Quelle GAMME pour usiner 10 roues en HO (87è) ??

  • Auteur de la discussion BertoHO
  • Date de début
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour la Communauté :wink:

Je sollicite vos conseils pour organiser mon usinage de 10 roues de "petit train", au 87è... (je n'ai jamais entrepris un tel travail... et je voudrai éviter de trop grosses galères et déceptions ...)

Pour illustrer, voici un essieu avec 2 roues (Ø 12 environ) : 483129-e0155b01aaa757dd1159bad618da07f6.jpg

J'ai donc 10 roues à usiner,
- Ø ext : 9.8 mm,
- Ø de la table de roulement (la partie plate en contact avec le rail) : 8 mm,
- épaisseur de la roue (N' sur le dessin ci-dessous) : 2.8 mm

Profil du boudin d'une roue HO (Normée) : je vais essayer d'approcher de ce profil...

483142-b0335c75b35881a3feaf614fc7c5ade4.jpg

>> Comment concevoir ma gamme de travail ??

1- partir d'un rond acier (je n'ai pas de maillechort...) de Ø 10, et 45 mm de long par exemple, avec contre-pointe tournante
2- usiner le rond à 9.8 = Ø extérieur des roues
3- usiner la première table de roulement à Ø 8 mm, en 2 mm d'ép, coté droit du rond (coté pointe tournante)
4- tronçonner cette première roue de 2.8 d'épaisseur
5 - percer le cône de la contre-pointe
6 - répéter le cycle 3 à 5 pour les 9 roues restantes : ??
>> ou bien faut-il suivre une autre méthode ? :roll:

Dans un 2é temps, perçage central de chaque roue (2 Ø différents, l'un à 2mm, l'autre "plus gros" (Ø à déterminer) pour insérer une bague plastique isolante)

Dans un 3é temps, chaque roue (prise en pince ER25) sera repassée à l'outil de forme pour finaliser son profil

Je vous remercie de vos conseils :smileJap:

Bonne journée à tous

20190109_170336.jpg


20181023_171422.jpg
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
1 952
76 bord de mer entre terre et mer
bonjour

ayant déjà fait ce genre de travail pour mon père

il faudra de tous sens faire une bague de reprise

ou en mors alésé

donc forme extérieur coté boudin puis reprise pour la face non visible coté pignon

donc au vue de votre démarche je pense que c'est bon

pour la matière l'acier n'est pas top

risque de rouille très rapide

la baque isolante peut etre que d'un coté
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 480
Lorraine
Bonjour,
Premièrement je me ferais un outil de forme en HSS pour pouvoir répéter exactement la forme.
Deux : achat de laiton (car comme dit par la bricole 76 acier bof!)
Trois : mise au rond sur la plus grande cote + petite marge
Quatre : marquage des espacements (largeur de roue + épaisseur de tronçonnage (là à voir si état de surface obtenu satisfaisant ou si reprise nécessaire donc prévoir ou non une marge) X fois selon la longueur du rond
cinq : outil de forme pour réaliser chaque bande de roulement
six : tronçonnage
sept : reprise de chaque roue (une ou deux faces selon la qualité du tronçonnage) et perçage
huit : ponçage et polissage

question : tu ne parles pas des axes et de l'assemblage complet
A+
PG
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #4
D'ac, Merci, j'ai compris plusieurs choses :lol: :

Deux : achat de laiton (car comme dit par la bricole 76 acier bof!)
pour la matière l'acier n'est pas top
> donc en laiton si je ne trouve pas de maillechort...

la baque isolante peut être que d'un coté
> Oui, je me suis mal exprimé : il y aura 5 roues avec une bague isolante et 5 roues sans bague (donc 2 Ø différents de perçage) : probablement avec un axe d'essieu de Ø 2mm.

Premièrement je me ferais un outil de forme en HSS pour pouvoir répéter exactement la forme.
> c'était prévu, avec la pince ER25 pour tenir individuellement chaque roue, MAIS ta remarque me fait comprendre que le 1er usinage doit etre plus "large", afin justement de permettre à l'outil de forme (à la norme NEM 110) d'ajuster à 9.8 !
Je me suis taillé ce barreau, en "m'inspirant" d'un RP25-88 :
483160-429af0a310577a79371dbc2eb33ec4b5.jpg
> j'en referai un autre , avec la pente de 3% de la table de roulement, pour approcher la norme 110.

