Vieux Tour "DESCOURS & CABAUD" - REMISE EN ETAT [AIDE]

  • Auteur de la discussion Alex_T31
  • Date de début
M
Milodiou
Compagnon
:smt039
Je ne vois pas la bulle sur la dernière photo.
C'est vrillé ?

Sur la dernière photo avant la série au comparateur, je vois comme des traces de blocage sur le banc.

Tu devrais demander à ton ami tourneur de venir jeter un œil, rien que pour régler les lardons, je pense qu'il trouverait vite deux trois trucs facile à corriger.
Pour l'installation aussi, lui il te dira si c'est suffisamment stable.

Tu peux aussi te servir de ton trainard comme référence et traquer les points hauts. Souvent une trace de choc, même petite suffit à coincer le trainard, parce qu'autour du " trou" , il y a une bosse.

Je trouve qu'il a pas l'air très usé ton banc, ça manque d'huile.

La technique du grattage c'est toujours pareil donc si tu souhaites gratter ton banc commence par te faire une règle et des biseaux.
Les dixièmes s'enlèvent à la lime, le grattage c'est vraiment pour la finition.
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Quand même, voyons ! Je sais bien, j'ai ni de cale, ni de règle pour le moment, c'était juste à titre "informatif", j'ai bien lu les fiches concernant la rectif d'un plan avec règle + cale. Là c'était juste pour constater les dégâts; ni plus , ni moins.

D'ailleurs, concernant la méthodologie.
- Comme cale, je vais utiliser 2 outils HSS, l'usineur du coin m'a dit que c'est pas aberrant vu qu'ils sont rectifiés sur toutes les faces. Je met donc ces cales sur les bords du plat . Je les appelle C1.
- Dessus, je met la règle , un I de 60 cm, rectifié des 2 côtés, que je mettrai // en grattant avec le marbre.

Paranthèse : mise en // de deux surfaces : règle rectifiée sur 2 plans : je frotterai le plan 1, je le gratte pour avoir le plus de touches possibles réparties. Je retourne. Je frotte. Comparateur posé sur marbre, je topographie le plan 1 gratté avec cale sur celle-ci ( pour pas tomber dans les creux). Je gratte en priorité les touches dans la zone mesurée la plus haute. Et ainsi de suite jusqu'à être au 1/100.

- Je vais aussi me faire un plat rectifié des 2 côtés que je creuserai sur le milieu que d'un côté, de la longueur de la portée de la contre pointe. Elle me servira de cale pour les mesures, appelée C2. En mettant du coup le comparateur sur la règle calée sur C1, aimantée sur celle-ci, je pointe sur l'autre cale C2 posée sur le banc, en 6 point (3 sur chaque partie), en faisant glisser la règle sur les cales (sur environ 40 cm). Ainsi de suite tous les 15 cm.

J'aurai ainsi ma topographie du banc. Le 0 serra choisit sur l'extrémité du banc la moins abîmée.

Grattage : je passe la 1ère moitié du banc, sur les deux parties sans toucher la portée contre pointe, avec la règle de 1m. Suivant la topo, je gratte que dans les zones les plus hautes. Je contrôle entre chaque passe afin de mesurer ce qu'il faut gratter par la suite, jusqu'à avoir le max de la topo initiale à 1/100.

Idem pour l'autre partie du banc, en gardant un bon 20 cm en appui sur ce que j'ai fait avant, par recouvrement.

Pour les flancs, quand j'aurai le plat rectifié, je pointerai avec la même technique ( comparateur sur règle ; pointage sur cale) en 2 points, car je soupçonne que les flancs sont usés inclinés (visible sur les traces d'usures à la moitié du banc, partie basse plus abîmée que celle haute).

Enfin le trainard, idem, grattage du plateau sup (porte chariots), posé sur marbre, puis parallèlisme de la surface en appui avec le banc avec comparateur sur marbre + calle ... Etc etc. Déjà, contrairement à ce que je pensais, il faut bien commencer par le plat. Grosse mission, mais ça me plait en fin de compte, rien que l'idée d'y réfléchir me donne envie de commencer :)

Dites moi si quelque chose cloche, j'ai rien inventé, j'ai prit les infos ci et là, éparpillés sur le forum et youtube.
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
La bulle sur la dernière photo n'est pas revenu au milieu parfaitement comme sur les autres. Je pense que c'est bon comme ça.
 
