Debutant je me fabrique ma fonderie

  • Auteur de la discussion franck67
  • Date de début
fay
fay
Compagnon
ça m'est arrivé aussi au début de mettre par erreur un bout de magnésium qui provenait d'une tronçonneuse . c'est impressionnant , le bout est entré en fusion a faire un trou dans le creuset et pas moyen de l'éteindre . a contrôler impérativement quand on utilise de la récup
 
jeandupont
jeandupont
Compagnon
Je dit ça parce-que j'ai eu le cas avec mon tout petit four " Lee " à Plomb pour couler des balles , j'avais récup des tuyaux de plomb que les types de la voirie m'avait refilés , j'avais laissé les tuyaux sécher quelque temps et tout de même passé vite-fait un coup de " bleuet " avant de foutre le tuyau entier des bouts de 50/60cm dans le four , seulement un ou deux était bouchés à certains endroits et devait contenir de l'eau , à un moment le bazar à littéralement " Explosé " :shock: bon du plomb fondu partout y compris sur ma pomme et par miracle aucunes brûlures :smt043

Inutile de dire qu'après les tuyaux je les ai tous coupés en rondelles et fait sécher dans le four de la cuisine avant de les fondre :tumbsupe:
 
F
franck67
Compagnon
petite avancée
20200522_184840.jpg
20200522_185124.jpg
 
F
franck67
Compagnon
la fonderie est finie , j'ai laissé secher une dizaine de jours et ce week end j'y ai fait un petit feu , aucune fissure ...
20200603_083209.jpg

j'ai debité plus de 19 kg d'alu , impressionnant ca va vite , et il me reste encore plus de 30 kg a debiter ...quand j'en aurais besoin
20200603_082600.jpg


petit tour aux urgences car bien sur j'avais pas mis mes lunettes de protection et je me suis chopé un copeau dans l'oeil :oops: :mad:

le sable est egalement pret
20200603_082611.jpg


me reste donc a faire maintenant les chassis , ca ne devrait pas etre trop long a faire
puis moulage !!!
mais pour cette semaine la meteo en alsace va changer apres 3 mois de soleil il prevoit de la pluie pour plusieurs jours , puree c'est pas de bol quand meme !! la fonderie etant a l'exterieur je ne peux pas couler si il pleut , je me demandais combien de temps a l'avance on peut preparer son moule ?? si je prepare le moule cette semaine et que je le laisse en attente dans l'atelier pendant 1 semaine ca craint ?

20200603_082600.jpg
 
Dernière édition:
gégé62
gégé62
Compagnon
et je me suis chopé un copeau dans l'oeil
pas de rapport avec la fonderie, je suppose, pas de séquelle ? on l'espère pour toi.
En tous cas bravo encore pour tes réalisations et ton goût de tout faire et tout apprendre :smt023
 
F
franck67
Compagnon
Merci beaucoup

pas de rapport direct avec la fonderie , sciage des carters d'alu a la scie , evidemment j'ai pas mis les lunettes de protection qui etait pourtant a 40 cm de moi ..... aucun sequelles mais le copeau etait fiché dans l'oeil , le generaliste ne pouvait pas l'enlever donc il a fallu s'adresser a l'ophtalmo aux urgences .... en generale ce genre de choses me fait reprendre " les bonnes intentions " pour une dizaine d'années .... je serais donc encore plus prudent a l'avenir ( enfin ca c'est ce qu'on dit juste apres un accident )
 
Dernière édition par un modérateur:
gégé62
gégé62
Compagnon
@franck67
une question qui peut sembler bête...
comment est posé le creuset dans le four ? suspendu je suppose ?
@jetpack2013
c'est quoi un bruleur baylby, pas trouvé la réponse sur goog. ?
 
F
franck67
Compagnon
une question qui peut sembler bête...
comment est posé le creuset dans le four ? suspendu je suppose ?

