Général Tour Sieg SC4

  • Auteur de la discussion synapsis
  • Date de début
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour bop55,

La butée sur cette vidéo (voir message au-dessus), est effectivement la première mouture comme, d'ailleurs, je l'explique (voir message plus haut).
Dans le temps, j'y ai apporté de nombreuses modifications, j'ai, entre autres, raccourci de 3/4 le doigt. Mais, son point faible est que l'interrupteur appuie directement sur le traînard, ce qui peut occasionner dans le temps un écrasement.

En ce qui concerne le fonctionnement avec ma nouvelle butée, il y a une différence notable :

- Pour le branchement, là rien ne change, toujours sur le côté avec une prise GX 2 broches.
- le contact du contacteur ne se fait plus par appui sur le traînard, mais grâce à un doigt qui vient appuyer sur le levier d'un microcontacteur.
- bien entendu, tout a été revu pour un fonctionnement bien meilleur, et une mise en place plus rapide.
Bref tout a été repensé de A à Z.

A+
Synapsis.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 381
F-69 sud-ouest Lyon
Schéma électrique du SC4
j'ai trouvé ce schéma électrique du SC4
je suppose que le switch "SA2" est celui qui provoque l'arrêt de la machine (et le freinage)
mais on ne sait pas quels courant/tension circule là dedans, si un des conducteurs est à la masse ?
est-il possible d'obtenir le schéma des deux cartes ?
Ce schéma ne me semble pas complet, ou peut-être pas le bon.
1578832046856.png
 
Dernière édition:
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 582
FR-55 Bar le Duc
C’est clair qu’avec un "schéma" comme ça :smt017
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour Fred69,

J'ai déjà précisé ça sur ce sujet, je regarde ça et je t'envoie le schéma.

Voilà le lien pour le connecteur de coupure moteur : CLIQUE ICI
A+
Synapsis.
 
Dernière édition:
CNCEVER
CNCEVER
Compagnon
15 Juin 2011
768
Yvelines 78
je suppose que le switch "SA2" est celui qui provoque l'arrêt de la machine (et le freinage)
mais on ne sait pas quels courant/tension circule là dedans, si un des conducteurs est à la masse ?
Bonjour Fred 69,
je pense que le contacteur SA2 agit sur une entrée à haute impédance du microcontrôleur Atmel de la carte mère du SC4.
Je n'ai pas vérifié, mais ça devrait être du 5V. (Facile à mesurer).
Le courant devrait être de quelques milliampères (aussi facile à vérifier …)
Pas de polarité, c'est un contact sec.

Je ne sais pas s'il y a un freinage électromagnétique sur le SC4. Je pense que non. En tous cas, je n'ai identifié à aucun endroit une résistance de freinage, ni physiquement, ni dans la doc. Pour un moteur de 1000W, ça devrait se voir facilement s'il y en avait une :-D

Mon ami canadien Bob Fenichel a fait des mesures détaillées de temps d'arrêt / freinage du mandrin, avec différents mandrins et masses embarquées sur le SC4. C'est en anglais ...
Avec un mandrin 4 mors de 125 mm, sans rien dedans, et tournant à 2030 tr/mi (maxi), si on appuie sur le bouton stop, le mandrin fait presque 69 tours avant de s'arrêter ...
A+
CNCEVER
 
Dernière édition:
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 582
FR-55 Bar le Duc
Je ne sais pas s'il y a un freinage électromagnétique sur le SC4. Je pense que non
Sur la vidéo, tout laisse à penser qu’il y a un freinage: c’est sûrement parce que la vitesse de rotation est très faible que le mandrin s’arrête quasi-instantanément après la coupure du FDC :7grat:
Sinon, petite suggestion @synapsis : en fin de passe, plutôt que de faire tourner le mandrin à l’envers à la main (jusqu’à ce que le FDC soit désactivé), il te suffit de brancher un bouton poussoir "de forçage" en // sur celui-ci et d’appuyer dessus manuellement pendant que tu actives la rotation inverse du tour (c’est ce que j’ai fait sur ma bécane et ça va très bien :wink:).
Autre suggestion: prévoir une possibilité de réglage fin au niveau du cylindre qui est poussé par le trainard en fin de course (c’est un truc que je dois faire depuis des années sur ma butée car c’est pas très facile de la positionner à quelques dixièmes de mm près :neo_xp: ).
Si besoin, je peux faire une petite vidéo pour expliquer l'utilité du BP "de forçage " 8-)
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 381
F-69 sud-ouest Lyon
Mes remarques:
  • concernant le/les schémas électrique : j'ai cherché sur le web et pour le moment je n'ai rien trouvé de probant. Ca manque dans ce fils de discussion sur le SC4.
  • concernant l'arrêt de fin de course, il est clair que ça marche comme c'est décrit. Mais par curiosité, j'aurais bien aimé voir un système d'arrêt par mise à la masse d'un pointeau (réglable) dès qu'il entre en contact avec le trainard.
  • concernant le freinage du mandrin : je viens de vérifier, pour moi il y a bien un frainage qui se fait par la carte électronique (comme sur ma scie) , même si il n'est pas 100% efficace.
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 779
Bonjour
Bon travail bien documenté avec en plus des dessins et une belle vue colorée !
C'est toute la différence quand on maîtrise un logiciel de dessin et de 3 d .
Le cylindre palpeur que vous avez mis sert donc d'intermédiaire entre le flanc du trainard et le micro rupteur et par sa course il permet au trainard d'avancer un peu le temps que le tour s'arrête ou que vous réagissiez en cas de panne ce qui vous évitera de casser votre micro-rupteur ou des pignons si le trainard continue sa folle course et trouve la butée bien fixée sur le banc du tour. Plus la course de ce cylindre est longue plus votre conception sera protégée de toute défaillance en quelque sorte, mais plus elle sera encombrante.
cdlt lion10
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour bop55,