M
Milodiou
Compagnon
Faudrait corriger cela ( ça fait ça de moins à gratter) et aussi faire les mêmes mesures tout au long du banc.
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Ca me fait penser que je voulais poser une question par rapport à ça. Avec le niveau bulle à gauche : tout est de niveau ( comme sur les photos). Par retournement, idem sauf la dernière, à la perpendiculaire des 2 autres. Je ne comprends pas. Car j'ai réglé le niveau en le mettant dans 3 positions ( les mêmes : 1 sur chaque plat le long du banc, et perpendiculairement).J'ai calé des fer plats afin d'avoir à chaque fois la même position, pour effectuer le retournement. J'obtenais bien les mêmes valeurs par retournement sur chaque positions. Ensuite j'ai réglé le niveau du banc. Et le retournement m'a donné les mêmes valeurs à 2 endroits sur 3 , à 4 µm de décalage ( 1 graduation). Je pige pas trop pourquoi.

Ensuite, j'ai voulu faire la topo avec le niveau, mais la bulle partait carrément d'un côté, impossible à lire. Et ce 15/100 au comparateur, je me dis que c'est trop pour le niveau.. Pourtant si je me trompe pas : 0.02mm/m sur 20 cm de long : ça fait 0.02*0.2= 0.004 mm par graduations , il y en a 7 de chaque côté donc 7*0.004=+/- 0.28 mm de précision sur 20 cm. J'imagine que je dois le faire aussi avec des cales du coup. Je retenterai pour voir.
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Quand même, voyons ! Je sais bien, j'ai ni de cale, ni de règle pour le moment, c'était juste à titre "informatif", j'ai bien lu les fiches concernant la rectif d'un plan avec règle + cale. Là c'était juste pour constater les dégâts; ni plus , ni moins.

D'ailleurs, concernant la méthodologie.
- Comme cale, je vais utiliser 2 outils HSS, l'usineur du coin m'a dit que c'est pas aberrant vu qu'ils sont rectifiés sur toutes les faces. Je met donc ces cales sur les bords du plat . Je les appelle C1.
- Dessus, je met la règle , un I de 60 cm, rectifié des 2 côtés, que je mettrai // en grattant avec le marbre.

Paranthèse : mise en // de deux surfaces : règle rectifiée sur 2 plans : je frotterai le plan 1, je le gratte pour avoir le plus de touches possibles réparties. Je retourne. Je frotte. Comparateur posé sur marbre, je topographie le plan 1 gratté avec cale sur celle-ci ( pour pas tomber dans les creux). Je gratte en priorité les touches dans la zone mesurée la plus haute. Et ainsi de suite jusqu'à être au 1/100.

- Je vais aussi me faire un plat rectifié des 2 côtés que je creuserai sur le milieu que d'un côté, de la longueur de la portée de la contre pointe. Elle me servira de cale pour les mesures, appelée C2. En mettant du coup le comparateur sur la règle calée sur C1, aimantée sur celle-ci, je pointe sur l'autre cale C2 posée sur le banc, en 6 point (3 sur chaque partie), en faisant glisser la règle sur les cales (sur environ 40 cm). Ainsi de suite tous les 15 cm.

J'aurai ainsi ma topographie du banc. Le 0 serra choisit sur l'extrémité du banc la moins abîmée.

Grattage : je passe la 1ère moitié du banc, sur les deux parties sans toucher la portée contre pointe, avec la règle de 1m. Suivant la topo, je gratte que dans les zones les plus hautes. Je contrôle entre chaque passe afin de mesurer ce qu'il faut gratter par la suite, jusqu'à avoir le max de la topo initiale à 1/100.

Idem pour l'autre partie du banc, en gardant un bon 20 cm en appui sur ce que j'ai fait avant, par recouvrement.

Pour les flancs, quand j'aurai le plat rectifié, je pointerai avec la même technique ( comparateur sur règle ; pointage sur cale) en 2 points, car je soupçonne que les flancs sont usés inclinés (visible sur les traces d'usures à la moitié du banc, partie basse plus abîmée que celle haute).

Enfin le trainard, idem, grattage du plateau sup (porte chariots), posé sur marbre, puis parallèlisme de la surface en appui avec le banc avec comparateur sur marbre + calle ... Etc etc. Déjà, contrairement à ce que je pensais, il faut bien commencer par le plat. Grosse mission, mais ça me plait en fin de compte, rien que l'idée d'y réfléchir me donne envie de commencer :)

Dites moi si quelque chose cloche, j'ai rien inventé, j'ai rien inventé, j'ai prit les infos ci et là, éparpillés sur le forum et youtube.