j'ai fais pour le moment 2 grosses coulees ( 4 et 6 kg ) , je pose le creuset directement sur la braise chaude , mais je vais changer ca pour la prochaine coulée ( 10 kg en 1 fois )
car comme tu l'as pressenti , la braise en se consumant + l'action de la soufflerie a tendance a disparaitre sous le creuset et a un seul endroit qui plus est ( en face de la sortie du tube de soufflerie bien sur ) ; l'idee c'est de rajouter 3 pied d'environ 7 cm sous le creuset ( je pense souder )
ceci dit comme ce sont de grosses quantité que je coule , je rajouite de toute facon pendant la montee en temperature des braises
Mais je ne suis pas encore au point , montée en temperature pas facile et stabilisation de la temperature ensuite ; les causes identifiees de ce problemes sont je pense :
premierement soufflerie trop puissante : j'utilisé l'aspirateur en mode soufflage mais pas de variation possible de la puissance , ca pousse la braise et a tendance a " consommé trop vite la braise sans pour autant tellement acroitre la temperature
deuxiemement : mettre plus de charbons de bois au fond , pour le moment je me contentais d'environ 10 cm de braises , je pense mettre le double carrement pour tester , ca devrait accelerer la montee en temperature et de ce fait diminuer le temps pour arriver en temperature , par la meme certainement diminuer un peu la consommation de charbons de bois ( j'ai consommé environ 3 kg par coulée , ce qui en terme de cout est tout de meme negligeable )
troisement : mettre des pieds aux creuset , pour que celui ci reste bien a plat meme si la braise se consumme sous lui ...

si tu as d'autres idees je suis preneur de conseils

PS : j'aimerais trouver quelque chose de simple pour mesurer la temperaure du bain , pareil si vous avez des suggestions ...
 
gégé62
gégé62
Compagnon
premierement soufflerie trop puissante :
il doit être assez simple de bricoler une vanne papillon sur l'arrivée ?
mettre plus de charbons de bois au fond
je n'y connais pas grand-chose, mais en forge on utilise du coke (haut pouvoir calorifique, peu de cendre). Par contre je ne sais pas si cela se trouve facilement.Maintenant, attention à ne pas faire fondre le creuset, en forge si on y va trop fort, le fer qu'on a mis dedans peut disparaitre....
mettre des pieds aux creuset
oui mais il faut qu'ils résistent à cette chaleur sans trop fluer....ton creuset est en inox je crois, essaie de mettre aussi de l'inox pour les pieds, et qu'ils ne soient soumis qu'à une très faible contrainte (genre 2 daN/mm2).
Perso je l'aurais plutôt vu suspendu aux bords du four, mais ne n'est peut-être pas possible...
quelque chose de simple pour mesurer la temperaure du bain
thermocouple type K (chromel-alumel) ou fer-constantan ( couple J) qui peut tremper dans le bain directement. Lecture avec un multimètre qui a la fonction correspondante, ou à la rigueur en mesurant simplement les mV et calculer la température à partir des tables d'étalonnage (qu'on trouve sur le net). Dans ce cas il faut aussi tenir compte de la température à laquelle se trouve le multimètre ("soudure froide") et qui bien sûr n'est pas à 0°C.
pour une précision à quelques degrés ça doit le faire....
il y aurait aussi la mesure de rayonnement infra-rouge mais je pense que c'est plus cher. Et il faut avoir vue sur le bain....
 
F
franck67
Compagnon
je n'y connais pas grand-chose, mais en forge on utilise du coke
oui maintenant que tu le dis , faut que je regarde ca ....

pour les pieds , vu que je compte mettre bien plus de cendres , ils serviront si vraiment la cendre disparait sous le creuset

pour la puissance de la soufflerie : je vais y mettre un decapeur thermique ( acheté cette semaine a Lidl pour 12 euros ) il a 2 vitesse de soufflerie , ca devrait le faire je pense

pour le control de la temperature du bain , je vais regarder combien ca coute chez les chinois un instrument par rayonnement qui monte a + de 700 ° ( j'en ai deja un mais il va jusqu'a 350° max ) , j'ai vu sur le bain ...

merci pour ces infos
 
gégé62
gégé62
Compagnon
un instrument par rayonnement qui monte a + de 700 ° ( j'en ai deja un mais il va jusqu'a 350° max )
j'ai aussi acheté il y a longtemps un thermometre à IR, mais il ne va que jusque 220°C. Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi les appareils bon marché sont ainsi limités. Pour certaines applications répétitives, je me demande s'il ne serait pas possible de tricher en atténuant le rayonnement qui atteint la cellule, (avec un filtre, une grille à mailles fines, par ex) ou avec un étalonnage ad-hoc...si des connaisseurs peuvent donner leur avis là-dessus....En tous cas j'ai bien envie de faire le test dès que j'ai un peu de temps.

attention aussi à la précision que tu désires, car en IR la "couleur" de ce que l'on mesure a de l'importance. Maintenant l est possible qu'à ces températures élevées l'émissivité des différentes couleurs soit moins différente, à voir. Il est vrai que en mesurant toujours la même chose, (la surface de ton bain), un étalonnage est toujours possible, en disposant pour cela d'un appareil sûr.
 
