Problème de puissance pince Aro 169

  • Auteur de la discussion françois44
  • Date de début
F

FB29

Rédacteur
le transfo n'a même pas fait semblant de tiédir
Ça a l'air tout bon ! Puisque tu as une pince ampèremétrique, histoire de terminer le tour de la question, as-tu pensé à mesurer le courant au primaire :-D ?

Et après, place aux essais de soudure :smt041 !!
 
M

midodiy

Compagnon
Et ta tension à vide maintenant ?
Et le courant primaire à vide?
 
P

Papy54

Compagnon
Tout compte fait, ma proposition téméraire n'aurait pas mis le feu au lac :-D
J'ai aussi hâte de voir la suite, et surtout comment ça va souder.
Bonne suite @françois44
 
P

Papy54

Compagnon
Ce qui m'a surpris, dans la suite des expériences, c'est que la résistance chauffait aussi faiblement alimentée (30V environ)
 
J

jacounet

Compagnon
Salut.
Bon 2.21 V à vide c'est tout bon .8-)
Reste mesure courant primaire à vide pour en déduire un rendement , après mesure de la tension au secondaire en soudure , et le courant en soudure au primaire , car impossible de mesurer plus de 1000 Ampères au secondaire avec tes pinces , si ce n'est de mettre une ou 2 feuilles de papier dans l'entrefer et de calibrer la pince ainsi modifiée .
Jacques .
 
M

metalux

Compagnon
Bon 2.21 V à vide c'est tout bon .
alimenté en 220v et 1,47v au secondaire on passe a 2,21v alimenté en ?? au primaire et tu trouves ça tout bon ? :smt017
et quel rendement cherches tu a avoir alors qu'on a même pas pas reussi a la faire fonctionner cette foutue machine..

mettre la charrue avant les boeufs comme on dit..
 
F

FB29

Rédacteur
220v et 1,47v au secondaire on passe a 2,21v alimenté en ??
Alimenté en 392 V.

1,47 / 220 * 392 = 2,62 V soit 0,41 V qui font 15 % de moins qu'attendu.

Cela ne me paraît pas catastrophique. Probablement que le transfo est utilisé en début de saturation pour éviter un poids de circuit magnétique trop élevé, puisque c'est une pince portable.
Les pertes fer sont augmentées, mais pour un temps d'utilisation court cela ne gêne pas. Le constructeur a privilégié le poids au détriment du rendement.
 
F

françois44

Modérateur
alors qu'on a même pas pas reussi a la faire fonctionner cette foutue machine.
Laisses-moi le temps de la remonter :mrgreen: !
J'ai commencé hier et poursuivi ce soir. Ensuite, il faut que je modifie mon boitier/tempo pour lui faire rentrer un câble triphasé + neutre (c'est une alimentation 230V~/24V continus qui alimente la bobine du contacteur et le relais temporisé).
...si ce n'est de mettre une ou 2 feuilles de papier dans l'entrefer et de calibrer la pince ainsi modifiée .
...
Tu peux m'expliquer ça plus en détail? Je ne connaissais pas cette façon de procéder...
 
J

jacounet

Compagnon
Laisses-moi le temps de la remonter :mrgreen: !
J'ai commencé hier et poursuivi ce soir. Ensuite, il faut que je modifie mon boitier/tempo pour lui faire rentrer un câble triphasé + neutre (c'est une alimentation 230V~/24V continus qui alimente la bobine du contacteur et le relais temporisé).

Tu peux m'expliquer ça plus en détail? Je ne connaissais pas cette façon de procéder...
Salut.
Normalement mettre un entrefer va diminuer le coefficient k ( qui détermine , de mémoire, le rendement magnétique du transfo ) ...si on met un entrefer on devrait diminuer la tension (de 10 , 50 , 100% ) donc le courant lu, .
A vérifier bien sûr .
Jac
 
S

speedjf37

Compagnon
Bonjour,
Mais c'est quoi l'intérêt d'augmenter l'entrefer qui va diminuer le rendement du transfo, déjà amoindri du fait que le constructeur a réduit le volume de masse magnétique pour réduire le poids comme on a vu plus haut, à part détériorer encore plus ses performances :smt017 ?

De toute façon ce n'est pas possible techniquement, on ne va pas démonter toutes les tôles pour créer un entrefer artificiel ... d’autant que les tôles en E et I sont alternées justement pour diminuer au maximum les effets d'entrefer ... Ce n'est pas un système à entrefer variable !