Re,

Dites moi si quelque chose cloche, j'ai rien inventé..

À te lire, on sait plus trop ce que tu veux faire, un coup c'est retaper la partie usée et maintenant tu voudrais tout gratter.

Quand je disais pour la partie usée: Quoique c'est pas comme ça que je procéderais


C'est que j'ai vu une réparation sur un vieux comme tient à banc plat, il avait retiré 5mm partout sur la partie usée et fixé des plaques "tôles bleu" l'usure était environ sur 700mm de long.

Ensuite rabotage des plaques sur une raboteuse portique, et finition au grattoir...à la jonction plaques et le banc il y avait un chanfrein de 5mm de large sur les plaques et autant sur le banc.

Ç’a était une très belle et bonne réparation.


______________________________________


Toi maintenant tu voudrais tout gratter, tu te rends pas compte du boulot que cela représente.

Pour bien faire, il faudrait au minimum enlever 0.3 sur partie bonne.

Dans ton topo tu as 0.15 de pente...mais faut oublier que le pied du comparateur quand tu as contrôlé cette pente est sur une partie usée....mais de combien??? 0.05...0.1...peut être plus...donc c'est à ajouter aux 0.15.

Ensuite faut faire les côtés c'est facile quand on ne peut pas basculer le tour.

Avec un grattoir on enlève que quelques microns à chaque fois vue la largeur et longueur du banc tu en a pour l'année si t'es tout seul...et attention la poussière de fonte tu vas en bouffer.

Le plus dur dans le grattage c'est les trois premières passes car la fonte est gorgée d'huile.


Bref réfléchit avant de démarrer, tu sais avec un tour usée ça n’empêche pas de faire des bonnes pièces même aux centième.



 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Je suis d'accord, comme je suis néophyte dans la machine outil, et peu de moyen, ça peut paraître confu .. Beaucoup d'idées, plus ou moins, sans trop savoir juger correctement, c'est pas facile. C'est pour ça que je suis ici. Par exemple, je peux difficilement déplacer le banc ( il me faut louer un télescopique pour le sortir de l'atelier, un fourgon, ça coûte quoi).

Par contre, comme conseillé par "apprenti51" de faire un "vé", vu que j'ai une partie usée en pente, je peux faire une pente d'un côté, un plat de l'autre. Ce que je recherche c'est juste un moyen de contrôle efficace, sachant que j'aurai un marbre de 300x400 classe 0, et des règles rectifiées de 60 cm et 1 m. La technique de dégrossissage à la lime m'intéresse aussi, j'ai du mal à la visualiser (j'imagine faire comme au grattoir, contrôler, passage du bleu , et limer).

Je sais que cela représente du travail, mais avec patience et de la méthode je m'en sortirai.
 
M
Milodiou
Compagnon
:smt039
Non, tu ne te rends pas compte. Rien que pour ajuster deux petits plats l'un sur l'autre, un pro peu y passer 2 3 jours complets voir plus en fonction du résultat demandé.

Pour la lime c'est très simple, tu tire en long pour faire tomber les dixièmes. 1/10° c'est au moins 20 passes de grattoir et je suis gentil.
Ma 1ière expérience du grattage c'est deux paliers bronze de tour qui avaient quelques dixièmes de jeu. Je les ai repris au grattoir mais ça m'a pris des mois !:smt082
Le grattage c'est un outil, les passionnés sont les mêmes qui se passionnent pour les puzzles 150 000 pièces. C'est un travail de malade ! C'est de là que viens l'expression "aller gratter " et les autres.

Par contre, utiliser le principe et repérer les principaux problèmes, c'est vite fait. C'est ce que je te dis depuis le début. Quand tu auras passé une 20 aine de passes sur ton banc tout ira mieux et tu en auras mare, tu auras envie de faire du gros copeau.

Après je suis d'accord avec toi, le grattage c'est passionnant, c'est une technique vieille comme le premier outil mais sans grattage pas de CNC haute précision.
Mais t'ira plus vite à apprendre à faire avec les défauts de ton tour qu'à tout gratter.

AMHA
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Oui tu as raison, je te fais confiance. D'ailleurs ça fait pas mal de temps que j'ai envie d'en faire des gros copeaux.

