CNC DIY pour PCB 150x150x50

F

Flob74

Nouveau
Houlà ! Que de débats passionné en une seule petite journée. C'est beau de voir des gens passionnés !

Par où commencer ? Dans l'ordre :

Ma suggestion - tu t’achète une 3018 - l’avantage tu peux jouer avec tout de suite. Tu vas apprendre plein de trucs comment générer ta PCB et le gerber pour les trous, comment contrôler la machine et quelle sont ses limites. Et en suit (en parallèle) tu va te construire (acheter) ta machine de rêves. Et la 3018 tu la revendes (au prix d'achat je vois que en deux ans le cours de la 3018 est stable) pour t'acheter un peu des consommables pour ta nouvelle chérie (euh.. machine je veux dire)

Merci DavidH. OK donc je vais faire gaffe aux écrou. Effectivement, je connais le problème de backslash sur les imprimantes 3D, là vu que ya que des vis c'est pire. Certain utilisent aussi des écrous imprimés en 3D (quelle matière ? je sais plus) qui sont ajustés au poil de cul près par rodage. Mais niveau longévité, ça doit pas faire long feu.

Pour les videos il faut regarder les 2 autres parties il y a plein d'astuces pour éviter les pièges

Pour les videos il faut regarder les 2 autres parties il y a plein d'astuces pour éviter les pièges
Merci greg_elec, je pense que je vais prendre le temps de passer un peu plus de temps sur sa chaine alors.:wink:

C'est quoi l'intérêt du truc ?
En électronique il y'a plein de sous-traitants vraiment bien équipés qui proposent même du multicouche très fin à pas cher et dans des délais plus que correctes.
Cette machine va te prendre un temps fou au détriment des projets.

Tu vas faire tes PCB toi même à très cher et en non optimisé et plus large que nécessaire uniquement pour pouvoir dire que c'est toi qui a tout fait ?

Euh... Oui, et même C'EST le projet. Effectivement certains ont peut être pour objectif la réalisation et l'objet manufacturé. Pour ma part, j'accorde de l'importance au chemin emprunté et aux connaissances accumulées en chemin.
Je connais les sites qui proposent des PCBs pour 2€/pcs par paquet de 10 minimum livrés en 7 jours, mais je trouve que c'est presque pas assez amusant voir j'ai encore plus de pression pour rendre une copie parfaite avant de commander. Je ne pense pas encore l'avoir précisé, mais je ne suis pas fan des composants CMS (trop petit à manipuler, pas de buse à air chaud, pas les même composants que les circuits proto sur breadboard...). Donc je n'ai pas de gros besoins de miniaturisation. Voir, je trouve que les grosses pistes c'est plus "fiables" pour passer de la puissance.

Pour donner mon point de vue sur le débat DIY ou sous-traité, si j'oserai utiliser la métaphore suivante : le DIY c'est un peu comme la cuisine. On peut se déplacer au restaurant, c'est toujours bon et rapide, mais si on prend le temps d'acheter une casserole et d'apprendre à cuisiner, même si parfois on rate sa béchamel et que c'est pas aussi bien présenté dans l'assiette, au moins on a la satisfaction d'avoir appris des recettes, des gestes, un art. Pour au bout d'une certaine période d'apprentissage, faire des plats maison plus ou moins correctes et mieux choisir sa prochaine casserole. Fin de la métaphore.
Mais effectivement, il y a une semaine, toutes les 3018 se ressemblaient pour moi, avec des prix différents. Maintenant, rien qu'en essayant de me poser quelques questions de conceptions, je pense mieux arriver à identifier les points forts/faibles de chaque machine. Et encore, j'en suis qu'au choix de la casserole !

Là tu es dans la théorie. Pour ce qui est de ce fil, je dirais à la vue de la tournure qu'il prend, qu'il va se faire une bidouille avec laquelle il ne fera rien de très ambitieux niveau PCB et donc circuit électronique derrière

