recul ... Ca s'améliore c'est indéniable mais il va falloir encore beaucoup de temps pour le démocratisé.

Ce nouveau procédé est intéressant dans l'idée mais dans les faits ça va viser qui ? Du prototypage ? On passe en 3D plastique si on veut étudier la géométrie. Une pièce concrète ? On ne maitrise pas le procédé et la matière donc pas utilisable dans de la mécanique "grande échelle". Pour revenir sur la fonderie, il y a un renouveau de cette activité avec justement la réalisation des moules grâce à l'impression 3D calcinable. De plus on maitrise bien ce procédé ...

On retombe souvent sur le même discours. Prendre un marché "inexistant" est motivant et peut paraitre une bonne idée mais je pense que la technologie est encore trop faible pour voir un investissement rentable là dedans et viser des entreprises ...

Comme dit Aiwass, les conseilleurs ne sont pas les payeurs mais un homme averti en vaut deux. Cela ne serait pas la première fois qu'une entreprise se casserait les dents sur un investissement mal calculé ... Surtout que le développement ne rapportera pas d'argent à l'instant T
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
On dirait plutôt des infos de recuit.
Il y'a sur la même page le filament bronze ou cuivre.

Il n'y a aucune info sur l'acide ou l'azote.

J'ai l'impression que c'est plutôt fait pour les autres catégories de filament PLA armés de métaux.
 
simplet
simplet
Compagnon
plus c'est obscure plus j'aime haha

Non mais plus sérieusement, je sais que c'est quelque chose qui n'est pas encore claire.
Pour la matière, il y a Ultrafuse qui vend ca matière en tant que filament pour réalisé des pièces par frittage. Le dernier lien que j'ai envoyé, c'est un peut plus border line, il y a des infos de fritage uniquement pour l'inox et le bronze mais d'autre matière dispo.

Pour le four, ce que j'en retire de mes longues lecture, et le sentiment que j'ai c'est ça: On peut faire n'importe comment, mais plus on fait bien plus on a une pièce belle.

Donc je pense me diriger sur un four à vide d'air dans laquelle je ferai les 2 opérations.
Quand je serai prêt à essayé (c'est a dire dans encore pas mal de temps) j'imprimerai 10 pièce similaire, j'en ferai fritter une chez un pro du frittage pour avoir un échantillon d'exemple, et les autres me serviront à mettre au point mon processus. Bien sûr d'ici la, je vais encore approfondir le sujet. Les fours mis en photo précédemment sont des fours de déliantage / frittages. Je pense donc qu'il sont adapté à la procédure.


Pour en revenir au marché potentiel de cette technologie, voici ce qui me pousse à continuer sur le sujet:
l'impression 3D de pièce par ce procédé reviens bien moins chère que l'impression par laser et a terme pourrai satisfaire les besoin du grand public. Ou est-ce que je veux en venir ? Il y a énormément de maker, si demain je suis capable de proposé un service de déliantage et frittage efficace, je pourrai aussi proposé ce service au maker, en vendant, pourquoi pas, le filament en échantillon et les conseil. Ensuite je le fait également pour moi, quand je bricole certaine chose, je n'ai pas envie de déboursé trop d'argent pour de l'impression laser (en 4 ou 5 impression faite maison mon four est rentabilisé) . Pour rappel, j'ai de toute façon pour d'autre projet besoin d'une imprimante grande dimension, et ca fait un moment que je me dit qu'un four de trempe ce ne serai pas du luxe. Donc au final mon investissement est plutôt noyer dans d'autre besoin, ce projet ne va pas me couter énormément, c'est plus un projet pour tenté une approche de rentabilité différente des équipements.
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
De toute façon tu es un grand garçon et c'est tes sous.

L'imprimante que tu t'es choisi est vraiment un bel engin et j'espère qu'elle marchera aussi bien qu'elle en a l'air.
Bonne chance pour tes projets :)
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
comme je l'ai dit, mon com n'avait qu'un but informatif. Maintenant tu semble avoir bien ficeler ton truc en prenant sa comme un + et c'est très bien.
allez encore une piste de réflexion, au cas ou tu n'en aurait pas encore assez dans la tête... tu dit que tu fera fritter un échantillon par un pro, fera il le déliantage? dans la première présentation il est dit que sa rend la pièce très fragile et c'est compréhensible, avec déliantage il ne reste que très peu de liaison entre les grain de métal, sa se rapproche plus du château de sable que de la pièce imprimée donc attention si tu veut l'envoyer déjà délié sa risque d'arriver a destination en puzzle.

et une autre, si tu utilise le même four pour délier et fritter, ne risque t'il pas d'y avoir "pollution" et génération de problème lors du frittage si l'atmosphère est chargé en gaz produit par le déliantage.

encore une fois, se ne sont que des pistes de réflexion pour essayer d'aider le projet avec mes modestes moyens.je n'ai aucune connaissance dans ce domaine et c'est juste des "idées" qui me viennent au fil de la discussion. tu a peut être déjà pensé a tout sa
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
Tu devrais regarder ça sur youtube, il y'a la démo de 5 process complets avec les liens en commentaires.