Quatre : marquage des espacements (largeur de roue + épaisseur de tronçonnage (là à voir si état de surface obtenu satisfaisant ou si reprise nécessaire donc prévoir ou non une marge) X fois selon la longueur du rond
>> D'ac ! Avec un poil de marge.

huit : ponçage et polissage
> j'avais oublié cette étape :oops:

question : tu ne parles pas des axes et de l'assemblage complet
> Axe de 2mm de Ø . je dois - aussi, ensuite - fabriquer les boggies porteurs (pour un X5800 Keyser)

8-)

20181127_153155.jpg
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 210
FR-17800 Charente maritime
Bonjour,

Il faut savoir si la face coté boudin (non visible une fois montée sur le train) doit être usiné "finement" ou s'il peut rester brut de tronçonnage.
Je propose :
- en pince, pièce légèrement sortie :
* dressage (creusage ?) face coté "extérieur"
* usinage ébauche du Ø extérieur boudin
* usinage ébauche du Ø bande de roulement
* usinage finition à l'outil de forme (il sera peut-être nécessaire d'amorcer la gorge du futur tronçonnage avant de faire la finition)
* pointage - perçage central
* polissage
* tronçonnage

- Et si nécessaire, en appui sur la face extérieure, centrage dans le trou central et maintien avec la contre-pointe :
* dressage face "intérieure"

Cordialement,
PUSSY.
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
1 952
76 bord de mer entre terre et mer
bonjour

pour le coté isolant une bague de 4 mm en nylon ou bakélite percé a 2 mm suffit il pourra etre caché par le berceau

ou niveau des diamètres précision au centièmes

le moindre défaut se verra
 
Dernière édition:
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #7
Pussy,
Mais c'est bien sur !!
J'avais oublié que je pouvais "rentrer" le rond DANS la pince ER25 ! (de 38mm maxi), donc je devrai pouvoir usiner par 5 roues à la suite...
Et donc ne "sortir" QUE la partie à usiner... pas besoin de contre pointe , et donc accès complet à la face "visible" de la roue !

Merci Pussy

- la face "interne" à l'essieu peut rester brute de tronçonnage (car elle sera invisible)
- du coup, la face visible pouvant etre "affinée" si besoin : donc il faut que je cherche comment étaient les roues réelles
- et oui pour l'amorçage du tronçonnage pour laisser passer l'outil de forme de finition du profil

Merciiiiiiiiiiii
:wink:

PS : pour info , c'est pour aller sur cet engin :
20200129_192654.jpg

et les boggies entièrement à re-concevoir, dont les roues ...
20200129_192702.jpg
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
1 952
76 bord de mer entre terre et mer
bonjour

l'entrainement moteur se fait par vis sans fin ou par courroie et décade de pignon

la prise de courant aussi les prises de courbes serrés doivent etre dures
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #9
ou niveau des diamètres précision au centièmes
le moindre défaut se verra
Waouuuuu, au centième... pas gagné, ça !
Bon, actuellement c'est un autorail qui ne fonctionne pas bien, de par sa mauvaise conception des trains roulants et motorisation.
J'ai tout le chassis et la motorisation, à refaire, dont les 2 boggies, et donc les 8 roues (j'en fait 10 car les 2 premières seront probablement "expérimentales" :lol:
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 762
FR-29 Brest
Bonjour,

ne "sortir" QUE la partie à usiner... pas besoin de contre pointe
Pour du tronçonnage, ou de l'usinage avec un outil de forme, compte tenu des efforts de coupe la contre-pointe me paraît indispensable.