L
la goupille
Compagnon
Bonjour
Pour les surfaces pas trop chaude je donne un petit coup de feutre noir indélébile, plus chaud il y a la peinture noire haute température.
Comme cela on à toujours le même coefficient d’émissivité.Sur de nombreux pistolets on règle ce coefficient.
Pour le métal fondu, qui donne des résultats farfelus je pense poser un petit bout de graphite sur le bain.
Luc
 
gégé62
gégé62
Compagnon
Je me demande aussi si les fondeurs jugent à partir de la couleur du bain, par expérience ?
 
fay
fay
Compagnon
Je me demande aussi si les fondeurs jugent à partir de la couleur du bain, par expérience ?
bonjour , le fondeur que je connaissait qui a pris sa retraite en 2002 n'avait pas de pyromètre . cette petite fonderie avait été créer par son grand père, suivie par son père et lui pour finir . il jugeait la température par habitude . au décrassage . le repreneur avait des fiches pour les pièces a faire et pour les température c'était marqué , pas trop chaud , chaud ou très chaud . ça va que avec la reprise il y avait aussi son ouvrier qui connaissait bien le boulot et qui était pas loin de la retraite aussi , quand l'alu fait des reflets orange , c'est qu'il est très chaud . j'ai participé au déménagement de cette fonderie , c'était très vétuste avec encore des installations d'un autres temps . il y avait encore le four a soufflet du temps de son grand père ( qui ne servait plus ) , du triphasé sur des bornes en porcelaine , très peu d'éclairage . tout était usé ....
 
Bigball
Bigball
Apprenti
Les fondeurs pro ont une sonde thermique type K sous gaine et régulateur.
Température pour les alliages aux silicium (AS13) 710°c.
Les carters que vous voulez fondre sont généralement riches en magnésium.
Petite question, comment allez-vous couler votre pièce ?
quel procédé ?
 
A
Al Mach
Ouvrier
Bonsoir,

pour la mesure de la température du bain, ce on utilise un thermocouple de type K (chromel-alumel), chemisé (graphite, Sialon, fonte poteyée ou une gaine inox jetable).C'est la seule méthode valable.

-Le pyrométre infrarouge donne des résultats fantaisistes à cause de l'émissivité.

-La méthode visuelle pareil: suivant la lumière ambiante, on peut avoir un bain rougeoyant alors que le métal est "froid".

Pour les températures de coulée, on ne peut pas donner une température de coulée pour une famille d'alliage !
La teneur en silicium a une influence d'ordre 1 (avec la température) sur la coulabilité de l'alliage et sur sa capacité à réduire les retassures.

L'autre paramètre qui influe de façon majeure sur la température de coulée est la géométrie de la pièce et de la grappe.
 
fay
fay
Compagnon
[QUOTE="Al Mach, post: 1674745, member: 257"



-La méthode visuelle pareil: suivant la lumière ambiante, on peut avoir un bain rougeoyant alors que le métal est "froid".

je suis d'accord avec vous pour ce qui est du pyromètre . mais ayant participé a de très nombreuses coulées au brancard en tant que porteur ou troisième homme dans une petite fonderie de non ferreux équipée d'un pyromètre du type que vous présentez .pour moi , l'aluminium en dessous de 720 / 730 degrés ne fait pas de reflets orangés . dans cette fonderie , je participai aux coulées et pour une série de pièces , des tambours cylindriques avec des zones épaisses ,( une denture et un moyeu ) on laissait redescendre l'alu en dessous de 690 après l'avoir sortis du four , sinon les pièces étaient déformées au niveau de la denture qui devait être brute de fonderie . c'était de AS7g . il y avait une série de pièces qui allaient avec ces tambours à coulées dans une coquille fonte , ces pièces étaient fine et le fondeur prenait de AS13 a 720 degrés mini . pour les coulées de bronze son pyromètre ne convenait pas . c'était a vue . son four avait un indicateur de température a régler avant , il se coupait et redémarrait par à coup quand il avait atteint la température voulue .( au gaz) . bonne journée
 
Dernière édition:

Sujets similaires

Mcar
Réponses
34
Affichages
2 434
Zêta
Zêta
F
Réponses
148
Affichages
24 175
franck67
F
Kesuny
Réponses
8
Affichages
9 874
amurianum
amurianum
M
Réponses
23
Affichages
22 982
cobbra85
C
H
Réponses
52
Affichages
18 434
hot import
H
Haut