Juste pour préciser, je n'ai jamais eu la prétention de faire des PCB très ambitieux. Une surface de 150x150 en simple couche est largement suffisante pour moi. La plupart des sources d'inspiration sur internet sont des "vieux" projets d'électroniques qui sont loin d'aller dans la miniaturisation. Et parfois, oui, pour tester des bricoles, j'ai la flemme de reprendre et de miniaturiser le PCB.
Je veux simplement trouver un juste milieu entre acheter une chinoiserie en plastique qui risque d'être trop limité pour contenter mes besoins ou de casser mon PEL pour acheter une 5 axes industrielle. C'est la raison pour laquelle je m'adresse au forum, pour profiter de l'expérience d'autres personnes, savoir à quoi m'attendre et développer mon projet en toute connaissances de causes pour éviter les déconvenues. Voir même découvrir des concepts à cotés desquels j'aurais pu passer (internet est trop grand :lol:).
Bien sur comme dans tout atelier d'usinage (j'ai les mêmes IRL), il y a toujours les purs et durs qui considèrent comme de l'hérésie d'avoir une machine moins précise que le 1/100 ou d'avoir une broche de moins de 14KW. C'est beau une Ferrari, mais j'ai pas les moyens de m'en acheter une. Ni une Porsche d'ailleurs. Et comme de toute façon mon but n'est pas le circuit mais les trajets quotidiens, si une Sandero propose est plus confortable qu'une Lada, je prend. (Encore une métaphore, désolé :prayer:). Ce qui ne m'empêche pas de sous-traiter le jour où j'ai un besoin très particulier (multi-couches, grandes dimensions...)


Pour résumé, comme l'a exprimé très justement speedjf37 :
L'essentiel étant de joindre l'utile à l'agréable en apprenant un maximum de choses dans tous les domaines.

Flatcam et le plugin Kicad sont écris en Python.
Génial ! J'adore le python ! Je suis sur que ces plug-in sont basés sur OpenCV. J'ai déjà vu le positionnement par caméra sur The Ant Project mais j'avais compris que c'était un développement spécifique au logiciel de cette machine. Je note précieusement vos conseils et j'espère rouvrir le dossier avec une machine.

donc, pratique et rapide, on conçois le matin, on soude l'après midi, ça marche le soir (ou pas :rolleyes: )
Mais si ça marche le soir. Aucune raison que ça ne marche pas ! :smt003

Perso, je bricole des circuit RF et j'ai finis par renoncer, je n'obtenais pas une qualité suffisante.
Après, si tu ne montes que des circuits traversant et des pistes de 1 mm, la gravure sur une petite CNC chinoise marche bien.
J'envisage une gravure chimique avec film UV parce que :
- Y'a moins de copeaux
- C'est pas cher (HCl+HOOH+les précautions qui s'imposent :grilled:)
- C'est rapide
- C'est sympa de faire un peu de chimie
Nan vraiment, la plaie c'est les trous et le détourage du PCB. D'où la CN.

Oui, pour moi, ce ne sera QUE des circuit traversants (facile du coup pour l'autolevelling). Je suppose que tu as essayé de graver des antennes sur le PCB pour de la RF ? En plus, il doit y avoir des histoires de largeur de pistes et de régularité de largeur pour éviter de capter des interférences. Plus les problèmes capacitifs lorsque 2 pistes sont trop proches en un point précis.
Plus précisément, mon besoin principal, c'est les cartes mères pour arduino Nano ou ATTINY. Le câblages des SPI en serait tellement simplifié. Idem pour les panneaux LED personnalisés.

Trouver une broche de 40000 tours, ça doit être un challenge, mais pas impossible. The Ant Project utilise un moteur Brushless de quadcopter. Et ces moteurs sont connus pour atteindre facilement ces vitesses (mais alors quid du couple ?). Comme cité dans une précédente réponse, je suis curieux de savoir quelle vitesse peut atteindre un moteur de perçeuse/visseuse de 48V sans son train de réduction (j'en ai un d'une perçeuse réformée RIP). Je vais monter un tachy expérimental ce WE et regarder ça. Pour info, en règle général, les 3018 sont livrées avec des broches 20000 tours. Si jamais quelqu'un veux se débarrasser d'une SycoTec 100k rpm, je prend ! (On peut rêver non ?) :mrgreen:

Bon. Merci encore en tout cas pour vos retours passionnés ET passionnants. Je pense que j'ai fais le tour des commentaires du jour. Je continue de creuser le sujet et je vous tiens au courant des avancés. Comme on dit : (la) BOM ne s'est pas faite en une jour. (je crois que c'est ça ? :jesors23:).
 