Je verrai, pour le moment, j'ai aussi ce problème de vibrations qu'il faut que je corrige. Que voulais tu dire quand tu disais que la suppression du primaire allait poser problème ? Car avec le variateur, je comptais rester dans les plages de rotations de la machine, donc pas de problèmes de couple ( à part si je prends un variateur bas de gamme mais non justement).

Je vais quand même faire la topographie, et vous présenter les résultats. Par contre j'ai changé de méthode. Je suis en train de me faire une petite structure en bois ou je met 2 cylindre d'acier étiré, la structure sur pieds réglables ( des petits hein). Comme ça je met à niveau le tout au niveau à cadre, et je pose la règle sur les cylindre, le comparateur sur la règle, aimanté. Je bouge la règle et je pointe avec une cale. La cale, j'ai regardé sur mon marbre avec un outils HSS rectifié carré de 12 mm, le comparateur ne bouge qu'un d'1/2 /100° maximum, donc ça va.

Après, faut voir l'intervalle de tolérance d'un acier étiré, mais logiquement, vu que c'est extrudé à froid, il devrait pas trop y avoir de problème. Je le verrai quand je mettrai de niveau de toute façon.
 
M
Milodiou
Compagnon
Si tu supprimes le premier étage de poulie et que tu mets ton moteur directement sur la poulie de la poupée, tu va transmettre tous les accoues et vibrations du moteur directement à la broche.

Ce que tu décris des testes sur ton banc avec le niveau ça me fais plus penser à un banc déformé par mauvais installation( maintenant ou avant ), creusé au milieu ou bombé j'ai pas compris dans quel sens. Voir vrillé.
Mais c'est sure que quand le tour est trop long pour son proprio, la partie droite ne sert plus qu'à ranger les accessoires et ça fini en usure irrégulière.

J'ai pas tout compris à ton système :smt017
Les ronds d'étirés, c'est vraiment pas rond. Utilises des roulements à billes si tu en as, c'est usiné très précisément.


Mais d'un côté tu parles de 1/10° de mm et puis tu pars avec ton comparateur au centième ...Faut dégrossir avant de passer au plus petit car sinon c'est source d'erreur.
Sur ton banc, je commencerais avec une règle et des cales d'épaisseurs pour repérer les dixièmes.
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
Salut,

Pour de qui s'étonne pour un tour assez ancien, de ne pouvoir pousser son trainard jusqu'au bout du banc, c'est tout simple la faute aux opérateurs précédents.
Un tour qui n'est pas utiliser doit impérativement avoir son trainard au bout du banc. Dans les boites ou j'ai travailler c'était la règle tous vendredi....sinon le lundi matin rappel a l'ordre du chef.
Ça n'empêche pas l'usure au près du mandrin, mais ça régularise l'usure tout le long du banc.

@ +
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Ok pour le moteur. Quand je le lance tout seul, il ne transmet que très peu de vibrations notables, bien moins qu'avec les poulies avec faux rond.

J'ai fait la mise à niveau que de l'extrémité la moins abîmée, car, comme pour les remarques concernant le comparateur, si je mets à niveau sur une partie usée c'est pas bon non plus.

Le banc est usé ainsi : sur le croquis que j'ai fait, il y a le plat sup et le plat inf. Le plat sup : très peu usé, de quelques 1/100, le plat inf, il est usé en pente sur 80 cm, car le trainard n'appui que sur cette partie du plat. La pente est vers le bas. La portée contre-pointe est pas trop usée. Je vous ferrai des photos plus claires.

Mais je suis d'accord, s'il est usé ainsi c'est qu'il a trop été utilisé sans trop de soucis de la part des précédents proprio. Car ça aurait pu être réglé bien plus tôt. Si le trainard appuyait sur 2 plans plutôt qu'un, ça aurait bien plus limité l'usure.

Le système : c'est 2 chassis en H en bois, de chaque côté du banc, monté sur pieds réglables. J'y met 1 cylindre étiré de chaque côté, parallèle à la longueur du banc, quelques cm au dessus du plat. Je règle les cylindres à niveau avec la règle posée dessus. J'obtiens 2 lignes de contacts parallèles formant un plan de référence indépendant du banc pour mesurer la topo. Je garderai ce système pour contrôler le grattage. j'ai juste pas confiance aux cylindres étirés, 1/10 de défaut à un endroit engendre 1/10 de défaut de mesure .
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Salut à tous, je viens après pas mal de boulot réalisé et la fin de la restauration pour le moment.

J'ai finit de gratter le banc entièrement. A peu près 3 semaines de boulot en comptant 1h le soir + 3 journées complètes, on va dire bien 5 jours de taffs en tout. Pas mal de péripéties.