Ils fournissent 5 liens vers des produits qui font l'impression, le déliantage et la cuisson.

Markforged vend une solution complète avec la machine de déliantage et le four pour... 180 000 $
Dans ta notice quand tu lis Furnace (chambre de fumigation) c'est une des trois machines :mrgreen:

StudioSystem 2 c'est un système en 2 étapes au lieu de 3
Et ainsi de suite...

Je crois que l'imprimante c'est vraiment pas le plus gros du budget dans l'impression métal.
Chaque fournisseur a son propre process.

J'ai suivi les liens et tu as la Sharebot Metal One pour 10000E mais en 65x65x100mm
Là c'est une seule étape avec poudre de métal.
On dirait que c'est la solution avec l'investissement le moins lourd en fait.
-edit- discontinued

Le gros mystère c'est la fumigation
Chez ce fabriquant là on a le prix du machin tout seul (debinder) : 10000$ HT
 
Dernière édition:
simplet
simplet
Compagnon
De toute façon tu es un grand garçon et c'est tes sous.

L'imprimante que tu t'es choisi est vraiment un bel engin et j'espère qu'elle marchera aussi bien qu'elle en a l'air.
Bonne chance pour tes projets :)
j'espère aussi :) J'ai pour le moment annulé ma commande, je suis en discussion avec le fabriquant :) Je vous tiendrai au jus en temps voulu :roxxx:

fera il le déliantage? dans la première présentation il est dit que sa rend la pièce très fragile et c'est compréhensible, avec déliantage il ne reste que très peu de liaison entre les grain de métal, sa se rapproche plus du château de sable que de la pièce imprimée donc attention si tu veut l'envoyer déjà délié sa risque d'arriver a destination en puzzle.

et une autre, si tu utilise le même four pour délier et fritter, ne risque t'il pas d'y avoir "pollution" et génération de problème lors du frittage si l'atmosphère est chargé en gaz produit par le déliantage.

encore une fois, se ne sont que des pistes de réflexion pour essayer d'aider le projet avec mes modestes moyens.je n'ai aucune connaissance dans ce domaine et c'est juste des "idées" qui me viennent au fil de la discussion. tu a peut être déjà pensé a tout sa
Oui je laisserai le pro tout faire, certain on l'habitude de ce procédé mais pour de l'injection puis déliantage et frittage.

Pour la pollution du four, c'est possible, mais je ne sais pas dans quelle mesure, de toute façon dans un premier temps ce sera des essais, voir si il y a un marché et si c'est le cas je pourrai professionnalisé la ligne. Mais pas pour les essai protos, si ca marche pas, ben... tempis. :)

Tu devrais regarder ça sur youtube, il y'a la démo de 5 process complets avec les liens en commentaires.

Ils fournissent 5 liens vers des produits qui font l'impression, le déliantage et la cuisson.

Markforged vend une solution complète avec la machine de déliantage et le four pour... 180 000 $
Dans ta notice quand tu lis Furnace c'est une des trois machines :mrgreen:

StudioSystem 2 c'est un système en 2 étapes au lieu de 3
Et ainsi de suite...

Je crois que l'imprimante c'est vraiment pas le plus gros du budget dans l'impression métal.
Chaque fournisseur a son propre process.

J'ai suivi les liens et tu as la Sharebot Metal One pour 10000E mais en 65x65x100mm
Là c'est une seule étape avec poudre de métal.
On dirait que c'est la solution avec l'investissement le moins lourd en fait.
Merci pour les vidéos, mais la plupart parle de technologie laser et poudre. Je ne veux pas investir dans une sharebot par exemple, car c'est une machine dédié à un process et les frais d'entretien, les consommable, etc... , ce n'est pas la même affaire. moi l'idée c'est d'utilisé des équipements standard pour imprimer du métal et non pas d'acheter des équipements pour imprimer du métal :)

Par exemple.... j'investit dans un four qui monte à 1600 °, si mon projet fonctionne pas, je peut toujours l'utilisé pour faire des coulées de laiton, alu, argent dans des moules avec de la résine castable (peut être même d'inox :) . j'ai de quoi faire des trempe, cuire les poteries du voisin, etc.. En gros j'aurai des moyens de production nécessaire à différent projet.
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
a oui, annulé complètement, pour ta discussion de "partenariat" c'est sa? C'est vraiment un projet tiroir en fait, chaque partie fait en fait parti d'un projet plus grand ou tout est réutilisable sur d'autre process, vraiment pas bête pour un simplet...
 
