Général Quel usage pour cette pointe ?

  • Auteur de la discussion Castor24
  • Date de début
C

Castor24

Compagnon
Bonjour,

Quand j'ai acheté mon tour, j'ai eut un lot de pièces dont celle qui suit.
A priori je pencherai pour un entrainement pour travail sans toc (en CM4 comme mon cône) de broche, mais pas certain...
pouvez vous m'en dire plus ?

Merci
IMG_20231109_154257.jpg


IMG_20231109_154354.jpg
 
M

moufy55

Modérateur
Si tu tournes la bague du centre, es-ce que les quatre entraîneurs ont un mouvement avance/recule ?
 
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour

Le problème c'est qu'il faut pousser assez fort avec la contre poupée.
L'avantage c'est qu'on peut faire la pièce entière sans démontage (sauf le bouts bien sûr...)

Sur les chinoiseries légères et le crincrins à courroie plate que nous bricoleurs avons, je pense que ce n'est pas vraiment utilisables.

Attention sur des machines pro pas trop balèzes; si les roulements ou les butées axiales de broches sont déjà usagées ça risque de les finir.....
 
F

FB29

Rédacteur
C'est pour de la grosse série sans grande précision, pas pour du travail en amateur :smt017 ?
 
C

Castor24

Compagnon
C'est pour de la grosse série sans grande précision, pas pour du travail en amateur :smt017 ?
C'est une question ou une affirmation ?
Car d'un point de vue pratique, c'est intéressant pour moi. Le fait de pouvoir reprendre la totalité d'une pièce me plaît beaucoup.
 
D

dudu.13

Compagnon
bonjour
ce n'est pas plutôt tout simplement un entraineur pour le bois ?

car j'imagine que sur un entraîneur frontal pour métaux ( que je découvre ici )
les griffes devraient pouvoir se retracter sous l'effort afin que la pointe de centre puisse aller au contact de la piece ?

sinon ou ça centrerait et les griffes ne toucheraient pas la piece ?
ou avec un trou de centre trop gros les griffes entraîneraient mais la piece ne serait pas centrée ?

merci pour vos explications
 
Dernière édition:
D

Dodore

Compagnon
C’est bien un entraîneur à griffe pour le métal .. ou pour le bois
j’en ai parlé plusieurs fois sur le forum
les griffes sont, suivant le modèle, soit indépendantes avec une compensation hydraulique …. C’est simplement la pression de serrage qui les met en contact avec la pièce , avec ce systeme on peut usiner avec des faces brut de sciage
ou bien les griffes sont sur une rondelle qui est poussée par trois pistons
une recherche ou j’ai participé
Par exemple
 
G

guy34

Compagnon
bonjour ,
perso je vois des griffes avec des pentes précises ; pour entraîner que dans un sens ; et pour cela , la matière doit être plus souple que du métal , pour entrer dedans !
donc sur tour métaux ?????
A++++
 
G

g0b

Compagnon
C'est fait pour entrainer des pièces en acier sans soucis. Les griffes sont bien entendu trempées. Il existe des abaques qui donnent la pression à appliquer en fonction de la dureté de la pièce à usiner et la profondeur de passe. Forcément, quand on prend 2mm dans de l'acier à 100kg, ca commence à s'exprimer en tonnes...
 
D

Dodore

Compagnon
bonjour ,
perso je vois des griffes avec des pentes précises ; pour entraîner que dans un sens ; et pour cela , la matière doit être plus souple que du métal , pour entrer dedans !
donc sur tour métaux ?????
A++++
Mais si!
c,est bien pour le métal , les griffes sont trempées et affûtées
il n’y a qu’à voir la vidéo de l’AFPA que j’ai mise sur le forum . J’avais trouvé, dans le temps où je m’en servais un document qui déterminait la pression à mettre sur la pointe tournante , je m’en suis servi aussi avec une pointe basic en apprécient , au pif ,la pression
edit
ah tiens il me reviens une chose
il faut mettre une certaine dimension des griffes pour qu’elles rentrent dans la piece
trop large elles ne pénètre pas assez dans la matière et la pièce peut ne pas etre entraînée correctement
il y a aussi des griffes pour tourner à l’endroit ou à l’envers
 
Dernière édition:
F

FB29

Rédacteur
C'est quand même à la base un montage hyperstatique. Sur une pièce dure il ne peut y avoir, à la fois, serrage sur la pointe et serrage sur les griffes. C'est ou l'un ou l'autre selon les lois de la mécanique.

A moins de faire le serrage en deux temps. On serre d'abord la pointe, et ensuite les griffes, mais ça reste imparfait.

Ou alors, à moins d'avoir ou les griffes, ou la pointe, montés sur ressorts. Mais il y en aura toujours un des deux qui serrera plus fort.
Si c'est la pointe qui serre plus fort, les griffes entraîneront mal.
Si ce sont les griffes qui serrent plus fort, le centrage sera aléatoire.

Sur du bois c'est différent. Et la pointe et les griffes s'enfoncent dans le bois, un peu n'importe comment, et du moment que ça tourne :mrgreen: ...
 
Dernière édition:
G

g0b

Compagnon
C'est quand même à la base un montage hyperstatique. Sur une pièce dure il ne peut y avoir, à la fois, serrage sur la pointe et serrage sur les griffes. C'est ou l'un ou l'autre selon les lois de la mécanique.
Si tu considères ta pièce comme indéformable, oui... mais c'est pas le cas (les griffes s'enfoncent dans la pièce)...
 