Pour résumer le travail du grattage, d'abord bien mettre à niveau l'extrémité sur chaque plat (cf photos précédentes, ça n'a pas bougé).


Donc ça c'est la base.
La façon dont j'ai procédé :

0/ me procurer une règle de 1m de dressage :

Et bien je l'ai coulée en Alu + fraisage + rectif sur meule lapidaire avec mon pote tourneur. Je propose d'ailleurs mes services pour tous ceux qui souhaitent en avoir une 100% artisanale. J'attendais de montrer du concret ( ce qui suit :p) pour la proposition. On a mesuré et elle est bien de classe 0 : palmer mitutoyo sur le bâti de la rectif, en faisant balader le banc de la machine tout le long : moins d'1/100 de mouvement de l'aiguille. Sachant qu'on peut ajouter à ça les jeux du banc, en termes de planéité c'est juste nikel. Elle pèse 10 kilo, soit 8 de moins qu'une en fonte.


Bref, en avant.

1/ Dressage + division du banc en plusieurs parties et ajustement au niveau à cadre répétitifs :

Déjà il faut dresser le plan en partant extrémité contre-pointe. Ébauche avec course du grattoir à 15 mm, plaquette carbure de 30 mm de large. Si jamais vous voulez vous les fabriquer, ou cassé, ici j'explique comment les braser à l'argent : https://www.usinages.com/threads/question-sur-brasage-de-pastilles-carbure.17139/ Je n'avais jamais fait, et bien ça fonctionne, j'ai finit le banc ainsi.

Donc en fouillant sur le forum j'ai comprit que la façon la plus efficace de procéder pour un amateur et sans trop de risques c'est de diviser la surface en bout de 20 cm (longueur du niveau). Après l'ébauche, je me suis rendu compte que j'avais continué d'aplanir la pente suivant l'usure. J'ai donc calé le niveau, et avec un fer plat de 40 cm de long que j'ai gratté sur un petit marbre acheté chez micron, par tranche, j'ai mit à niveau. Je pense que vous avez comprit, je vous inonde de photos pour toutes les mesures côté plat inf.

Regardez le gant par terre pour voir que ça décale de plus en plus vers la droite..

PS : il faut aussi pour "connecter" les surfaces, penser à mettre toujours le pied du niveau de la tranche suivante sur l'extrémité adjacente de la tranche précédente ( superposition ), et oui, sinon on fait des marches d'escaliers sans queue ni tête.

La dernière n'est pas à niveau. C'est voulu : procédure de rectification détaillée :

a/ le bout de fer plat gratté :

b/ le bleu : du pigment acheté chez weldom + huile de lin, pour le dosage, à vous de trouver, j'y met un bon paquet de pigment, pas trop d'huile mais un peu, et je touille ...


c/ affûtage : pierre diamantée, pente négative des 2 côtés de la plaquette


d/ passage du bleu : les touches sont larges, c'est de l'ébauche, suffisante pour caser le niveau sans jeu, pareil, à vous de juger sur le moment ...

e/ grattage + vérif : c'est nikel ( tel que j'étais, en 1 passe +/- 45 °, j'enlevais 1/100 ( 2 graduations un peu plus), là j'en ai fait 2 ( 2 * + 45 ° et 2 * - 45 ° ).

Je manque de photos car je n'ai pas d'appareil, c'est celui de ma demoiselle qui n'est pas toujours présente ... Il faut que j'investisse ^^

Mais j'insiste sur cette technique, car après, une fois que vous avez bien 60 cm de plat à niveau, sachant que la machine est de niveau sur la référence (donc vous grattez une partie bien parallèle à cette référence), il suffit de dresser la surface à la règle (pas de photos :/) tout en contrôlant assez souvent, car on fait vite une pente.

Ensuite j'ai enchainé sur le plat sup, qui n'étais que très peu abîmé, j'ai dressé la surface de niveau en 1 après-midi.

Une fois la totalité rattrapée et de niveau, on réduit la course du grattoir, on prend un outil avec un gros rayon pour de faibles touches pour répartir au mieux la surface.

Puis grattage du flanc latéral d'équerre. Bon j'ai pas trouvé ni de technique ni de matériel, donc je l'ai fait à la règle, je n'ai eut que du cohérent concernant l'usure ( touches bleues logiques), et j'ai juste mesuré au micromètre tout le long si la largeur du plat était constante et c'est le cas : à 0.02 mm près ..