E

enguerland91

Compagnon
La broche que je montre sur le #2 est une broche à air comprimé qui peut tourner entre 60 000 et 80 000 tr/min selon la pression (il faut cela pour de la gravure avec une fraise javelot) MAIS il faut un compresseur et que tous les voisins portent un casque anti-bruit.
 
F

fredcoach

Compagnon
Pour faire tourner une aussi petite fraise, le couple est il vraiment un problème? J'ai vu il y a déjà quelques années des moteurs brushless pour voitures RC de 8 kW à 60000 tours/minute à prix raisonnable sur l'internet.
 
P

Pascal-r

Apprenti
60 000 et 80 000 tr/min selon la pression (il faut cela pour de la gravure avec une fraise javelot)
Je ne comprend pas ton argumentation, je suis persuadé qu'il n'y a pas un utilisateur de fraise javelot sur 1000 qui utilise ce genre de broche.
J'ai gravé des étiquettes avec une gravograph, la fraise était entrainée par une courroie.
 
M

MegaHertz

Compagnon
Bonjour,

Vu que la plupart des fabricants laissent tomber les composants à l'ancienne et ne font plus que du CMS j'ai posé une question à deux balles.

Heureusement pour faire du PCB tu n'as pas tellement d'effort en latéral.
Et puis pour la gravure tu vas le faire en chimique : tu cherches surtout de quoi automatiser les trous.

Besoin :
Automatiser le perçages de trous dans des plaques de composite FR4 (époxy/fibres de verre). La précision attendue du positionnement des trous est de 0,1mm (c'est peut être ambitieux).
Besoin en courses : Cx : 150mm ; Cy : 150mm ; Cz : 50mm
Bonus : Gravure laser de bois ; Fraisage/gravure de FR4 ; Fraisage/gravure de bois ; Fraisage/gravure de plastique

Avec un budget de 200E tu pourrais peut être regarder du côté de la CNC ALFAWISE C10 PRO ou une CNC C3018 PRO
Le 10e de millimètre c'est pas si exigeant, ces machines devraient te le donner sans problème.
 
Dernière édition:
E

enguerland91

Compagnon
Je ne comprend pas ton argumentation, je suis persuadé qu'il n'y a pas un utilisateur de fraise javelot sur 1000 qui utilise ce genre de broche.
Parce qu'aucun amateur n'est disposé à dépenser l'argent que coûte cette broche plus le compresseur et que très peu vivent dans un contexte qui permet de faire supporter des heures durant son bruit.
Ce matériel a été acheté dans un cadre professionnel en copiant ce que des pro comme la société CIF, utilisaient alors
J'attire l'attention des peu connaisseurs du sujet sur le fait que la vitesse de rotation d'une fraise est déterminé selon le matériau à usiner, la nature de la fraise, son diamètre et les vitesses de déplacement de la fraise. Si pour percer 1000 trous cela prend 10 secondes par trou ou 1 seconde, vous voyez le temps que vous allez subir le bruit car quel que soit le moteur plus cela tourne vite plus cela est insupportable car on monte dans les fréquences de la sensibilité maximale de nos oreilles. C'est un des intérêt de numériser le perçage/gravure c'est qu'on peut enfermer la machine dans une boîte d'insonorisation.
Utiliser un moteur brushless de modèle réduit nécessite d'y adapter un dispositif de maintien de la fraise et c'est là que commence le casse-tête.
 
P

Pascal-r

Apprenti
Les gravograph étaient du matériel professionnel à l'époque. C'est les même graveuses que l'on retrouve dans les galerie commerciale.
De toutes façon c'est complètement hors sujet et hors budget. speedjf n'a surement pas ce genre de broche.
 
H

Hubert86

Compagnon
Un seul bmol a la réponse de @Flob74, que je partage, c'est le dimensionnement, j'ai une cnc maison, 180*180 ben c'est rapidement trop limité, alors 150*150 vite vite tu seras encore plus limité. La 3018 que certain préconise, oui mais il faut la modifier, moteur de broche et son support contacts de po(prise d'origine). et autre modifs nécessaires. Sans oublier qu'elle est piloter par un arduino et Grbl qui nous le savons n'est pas très fiable. et 300*180, c'est limite. minimum minimum 300*300 je rajouterai linux cnc ou mach3. Hum du coup ce n'est plus un seul bmol, mais un retour d'expérience. Bon c'est dit.
 
