Contrôle 3D - Bonnes pratiques & contrôle de taraudages

  • Auteur de la discussion Boubi6
  • Date de début
B

Boubi6

Nouveau
Bonjour à tous,

Je me permet de créer un post car j'ai deux questions à vous soumettre :

1. Je m'intéresse au contrôle dimensionnel par moyens conventionnels et moyens 3D (MMT, Bras de mesure, Laser Tracker). Ainsi, je suis à la recherche d'une norme ou guide officiel des bonnes pratiques de mesures (nombre de points, répartition, quels critères définissent si il faut mesurer un cylindre ou un cercle ...). Quelqu'un aurait quelque chose d'intéressant ?

2. Contrôle de taraudages : Je vais avoir besoin de contrôler différents taraudages de tailles importantes (M20 / M30). Outre les filetages contrôlés par calibres, ma problématique est vis-à-vis des perpendicularités par rapport à un plan local. Je réfléchis à des outillages mais rien de vraiment convaincant. Avez-vous connaissance de constructeurs ayant développer des systèmes pour ceci ?

Merci par avance de vos retours :wink:
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Je m'intéresse au contrôle dimensionnel

Seulement ?
Pas de contrôle géométrique ou d'état de surface ?

Il y a des normes (voir "l'énorme" Afnor mais c'est pas gratuit).
Ensuite selon le matériel utilisé il y a différents critères à prendre en compte (il y a beaucoup d'écrits sur ce sujet surtout sur la "précision").

Pour les taraudages je ne sais pas s'il existe un matériel spécifique pour le contrôle de la géométrie mais il y a toujours moyen d'imaginer une solution (avec une 3D par exemple mais ça risque d'être long).

Cordialement,
Bertrand
 
petit_lulu

petit_lulu

Compagnon
il y a des projecteurs de profils chez keyence par exemple.

ou encore de la mesure 3D la:

et des profilometres et autre joyeusetes encore ici:


par contre ca coute un bras, un oeil et une cou.... !!!! :tinostar:
heureusement il te reste un oeil pour regarder l'ecran de resultat :smt104

ce n'est pas de la pub, j'ai deja utilise du materiel de chez eux (systeme de vision) et c'est "top moumoute" ...tout comme le prix.
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Ha les pubs des fabricants de matériels... C'est toujours super top et de haute précision, néanmoins la mise au point des systèmes de vision ou même la validation d'un système de mesure y compris d'ailleurs pour une vraie 3D dans un local climatisé demande un sacré travail. :sweatdrop:
 
petit_lulu

petit_lulu

Compagnon
@Bbr , si tu mesure tes cotes dans une ecurie ouverte aux quatres vents, c'est sur que tous les fabricants de materiel de mesures sont mauvais. :wink: :axe:
 
B

Boubi6

Nouveau
Merci pour vos retours.

Par dimensionnel j'entends bien le tolérancement géométrique (cotation GPS) et la rugosité.

J'ai connaissance des normes ISO associés à la cotation GPS (la 1101 et la plupart de celles qui s'articulent autour) mais celles-ci ne précisent en rien les bonnes pratiques de mesures. J'ai eu l'opportunité d'acquérir ces dernières par le biais de mon expérience (prestations en contrôle 3D depuis 10 ans environ) mais il s'agit uniquement de REX, conseils d' "anciens" ... etc etc.
Je voudrais justifier ceci car ces questions deviennent de plus en plus récurrentes et les justifier sans normes ou document officiel se révèle complexe ...

Concernant les mesures à effectuer sur mes taraudages, j'ai connaissance de différents moyens de mesures pouvant être utilisés pour la perpendicularité. Mais il s'agit de mesures en atelier et j'aspire à réaliser des contrôles par moyens conventionnels ou calibre (d'où l'outillage). Donc exit tout ce qui est Bras de mesure, MMT, Contouroscope (avec empreinte) ... Ce n'est pas viable pour des raisons de temps, productivité, complexité ... etc etc.
Ma réflexion la plus dégradée et utilisant un moyen 3D (Laser Tracker - pièce de très grand volume) m'emmène vers un outillage en forme de tampon fileté surmonté d'une plaque perpendiculaire pouvant accueillir 2 sphères. Solution longue, couteuse et vraiment peu industrialisable à mon sens.