simplet
simplet
Compagnon
a oui, annulé complètement, pour ta discussion de "partenariat" c'est sa? C'est vraiment un projet tiroir en fait, chaque partie fait en fait parti d'un projet plus grand ou tout est réutilisable sur d'autre process, vraiment pas bête pour un simplet...
Oui c'est ça :) Je vais essayé de mettre dans la boucle ceux qui ont un intérêt à faire évoluer cette technologie qui n'en est qu'a ces premier pas, c'est à dire le fabriquant de l'imprimante qui à mis cette possibilité en avant dans ces documentations mais sans avoir vraiment d'expérience la dedans, et le fabriquant de filament qui à sans doute besoin de retour utilisateur et d'un peu de visibilité sur le marché. :god:
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
pas une mauvaise idée, en tout cas sa coute rien et si sa peut faire avancer tout le monde c'est tout benef. a suivre donc
 
simplet
simplet
Compagnon
Voici les nouvelles concernant QIDI, il ne sont pas intéressé pour le moment à investir du temps et de l'argent sur ce projet, mais il me font quand même une petite ristourne sur l'imprimante pour encourager le projet (-200USD). Sachant que sur leurs site officiel elle est moins chère que sur 3Djack, au final ce me fait une belle différence par rapport a ma première commande que j'ai annulé chez 3Djack (1810€ au lieu de 2270€ sur 3Djack suisse.... ) Presque 500€ de différence :)

Maintenant je suis toujours en discussion avec les fabriquant de four :)

A bientôt pour de nouvelle aventure :D
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
a ben c'est deja pas mal.c'est dommages qu'ils ne veulent pas s'investir plus quand même.sa te fait 500 pour le budget four.
 
simplet
simplet
Compagnon
a ben c'est deja pas mal.c'est dommages qu'ils ne veulent pas s'investir plus quand même.sa te fait 500 pour le budget four.
Oui, c'est dommage, mais c'est déjà bien qu'il ai fait un geste et pris le temps d'étudier ma question.

J'ai aussi écrit a Ultrafuse BASF (fournisseur de filament ) , on verra leurs réponses.

Hello, I am Tristan from Trinimec, our project is to launch into 3D metal printing and carry out all the operations from design to sintering and machining. I would like to know if you are willing to support us in the use of your products as well as in the Debinding & Sintering processes. We will print the models on a QIDI tech i-fast. This technology is not very widespread, we find very little information on this subject. The goal is really to obtain an optimal quality of metal part, it is important for us to be supported on this project.

Looking forward to your response, I send you my best regards.

Bonjour, Je suis Tristan de Trinimec, nous avons pour projet de nous lancer dans l'impression 3D métal et de réalisé toutes les opérations de la conceptions au frittage et à l'usinage. J'aimerai savoir si vous êtes disposé a nous accompagné dans l'utilisation de vos produits ainsi que sur les processus de Déliantage & Frittage. Nous allons imprimer les models sur une QIDI tech i-fast. Cette technologie n'étant pas beaucoup rependue, nous ne trouvons que très peut d'information à ce sujet. Le but étant vraiment d'obtenir une qualité optimal de pièce métallique, il est pour nous important d'être accompagné sur ce projet.

Dans l'attente de votre réponse, je vous envoie mes meilleures salutations.
 
Dernière édition:
simplet
simplet
Compagnon
Besoin de vos lumières :D
Pour mes premier essai, je peut faire quoi ?
Il faudrait quelque chose de :
-Pas trop grand pour pas que ca me coute un bras vu que je vais en imprimer plein
-Utile que ce soit en métal et pas en plastique
-Utile pour d'autre projet
-Pas trop complexe au niveau de la géométrie
-Pas de petit bateau pour le moment :)
- que ça ai de la gueule :)

En gros, par exemple, une charnière d'armoire, mais ca ne respect pas le dernier point. :-/
 
L
lacier
Compagnon
Bonjour,

- que ça ai de la gueule :)

En gros, par exemple, une charnière d'armoire, mais ca ne respect pas le dernier point. :-/


C'est sur, en charnière il y a ça... :???:
charniere01.jpg


mais ça peut aussi être cela

charniere02.jpg
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
En impression métal avec post traitement ça m'étonnerait que les mécanismes tout en un avec liaisons à casser fonctionnent comme en PLA.

Sur mon imprimante j'ai ajouté ce type de petite équerre pour renforcer la structure
C'est pas très ambitieux mais ça teste les dimensions, angle droit et filetages.
Capture d’écran 2021-10-15 à 11.32.38.png


Embouts de vissage pour perceuse
41KoYyE-w4L._AC_.jpg

C'est des petites pièces mais ça teste pas mal de choses en conditions réelles.
 
Dernière édition:
simplet
simplet
Compagnon
Merci pour vos participation, vous êtes au taquet lol !

J'avoue que la charnière tordu ou l'équerre a profiler c'est tentent :)
 

Sujets similaires

SuperSpinach
Réponses
9
Affichages
616
SuperSpinach
SuperSpinach
simplet
Réponses
143
Affichages
2 718
MegaHertz
MegaHertz
01power
Réponses
27
Affichages
3 070
01power
01power
Alpazen
Réponses
107
Affichages
9 878
Alpazen
Alpazen
electroremy
Réponses
11
Affichages
1 019
Jean974
J
electroremy
Réponses
8
Affichages
1 224
electroremy
electroremy
J
Réponses
17
Affichages
3 741
victorjung
victorjung
speedfender
Réponses
25
Affichages
4 181
speedfender
speedfender
Dav63
Réponses
11
Affichages
3 282
Dav63
G
Réponses
3
Affichages
1 307
greg60greg
G
Nomadsoul
Réponses
34
Affichages
9 191
speedjf37
S
Haut