G

geger

Compagnon
Ce qui est sûr, c'est qu'une fois démonté, et nettoyé,
tu pourras rafraichir les arêtes , car elles sont bien émoussées... :wink:
Capture d’écran 2023-11-10 à 12.04.13.png
 
D

Dodore

Compagnon
C'est quand même à la base un montage hyperstatique. Sur une pièce dure il ne peut y avoir, à la fois, serrage sur la pointe et serrage sur les griffes. C'est ou l'un ou l'autre selon les lois de la mécanique.
Houla
si vous y trouver que des incnvenients, vous ne vous en servez pas
j’avais dit
les griffes sont soient indépendantes dans ce cas il y a une pression hydraulique qui s’équilibre sur les touches qui permet d’avoir la même pression sur toutes les griffes
soit c’est une rondelle qui comporte des griffes , et cette rondelle est maintenu en appuis par 3 pistons , qui comme ci dessus ont une répartissions de l’effort , si on cherche la petite bête ,effectivement dans ce cas si la face est brut toutes les griffes n’ont pas la même pénétration dans la pièce , mais il y en a suffisamment pour entraîner la pièce
je précise également que le système est fait de telle façon que la pointe est en devant des griffes , donc la pièce est mise en place avant que les griffes entre en contact avec la pièce , cette pointe est elle aussi sur le même système de pression hydraulique qui est apliqué sur les griffes
et la pièce tourne aussi Rond que si on a un montage classique avec un toc
 
Y

yvon29

Compagnon
Bonjour
C'est exactement ça : la pointe est un piston qui pousse l'huile la graisse sous les griffes.
Dès discussions sur le forum :
Ici....
 
F

FB29

Rédacteur
le système est fait de telle façon que la pointe est en devant des griffes , donc la pièce est mise en place avant que les griffes entre en contact avec la pièce , cette pointe est elle aussi sur le même système de pression hydraulique qui est apliqué sur les griffes
et la pièce tourne aussi Rond que si on a un montage classique avec un toc
Là je comprends :smt041 !
 
C

Castor24

Compagnon
Dans l'optique de me servir de cette pointe d'entrainement, j'ai procédé à un démontage complet, pour nettoyage et pour comprendre le fonctionnement et éventuellement l'entretien.

Voici l'ensemble démonté, il s'agit d'une pointe d'entrainement frontal de la marque Schimd Kosta, Patented en France, donc breveté.

IMG_5054.JPG


C'est un système à ressort et c'est hard comme pression, rien qu'au remontage (il y a une astuce pour y arriver, il faut monter la tête sans serrer les 6 vis, juste un tour et demi et la on arrive à accrocher le filetage. Si on fait l'inverse, que l'on monte le ressort à vide et qu'ensuite on remonte la tête, même problème, pas moyen d'accrocher une des 6 vis).
La vis que l'on peut voir en bas du ressort, permet de régler plus ou moins l'appui, mais sans moyen de contrôle efficace, j'irai au pifomètre et surveillerai la pièce.



Ci-dessous la chaîne de montage. Pour avoir une idée des volumes, la goupille cylindrique qui empêche l'entraineur de sortir est en Ø2 mm longueur 6.2mm, Trempé et sûrement revenu.
IMG_5050.JPG



Voici un entraineur en place avec sa goupille pas complètement rentrée pour la photo.

IMG_5057.JPG


Là on voit le poussoir qui vient au contact de l'entraineur et sur le barillet on voit une pièce épaulée qui limitera le recul excessif des entraineurs.
IMG_5058.JPG


IMG_5061.JPG

Ci dessus la tête avec son chapeau prêt à être remonté.



Voici l'ensemble remonté à blanc, il va être redémonté pour graissage avant essai.

Vu le diamètre d'entrainement résultant des 4 plots, j'imagine que cet entraineur est destiné à un diamètre maxi pour la pièce de 40..50mm.

Point pratique, les entraineurs peuvent être inversés et permettre un entrainement aussi bien sens horaire qu'anti horaire.
L'utilité n'est pas flagrante pour moi, j'ai toujours tourné entre pointes dans le sens conventionnel.

Il a quand même meilleure gueule après ce petit nettoyage. :-D

IMG_5066.JPG



Quand je l'aurai essayé, je vous dirai si tout c'est bien passé et ce que j'en pense d'une manière générale, (juste pour info car je n'ai pas la formation de tourneur pour des volumes comme ça, je me limitais à des diamètre de 5/10 max).
 
C

Castor24

Compagnon
Juste un petit complément, la pointe est fixe, seuls les quatre plots d'entrainement sont mobiles.
 
F

FB29

Rédacteur
Tu peux m'expliquer comment cela fonctionne, je n'ai pas tout compris :oops:

Dans le lien donné plus haut on parlait de système hydraulique. Ce n'est pas le cas ici ?
 

Sujets similaires

ilfaitvraimentbeau
Réponses
15
Affichages
2 226
Dodore
D
T
Réponses
36
Affichages
4 203
Tristan l'apprenti
T
B
Réponses
37
Affichages
3 534
Squal112
Squal112
Otatiaro
Réponses
20
Affichages
3 267
Otatiaro
Otatiaro
lion10
Réponses
0
Affichages
1 322
lion10
lion10
N
Réponses
78
Affichages
11 193
nipil
N
C
Réponses
80
Affichages
11 943
Comex007
C
D
Réponses
26
Affichages
5 173
lion10
lion10
Haut