Construction d'un moteur thermique , le boll aéro 18

A
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut, je vais tenter de vous faire partager l'usinage d'un petit moteur thermique, le boll aéro18.
Au départ ce moteur est prévu en auto allumage, appelé aussi improprement "diesel".Ce type de moteur tournait avec un mélange composé d'ether, ne connaissant pas du tout ce type de carburant, et ne pouvant pas me procurer d'ether, je vais tenter de le passer en "glow" avec un carburant "traditionnel" (huile, méthanol et nitrométhane).
C'est la 1ere fois que je me lance dans ce type d'usinage, donc soyez indulgents, et n'hésitez pas à me donner des conseils.

Je ferais des photos au fur et à mesure de l'avancement des travaux.
Je mets les plans pour ceux que cela intéresserait.

http://www.modelenginenews.org/plans/BollAero18.pdf

Je commence donc l'usinage par la fabrication du palier avant, avec déjà une modification, le montage de 2 roulements pour soutenir le vilebrequin.
 
A
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #3
didou a dit:
Comment comptes tu réaliser le piston et la chemise, car sans segment il faut que la chemise soit conique pour que le piston au PMH fasse l'étanchéité par "coinsement"

Comme je te le disais aussi dans un autre sujet tu peux avoir des transferts plus haut si tu tourne en glow
Pas la moindre idée, pour le moment je vais faire la chemise cylindrique, on verra au rodage pour avoir de la compression, sinon, faire comme sur les vieux O.S ou les COX une gorge qui retiendra l'huile et donnera la compression.
Au pire, je regarderais pour monter un segment.
Pour les transferts, plus haut certes, mais dans quelles proportions ?
 
Lalu
Compagnon
19 Juillet 2008
586
Vendée
Bonjour Chris

Si tu dois mettre un segment, ça va pas être de la tarte car vu le Ø du piston, il va être hyper fin
Bon ben, il va falloir que je lance aussi mon post car j'ai commencé l'usinage de mon radial 9 cyl
Les chemises sont usinées . Il me reste à les rectifier après traitement
J'espère avoir la bonne matière cette semaine pour attaquer le carter principal
Celle que j'avais récupérée était tout juste apte à faire des casseroles
En principe, on commence par ce carter et on construit autour

Bon courage

Lalu
 
A
Guest
  • Auteur de la discussion
  • #6
Je suis en train de regarder pour l'usinage du vilebrequin, j'aurais bien aimé tailler le maneton dans la masse, plutôt que de le rajouter.Par contre, je ne possède qu'un mandrin 3 mors concentrique, est ce qu'il y a une "bidouille" pour m'en sortir quand même ?
Je pensais mettre une cale sous un mors pour excentrer le vilebrequin afin de tailler le maneton, mais comment calculer l'épaisseur de la cale ?
Enfin, si vous savez comment faire..........pensez à moi.
Merci
 
Chrisp54
Apprenti
28 Octobre 2008
208
F-54640
Bonsoir Chris74,

Pourquoi ne pas faire un cylindre avec un trou excentré au diamètre du vilo et monter le tout en mandrin ?

Une question tout de même, le piston ne devrait pas être pointu pour créer un point chaud à son extrémité et obtenir ainsi l'auto-combustion ? Bien sûr le contre piston aussi, mais concave.

Christian
 
A
Guest
stef1962 a dit:
Pour l'ester du start pilote ferait peut être l'affaire.Je pense que tu as prévue cela, mais en le passent en glow tu va devoir raccourcir le cylindre ou allongé le piston au dessus de son axe du fait qu'il n'y aura plus de contre piston.
Allonger le piston va m'obliger à revoir les hauteurs de transfert et d'échappement, je pensais diminuer la hauteur de la chemise, en montant une sorte de fausse culasse, plus basse qui descendrait dans la chemise ,un peu comme le contre piston et dans laquelle serait vissée la bougie.
Mais c'est une idée "en l'air" j'ai encore rien de bien défini.
En fait je ne connais pas du tout les moteurs diesel, mais en feuilletant mes vieux MRA (1976) j'ai déjà trouvé la composition du carburant de l'époque:
-24 % huile de ricin
-1% Wynn's for gas (ça à l'air d'être un nettoyant essence)
-1.5 % nitrate d'isoamyle
-0.5 % d'oxyde de propylène
-2 % de nitrobenzène
-41 % white spirit ou Kerdane
-30 % éther


Si un chimiste me lit, peut être pourra t-il me dire si il y a moyen de fabriquer un carburant "ressemblant" . Car à part le white, le wynn's, et l'huile de ricin, le reste est soit introuvable, soit bon pour chopper un cancer... :lol: :lol:
 
Lalu
Compagnon
19 Juillet 2008
586
Vendée
Bonsoir Chris

Il est vrai qu'il est plus simple de rapporter le maneton
Un montage H7 p6 tient très bien ( chauffer le vilebrequin à 200°~ pour faciliter la pose )

On peut l'usiner dans la masse entre pointes

Tu peux aussi faire une sorte de pince
Prendre un rond en acier et y faire un alésage correspondant au Ø du vilebrequin
Cet alesage est à déporter de la valeur d'une demie course ( 7.11 dans ton cas )
Ensuite, fendre le rond au ¾ dans le sens de la longueur en passant dans l'alesage
Tu montes le tout sur le tour
Vu la petite taille du vilo, ça doit être jouable

Lalu
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois

Dernières discussions

Haut