M

M4vrick

Compagnon
Petit retour d'expérience pour ma part, j'ai vu fonctionner une 3018 standard dans un fablab précédent où je suis passé qui servait entre autres à faire des percages de PCB.
La précision était suffisante pour du composants traversants, les pastilles supportent largement 0.1mm de précision ainsi que les pattes des CI. Pour de la gravure à l'anglaise par contre c'était plus compliqué notamment car avec une fraise javelot l'épaisseur du trait de gravure est dépendant de la précision du Z et il est difficile d'avoir un PCB parfaitement plan avec le déplacement XY de la tête.
Pas besoin de se prendre la tête avec le moteur de percage, à fond et ca passe dans du FR4. Il faut faire 2-3 essais pour trouver la bonne vitesse de Z et ensuite tout roule.
Tu peux prendre les forets sur cncfraise.fr, ils sont de bonne qualité et on en a rarement cassés.

Bref pour ton besoin je te dirais de partir la dessus, l'investissement est très raisonnable.

Et ne te focalise pas trop sur les quelques réponses très négatives que tu peux avoir ici, on a une ou deux personnes qui sont des habitués de la vision du verre à moitié vide systématique :mrgreen:
 
M

MegaHertz

Compagnon
Bonjour,

D'après ce que j'ai lu du besoin de Flob il n'y aura pas de gravure à l'anglaise : il grave chimiquement et pourra même faire les avant trous au milieu des pastilles.
Il lui faudra faire son zéro machine de façon impeccable et bien gérer l'alignement mais rien d'impossible : juste un peu de soin.

De ce que j'ai vu des fraises javelot ou des tout petits forets c'est que quelquefois on va trop doucement.
Si on descend en dessous du copeau minimal on durcit la matière par écrouissage et on casse.
Faut y aller doucement... mais pas trop vu qu'on tourne vite !

En tout cas le 10e de millimetre c'est largement à la portée d'une C3018 ou de la Alfawise C10.

Et puis pour 200E de budget il y'aurait quoi comme solution ?
Flob ne va surement pas faire 100 circuits de l'heure, c'est pour deux ou trois par semaine sans personne pour pousser au cul.
 
H

Hubert86

Compagnon
Oui, je lis et suis d'accord avec ces deux posts, avec les limites que j'ai indiqué, moi aussi c'est un retour d'expérience. Il faut voir le verre en entier pas a moitié vide, pas a moitié plein. Je dirai avantages et inconvénients. J'ai lu l'écris total de @Flob74, il parle aussi de faire autre chose que du PCB, alors 150*150 plus les fixations ben les piéces ne seront vraiment pas trés grande. Mais avec tout ce qui a été écrit, même les hors sujets, il devrait avoir suffisemment de retour pour se faire une idée.
 
E

enguerland91

Compagnon
Et ne te focalise pas trop sur les quelques réponses très négatives que tu peux avoir ici, on a une ou deux personnes qui sont des habitués de la vision du verre à moitié vide systématique :mrgreen:
Tu n'y es pas du tout. Il ne s'agit absolument pas de cela mais il s'agit qu'il y a des gens exigeants avec eux-mêmes et des rigolos dont Youtube en est remplis.
La vie de tous les jours en est pleine des gens dont la devise est "plus vite bâclé, plus vite libéré pour passer à autre chose.
 
P

Pascal-r

Apprenti
Oui mais avec 5 messages très négatifs on ne peut pas parler d'exigence. J'ai bien peur que cette discutions n'aboutisse à rien.
 
E

enguerland91

Compagnon
Oui mais avec 5 messages très négatifs on ne peut pas parler d'exigence. J'ai bien peur que cette discutions n'aboutisse à rien.
La tendance actuelle sur les forums c'est de faire croire aux newbies que tout est facile et à leur portée malgré leur incompétence (évidente à la lecture de leurs questions) et leur manque total de moyens de réalisation : et de montrer une vidéo de youtube pour "prouver" leurs dires.
 
A

Aiwass

Compagnon
ouai enfin, avec une intro comme sa:
"Je suis ingénieur en mécatronique et à mes heures perdues, je suis un passionné de DIY. J'ai déjà un imprimante 3D CoreXY de conception maison".
on peut quand même se dire qu'il a pas deux main gauche avec 10 pouces le monsieur. Faut pas non plus prendre pour con celui qui ne l'est pas.

puis d'abord, y a pas de question con, par contre certaines reponses...
 
