Fabrication d’une pince en images

  • Auteur de la discussion nopxor
  • Date de début
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Suite à ma recherche de pinces infructueuse (pour mon pantographe) j'ai décidé d'attaquer la fabrication.
Une au diamètre de 2,35 mm pour commencer.

La pince existante montée dans le mandrin, l'angle du cône a été copiée grâce au comparateur monté sur le petit chariot du tour.
La pince à fabriquer est tournée dans du Stub. Perçage à 2,3mm et alésage à 2,35mm avec une tige de fraise à 2,35 (trempée) affûtée en biseau.
J'ai ensuite fabriqué un outil pour abloquer la pince pour les sciages des fentes :
- Un cube d'acier est alésé aux dimensions du cône dans le mandrin 4 mors avec le petit chariot toujours réglé sur le cône d’origine.
- Une plaque serrée par 4 vis maintiendra la pince dans son logement.
- Fixation de ce cube sur une base en étiré de 6mm par 4 vis.
- L’outil est scié horizontalement par une demi coupe sagittale effectuée avec une fraise scie de 1mm d’épaisseur.
Montage de la pince dans l’outil pour fraisages successifs des 6 fentes avec une fraise scie d’épaisseur 0,4mm.
Comme souvent, le plus long c’est la préparation… mais l’usinage en est grandement facilité.
La pince a finalement été trempée. Bonne pour le service. Elle attend ses petites sœurs.
La suite en images :-D

tournage & percage pince.jpg
tournage et perçage de la pince

tronçonnage pince.jpg
tronçonnage

outillage d'ablocage pour fraisage des fentes.jpg
modélisation de l'outil d'ablocage

sciage fente pince_1.jpg
sciage fente pince_1

sciage fente pince_2.jpg
sciage fente pince_2

sciage fente pince_3.jpg
sciage fente pince_3

3 fentes sciées.jpg
3 fentes sciées

pince terminée_1.jpg
pince terminée_1

pince terminée_2.jpg
pince terminée_2
 
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci :wink:
 
J
jo69
Compagnon
28 Mar 2009
769
69
bonsoir
Beau travail
Peux tu nous dire comment tu as positionné ton outillage pour faire des fentes a 60°j'ai pas compris , merci
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 508
Près de Rouen
superbe ! merci pour ce post. tu passes quand à la prod ? :wink:
 
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir à tous,

Merci pour vos compliments.

jo69 a dit:
Peux tu nous dire comment tu as positionné ton outillage pour faire des fentes a 60°j'ai pas compris , merci
Au départ, je trace à l'outil de tour 3 génératrices à 60° sur le brut de la pince en me servant d'un pignon 60 dents indexé, monté à l'arrière de la broche du tour.
J' aligne un tracé sur la fente de l'outil et je scie la fente.
Il faut démonter la plaque avant et tourner la pince avant chacun des sciages.
Les 3 derniers sciages se font par rotation des 3 premiers traits de scie sur 180°.

Le prototype étant OK je vais en faire plusieurs en série :-D
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 782
Bonsoir

Vous avez fait un système d'ablocage pour scie les fentes de la pinces.

Mais si vous aviez tronçonné qu'en fin d'opération vous auriez eu un cylindre faisant office de portée cylindrique pour tenir la pince à scier dans le mandrin d'un diviseur par exemple et vous n'auriez pas eu à faire un système d'ablocage ?
Ou alors c'est parce que cela n'aurait pas donné un travail suffisament concentrique ?

cdlt lion10
 
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonsoir,

Il eut été certainement possible de réaliser ces fentes avec un diviseur, mais encore eut-il fallu en posséder un... :cry:
Le fraisage des fentes arrières aurait consommé beaucoup de matière à cause du diamètre de 63 mm de la scie.
L'intérêt avec l'outil d'ablocage c'est qu'il n'y a aucune vibration.
 
O
oliv
Compagnon
7 Sept 2007
1 121
LYON
sujet a garder dans mes favoris, merci
 
R
RICO
Compagnon
17 Août 2009
1 051
Doubs
Salut,

Joli travail :-D

Les puristes te diront que la trempe ne se fait pas en dernier et que l'alésage et le cône doivent
se faire au final. Le résultat doit être déjà pas mal car le stub se déforme peu à la trempe.
Quel battement as-tu si tu mesure le faux rond avec un comparateur ?

Encore félicitations,

RICO
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 391
FR-57330 Moselle
Bonjour

As tu eu des coincements de la scie en fin de coupe ?
Je pose la question car avec le montage, le cône doit avoir tendance à se resserrer.
Si je devais en faire un, je mettrai une pige tendre ( laiton ) dans le trou pour éviter de pincer la scie. La pige tendre sera attaquée mais maintiendra le bon diamètre et évitera que le cône ne s'enfonce dans le montage après chaque repositionnement.

Je dois en faire trop car ta réalisation est parfaite.

Bravo
 
nopxor
nopxor
Compagnon
27 Mai 2010
1 412
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour,

Merci pour vos commentaires.
RICO a dit:
Les puristes te diront que la trempe ne se fait pas en dernier et que l'alésage et le cône doivent
se faire au final. Le résultat doit être déjà pas mal car le stub se déforme peu à la trempe.
Quel battement as-tu si tu mesure le faux rond avec un comparateur ?
N'ayant pas le matériel de rectif pour mener à bien la fabrication dans les règles de l'art, j'ai constaté effectivement, que la pince s'est légèrement contractée après la trempe.
Ayant du mal à faire pénétrer une tige de 2,35 dedans, j'ai du faire un rodage à la pâte à roder pour un glissement correct.
Pour les prochaines fabrications de pinces, je compte laisser un axe en acier dans la pince au moment de la chauffe et de la trempe.

Concernant le faux rond, j'ai fait cette vidéo plutôt médiocre avec mon APN qui commence à se faire vieux.
Mais on voit quand même le résultat (1 graduation pour 1 /100): je tiens environ le centième, ce qui me convient. :-D

Charly 57 a dit:
As tu eu des coincements de la scie en fin de coupe ?
Je pose la question car avec le montage, le cône doit avoir tendance à se resserrer.
Si je devais en faire un, je mettrai une pige tendre ( laiton ) dans le trou pour éviter de pincer la scie. La pige tendre sera attaquée mais maintiendra le bon diamètre et évitera que le cône ne s'enfonce dans le montage après chaque repositionnement.
Je n'ai pas eu de coincement à la coupe, mais ma scie (ép. 0,4mm) étant un peu voilée l'amorce de la coupe est plus large.
La scie s'auto-stabilisant ensuite, le trait est plus régulier après. L'idéal aurait été de faire le trait de scie du gabarit d'ablocage à la même épaisseur.
A vrai dire je projetais également de fourrer l'alésage d'une pige pour le sciage, mais dans mon élan, j'ai tout simplement oublier de le faire... :???:
J'essaierai de ne pas oublier pour les prochaines. :wink:
 
Dernière édition par un modérateur:
Haut