Fabrication balles en plomb par estampage

  • Auteur de la discussion ramses76
  • Date de début
ramses76
ramses76
Ouvrier
:smt039 à tous

Premiers essais hier à 25 m de la version en cal .36 de ces balles estampées à base creuse et petite ogive à 45 ° ( photo ci-dessous)
avec une charge de 0,6 g de suisse n°2 et 0,7 g de semoule fine pour la bourre.
Tir sans appui , à deux mains pour réduire le facteur tremblote :mrgreen:
Le décalage des impacts à gauche correspond bien à un décentrage à droite du guidon que j'ai corrigé en rentrant. Les impacts sont circulaires, un peu moins bien découpé qu'avec des balles à tête plate.
A priori, la dispersion verticale correspond bien à mes oscillations et ma façon de tirer. Je ferai des mesures de vitesse pour le vérifier.
La dispersion horizontale est faible et indicative d'une bonne stabilité de la trajectoire puisqu'il faut y ajouter mes propres oscillations.
Chose importante en PN, j'ai constaté une amélioration du graissage du canon (quasi absence de fouling) par rapport aux balles plates.
Je pense que la pression de l'air doit diriger la graisse qui se trouve dans le coin à 45 °de l'ogive vers la paroi du canon au lieu de l'étaler si la balle est plate.
Je ferai d'autres essais..
A+
20210805_201803.jpg

20210805_201842.jpg
 
Dernière édition:
P
pascalp
Compagnon
La "qualité" de la découpe va peut-être plus avec la vitesse que la forme WC/SWC du projectile.
De toute manière c'est sans commune mesure par rapport à la déchirure d'une balle ronde (perso, c'est plus motivant).
 
Dernière édition:
ramses76
ramses76
Ouvrier
:smt039 à tous

Essai ce matin avec un Colt Navy 1861 ( cal. 36 œuf corse ).
Après deux barillets ( carton ci-dessous) , j'ai vidé trois barillets à bras franc, du gauche puisque je suis gaucher par nécessité depuis une mauvaise chute de vélo. Je ne vous montre pas ce carton mais il est satisfaisant pour moi avec 8 points par balle de moyenne.

Bref, je crois pouvoir conclure que cette balle plus courte que large ( 7,5 mm de long pour 9,5 mm de diamètre ) est néanmoins stable et précise. Ses autres avantages étant l'économie de plomb pour une "longue" ( 82 grains) et de poudre noire ( 0,6 g ) , une bonne visibilité des impacts et un recul très modéré, ce que je recherchais avec ce projet.
La semaine prochaine , je testerai le cal . 44
A+

20210808_140406.jpg
 
Dernière édition:
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
ça rentre bien en ligne!! un peu surprenant ,mais ç'est un fait!!
 
  • Réagir
Reactions: vax
ramses76
ramses76
Ouvrier
:smt039 à tous

Essai ce matin des balles cal. 44 avec 0,7 g de Suisse n°1 ( équivalent de 0,85 g de Suisse n°2 ) . A noter : avec la Suisse n°1, il faut des cheminées avec un évent assez fin pour que cette poudre de faible granulométrie ne le traverse pas.
Et ben , après un barillet décevant que j'attribue à l'utilisation de bourres en feutre , les deux suivants tirés avec de la semoule fine ont donné de bons résultats mais, pas significativement meilleurs que ceux avec des balles purement cylindriques ( voir plus haut)
La balle récupérée montre bien les marques de rayure avec des renflements à la périphérie de la base creuse qui indiquent que celle-ci épouse les fonds de rayures.
En résume , il me paraît évident que ces balles ont un meilleur rendement que les rondes que je transforme pour les fabriquer. Elle sont très faciles à charger et font de beaux trous.
Comme toutes des balles longues pour revolver à percussion , il faut qu'elles soient bien ajustées au diamètre de la chambre pour glisser presque serré au chargement avec un petit collet de sertissage en plus.

Voilà.. c'est tout.

SWC44.jpg

20210822_150536.jpg
 
Dernière édition:
charpi
charpi
Compagnon
Bonsoir,

Je reviens car une chose m'est venue en tête. Si le recul est immédiat lors du déplacement dans le canon, alors sur une arme à culasse non calé, comment cela ce fait t-il que la poussé immédiate de l'ogive ne pousse pas l’étui et provoque l'ouverture de la culasse avant même la sortie de l'ogive du canon? Cela démontre bien qu'il y a un temps entre la course de l'ogive et ensuite le moment ou le reste de l'arme est suffisamment chargé en énergie pour bouger.
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
les ressorts recuperateurs sont tarés pour çà.
meme le Astra 400 à culasse non calée-avec lequel on pouvait tirer du 9x 19,9 Browning,Steyr ,9x23,38 SA- sans rien changer avait un ressort très dur pour encaisser n'importe laquelle de ces cartouches.

le principe de l'action-reaction est evident de toute façon: dès que ça avance d'un coté ,ça avance de l'autre.

par contre la montée en vitesse n'est pas instantanée-extrêmement rapide- .mais n'est pas par ex de VO=0 à VO 500 ou 800m/s en un eclair.il y a le laps de temps où la balle démarre et celui où la poussée des gaz devient suffisante pour compresser le ressort.
 
Florent07
Florent07
Compagnon
Bonsoir,

Je reviens car une chose m'est venue en tête. Si le recul est immédiat lors du déplacement dans le canon, alors sur une arme à culasse non calé, comment cela ce fait t-il que la poussé immédiate de l'ogive ne pousse pas l’étui et provoque l'ouverture de la culasse avant même la sortie de l'ogive du canon? Cela démontre bien qu'il y a un temps entre la course de l'ogive et ensuite le moment ou le reste de l'arme est suffisamment chargé en énergie pour bouger.