M

M4vrick

Compagnon
La tendance actuelle sur les forums c'est de faire croire aux newbies que tout est facile et à leur portée malgré leur incompétence (évidente à la lecture de leurs questions) et leur manque total de moyens de réalisation : et de montrer une vidéo de youtube pour "prouver" leurs dires.

je vais peut etre me faire jeter par la modération mais je ne peux pas me retenir.
Tu te rends compte que tu es en train de traiter d'incompétent un ingénieur en mécatronique qui nous fait des réponses tout à fait argumentée et sensées ? Une personne que tu ne connais pas mais que tu juges sur quelques échanges sur un forum.
Tu as un niveau de suffisance qui est tout simplement hallucinant, sans compter un manque total de politesse.

Nous sommes sur ce forum pour nous entraider, partager nos expériences, progresser et réussir nos projets.
 
S

speedjf37

Compagnon
Nous sommes sur ce forum pour nous entraider, partager nos expériences, progresser et réussir nos projets.
Ça ce n'est certain.
Quelques pointures très intéressantes ont déserté ce forum a cause de quelques individus malveillants , ce serait dommage que cela continue !
Jf
 
F

Flob74

Nouveau
Bonjour à tous, donc les avancés du jour :

Après réflexion, effectivement, ce qui m'embête le plus dans la conception de la machine c'est le positionnement des rails. Que ce soit avec des profilés alu ou en impression 3D, j'ai peur que ne pas du tout garantir une bonne perpendicularité des axes X et Y pour usiner du PCB. Et comme je n'ai pas les moyens matériels d'usiner des plaques d'alu via une CN, autant acheter une 3018 du commerce équipée de tôles d'alu bien rigides.

Pour la broche :
La broche que je montre sur le #2 est une broche à air comprimé qui peut tourner entre 60 000 et 80 000 tr/min selon la pression (il faut cela pour de la gravure avec une fraise javelot) MAIS il faut un compresseur et que tous les voisins portent un casque anti-bruit.
C'est malin l'air comprimé. Mes parents ont un compresseur 10 bars. Donc ce serait amusant d'essayer. Mais c'est broches ne sont ni faciles d'accès ni abordable à mon échelle.

Merci, du tuyau. C'est vrai que c'est pas cher comparé au Dremel. Cela éviterais de démonter la broche tout le temps. Mais 28000rpm, c'est peut être un peu juste.
Sur ce forum, il indique une vitesse de coupe du PCB de 150mm/min. (Lien) Or mon objectif est de percer des trous de 0.7 mm (diamètre standard).
Calcul : (1000*150)/(pi*0.7) = 68 243 tours/min. :shock: Ça tabasse pour du bricolage.

Alors après, ça vaut ce que ça vaut, mais The Ant Project utilise un système de poulie pour déporter son moteur/broche. Est-ce qu'avec une démultiplication, il y aurait suffisamment de couple pour tripler la vitesse ? J'étudie le sujet...

Pour faire tourner une aussi petite fraise, le couple est il vraiment un problème? J'ai vu il y a déjà quelques années des moteurs brushless pour voitures RC de 8 kW à 60000 tours/minute à prix raisonnable sur l'internet.
Exactement ! L'idée à été reprise par The Ant Project (sources : Projet ; Youtube) D'utiliser un brushless de modélisme pour usiner du PCB. Et apparemment ça fonctionne. Et contrairement à l'avis de certains (qui parfois est raisonnable), je ne pense pas que vu la qualité de leur projet, ce soient des rigolos de Youtube :wink:
Pour info, je n'ai ni de blog, ni de chaine, juste l'envie de me mettre à la CN à titre perso (parce que c'est pas l'école qui t'apprend la vie).

D'après ce que j'ai lu du besoin de Flob il n'y aura pas de gravure à l'anglaise : il grave chimiquement et pourra même faire les avant trous au milieu des pastilles.
Il lui faudra faire son zéro machine de façon impeccable et bien gérer l'alignement mais rien d'impossible : juste un peu de soin.
En tout cas le 10e de millimetre c'est largement à la portée d'une C3018 ou de la Alfawise C10.
Pour le 0 machine, ça ne me semble pas insurmontable. Soit un bon vieux réglage visuel + équerre, soit des contacteurs de fin de cours bien réglé, soit par contact électrique sur l'équerre voir par caméra soyons fou !
Et puis pour 200E de budget il y'aurait quoi comme solution ?
Braquer un livreur de CN industrielles ? :jesors23:
Bah déjà ça répond à mes questions :
- fait maison ou acheté ?
- the Ant Project, C3018 (laquelle ?) ou autre ?