Ensuite j'ai gratté le dessous du trainard pour qu'il plaque bien. Là miracle, je mets le niveau dessus, je suis de niveau ! Donc je me suis pas loupé.

Réglage des lardons du trainard : serrage des vis à fond, moins d'1/10 de tour de desserrage puis serrage du contre-écrou. Un peu d'huile de glissière et là ... Je glisse parfaitement tout le long du banc, sans jeu notable (j'ai testé en posant un comparateur aimanté sur le banc, palpant le trainard, je le secouer avec force et vigueur, j'ai 5/100 en moyenne tout le long, ce qui correspond il me semble à l'épaisseur du film d'huile). Que du bonheur !

Remontage complet de la machine, les chariots réglés sont juste parfaits, avec l'huile de glissière, réglé pareil que ci-haut. J'ai même remarqué que l'ancien proprio l'avait gratté en queue d'hirondelles ! Très jolie à voir, et j'ai reprit confiance sur la conclusion de cette petite épopée.

Le résultat m'a donné un cylindre tourné qui tourne à moins d'1/100 de faux-rond, 5/100 de jeu de broche radial réglé avec la technique de brise-copeaux.

Je posterai des photos soit demain matin, soit quand je rentrerai de voyage car demain je pars pour un peitit périple albanais :D Les vacances dont je vais bien profiter.

Aller, à tantôt les métallos !
 
Dernière édition par un modérateur:
FB29
FB29
Compagnon
Bonjour,

C'est prodigieux :prayer: :prayer::prayer: !!

Magnifique reportage, bravo !!!

Cordialement,
FB29

Edit: à la relecture je me rends compte que je n'ai pas compris le rôle respectif de la grande règle et du petit plat :roll: ... le grande règle ne suffit t-elle pas ? .. en aluminium n'a t-elle pas tendance à s'user un peu (tout en comprenant bien que pour un usage ponctuel en somme ce doit être largement suffisant comme durée de vie) :roll: ? ...
 
Dernière édition:
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Le petit plat, c'est juste pour corriger le défaut de niveau du plan gratté avec la grande. Il est très facile de faire un plan parfait mais pas de niveau sans contrôler régulièrement. Surtout que dans mon cas, le banc était usiné tout en pente (de la pointe jusqu'au mandrin, du haut vers le bas, logique !).
Disons que seule la règle d'1m suffit, mais pour ne toucher qu'une tranche, si elles se trouvent entre deux autres plus hautes, tu ne la touchera pas forcément très bien avec la grande. Ou alors trop de bleu et là ça fausse un peu la visu.

Concernant l'usure, si tu nettoies bien à chaque fois pour pas avoir de bavures sur ce que tu grattes, c'est nikel. Elle est encore en parfait état, il ne faut pas frotter comme un âne. Et puis un coup de rectif genre une passe à 1/100 de profondeur remet tout à plat, et trouver un bonhomme avec une meule lapidaire (surfaçage de culasse) est bien plus simple ( par exemple à Agen, PERSONNE n'a de meule roulante !)

Merci pour le compliment :)

Quelques photos :

Banc gratté :
*old link*
*old link*

Machine remontée :
*old link*
*old link*
*old link*

Le petit bout usiné en avance auto, qui tourne plus que rond :
*old link*

Qualité pas top, désolé ! mais ça donne une idée.

Sur ce, bonne vacances, bel été, en espérant qu'en France il fasse un temps magnifique !

A bientôt :)
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Héhé merci !
Et merci à vous surtout pour vos conseils soutien etc :)

Quelques mois de travail assez intense mais quel plaisir .

J'ai toujours le soucis des vibrations en vitesse rapide à cause des poulies à l'arrière. J'aimerai bien mettre un variateur de vitesse, j'en ai vu en triphasé 2,2 kW pour charges lourdes (machine outil dans le descriptif).
Mais il faut que je me fasse un support pour le moteur pour le mettre à hauteur de la broche, vu que j'aimerai bien enlever toute la transmission entre le moteur et la broche..
Encore faut-il que je trouve comment le faire, je pense qu'il faut que je trouve un moyen de tendre la courroie avec un tel système et là je vois pas trop.
 
