Mon pti’mono Cad-Jung…

  • Auteur de la discussion Plastoc231
  • Date de début
Plastoc231
Plastoc231
Apprenti
Bonjour à tous,

Un peu de distraction pendant le confinement...

Cela fait un bon moment que je souhaitais construire de A à Z un moteur 4T fonctionnel. Une première tentative un peu trop ambitieuse vu mes connaissances et les faibles moyens techniques du moment s’était soldée par un échec, impossible de faire tourner l’engin qui a fini sa carrière comme presse papier….Les ambitions revues à la baisse, j’ai décidé de récidiver mais à partir d’une base existante qui a fait ses preuves. En recherche d’un plan de mono 4T disponible sur le marché, mon choix s’est arrêté sur le 17.5cc de chez Cad Jung. Conception paraissant assez simple, pas de fonderie. Plusieurs membres du forum l’ont réalisé avec succès et leurs retours d’expérience sont précieux.

L’idée étant de partager mon expérience d’inexpérimenté avec des débutants qui souhaiteraient se lancer. Pour info je me suis mis à l’usinage sur le tard et sur le tas et même si je n’ai pas 2 mains trop gauches, il faut avouer que ne pas maitriser les fondamentaux complique un peu les choses.

Heureusement le forum et là, et au passage un grand merci et toute mon admiration à tous ceux qui transmettent leurs expertises et qui nous font rêver, nous les bricolos…

La liste des composants et matériaux est assez longue. Les matières premieres seront donc prises prioritairement dans mon stock, les usinages nécessitant des outils non dispos, ou hors de ma compétence seront contournés, d’où quelques libertés prises avec le plan original.

Vilebrequin en 3 morceaux (dont un maneton trempé) au lieu du monobloc
P1060456.JPG


Chemise en fonte et non en acier

Pipe d’admission et tuyau d’échappement montés sur bride et non vissés directement dans la culasse
P1070263.JPG

Création d’un tendeur de courroie de distribution (elle est trop longue)
P1070275.JPG

Adaptation d’un carbu OS type 40D diamètre 6mm modifié par l’ajout de pointeau et diffuseur (les plans fournis ne comprennent pas le carbu et c’est bien dommage)
P1070262.JPG


Allumage Rcexl et fonctionnement au E95 à la place du méthanol/nitro

P1070266.JPG


P1070239.JPG



Je n’ai pas rencontré de difficultés bloquantes à l’usinage


DSC01141.JPG


P1060457.JPG

P1060474.JPG





mais quelques points délicats à négocier :

Passage du plan à la gamme d’usinage un peu laborieux d’où plusieurs pièces au rebut, le prix de l’inexpérience…

Segments home made fuyards jusqu’à ce que je fabrique deux pinces pour les usiner en forme. A la suite bonne étanchéité le carburant tient 24h dans le cylindre au PMB
P1070267.JPG


Sur la distribution : la fabrication des ressorts de soupape est délicate car les ressorts sont très courts et doivent prendre place dans le poussoir, c’est dû à la conception même de la culasse mais j’en ai bien fait une vingtaine avant d’en avoir 2 bons... L’absence de basculateurs rend le réglage des soupapes laborieux, heureusement l’étanchéité des soupapes a été bonne d’emblée.

Au final c’est la mise au point qui a été le plus ardue : premiers essais en glow, le moteur pète, mais fait des retours par l’admission et ne démarre pas, résultat : beaucoup de temps perdu en essais et vérifications diverses, calage distri, vérification d’étanchéité, démontages, remontages à répétition. Impossible de trouver d’où ça vient, on sent bien la compression, les cames sont conformes au plan. Je soupçonne le carbu, une vitesse de lancement insuffisante ou pire, une accumulation de petites imperfections. Le résultat n’est pas meilleur avec un gros démarreur de modélisme dont je crame les portes balais à force d’insister…..

Le découragement pointe devant un possible nouveau presse-papier mais pas question de lâcher l’affaire. Nouvelle tentative avec le montage d’un allumage électronique Rcexl un peu de SP95 de la tondeuse et là en 2 ou 3 coups de démarreur (réparé entre temps) ça tousse et ratatouille enfin. Le but se rapproche et une modification de la conicité du pointeau permet d’obtenir après quelques essais un meilleur régime .

(JIl devrait y avoir ici une petite video mais je n'arrive pas à la télécharger direct sur le site trop grosse, 37 Mo ???)


Les réglages sont bien sûr encore à peaufiner, le moteur a tendance à s’étouffer en cas d’accélération trop brutale, le ralenti est instable et il devrait pouvoir prendre plus de tours, je vais essayer de jouer sur l'avance et peut être de pressuriser le réservoir avec l’échappement.
Reste une question: pourquoi il a refusé de démarrer en glow ? mystère à part un carburant inadapté (25% de nitro pourtant) ou défectueux je ne voie pas.