@petit_lulu : Je ne suis pas un grand adepte du matériel Keyence à l'exception de leurs moyens optiques pour contrôler de la série. Sinon je suis plutôt Hexagon (pour MMT/Bras/LT), API (LT), Tesa et Mahr. Mais chacun possède ses avantages et inconvénients suivant le besoin et l'utilisation au quotidien :wink:
 
Bbr

Bbr

Compagnon
si tu mesure tes cotes dans une ecurie ouverte aux quatres vents, c'est sur que tous les fabricants de materiel de mesures sont mauvais
:rirecla:

il s'agit de mesures en atelier et j'aspire à réaliser des contrôles par moyens conventionnels ou calibre
En contrôle bord de ligne les tampons filetés sont classiques mais ça ne contrôle pas tout (pas de position, pas de perpendicularité, pas de troncature, pas le diamètre et la forme de l'avant trou, etc.).
Personnellement je n'ai jamais vu de calibre/appareil pour contrôler la perpendicularité du taraudage en bord de ligne.
Tu pourrais éventuellement trouver un équipement pour contrôler la perpendicularité de l'avant trou (qui correspond à la troncature du sommet du filet) mais ça ne correspond pas forcément au taraudage lui-même (de plus les bavures risquent de perturber la mesure).

As tu questionné Mahr sur le sujet ?
 
B

Boubi6

Nouveau
Oui c'est bien là toute la difficulté. Les tampons filetés Go/Nogo me permettront juste de vérifier la conformité du filetage en lui même.

Je n'ai pas encore consulté directement les fournisseurs tels que Mahr, Tesa ou Mitutoyo. J'ai juste feuilleté leurs catalogues mais rien de concluant à cet instant.
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Je ne vais pas faire avancer le schimilibic
mais je ne connais pas de système de mesure pour les filetages inter
il y a les basiques tampons « entre, entre pas » ( restons français )
j’ai entendu parlé de résine ou plastique pour prendre une empreinte et pouvoir mesurer sur cette empreinte
il y a bien sûr la mesure après destruction , on coupe la pièce pour pouvoir mesurer c’est valable pour les séries par prélèvement
je voulais aussi faire remarquer que les tampons entre entre pas pour les filetages on une particularité assez spéciale
le tampon « entre » à le profil exact du filetage : il porte partout même sur le rayon en fond de filetage ce qui fait que si le rayon de la pièce à contrôlé est trop gros le tampon ne peut pas entrer
par contre le tampon »entre pas » à un diamètre exrer plus petit , le rayon a été supprimé
de cette façon on contrôle vraiment la cote sur flancs
on peut avoir avec ces tampons le tampon « entre » qui ne rentre pas et le tampon « entre pas » qui se vissé quand même quand le rayon est trop gros u que l’outil a été ébréché
 
Bbr

Bbr

Compagnon
J'ai juste feuilleté leurs catalogues mais rien de concluant à cet instant.

Leurs catalogues ne présentent que les produits usuels, les produits spécifiques et/ou développés sur demande d'un client n'y sont pas.

Pour en revenir à ton problème de taraudage, le tampon fileté ne peut pas te servir pour contrôler la perpendicularité du taraudage lui-même car il y a du jeu lorsque le tampon rentre dans le taraudage.
Pour résoudre ce problème il faudrait que tu ais une broche expansible avec un filetage tronqué afin de porter sur les flancs du taraudage, l'axe de la broche sera donc une image de l'axe du taraudage.
Pour la mesure de perpendicularité, une fois l'axe du taraudage défini avec la broche, ça revient à faire une mesure de battement sur la face de la pièce autour du taraudage (il faut donc que cette face soit "propre"). La mesure de battement ne nécessite qu'un palpeur tournant autour de la broche sur 360° .

Nota : ce que je viens de décrire n'est qu'une idée, je n'ai pas vu ce genre de système. Mahr (ou ses concurrents) a peut être déjà conçu un outillage spécifique pour ce genre de mesure. Ce que je sais c'est qu'ils fabriquent des "tampons" pour faire des contrôles de circularité en bord de ligne (donc un palpeur qui tourne).
 