M
Milodiou
Compagnon
Ce serait pas plus simple de passer les poulies sur le tour pour suprimer le faux rond?
Tu peux le faire en tournant la broche avec une manivelle....
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Effectivement se serait plus simple. En fait, le soucis c'est qu'il n'y a rien de parfaitement rond .. Il y a 2/10 de faux rond sur l'arbre et un peu moins de 2/10 sur les poulies, ajouté ça fait 4/10. Comme l'ensemble pèse bien ça fait beaucoup, beaucoup, de vibrations . Donc il faudrait tout reprendre, pas que les poulies :/

Un tourneur me demande 350 € pour recharger les portées de roulements à la soudure, reprise des portées, reprise du diamètre de l'arbre, de l'alésage des poulies, et baguer l'alésage avec 2 vis d'appui en plus. Ça paraît honnête, mais à ce prix je me dit que le variateur me serait plus utile.
 
M
Milodiou
Compagnon
c'est du jeu ou du faux rond sur ton arbre?
Tu mets les2/10iemes en opposition et ça tourne rond non?
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Tu sais quoi, je vais essayer cette solution, ça devrait fonctionner. Ou au moins minimiser !
 
G
guy34
Compagnon
bonjour ,

je suis comme la fosse ( sceptique ! ) ; il devrait y avoir autre chose pour faire danser ces balourds ..... ce serait davantage dans les épaisseurs incertaines de décoffrage des poulies qu'il faudrait chercher ; en ces temps-là ( mon bon monsieur ..... ) les équilibrages étaient à peine évoqués !
et si cet équipage en patate a tourné des dizaines d'années , il a fait des dégats , ben oui !
le mieux est de s'assurer que les poulies sont bien fixées par rapport à l'arbre et ensuite mettre le tout reposant sur 2 roulements ( en Vé ) à chaque bout ; et au moins voir si un balourd costaud ne fait pas arrêter l'histoire sur la même position ; et ensuite percer pour diminuer la lourdeur aux bons endroits .............
A+++
GUY34
 
M
Milodiou
Compagnon
Je me demande si ça ne tourne pas trop vite. Je ne pense pas que ces tours là tournaient vite.
Mais Guy à peut être bien raison car sur mon tour les poulies du premier arbre ont un peut de faux rond mais ça ne gêne pas.
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Hé bien on est 3 à être perplexe alors !
J'avais tenté d'expliquer ce que tu dis dans des posts précédents. On voit bien que dans l'épaisseur du diamètre le plus grand, il y a une variation de 2 mm au rayon . Pour un diamètre de 25 cm, d'un machin en fonte qui pèse bien 20 kg, ça a fait des dégâts je confirme !
Ça a creusé l'arbre et l'alésage du côté de la vis d'appui.Le creux sur l'arbre est de 4/100, dans l'alésage des poulies un peu plus d'1/10.
Quant aux portées de roulement, il y a 2/10 du coup l'une par rapport à l'autre.

Donc je confirme, de base, défaut de fonderie, comme tu l'affirmes guy34, il devait y avoir des vibrations même si ça tournait rond. Avec le temps, ça c'est creusé et donc amplifié.
Milodiou, les vibrations sont vraiment gênantes en vitesse rapide, sur les deux 1ères vitesses, lentes, aucun soucis, les usinage restent propres. Bien que je les ressent quand même.

Donc l'idée est vraiment bonne pour le balourd, mais je pense qu'il faut quand même corriger ce faux rond d'abord, ensuite "rééquilibrer" comme tu dis guy34 !

Petit rappel en image :
Sur-épaisseur:
*old link*
Vue côté vis d'appui :
*old link*
 
M
Milodiou
Compagnon
d'ici, ton arbre n'a pas l'air si usé que ça et c'est pas la broche...pas besoin d'être au top même si ce serait mieux. Faudrait trouver moyen de mieux fixer la poulie qui a du jeux et qui en plus ne tient que par une vis.

A mon avis le problème de passer le moteur directe sur la broche c'est que tu vas perdre beaucoup d'inertie et surtout tu vas tourner trop vite. le variateur va compenser mais tu perdras tout le couple.
 