On diverge complètement, amha :shock:. Le but de la discussion c'est de faire marcher correctement la pince, pas d'en faire un objet d'expérimentation au milieu d'un laboratoire d'essais. @françois44 me corrigera si je me trompe !
Ça ne concerne que les pinces pour augmenter artificiellement leur calibre.

Jf
 
E

ETI

Compagnon
Pas de panique @FB29 ! Jacounet parle d'augmenter l'entrefer de la pince de mesure, pas de la pince Aro :-D
 
C

cr-_-

Compagnon
Très concrètement, comment doit on positionner cet entrefer et ensuite, comment applique-t on le coef de correction?

Bonsoir,

1 il faut mesurer un truc qui consomme pas mal en continue
2 mettre une feuille de papier entre les mâchoires de la pince amperametrique
3 mesurer la même consommation que 1
4 calculer le rapport entre 1 et 3 et voir si c'est suffisant pour mesurer les 1000 Amperes de la pince
Si c'est pas suffisant retour en 2 pour une épaisseur supplémentaire
 
F

FB29

Rédacteur
On connaît le rapport de transformation du transformateur de la pince de soudage par la mesure des tensions à vide.

En charge, aux pertes près, on doit avoir le même rapport de transformation inverse pour le courant. Ce n'est pas suffisant de mesurer le courant primaire pour en déduire le courant secondaire pour ce que l'on veut estimer ?

392/2,21 = 180 en gros. Donc 10 A au primaire par exemple devrait donner à peu près 1 800 A au secondaire.
 
Dernière édition:
J

jacounet

Compagnon
Mais c'est quoi l'intérêt d'augmenter l'entrefer qui va diminuer le rendement du transfo, déjà amoindri du fait que le constructeur a réduit le volume de masse magnétique pour réduire le poids comme on a vu plus haut, à part détériorer encore plus ses performances :smt017 ?
Salut FB 29.
Je parle de mettre un entrefer à la pince ampèremétrique pour diminuer sa sensibilité donc augmenter sa puissance max mesurable , moyennant un étalonnage sur une intensité connue , mais pas du transfo de la pince ARO .
Tout le monde a compris , ou non ? . :-D
Amicalement .
Jacques
 
J

jacounet

Compagnon
Salut.
Je crains que la mesure à l'aide du bec/anneau magnétique de la pince ampèremétrique ne concerne que l'alternatif .
La mesure des courants continus se faisant jusqu'à 10 voir 30A , via un shunt interne à la pince , de manière classique par fiches bananes , comme sur tout multimètre .
Pour étalonner la pince avec un entrefer , il faut essayer de mesurer par exemple 990 Ampères( proche des 1000 A max ) en mettant un morceau de fer suffisamment épais entre pointes de la soudeuse ARO , exemple 30 à 40mm d'épaisseur , pour juste chauffer sans souder ces 30 à 40 mm de fer ==> mesurer le courant .
Si on trouve par exemple 550 Ampères entre les becs faisant anneau de la pince sans entrefer , on met alors un entrefer entre les bec de la pince ampèremétrique , carton ou papier ou plastique de 1 à 2 mm d'épaisseur , on recommence la manip après avoir attendu que le fer de 30/40 mm refroidisse , si on trouve par exemple 40 Ampères , on a une pince avec laquelle il faudra multiplier la valeur lue par 550/40=13.75 .( bien resserrer les becs sur papier/carton/ plastique )
Ce qui fait une pince pouvant mesurer 1000x 13.75= 13750 A max ...disons 13000 Ampères .
A essayer ...pas eu le temps de re faire la manip . :mrgreen:
Amicalement .
Jacques .
 
Dernière édition:
J

jacounet

Compagnon
On connaît le rapport de transformation du transformateur de la pince de soudage par la mesure des tensions à vide.

En charge, aux pertes près, on doit avoir le même rapport de transformation inverse pour le courant. Ce n'est pas suffisant de mesurer le courant primaire pour en déduire le courant secondaire pour ce que l'on veut estimer ?