L

lacier

Compagnon
Pour résoudre ce problème il faudrait que tu ais une broche expansible avec un filetage tronqué afin de porter sur les flancs du taraudage, l'axe de la broche sera donc une image de l'axe du taraudage.
Pour la mesure de perpendicularité, une fois l'axe du taraudage défini avec la broche, ça revient à faire une mesure de battement sur la face de la pièce autour du taraudage (il faut donc que cette face soit "propre"). La mesure de battement ne nécessite qu'un palpeur tournant autour de la broche sur 360° .

Pas mal ton idée !
Sinon je pense aussi à un mandrin comportant 3 billes, dont 1 ou plusieurs rétractables pour rentrer à l'intérieur du trou taraudé.
Les billes disposées à 120° et décalées en hauteur chacune du tiers du pas.
La sortie des billes les fera venir en appui sur les flancs des filets, un peu à la manière du contrôle des filetages avec piges.
Ensuite mesure de la position de ce mandrin par rapport à une référence de la pièce.
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Le problème avec 3 billes à 120° c'est que tu n'es pas certain que l'axe de ta broche soit parfaitement confondu avec celui du taraudage, avec 3 touches longues (en forme de "crémaillère" avec un profil triangulaire à 60° et des troncatures augmentées comme celles des touches de micromètre pour filetages) l'erreur de position sera beaucoup faible. Bien sûr l'outil sera dédié à un taraudage particulier par exemple M20x2,5 et ne sera pas compatible M24x3. en règle générale, en contrôle bord de ligne les équipements de contrôle sont dédiés pour un contrôle particulier (exemple les tampons "entre/n'entre pas").
 
L

lacier

Compagnon
Le problème avec 3 billes à 120° c'est que tu n'es pas certain que l'axe de ta broche soit parfaitement confondu avec celui du taraudage, avec 3 touches longues (en forme de "crémaillère" avec un profil triangulaire à 60° et des troncatures augmentées comme celles des touches de micromètre pour filetages) l'erreur de position sera beaucoup faible. Bien sûr l'outil sera dédié à un taraudage particulier par exemple M20x2,5 et ne sera pas compatible M24x3. en règle générale, en contrôle bord de ligne les équipements de contrôle sont dédiés pour un contrôle particulier (exemple les tampons "entre/n'entre pas").
Oui tu as raison, le positionnement serait beaucoup plus précis avec les 3 "crémaillères" et les troncatures :smt023

Et évidemment ce sera un appareil dédié.
 
Bbr

Bbr

Compagnon
je ne connais pas de système de mesure pour les filetages inter

Sur un vieux catalogue Tesa j'ai trouvé cette page :
1657556219757.png


On peut donc avoir un micromètre d'intérieur 3 touches pour mesurer un taraudage (diamètre intérieur supérieur à 15 pour ce type de micromètre).
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Qu’est ce que c’est que ce truc !
j’en reste baba ! Je ne connaissais pas . Je ne comprends pas comment ça peut se mettre correctement dans le filetage … peut être des touches de forme avec un décalage 1/3 du pas entre chaque touche
 
Bbr

Bbr

Compagnon
peut être des touches de forme avec un décalage 1/3 du pas entre chaque touche
Je suppose que oui. Les touches doivent avoir une forme similaire aux touches de micromètres extérieurs pour les filetages pour porter sur les flancs et donc faire une mesure sur flancs.
Personnellement je n'en ai jamais vu, je me souvenais seulement avoir vu ça sur une doc.
C'est du fait sur mesure donc pas courant et usage très spécifique (ça arrive souvent en industrie le "sur mesure").
Peut être que @thierry74 pourrait nous en dire plus...
 
B

Boubi6

Nouveau
Tout ceci est très intéressant. L'outillage décrit par @Bbr parait en effet judicieux et je vais donc creuser de ce côté là.

En parallèle je vais également contacter quelques constructeurs pour voir ce qu'ils ont dans leurs cartons.

Merci en tout cas à tous pour l'aide :wink:
 
Haut