Pour le retour arrière du traînard, c'est déjà prévu ça sera dans la partie 7 ou 8 des vidéos qui sont en cours de montage. Tu dois faire allusion à la vieille vidéo des années 2013-2014.
J'ai prévu (j'explique ça dans une des vidéos à paraitre) un système non pas électrique, mais électronique. Je referai la partie arrière de ma butée (celle où il y a le doigt et le micro-interrupteur). Donc, quand je ferai un filetage, je donnerai la position de retour et tout se fera automatiquement (dès que le moteur s'arrêtera ça passera en sens de rotation inverse, puis marche jusqu'au point de retour - quelques secondes d'arrêt afin que j'avance le chariot et ça repartira en filetage ou usinage. Avec, bien entendu, une option manuelle pour repartir. Mais avant ça j'ai d'autres projets en cours... mais avec le temps tout fini par se faire :)
A+
Synapsis.
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Fred 69,

Pour le frein du mandrin, fais attention que ce ne soit pas tes pignons (boite à pignons) qui ne sot pas trop engagé (manque de jeu, il faut bien 1/10 de jeu) s'il n'a pas de jeu ça forcera et tu auras l'impression d'un freinage, mais en fait le freinage se fera par la résistance du manque de jeu des pignons.
Pour tester, c'est très simple : tu tournes le mandrin à la main et il ne doit y avoir aucune résistance, il doit tourner librement avec une inertie.
A+
Synapsis.
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 582
FR-55 Bar le Duc
Bonjour bop55,

Pour le retour arrière du traînard, c'est déjà prévu ça sera dans la partie 7 ou 8 des vidéos qui sont en cours de montage. Tu dois faire allusion à la vieille vidéo des années 2013-2014.
J'ai prévu (j'explique ça dans une des vidéos à paraitre) un système non pas électrique, mais électronique. Je referai la partie arrière de ma butée (celle où il y a le doigt et le micro-interrupteur). Donc, quand je ferai un filetage, je donnerai la position de retour et tout se fera automatiquement (dès que le moteur s'arrêtera ça passera en sens de rotation inverse, puis marche jusqu'au point de retour - quelques secondes d'arrêt afin que j'avance le chariot et ça repartira en filetage ou usinage. Avec, bien entendu, une option manuelle pour repartir. Mais avant ça j'ai d'autres projets en cours... mais avec le temps tout fini par se faire :)
A+
Synapsis.
Et donc, tout ceci en utilisant ton outil à rétractation automatique, bien évidement :smt023
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour
Bon travail bien documenté avec en plus des dessins et une belle vue colorée !
C'est toute la différence quand on maîtrise un logiciel de dessin et de 3 d .
Merci :wink:

Le cylindre palpeur que vous avez mis sert donc d'intermédiaire entre le flanc du trainard et le micro rupteur et par sa course il permet au trainard d'avancer un peu le temps que le tour s'arrête ou que vous réagissiez en cas de panne ce qui vous évitera de casser votre micro-rupteur ou des pignons si le trainard continue sa folle course et trouve la butée bien fixée sur le banc du tour. Plus la course de ce cylindre est longue plus votre conception sera protégée de toute défaillance en quelque sorte, mais plus elle sera encombrante.
cdlt lion10
Oui, le doigt à une course libre après l'arrêt du moteur, mais quand on travaille très près du mandrin, on n'a pas le droit à l'erreur et il faut toujours être attentif pour éviter la catastrophe (arrêt d'urgence, lever le capot de protection, débrayage de l'avance).
La butée est un ustensile utile et en aucun cas un système de sécurité. J'ai fait en sorte que ce soit le plus sécurisé possible, mais ça reste un accessoire, la seule sécurité c'est notre vigilance.
A+
Synapsis.
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Et donc, tout ceci en utilisant ton outil à rétractation automatique, bien évidement :smt023
Oui, bien entendu, ça va de soi :) :) :)
C'est un outil qui se lève automatiquement.

