La CNC du Forgeron (fraise + plasma)

  • Auteur de la discussion Polskleforgeron
  • Date de début
S

sebastian

Compagnon
ah super ! ça commence à prendre une belle tournure :supz:
allez, encore une petite modif :mrgreen: et ce sera au top :
• le nez de la broche est placé trop bas = remonte la broche sur ses supports pour que le collet soit + au raz du chariot du Z ; re-dispose les patins sur le chariot et tu auras ainsi une bien meilleure rigidité de l'ensemble Z, la fraise vibrera moins, le porte à faux sera réduit, bref que du ++ pour un travail de qualité :-D
PS : sympa ton avatar !
 
A

Algone

Compagnon
Si tu veux mon avis, vu que le plasma est assez crade à l'utilisation, perso je ferai pas un mix, si t'en a besoin pour bosser et gagner ta vie, fais un plasma direct avec une structure light vu que t'as pas de contraintes particulières, des rails pas cher, VAB pas chères, parce qu'elles vont ramasser, prévois peut être un bac à eau pour limiter les poussières etc... Tu gagneras du temps et de l'argent. Et pourquoi pas en parallèle, voir après, tu cogite à une vrai fraiseuse CNC :wink:
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
Si tu veux mon avis, vu que le plasma est assez crade à l'utilisation, perso je ferai pas un mix, si t'en a besoin pour bosser et gagner ta vie, fais un plasma direct avec une structure light vu que t'as pas de contraintes particulières, des rails pas cher, VAB pas chères, parce qu'elles vont ramasser, prévois peut être un bac à eau pour limiter les poussières etc... Tu gagneras du temps et de l'argent. Et pourquoi pas en parallèle, voir après, tu cogite à une vrai fraiseuse CNC :wink:
Écoute j'y réfléchis pas mal ouai, je pense que sur le principe tu as raison et que ça serait plus intelligent de faire deux machines. Le problème c'est la place. Ça me ferait une deuxième table de 1m20*2m20 environ, si je veux rajouter une presse plieuse, une presse de forge et idéalement un jour une grosse rouleuse je vais finir par être bien à l'étroit. Et en même temps d'avoir la table plasma faciliterait pas mal la construction de la fraiseuse. Et j'aurais moins besoin de blinder la fraiseuse dans tous les sens contre les IEM et pourrait rester sur une arduino pour la contrôler... Je me laisse encore un peu de temps pour décider.
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
J'ai pas mal cogité ce week end et je pense doucement me diriger vers la solution à deux machines, en commençant par le plasma. Idéalement j'aimerais me laisser la possibilité de juste upgrader la structure et les moteurs pour, dans un deuxième temps, le faire évoluer vers mon idée de départ de machine 2 en 1 si je le sens bien. Ce qui m'amène à la partie qui m'inquiète le plus dans cette histoire qui est celle de l'électronique, je m'explique :

J'ai pas mal cherché sur le net, et j'aimerais me diriger vers une solution avec LinuxCNC. J'ai utilisé Linux il y a quelques années donc je ne suis pas complètement étrangers au machin, le coté open-source me plait, visiblement c'est un software bien bidouillabe et qui permettrait de ne pas apprendre un soft "pour rien" et de m'en servir dans mes projets futur.

Dans ce cas là, les cartes Mesa 7i76E et 7I96 ont l'air d'être plébiscité, et j'ai trouvé ce sujet sur un forum anglophone qui m'a l'air tip-top, avec un diagramme de connexion utilisant une breaout borad et un THC Mesa avec LinuxCNC :



DiagramMESA7i96.jpeg





En terme de structure on passe sur quelque chose de plus light. Avec un axe Y en profilé alu V-SLOT C-BEAM 40x80 et ses fixations aux rails cylindrique par des pièces d'impression 3D pour commencer, je me tâte entre la crémaillère ou la courroie pour l'entrainement de l'axe Y. Il faut une tête flottante sur l'axe Z mais à part ça, sur les axes X et Z je compte garder le même principe que sur la fraiseuse, juste avec plus d'utilisation de l'imprimante 3D et moins de pièces balèzes en acier, donc de plus petits moteurs et VàB aussi.


Screenshot_6.png



N'hésitez pas à me donner votre avis, notamment sur la partie commande, je ne me rend pas du tout compte de la complexité de rajouter une option Spindle avec VFD à ce système si je voulais un jour utiliser la même électronique pour la fraiseuse aussi. Je passe pas mal de temps à me renseigner mais c'est toufu comme sujet pour un profane.
 
Dernière édition:
A

Algone

Compagnon
Perso, pour l'entrainement de X je mettrai une seule VAB centrale et un seul moteur, tu limite le prix et les pannes, si bien sur tu compte pas exploiter l'espace sous la table.
Pour l'entrainement d'Y c'est pas évident, ça génère pas mal de chaleur quand même un plasma, faudrait voir ce que les autres gars ont mis.
Pour les cartes Mesa et LinuxCNC je connais pas, mais je pense que t'aura aucun souci pour piloter une broche avec.
 