180*180 ben c'est rapidement trop limité, alors 150*150 vite vite tu seras encore plus limité. La 3018 que certain préconise, oui mais il faut la modifier, moteur de broche et son support contacts de po(prise d'origine). et autre modifs nécessaires. Sans oublier qu'elle est piloter par un arduino et Grbl qui nous le savons n'est pas très fiable. et 300*180, c'est limit
Ah ! :| Très intéressant. Tu piques ma curiosité (je n'ai pas d'apriori). Tu t'est retrouvé limité pour du PCB ? (La gravure bois, laser ou plastique, ça permet de donner un peu plus de polyvalence à la machine). Et pourquoi Arduino + GRBL ce n'est pas fiable ? (Plantage?, mise à jour?). C'est vrai que je préfère les 32bits pour l'imprimante. Et j'ai vue certaintes µCNC qui tournaient avec des STM32.

Petit retour d'expérience pour ma part, j'ai vu fonctionner une 3018 standard dans un fablab précédent où je suis passé qui servait entre autres à faire des percages de PCB.
La précision était suffisante pour du composants traversants, les pastilles supportent largement 0.1mm de précision ainsi que les pattes des CI. Pour de la gravure à l'anglaise par contre c'était plus compliqué notamment car avec une fraise javelot l'épaisseur du trait de gravure est dépendant de la précision du Z et il est difficile d'avoir un PCB parfaitement plan avec le déplacement XY de la tête.
Pas besoin de se prendre la tête avec le moteur de percage, à fond et ca passe dans du FR4. Il faut faire 2-3 essais pour trouver la bonne vitesse de Z et ensuite tout roule.
C'est noté. De toute façon, je ne suis pas fan des gravures à l'anglaise. Vue la complexité de la gestions du Z sur une plaque sacrificielle dont la planéité change avec l'humidité, je ne suis pas très emballé par l'idée de devoir faire une cartographie du lit à chaque utilisation. Je préfère rester sur : gravure chimique + point 0 + perçage traversant.

"Je suis ingénieur en mécatronique et à mes heures perdues, je suis un passionné de DIY. J'ai déjà un imprimante 3D CoreXY de conception maison".
... Faut pas non plus prendre pour con celui qui ne l'est pas.
Comme je suis nouveau sur le forum, je voulais juste positionner l'état de mes connaissances. Je ne prétend pas être expert en outils coupant et en broches, mais par contre je sais faire la différence entre les types de moteurs électriques, faire de la CAO et programmer en C ou en python. Et l'ennui c'est qu'à l'école j'ai fait beaucoup de théorique, au taff on fait beaucoup d'administratif et en pratique bah... je m'amuse le WE.

Bon, loin de moi l'idée de semer la zizanie sur ce forum. Mon but n'était que de faire une étude de faisabilité.
 
S

serge 91

Lexique
Sur ce forum, il indique une vitesse de coupe du PCB de 150mm/min. (Lien)
Non, pas de coupe, d'avance ! (si j'ai bien lu)
en fait, moi, je me méfie des vitesse de coupe préconisées, elle sont données pour l'industrie (le temps, c'est de l'argent)
et ça marche aussi bien nettement moins vite.
Si quelqu'un peut te donner la vitesse qu'il utilise en "bricolage", ce serait une bonne indication (@speedjf37 )
 
E

enguerland91

Compagnon
Le véritable et unique problème du débutant c'est le budget.
A priori un débutant est mal équipé (sauf si on prend la suite d'un père par exemple) mais si en plus il n'a pas le budget il est coincé. En effet une possibilité de compromis serait que tu conçoives ta cnc et que tu fasses faire certaines pièces que tu ne peux pas faire toi-même. Tu aurais TA cnc et assez proche de remplir tes objectifs correctement.
Dans cette optique il y a une approche qui mérite un peu de s'y intéresser. Voir sur le site :
la version 4. On peut modifier les dimensions Evidemment il faut un peu de sous. Ce point peut se traiter avec de la patience. Un ingénieur gagne ou gagnera bien sa vie.
 