G
guy34
Compagnon
RE ,

qu'on soit bien d'accord: je veux pas avoir raison , là , comme ça .... je cherche , voilà tout ;
il serait cool que tu te situes aussi ; par exemple tu serais dans le coin , on trouverait des solutions à coup sûr !
ceci dit , c'est bien 2 causes qui peuvent influer : soit les balourds des pièces en mouvement , soit les pistes des poulies excentrées qui font battre les courroies ....... soit les deux , mon général !
A++++
GUY34
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
L'arbre n'est pas trop usé effectivement, 4/100 mesurés. L'usinage fonctionne très bien dans les 2 1ères vitesses, mais en rapide, les vibrations ont un impact même sur le chariotage (ondes d'usinage complètement aléatoires) et admettons j'ai besoin d'une vitesse élevée pour de l'alu ou je ne sais quoi, ça serait assez désagréable ! Et puis toujours l'envie de réparer, de réfléchir au problème etc :)

Tkt guy34 on est bien d'accord, peu importe qui a raison, on cherche ensemble, je résume juste la situation car toi comme milodiou vous en avez conclut les mêmes choses, qui coincident avec mes hypothèses de départ. Je ne sais pas du tout comment régler le problème, mais déjà on est bien d'accord c'est un bon début :)

Je suis du côté d'Agen, entre Bordeaux et Toulouse, je pense que ça fait loin pour vous .

Pour le variateur c'est ce que je pense aussi, à part mettre le prix sec dans quelque chose d'hyper sûr. Après l'électronique de puissance, j'y connais strictement rien, donc j'ai du mal à me projeter pour le coup.
 
G
guy34
Compagnon
RE ,

si les trains de poulies ( broche comme axe intermédiaires ) n'ont pas de jeu sur leurs axes , tu peux voir ou mieux mesurer avec comparateur si les jantes tournent rond ? ou alors si tout bien tendu , pour ce mode grande vitesse , tu pourrais sentir en faisant tourner à la main un effort particulier de tension à certain endroit de poulie ? peut-tu dire si les courroies vibrent d'elles-même ou si c'est le balourd des pièces en mouvement qui les feraient vibrer ????
maintenant , si des potes du côté d'Agen se manifestent .......
A+++
GUY34
 
Alex_T31
Alex_T31
Ouvrier
Déjà les poulies sur l'arbre ont du jeu, après serrage des poulies sur l'arbre, on voit le faux rond à l'oeil, et le comparateur donne pas loin de 4/10.

C'est clairement le balourd des pièces en mouvement, courroie bien tendue.

Maintenant, concernant le faux rond, à part rectifier l'arbre coaxial sur les portées de roulements, et mettre 2*3 vis à 120 ° pour régler les poulies par rapport à l'arbre au comparateur, je ne vois rien d'autre.
Ensuite, pour l'équilibrage, j'ai une petite idée. Pareil, il me faut faire un schéma.
 
M
Milodiou
Compagnon
On peut toujours tourner à basse vitesse, surtout quand on utilise des outils en HSS. C'est pénible si on chariote en manuel car il faut tourner très lentement la manivelle, mais en avance auto ça donne un meilleur résultat, c'est juste plus lent. Sur mon vieux tour les meilleurs états de surface sont obtenu par passes profondes et vitesse lente (en hss ). Pour le carbure c'est mieux de tourner plus vite mais c'est pas obligatoire, par contre, les plaquettes cassent plus souvent quand utilisées trop lentement....
Je ne me serts de la vitesse rapide que pour polir à l'émerie mais je ne pourrais pas me passer des vitesses très lentes ( filetage à l'outil ou au taraud/filière, tronçonnage....).
Faut que tu fasses tes calculs et que tu t'arranges pour avoir maximum 60 tours minutes en vitesse lente, dans une plage de puissance acceptable pour ton variateur/moteur. T'auras sans doute besoin d'un moteur 750 tours/min en plus du variateur si tu montes en direct.
 

Sujets similaires

O
Réponses
26
Affichages
1 412
kakawette
kakawette
F
2
Réponses
51
Affichages
4 995
Fritzbaraka68
F
F
Réponses
24
Affichages
3 694
lion10
lion10
K
Réponses
41
Affichages
2 295
ktm63
K
J
Réponses
94
Affichages
4 090
roland88
roland88
K
  • Fermé
Réponses
40
Affichages
1 645
jms
mika59
Réponses
3
Affichages
1 140
mika59
mika59
Watch.Mike.Ing
Réponses
25
Affichages
1 988
Alex31
A
P
Réponses
13
Affichages
718
papi du 35
P
B
Réponses
42
Affichages
1 559
Dodore
Dodore
D
Réponses
7
Affichages
689
danspa
D
M
Réponses
5
Affichages
1 205
kikivalsky
K
A
Réponses
11
Affichages
5 663
Arcanum XIII
A
L
Réponses
53
Affichages
2 626
G
O
Réponses
7
Affichages
2 021
guy34
G
Haut