Il faut aussi prendre en compte l'inertie de la culasse, bien plus importante que le poids de la balle.
La balle accélère bien plus vite que la culasse du coup elle sort du canon avant que la culasse n'ait fini son mouvement.
 
P
p7m13
Nouveau
:smt039 à tous

Essai ce matin des balles cal. 44 avec 0,7 g de Suisse n°1 ( équivalent de 0,85 g de Suisse n°2 ) . A noter : avec la Suisse n°1, il faut des cheminées avec un évent assez fin pour que cette poudre de faible granulométrie ne le traverse pas.
Et ben , après un barillet décevant que j'attribue à l'utilisation de bourres en feutre , les deux suivants tirés avec de la semoule fine ont donné de bons résultats mais, pas significativement meilleurs que ceux avec des balles purement cylindriques ( voir plus haut)
La balle récupérée montre bien les marques de rayure avec des renflements à la périphérie de la base creuse qui indiquent que celle-ci épouse les fonds de rayures.
En résume , il me paraît évident que ces balles ont un meilleur rendement que les rondes que je transforme pour les fabriquer. Elle sont très faciles à charger et font de beaux trous.
Comme toutes des balles longues pour revolver à percussion , il faut qu'elles soient bien ajustées au diamètre de la chambre pour glisser presque serré au chargement avec un petit collet de sertissage en plus.

Voilà.. c'est tout.

Voir la pièce jointe 724684
Voir la pièce jointe 724685
cette découpe est très éloignée des découpes habituelles et le juge le repère aussitôt. Ces balles sont elles autorisées en match ??????
 
ramses76
ramses76
Ouvrier
cette découpe est très éloignée des découpes habituelles et le juge le repère aussitôt. Ces balles sont elles autorisées en match ??????
Aucune idée mais je dois être le seul utiliser ce type de balle pour le moment et je me contente des concours du club qui n'y voit pas d'inconvénient.
A noter qu'on peut obtenir aussi une découpe presque parfaite avec des longues classiques, et même avec des rondes, seulement si le refouloir ( de forme sphérique concave) imprime une gorge exactement à la périphérie de la balle. Je pourrais montrer des cartons pour l'illustrer.
En tout cas , ces balles ont un très bon rendement puisque je charge à 0,6 de S2 ou 0,5 de S1 et la trajectoire est plus tendue qu'avec des rondes de même poids. Les rondes en 36 sont toujours d'excellents projectiles pour celui qui sait les charger avec soin.
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
bigre...

et bien non,ces balles ne sont pas autorisées en match "officiel MLAIC",puisque non historiques.

mais bon,il y a un intérêt de la recherche sympa!

uniquement les rondes,et les Picket.
 
P
p7m13
Nouveau
on m'a grillé de peu .
4.8 Munitions- Règles spécifiques applicables aux règles 5 des épreuves Plateau et 7 des épreuves Longue Distance
a) Poudre Seule la poudre noire industrielle peut être utilisée. A tout moment un officiel du MLAIC peut demander un échantillon de poudre à n’importe quel concurrent, échantillon qui pourra être analysé ultérieurement.
b) Bourres 1) Les bourres plastiques ne sont pas autorisées dans les épreuves. 2) Les bourres doivent être issues de matériaux naturels et/ou organiques.
c) Balles
1) Les balles doivent correspondre au style de l’arme d’origine, à savoir :
1.1) Armes à silex et mèche : balle ronde uniquement.
1.2) Pistolets rayés à percussion : balle ronde uniquement.
1.3) Révolvers à percussion : balle ronde ou Picket.
1.4) Fusils à percussion militaires : balle du style origine associé à l’arme.
1.5) Fusils libres à percussion : ronde ou tout type allongé.
2) Aucune balle pré-rayée ne peut être utilisée dans une arme non prévue pour ce type de balle.
3) Aucune balle de style moderne ou wadcutter ne peut être utilisée en compétition excepté comme prévu dans l’article 4-8-c)-1) ci-dessus
 
ramses76
ramses76
Ouvrier
Salut à tous,
23 balles ce matin tirées à bras franc (dans les règles) et du bras gauche (pas par défi, j'ai dû déjà dire que je me suis luxé l'épaule droite en tombant de vélo )
Et bin , je fais nettement mieux qu'avec des rondes avec mon Colt Navy 1861.

HS: je pense qu'il faudra un jour que les officiels MLAIC réalisent que le pire projectile pour un revolver à percussion est la balle Picket. Je me demande qui oserait l'utiliser en compétition ? Sa forme de pain de sucre ne permet pas de la centrer au chargement et son nez, en général assez pointu, est déformé par le refouloir pour la sertir. Ces balles devaient donc souvent se mettre de travers. Enfin, historiquement parlant, des balles cylindro-coniques, même à tête plate, étaient aussi utilisées.

coltnavy1861.jpg
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
Mais sais tu,la balle Picket,si historique soit elle n'est utilisée par personne..

je pense qu'elle a eté utilisée surtout en cartouche papier,pas en chargement classique.
 
patduf33
patduf33
Administrateur
Bonjour
Beau travail de recherche de fab et d'essais :smt023
Tireur aussi en PN (44 navy principalement) je suis fortement intéressé pour tester ça
Reste à faire l'outillage :wink:
 
ramses76
ramses76
Ouvrier
Salut et merci Patrick..
Si tu as des questions sur la fabrication..

J'ai oublié de montrer la presse que j'utilise à la fois pour presser et extraire la balle ( l'extracteur n'est qu'un cylindre de bois au calibre de la balle)

presseH.jpg
 
Haut