Cordialement,
FB29
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
1 952
76 bord de mer entre terre et mer
bon pour l'usinage a 5 centièmes il faut évité qu'au moment du roulage les défauts ne fassent bringuebalé la loco

mon père refaisait souvent ses motorisations

vis sans fin sur l'axe moteur décade de pignons et vis sans fin sur les roues
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #13
Pour du tronçonnage, ou de l'usinage avec un outil de forme, compte tenu des efforts de coupe la contre-pointe me paraît indispensable.
OK, merci pour le conseil :wink: (je n'ai jamais encore usiné du laiton...)

mon père refaisait souvent ses motorisations
vis sans fin sur l'axe moteur décade de pignons et vis sans fin sur les roues
> si vous avez des photos, je suis intéressé :wink:
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
21 Août 2014
1 952
76 bord de mer entre terre et mer
bonjour désolé je ne peux pas vous fournir de photos de ses réalisations
 
Dernière édition:
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 210
FR-17800 Charente maritime
Waouuuuu, au centième... pas gagné, ça !
Pour y arriver simplement, placer un comparateur en appui sur le transversal pour contrôler les passes (de préférences égales en finition pour "maîtriser" la cote).

Pour du tronçonnage, ou de l'usinage avec un outil de forme, compte tenu des efforts de coupe la contre-pointe me paraît indispensable.
L'outil de forme peut-être "partiel" et ne faire qu'une partie du profil, de façon à réduire la largeur du copeau.
Faire deux ou trois outils et "raccorder" les surfaces élémentaires.
La contre-pointe n'est peut-être pas indispensable.
Si malgré tout on veux l'utiliser, on modifie la gamme comme suit :
* dressage face (coté extérieur de la roue)
* pointage - perçage central
* Mise en place de la contre_pointe
* usinage ébauche
* usinage finition
* polissage
* tronçonnage

Et si nécessaire, en appui sur la face extérieure, centrage dans le trou central et maintien avec la contre-pointe :
Si BerthoHO s'en sens capable, la reprise peut se faire en mors doux (centrage sur le boudin et appui plan sur la face "extérieure" de la roue), sans contre-pointe.

(je n'ai jamais encore usiné du laiton...)
L'angle de coupe pour le laiton est nul (0°)
Cela facilite grandement la réalisation des outils de forme (on meule l'arête au profil à obtenir puis on crée une dépouille frontale, sans toucher à l'arête de coupe ! ) !

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #16
l'outil de forme peut-être "partiel" et ne faire qu'une partie du profil, de façon à réduire la largeur du copeau.
Faire deux ou trois outils et "raccorder" les surfaces élémentaires.
> je garde l'idée ...

la reprise peut se faire en mors doux (centrage sur le boudin et appui plan sur la face "extérieure" de la roue), sans contre-pointe.
> Il n'y a pas de mors doux sur mon SL ... je pense utiliser la pince ER25

L'angle de coupe pour le laiton est nul (0°)
Cela facilite grandement la réalisation des outils de forme
> Ok.

on meule l'arête au profil à obtenir puis on crée une dépouille frontale, sans toucher à l'arête de coupe !
> je vais étudier ça

:wink:
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 447
Maisons Alfort
bonjour
autre idée
- dressage face avant
- ébauche profil et diamètre extérieur : outil couteau
- finition forme extérieure : outil de forme
- centrage, perçage et éventuellement alésage
- tronçonnage : petite avance pour supprimer la reprise face arrière
- polissage a plat de cette face
- ébavurage
les pièces sont prise dans un rond et serrage en pince
bon courage
 
P
proton95
Ouvrier
29 Juin 2011
362
val d'oise
Bonsoir à Tous
voir RCmachines pour le maillechort de 2 à 30mm de dia et moins 10€ pour une barre de 300mm
Jean marie
 
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 379
54860-Lorraine
Rien à ajouter sur ce qui a été dit ,
je m'installe uniquement sur ce post car je pratique également le petit train en HO et ça peut toujours m’intéresser.
 
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 379
54860-Lorraine
j'ai trouvé un outil tout fait , mais ça pique un peu

 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #21
Oui, je connais cet outil, c'est celui que j'ai essayé de reproduire (voir plus haut), et je ne l'utilise que pour la passe finale car mon tour SL "broute" un peu si la prise d'appui est trop forte avec un outil de forme...
Je passe donc d'abord un barreau "normal" sur chaque face à usiner, PUIS le profil est passé au final.
 
Haut