tronçonner de l'acier

Apprenti
21 Décembre 2017
202
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je souhaite tronçonner un fer plat d'acier (Ép : 8 mm, large 40 mm) pour la réalisation de mors d'étau (en cours de rénovation).
A mon niveau et avec mes moyens d'atelier personnel je peux tronçonner à la disqueuse (mains levées sur un étau..), et ensuite éventuellement finir les côtés découpés au touret à meuler en chariotant----> Ça ne va pas être terrible question finition... (Les mors d'étau demandent à être soignés et bien droits (surtout dans le cadre d'une rénovation)

Autre solution : j'ai un petit banc de découpe (wolcraft) avec une autre petite tronçonneuse de 115 mm dessus : j'ai essayé de découper en test en fer plat d'acier un peu plus fin de 6 mm dans le sens de la largeur (40 mm) / Résultat il faut faire monter la température à 200 degrés et mettre du temps (il doit me rester 1 mm d"épaisseur à faire.. (Dans ce contexte on ne peut pas attaquer en angle pour aller plus vite et plus facilement ), on est à plat sur le support.
En revanche la coupe est bien partie pour être propre, mais je n'aime pas trop ça..

Pour quelles solutions opteriez vous ?
Je suis preneur de tout, et curieux.

MERCI A TOUS

fer plat d'acier.jpg


meuleuse dexter.jpg


support disqueuse Wolcraft.jpg
 
Compagnon
31 Juillet 2012
2 736
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

mais je n'aime pas trop ça..
Qu'est ce que tu n'aimes pas trop ?
L'élévation de température?

Si c'est un acier ordinaire, tu dois avoir du fer plat ordinaire, il ne prend pas la trempe, pas assez de carbone.

Donc trempe volontaire ou pas tes mors resteront mous comme ... de la guimauve .

Si tu veux qu'ils durcissent, il faudrait prendre un acier adapté, xc38 au moins.

Faut savoir qu'au meulage, très localement la T peut monter à plus de 800 / 1000°...
D'où la couleur rouge et les étincelles qui sont des copeaux de métal qui volent.
C'est pour ça que le métal rougit et « coule »

D'où le problème du tronçonnage à la meule disque sans refroidissement... Dans certains aciers , ça fait une trempe locale qui peut poser parfois des problèmes.
 
Apprenti
21 Décembre 2017
202
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Yvon,

Effectivement je pensais les tremper dans l'huile.. Je ne connais pas les composés de ces aciers du commerce... (C'est un fer plat d'acier acheté en grande surface de bricolage, donc très classique oui)
Mais ou peut on acheter des aciers spéciaux comme celui que tu cites ? Sur internet ? J'ai un métallier près de chez moi mais bon il n'aura pas ça en stock..)
 
Dernière édition par un modérateur:
Compagnon
14 Janvier 2008
2 075
06140 Vence
Bonjour,
comme dit plus haut le "fer" acheté en GBS sert à ferrer les ânes il faut de l'acier au carbone comme te le précise yvon29 et comme KITE scie à main et lime
Bon courage

PS: pour réaliser les trous de fixation j'espère que tu disposes d'une perceuse à colonne .
 
Apprenti
21 Décembre 2017
202
Bonjour,
A la meuleuse avec un disque fin , ça chauffe moins et on peut être plus précis ( avec les précautions nécessaires lunettes , endroit dégagé ...)
Oui à la meuleuse comme je fais toujours pour couper de l'acier, mais la pour des mors, vous faites comment pour la finition ensuite ? Vous coupez parfaitement droit à mains levées vous ? Chariotage au touret à meuler ensuite pour égaliser les traits de coupes ? (L'idéale c'est d'avoir une fraiseuse, mais je n'en dispose pas encore...)
 
Apprenti
21 Décembre 2017
202
Bonjour,
comme dit plus haut le "fer" acheté en GBS sert à ferrer les ânes il faut de l'acier au carbone comme te le précise yvon29 et comme KITE scie à main et lime
Bon courage

PS: pour réaliser les trous de fixation j'espère que tu disposes d'une perceuse à colonne .
Vous trouvez ce genre d'acier technique ou vous ? Metallier, ferrailleur ? Internet ?

Oui je dispose d'une colonne d'1 CV (pour les trous pas de problèmes et pour noyer les têtes de vis j'ai des fraises à noyer à 5 lames qui font du bon travail..)
Merci.
 
Apprenti
21 Décembre 2017
202
Il faudrait surtout que @christophe 91 nous dise que quel étau il s'agisse ! Son utilisation , car des mors lisses en fer !.....
C'est un vieil étau de marque FAT en acier, mâchoire de 125.
Il appartenait à mon grand père et je souhaite simplement le rénover. Il aura pour but de me servir de 2e étau pour s'aligner dans la trajectoire de mon étau principale afin de mieux maintenir entre les deux étaux donc des profilés assez longs lorsque je dois les couper (ça peut être des tasseaux, des fers plats d'acier).
Et sur celui ci je ne souhaite pas de stries pour éviter de marquer certaines pièces plus fragiles.. (A l'époque beaucoup d'étaux et notamment en mécanique n'avaient pas de mâchoires striées mais lisses)
Merci.
 
Apprenti
21 Décembre 2017
202
Couper un bout de 8 d’épaisseur à la main te fais si peur :evil: qu'est ce que tu as comme problème physique :?:
8 mm d'épaisseur ce n'est pas la longueur ? Ce sont plus les traits de coupes sur leur longueur qui vont me ruiner le bras car pour ce qui est des pépins physique, vous avez raison d'en parler : je suis sujet au tennis elbaw et ce genre de répétions manuelles avec le bras peuvent me donner des départs de tendinite (que je paie derrière lorsque je suis en tournoi de tennis, sinon sur le reste physiquement aucun autre problème pour le moment..)
 
Sujets similaires

Haut