A+
Synapsis
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 582
FR-55 Bar le Duc
Oui, j’ai vu la vidéo.
Par contre: tu confirmes qu’il n’y a pas de système de freinage sur ton tour ?
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bop55,

Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il n'y a aucune forme de frein, juste que s'il y avait un frein (électrique par inversion du sens de rotation jusqu'à l'arrêt ou électromagnétique) ça se verrait vite, surtout quand on tourne au-delà de 300 T/min.
- Au début, il y a environ 8 ans, je le croyais, car mes pignons étaient montés sans jeu et ça freine pas mal, mais c'est très mauvais pour la mécanique.
Bref, à mon sens il n'y a aucun frein et s'il y en a un, alors ça reviendrait à dire qu'on a placé des patins de frein de vélo sur une voiture. :)

A+
Synapsis.
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour à tous,

Je viens de placer la 2e partie de la vidéo je mets le lien en ligne


PS : Je n'oublie pas pour les plans, je mettrai ça en ligne le plus rapidement possible.

A+
Synapsis.
 
Dernière édition:
CNCEVER
CNCEVER
Compagnon
15 Juin 2011
768
Yvelines 78
Bonsoir,
pour le freinage, j'ai aussi souvent eu l'impression qu'il y avait quelque chose. Il n'y a rien de mécanique, c'est sûr. Côté électromagnétique, l'énergie ne peut pas se dissiper toute seule, et comme je l'ai dit, je n'ai pas localisé de résistance de freinage. Ca devrait se voir, avec un carter en alu et des ailettes, et ca devrait être dans un endroit où ça peut chauffer ...
A+
CNCEVER
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour,

Pour les Administrateur du forum :
Ce coup-ci je n'ai pas reçu de notification en ce qui concerne le message de CNCEVER. ( le 15 janvier 2020 à 22h01 - message #2687) ci-dessus.
Juste avant son message c'est moi qui en ai posté un, donc j'aurais dû impérativement recevoir une notification par mél. Ce qui prouve qu'il y a bien un problème d'envoi de notifications. Et ce coup-ci c'est du certain !
A+
Synapsis
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
CNCEVER,
Oui, effectivement il y a bien un semblant de ralentissement, voire d'arrêt quand on est entre 100 et 150 T/min. Si je fais tourner le mandrin à la main, je vois bien que l'inertie est bien plus importante. Ce qui me parait le plus probable, c'est qu'il y ait une inversion de rotation jusqu'à l'arrêt.
Demain je ferai un test en filmant et à plusieurs vitesses 100 200 300 600 800.
1er avec l'inversion de sens du panneau de commande.
2e avec l'arrêt "STOP".
Je comparerai les différences temporelles, si ça correspond, alors c'est ça, sinon, ça sera un nouveau mystère dans l'Univers :)

A+
Synapis.
 
CNCEVER
CNCEVER
Compagnon
15 Juin 2011
768
Yvelines 78
Bonjour,
j'ai cherché dans la littérature technique. Un variateur de moteur brushless peut mettre en oeuvre des stratégies de freinage. Ce freinage reste cependant limité, en l'absence de résistance externe pour dissiper la chaleur.
Donc à mon avis, il y a bien un freinage électromagnétique, dont on se rend compte à l'utilisation, mais il reste assez limité.
A+
CNCEVER
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour,

J'ai fait les tests ce matin et voilà le verdict :
A 800 T/min le moteur met le même temps pour s'arrêter que pour changer le sens de rotation (en marche).
Donc oui, c'est indéniable, le système (électrique ou électromagnétique) a bien un frein pour l'arrêt du moteur.
Cette vidéo montre bien que le système du SC4 dispose bien d'un dispositif de frein de la broche (moteur). Bien entendu, ça reste très léger, on ne peut donc pas vraiment parler de frein, mais plutôt d'un ralentissement, jusqu'à l'arrêt.
Le temps affiché est un temps réel, il faut prendre en considération le ralenti de la vidéo, qui, elle, a un ralentissement de 16X. Donc à 800T/min le moteur met réellement pour s'arrêter : environ 1 seconde et 5 dixièmes. J'ai placé à la fin de la vidéo la vitesse réelle.