Comme c’était surtout pour moi un exercice d’usinage et que je n’ai pas l’intention de motoriser une maquette je pense que je vais en rester là pour ce projet et passer à autre chose, un bicylindre par exemple….
 
sergepol
sergepol
Compagnon
Beau travail pour un autoproclamé débutant. Etant donné que le déconfinement ne semble pas encore a l'ordre du jour remplacez le bicylindre par un V12 4 arbres a cames en tête.
Salutations et félicitations.
 
Denim
Denim
Compagnon
Beau travail pour un autoproclamé débutant. Etant donné que le déconfinement ne semble pas encore a l'ordre du jour remplacez le bicylindre par un V12 4 arbres a cames en tête.
Salutations et félicitations.
Et pourquoi-pas a plat (je délire et je rêve)
 
Plastoc231
Plastoc231
Apprenti
@ Sergepol: Merci pour les encouragements, vu qu'il qu'il s'est écoulé 3 ans entre premiers copeaux et pétarades pour un seul cylindre, le V12 à 4 AAC me parait, comment dire..... présomptueux :wink:
 
Plastoc231
Plastoc231
Apprenti
Une video des premiers essai, il faut encore peaufiner les réglages..


 
Lalu
Lalu
Compagnon
Bonjour Plastoc

Il tourne pas mal !
Les premiers bons résultats sont toujours des moments d'euphorie

Lalu
 
Bruno26
Bruno26
Compagnon
Bravo pour ce premier moteur. J'en ai fait un aussi, mon premier moteur, un bon exercice avec lequel on apprends à chaque pièce.
Le mien tourne bien au méthanol mais j'avais galéré pour les premiers essais avec plusieurs pièces refaites. Allumage Rcexl aussi, mais ça tournait bien en glow, c'était juste pour le plaisir d'essayer l'allumage électronique.
Mon vilo est d'une seule pièce mais javais du grossir l'arbre au niveau du roulement arrière qui avait fini par casser. Avec un vilo assemblé tu ne devrai pas (il me semble) avoir trop de concentration de contrainte à cet endroit. Tu a mis combien de serrage au niveau du maneton?
Pour le carbu, il te faudrait un carbu avec un contre-pointeau qui permet un réglage plus efficace du ralenti et des reprises.
A+
 
Plastoc231
Plastoc231
Apprenti
Bonjour à tous et merci d'avoir pris le temps de me répondre,

@ Lalu: moment d'euphorie c'est le mot...on est bien d'accord, les premières fois (réussies!!!!) sont souvent mémorables :wink:

@Bruno26:

Pour le serrage je dirai 6 ou 7 centiemes. Le maneton en 100C6 trempé à l’huile est rentré en force avec un étau costaud et j’ai du repasser la masse au tour car elle avait gonflé au niveau du maneton! La fragilité du vilo ne m’étonne pas trop, c’est dèjà un point faible sur beaucoup de monos en taille réelle. Sur le plan Cad Jung je le trouve sous dimensionné et le principe de la deuxieme masse (coté distri) couplée par une fourchette au maneton est un choix discutable flexions, vibrations+++.
Un vilo classiquement emmanché (et donc un cylindre démontable du carter) seraient à mon sens plus judicieux pour la longévité. Hauts régime à utiliser avec modération…

Il est pratiquement sûr maintenant que les difficultés de démarrage au méthanol viennent du carbu trop rudimentaire. Qu’entends-tu par contre pointeau ?
 
Bruno26
Bruno26
Compagnon
Pour le vilo, oui c'est sous dimensionné en comparant avec des moteurs du commerce de cylindrée équivalente.
Pour ce qui est de la partie du vilo coté distribution ça n'a jamais posé de problèmes et mon moteur a pas mal tourné pour entraîner un avion de 2.20m d'envergure un peu lourd.
Pas sûr que les difficultés de démarrage au méthanol viennent du carbu. Du moment qu'il y a du carburant même en excès et une bougie bien chaude ça doit péter. Le contre-pointeau c'est sur les carbu un peu plus élaborés où le boisseau a un mouvement hélicoïdal. En se fermant une aiguille réglable (le contre-pointeau) vient obstruer plus ou moins le gicleur. En général le réglage est au milieu du levier de commande du carbu.
A+
 
Plastoc231
Plastoc231
Apprenti
Effectivement avec un arbre de vilo plus gros tu devrais être tranquille. Moi je serre les fesses chaque fois que je monte le régime....
Merci pour l'info sur les carbus, je vais creuser le sujet. Je viens de lire ton post sur le 3 cylindres: très impressionnant, le mono, à coté, c'est de la rigolade....
 

Sujets similaires

F
Réponses
6
Affichages
834
Festina
F
Samail
Réponses
14
Affichages
692
Samail
Samail
ilfaitvraimentbeau
Réponses
37
Affichages
1 859
moufy55
moufy55
JLL_B52
Réponses
8
Affichages
864
R
K
Réponses
29
Affichages
1 617
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
B
Restauration Jeu broche
Réponses
5
Affichages
1 065
Pierrot Lecopeau
Pierrot Lecopeau
S
Réponses
13
Affichages
404
Snoopile
S
Pépé Eugéne
Réponses
77
Affichages
3 567
tassel
T
Haut