D

djalex1664

Apprenti
je me permet de parler de mon expérience. Il y a un peu plus de 10 ans j'ai fabriqué cette petite fraiseuse CN pour du petit usinage à la maison. Étant à l’époque responsable d'atelier, j’avais accès à de grosse machines donc il me fallait une petite fraiseuse portable "précise" pouvant être posée sur une table. Afin de pouvoir faire cela, rigidité correcte, pas trop de porte à faux, très bon guidages et vis à billes précontraintes. M'étant ensuite mis à l’électronique, la chimie m'a vite gavée... donc apprentissage de eagle. afin d'obtenir des vitesses de coupe correctes, il m'a fallu concevoir une broche pouvant monter à plus de 45000tr/mn. Faisant du modelisme, j'ai utilisé un brushless avec courroie afin de multiplier la vitesse du moteur. Au final, le plus compliqué à été de faire un alésage concentrique entre l'axe de rotation de la broche et celui de la fraise javelot. Je peut réaliser sans problème des pcb double face en cms avec des traces d'usinage de 0.35mm et des pistes inférieures à 0.5mm. Sur la photo les décalages des trous vient d'une coupure de courant qui m'a foiré mes origines.

20220107_201142.jpg


20220107_201150.jpg


20220107_201228.jpg
 
  • Réagir
Reactions: FTX
M

MegaHertz

Compagnon
Bonjour à tous, donc les avancés du jour :

Braquer un livreur de CN industrielles ? :jesors23:
Bah déjà ça répond à mes questions :
- fait maison ou acheté ?
- the Ant Project, C3018 (laquelle ?) ou autre ?
Bonjour,

La Alfawise C10 a l'avantage d'avoir une seule et unique source qui fabrique également des imprimantes 3D alors qu'il y'a des 3018 de différents fournisseurs.

Franchement si c'est pour percer au 10e et faire un peu d'usinage dans du plastique ou du bois cette petite machine te donnera ce que tu veux avec les limitations que tu connais.
 
F

Flob74

Nouveau
Bonjour à tous, j'espère que vous avez passé un bon WE.

Comme annoncé dans mon poste précédent. J'ai bien réfléchie à la faisabilité de faire une machine moi même. Et si l'on prend en compte la perpendicularité des axes, et le coût des matières, c'est ET pas risqué ET pas rentable (35€ les 300mm de plateau profilé en 20*200 sans les frais de port :shock:)

Donc en fouillant sur Leboncoin, j'ai acheté ça pour 200€ (plus le palpeur, les cônes et quelques outils.)
20220109_140804.jpg


De mon point de vue, les raisons de ma décision :
- Le prix qui est dans le budget (prévoir un peu plus pour les améliorations éventuelles)
- La rigidité. Tout le cadre est en alu. Même le porte broche.
- L'encombrement réduit
- D'après les réponses de ce thread, c'est suffisant pour du PCB, donc c'est nickel

Les améliorations que je compte apporter :
- Refonte complète du câble management (ça traine partout c'est pas possible)
- Posage en impression 3D pour les PCB. (plaque martyr en bois et pinces de clamping en impression 3D. Je pense que ce sera suffisant.)
- Installation de switchs de fin de course
- Remplacements des accouplements moteur par des full rigides.
- Ajout de soufflets sur les axes
- Une bonne lubrification des axes
- Refonde de la commande manuelle filaire (Le micro écran et les petits boutons nues c'est pas terrible)

Test prévu :
- Voir si les 20000tr/min de la broche suffisent (sinon va falloir faire un système similaire à celui de djalex1664)

Je dois bien avouer que jusqu'à maintenant, je ne me suis intéressé qu'au coté mécanique de la CNC. Maintenant, je compte me renseigner plus sérieusement sur GRBL.

Pour répondre aux derniers commentaire :
Si quelqu'un peut te donner la vitesse qu'il utilise en "bricolage", ce serait une bonne indication (@speedjf37 )
Je vais me renseigner les paramètres basse vitesse que certains ont pu utiliser avec succès. Je suis ouvert aux suggestions.