Voilà la vidéo (durée de la vidéo 2 minutes 09 ) :


A+
Synapsis.
 
Dernière édition:
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 582
FR-55 Bar le Duc
Ok, il y a donc bien un freinage un bon ralentissement: merci pour la démo :smt023
C’est largement suffisant pour une utilisation normale (tournage) mais je pense que c’est un peu juste pour avoir une bonne répétabilité à l’arrêt de chaque passe lors d’un filetage si on veut s’arrêter au raz d’un épaulement par exemple.
Bon... c’est vrai qu’on est pas non plus obligé de fileter à 800 t/mn :mrgreen:
 
CNCEVER
CNCEVER
Compagnon
15 Juin 2011
768
Yvelines 78
je pense que c’est un peu juste pour avoir une bonne répétabilité à l’arrêt de chaque passe lors d’un filetage si on veut s’arrêter au raz d’un épaulement par exemple.
Bonjour Bop55,
Effectivement. Je te conseille de monter une pédale interrupteur à pied. Je trouve ça beaucoup plus pratique et sécuritaire pour arrêter le tour, justement sur les filetages en bordure d'épaulement.
A+
CNCEVER
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 582
FR-55 Bar le Duc
Non, non, je n’ai pas besoin de pédale sur ma machine car le moteur est équipé d’un frein à manque de tension: dès que la chaine des sécurités est activée (et ma butée électrique est intégrée dans cette chaine), l’arrêt se fait en une fraction de seconde.
Exemple de la répétabilité que j’obtiens sur ce bout de laiton en cours de filetage M8x100:

4A9DF57C-E80C-4F45-A4ED-25A722687EAB.jpeg


A 200\300 t/mn, ça s’arrête dans le même tour (quelques petits décalages en fonction de l’effort de coupe).
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour,

Lors des tests, j'ai vérifié avec le DRO du Z, que j'avais mis à zéro : et à chaque fois (à 120T/min) je retombais sur le zéro. Ce qui veut dire que ce "frein" agit bien plus efficacement à basse vitesse, ce qui paraît évident.
Personnellement, j'ai des voyants qui m'indiquent l'arrêt, sans à avoir à faire tourner le moteur, ce qui est très pratique pour le positionnement de la butée en mode arrêt.
Je peux dans ce cas avoir, toujours à basse vitesse, une précision absolue. Je ferai un jour une vidéo explicative sur ça.

1578935157209.png

Il faut prendre en compte le fait que le traînard se déplace, donc des frictions entraînent obligatoirement un frein
Je ne parle pas de l'effort au filetage, puisque je n'ai pas fait de filetage dans ce test.
- Ce qui me mène à dire que pour les filetages, à basse vitesse (100 à 150T/min), la broche s'arrêtera instantanément.

J'ai également oublié de dire : si le système électrique venait à dysfonctionner, le doigt, bien entendu, a ~8mm de battement, mais au-delà, ça ne serait pas lui qui supporterait la charge, mais la fixation du patin de graissage : (voir photo ci-dessous partie noire avec les 2 vis à tête ronde.
Mais, il va de soi que la vigilance reste la seule règle quand on travaille près du mandrin.

1578936257166.png

A+
Synapsis.
 
Dernière édition:
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour,

Voilà le troisième partie de l'usinage de la butée :



Comme promis à Wika58 ; et en plus pour les autres... voilà le fichier Solidworks version 2017. Toutes les modifications que j'ai apporté au fil du temps ont toutes été intégrées dans SW.

Le fichier est ci-dessous en pièce jointe, rectangle bleu nom : "Butée.rar"

A+

Synapsis
 
Fichiers joints
Dernière édition:
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour à tous,

Voilà la 4ème partie de l'usinage de la butée électrique.
Il y aura au total 8 parties.


A+
Syn.
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour à tous,
Voici la 5ème partie de l'usinage de la butée d'arrêt.


A+
Synapsis
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour à tous et bon Week-end,

Voilà la partie 6 sur la butée d'arrêt.
Réalisation de la molette de serrage à l'aide du plateau diviseur numérisé.


A+
Synapsis
 
synapsis
synapsis
Compagnon
3 Sept 2011
1 631
Tarn
Bonjour à tous,

Voilà la 7ème partie de la réalisation de la butée d'arrêt du moteur du SC4.
Cette partie est la dernière en ce qui concerne l'usinage, il y aura une 8ème partie afin de montrer en détail la butée, ainsi qu'un essai avec un filetage.


A+
Synapsis.
 
Haut