G

gomax69

Ouvrier
Attention 10cm de course c'est très faible pour du fraisage. Je parle d'expérience là, c'est mon plus grand regret avec ma machine (ça et la pince de broche en er11). Pour du fraisage déjà si tu ajoutes un mini étaux tu perds quelques centimètres en hauteur mais à la limite tu peux l'insérer dans la table, surtout pour moi le plus gros problème c'est pour utiliser des forets. C'est long un foret et il faut la place pour percer plus le dégagement donc en gros tu divises ta hauteur réellement usinable par 2 pour arriver à 50mm voir 45 pour être sûr.

Vu ton architecture ça ne coute quasiment rien d'allonger de 5 ou 10cm l'axe Z vers le haut de façon à pouvoir dégager les outils tranquillement. Sur la partie haute de la course en Z tu perdras en rigidité mais peu importe c'est juste pour les déplacement hors matière.
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
Bon, je me suis complètement décidé, je fais deux machines, et je commence par la table plasma. J'ai lancé la commande des rails SBR20 et rails linéaire, des moteurs nema 23 pour Y et nema 17 pour X et Z) et leurs réducteurs, vis à bille SFU1605 pour l'axe X et crémaillères module 1.5 pour l'axe Y. Je veux avoir les vrais éléments sous la main pour finir correctement ma modélisation des différentes parties mécaniques. Je ferais un petit topo quand j'aurais tout reçu. Je pense attaquer la structure acier la semaine prochaine si j'ai le temps.

Pas directement relié mais quand même un peu, je me suis fais un petit plaisir perso aussi pour fêter un bon gros chantiers que je viens de finir, j'ai commandé une Bambulab P1P (sans le gadget de toutes les couleurs) sous les conseils d'un copain, je pense que ça va pas mal simplifier la construction de cette table en me permettant de faire des pièces légères pour les endrois qui travaillent pas trop.

@gomax69 tu as tout à fait raison, j'augmenterai la distance en Z. De toute manière vu que je commence par le plasma j'ai encore bien le temps de réfléchir à cette fraiseuse. Un membre du forum qui habite pas très loin de chez moi m'a proposé de passer voir la sienne à l'occasion, ça me donnera de l'inspiration.

@Algone pour la commande je me posais la question de rajouter au circuit déjà existant du plasma ce qu'il faut pour gérer la spindle tout en desactivant le THC pour gérer l'axe Z comme sur une fraiseuse classique. Mais je pense que c'est me compliquer la vie cette histoire de 2 en 1.
 
Dernière édition:
S

sebastian

Compagnon
idem, faire 2 machines, c'est certainement la bonne solution vu la place dont tu dispose ; une plasma n'a vraiment pas les mêmes contraintes qu'une cnc, encore plus à ces dimensions…
Soigne quand même au mieux la rigidité des assemblages des ensembles mobiles, eu égard à la surface important de ton projet et principalement la largeur de la poutre :wink:
ET des pieds du socle / bâti réglables (des gros boulons sur platine seront suffisant) pour régler proprement le gauchissement sur un sol jamais nickel…
Qu'est-ce que tu compte faire comme pièces en impression 3D ? c'est compatible avec les projections brûlantes d'une torche ? :mrgreen:
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
idem, faire 2 machines, c'est certainement la bonne solution vu la place dont tu dispose ; une plasma n'a vraiment pas les mêmes contraintes qu'une cnc, encore plus à ces dimensions…
Soigne quand même au mieux la rigidité des assemblages des ensembles mobiles, eu égard à la surface important de ton projet et principalement la largeur de la poutre :wink:
ET des pieds du socle / bâti réglables (des gros boulons sur platine seront suffisant) pour régler proprement le gauchissement sur un sol jamais nickel…
Qu'est-ce que tu compte faire comme pièces en impression 3D ? c'est compatible avec les projections brûlantes d'une torche ? :mrgreen:
Compatible je sais pas, mais je les vois un peu comme du consommable ^^. Puis rien ne empêchera de les refaire en acier ou alu si l'ensemble fonctionne bien. Sinon je compte m'en servir pour des petites pièces dans les meubles pas trop cher en menuiserie, des gabarits et protoype avant d'usiner pour de vrai, des pièces pour ranger mes fraises et mes forets, et puis pour faire des leurres de pêche (je pêche pas mais j'ai des copains qui le font et ça m'éclate de leur faire des leurres de l'espace). Petit couche d'epoxy et peinture à l'aérographe et ça va être nickel. C'est quand même avant tout pour jouer et parce que j'en avais envie depuis très longtemps :D
qdH8gH2D.jpg
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
Petite maj sur le projet plasma, ça avance tranquillement, j'ai une stagiaire pour un mois qui vient valider une formation soudure ça ralenti un peu les choses mais ça laisse le temps de réfléchir. J'ai reçu les éléments principaux de l'axe Y et X. Pas mal de va et vient entre solidwork et l'imprimante 3D pour optimiser. J'ai eu beau tout modéliser je me retrouve toujours con avec des fois des vis que je ne peux pas atteindre pour serrer et ce genre de truc qu'on arrive jamais à prévoir.