392/2,21 = 180 en gros. 10 A au primaire devrait donner à peu près 1 800 A au secondaire.
Salut FB29.
Oui , mais Il faut quand même un voltmètre TRMS , pour mesurer la tension efficace vraie au secondaire , sinon on a une mesure à 15/20 % près , le transfo étant saturé à vide , le signal est patatoïde , mais pas vraiment sinus .
Et il faut évaluer k le rapport de transformation magnétique ( de mémoire ) .
Pour ce faire ( de mémoire encore ) on divise le nombre de spires secondaire ( dur dur ici ) par le nombre de spire primaire , et on fait 400V /N1/N2,==> si on trouve 2.3 V au secondaire par le calcul contre 2.21 V mesuré , alors k = 2.21/2.30= 96.08 % .
A+.
Jacques .
 
Dernière édition:
M

metalux

Compagnon
franchement, beaucoup de "papotage d'universitaire " pour si peu, on nage en plein délire

je pense qu'elle n'est pas prête de reprendre du service a ce stade :roll:
 
J

jacounet

Compagnon
Salut .
Merci de nous voir comme des universitaires papotant , moi en particulier qui n'est fait qu'une année après le bac .
Malheureusement , il faut bien parler un minimum théorie pour avancer .
François 44 va nous mettre du 400 Volts sur sa pince ARO , et ça devrait souder .
Après il pourra , s'il a envie , s'il se considère comme universitaire , faire des mesures , conso à vide et en charge au primaire , tension à vide et en charge au secondaire , et en étalonnant sa pince avec un entrefer mesurer le courant en charge au secondaire .
A+ .
Jacques .
 
F

françois44

Modérateur
Après il pourra , s'il a envie , s'il se considère comme universitaire , faire des mesures , conso à vide et en charge au primaire , tension à vide et en charge au secondaire , et en étalonnant sa pince avec un entrefer mesurer le courant en charge au secondaire .
Je ne me considère pas comme un universitaire mais je ferai ces mesures, ne serait-ce que pour renseigner et remercier toutes les personnes qui se sont penchées sur ma pince et m'ont donné conseils et explications extrêmement utiles :wink:

J'approche de la fin du remontage, je reçois demain la tige filetée en 4mm qui me manquait. Après, modif de l'alimentation du boitier et zou!
 
M

metalux

Compagnon
Bonjour a tous

alors? après avoir démarré sur les chapeaux de roues, le soufflé est retombé?

ou en sommes nous avec cette "énigme"
 
F

françois44

Modérateur
Alors, vite fait...
D'autres priorités m'ont retardé dans le remontage/modif du boitier et essais de la pince, mais j'ai trouvé, hier soir, un peu de temps...
Donc, recâblage du boitier en 400V, raccordement de la pince et essais.
C'est parfait! :partyman:

J'ai fait une cinquantaine de points, hier soir, sur de la tôle de 1mm. Point réalisé en moins d' 1/2 seconde (ma tempo va de 0 à 6 secondes mais le positionnement du curseur n'est pas très précis). Avec un point, les tôles sont impossibles à séparer sans arrachement! La pince ne fait même pas semblant de tiédir. Donc, je pense pouvoir en conclure que, grâce à votre aide précieuse, le problème a été résolu, un grand merci à tous. :prayer:

Je n'ai pas pris le temps de faire les mesures demandées (j'étais trop content de faire joujou!) mais je les ferai.

Une petite photo de la pince reconditionnée.
20240321_180712-1200.jpg
 
G

guy34

Compagnon
sur de la tôle de 1mm. Point réalisé en moins d' 1/2 seconde
on dirait que ça donne du bois .... je sais pas si les deuches ont cette épaisseur , mais pour plus maigre ( et par exemple des ronds ) , il va être délicat de pas traverser .....
j'avais dit qu'on reparlerait de shunt .....
A++++++
 
F

FB29

Rédacteur
Superbe restauration :smt041

Plus belle que neuve :prayer: !!! Et en plus elle fonctionne, que du bonheur :smt055 !!!

Après quelques essais de réglages de tempo ce sera parfait :-D !
 
R

rabotnuc

Compagnon
avec tous ces échanges et essais, je suis un peu perdu, finalement c'était quoi le problème?
 

Sujets similaires

2
Réponses
8
Affichages
540
2cv001
2
lepierre
Réponses
39
Affichages
2 125
françois44
F
2
Réponses
27
Affichages
1 626
jean-jacques
J
D
Réponses
8
Affichages
433
Doctor_itchy
D
baptiste44
Réponses
95
Affichages
24 310
baptiste44
baptiste44
N
Réponses
78
Affichages
10 367
nipil
N
F
Réponses
9
Affichages
5 311
François25
F
Haut