On peut modifier les dimensions Evidemment il faut un peu de sous. Ce point peut se traiter avec de la patience.
C'est une belle bête ! Y'a des bonnes idées pour la protection des vis contre les copeaux et la connectique des moteur. Mais bon. Bonne il l'explique, heureusement qu'il avait la V3 pour fraiser la V4. tandis que j'en suis toujours à la V0.

je me permet de parler de mon expérience...
Merci pour ton témoignage, cette machine semble génial ! :smt007 (tant que y'a du courant :wink:). C'est exactement ce qui m'intéresserai au niveau de la broche. Et les soufflets en papier c'est une bonne idée, pas cher, simple et efficace. C'est une mine d'inspiration !

Franchement si c'est pour percer au 10e et faire un peu d'usinage dans du plastique ou du bois cette petite machine te donnera ce que tu veux avec les limitations que tu connais.
Nickel ! Je pars là dessus (avec un peu d'avance). Juste que je ne fais pas assez confiance dans les plaques noires (plastique ?) et dans le porte outil en plastique. Dans le doute, je préfère prendre du full aluminium, couleur aluminium qui résiste aux traces de rayure.
 
Dernière édition:
B

bilou(te)

Rédacteur
Bonjour

N'étant pas compétent dans le domaine de la CNC (mes compétences sont ce que j'ai retenu et considéré comme remarque légitime sur ce forum), j'ai juste une remarque : utiliser une broche et un jeu de poulies pour accélérer une broche, c'est ingénieux, mais la broche en question devra avoir des roulements adaptés.
Sur le site SKF, par exemple, je n'ai pas vu de roulement à billes à contact oblique avec un alésage de 20 ou 25 (pour utilisation avec un porte pince, assez simple et efficace comme conception) supportant une vitesse de plus de 30k rpm. Ca fait un peu juste, même si on considère qu'il y a une sécurité.

Bien sûr, je ne connais pas tout les fabricants, et chez SKF, je n'ai pas été éplucher la gamme, mais c'est juste pour signaler qu'atteindre 60000 tours/minute, il faut peut-être faire attention à ce point (je ne sais pas ce que ça entraîne si la vitesse est supérieure à celle admissible, chauffe, serrage sur l'arbre, blocage ?). J'imagine que ce sera moins grave que si on parle d'un réacteur d'avion, mais quand même.
 
E

enguerland91

Compagnon
On touche là au problème que tous les acquéreurs de cnc rencontrent, celui de la broche. L'énorme majorité d'entre eux optent pour une électrobroche chinoise car elles offrent pour un prix raisonnable un bon compromis mais pour pouvoir monter de fraises d'un bon diamètre ils partent sur des machines de 6 ou 7 kg ce qui ne convient pas à des cnc très légères.
Alors faire une broche que l'on entraine par un moteur séparé n'est pas évident car soit on est un très bon mécanicien très bien équipé soit on en cherche une dans le commerce mais dans les deux cas ce n'est pas simple.
Le problème des roulements est solvable mais il est impératif de les monter dans une mécanique irréprochable si on veut qu'ils durent un peu.
 
D

djalex1664

Apprenti
la broche est réalisé dans sont entièreté. les roulements proviennent d'un lot de roulement de broche de rectifieuse interne récupéré dans mon ancien boulot. je n'ai pas les références mais je sait qu'il valait cher et que s'était pas du standard. Je les ai précontraints par un ressort. Je me rappel que j'avais eu beaucoup de mal pour faire le logement de fraise concentrique avec les portée de roulement. De mémoire j'étais en dessous de 0,02mm et j'avais repéré le point haut afin de faire correspondre l’arrête de coupe de la fraise javelot. Jusqu'à présent jamais eu de soucis d'usinage ou de casse intempestive et j'ai fait bien plus de 500 pcb avec. Après je n'ai jamais dis que j'avais LA solution, mais j'ai trouvé une solution correspondant à mes besoins et les moyens à ma disposition. Pour usiner des métaux, j'ai fait une broche coaxiale avec une moteur identique à KV inférieur et pince aux dimensions des défonceuses. Je me suis fait des pinces qui ont étés coupées par électroérosion à fil. Je prend pas des passes monstrueuses mais j'usine de l'acier. Pour cette broche, je ne connait pas la vitesse max. Étant donné que j'ai un stock de fraises carbure de mon ancien boulot, je tourne à fond tout simplement sauf pour des fraises de Ø>6....

20220111_121428.jpg
 

Sujets similaires

JB
Réponses
7
Affichages
781
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
A
Réponses
3
Affichages
277
MegaHertz
M
PUSSY
Réponses
8
Affichages
580
MegaHertz
M
Haut