Je suis plutôt optimiste pour l'instant, je n'ai à priori pas trop d’erreurs sur l’équerrage et la planéité. A voir avec le chariot de l'axe X pour dessiner un carré avec un feutre et vérifier la diagonale histoire de voir à quel point j'ai un parallélépipède ou un carré. Je suis fatigué et un peu pressé alors je rentrerais dans le détail ultérieurement. Place aux photos :

O3uL-IrV.jpg

f0a-n14n.jpg

JPf95lES.jpg

(moteur nema 17 temporaire en attendant un plus puissant pour vérifier que les entraxes sont correctes).
 
S

sebastian

Compagnon
Hello,
tes pièces du portique… imprimées avec un filament chargé fibre ? ou carbone ?
J'ai de gros doutes sur cette histoire…
pour valider ton projet, pourquoi pas… mais faudra très vite changer ça par de l'acier ou de l'alu de bonne section ; ça ne tiendra pas longtemps :shock:
Par ailleurs, vu la grande largeur du portique… tes patins à billes n'ont pas assez de portée (t'as combien d'entre-axe là ? 15cm ?
Il serait plus sécure d'augmenter cet écartement à 25 / 30 cm pour minimiser l'envie de déplacement en crabe…
C'est toujours un point délicat à ce niveau, même si on part du principe d'une parfaite Synchro des moteurs via les crémaillères.
Nema 17… ce n'est qu'un type / format de moteur… dans cette norme il en existe de différente puissance, comme dans tous les autres formats… à toi de faire le meilleur choix.
Ton projet se concrétise doucement, c'est l'essentiel :supz: et tu modifiera petit à petit pour optimiser tout ça !
UNE stagiaire ? ne te déconcentre pas trop :mrgreen:
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
@sebastian alors, dans l'ordre :

A la base l'impression 3D c'était effectivement pour valider le projet sans trop m'emmerder à usiner du metal 10x de suite (oui je fais beaucoup d'erreur de conception XD), là c'est du PLA basique à 15% de remplissage. Pour le coup je vais quand même essayer de le faire fonctionner avec des pièces imprimées, mais en PETG ou ABS et remplies à 100% pour voir combien de temps ça tient. Ce qui m'a convaincu dans l'impression 3D c'est que récemment j'ai bossé pour un artiste qui avait conçu un (gros) Héliostat pour éclairer l'intérieur d'une grotte pour un musée, et qu'on avait besoin de rouage de 1m de diamètre et que vu le prix on l'a fait en impression 3D, en vendant l'imprimante aux clients avec les plans pour qu'ils puissent refaire les rouages si besoin, ça fait 6 mois qu'il tourne tous les jours et ça a pas bougé. J'entends que le plasma va bouger plus vite qu'un héliostat, mais j'ai quand même envie d'essayer, quitte à refaire les pièces en alu ou acier si c'est pas convaincant, j'y perds pas grand chose. L'impression 3D a quand même pas mal fait de progrès ces dernières années, et les pièces que la mienne me sort, bien qu'en plastiques, sont loins des gadgets d'il y a 10 ans.

Pour l'avancement en crabe c'est effectivement une de mes inquiétudes. Il y a quand même la vis à bille, les rails, et un renfort arrière pas présent sur la photo qui rigidifie pas mal cet axe. Peut être que quand j'imprimerais les pièces dans leur version finale j'augmenterai un peu l'écartement entre les chariots, mais ça me fait perdre en longueur de travail.

Pour le nema 17 j'en ai effectivement commandé un plus puissant, mais vu que c'est standart au niveau entraxes J'ai utilisé celui que j'avais pour vérifier que je m'étais pas planté sur les plans.

Aujourd'hui j'ai installé la VaB de l'axe X, j'avais prévu le coup sur les plans et j'ai fraisé 4mm en moins sur l'écrou à bille pour que ça passe pile poil dans le creux du profilé alu. Sauf que j'avais pas prévu la flêche de la vis à bille '--. J'ai du fraiser un poil plus pour que ça frotte pas. Mais une fois le chariot de l'axe X installé il ne devrait plus y avoir de flêche sur la VaB.
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
Bon on s'approche doucement des premiers essai. J'ai quasiment terminé la partie mécanique, et j'ai reçu presque tous les éléments electronique. Je suis donc parti sur une Mesa 7i96s avec son THCAD-2. J'ai trovué un acheteur pour mon stahlwerk et je vais donc prendre un stamos avec sortie CNC. Il me manque juste les capteurs de fin de course et de quoi cabler l'ensemble.

Que me conseilleriez vous comme cable ? Je voudrais en acheter des blindés pour les moteurs et les capteurs, vous avez une marque favorite ? Sinon pour cabler entre les différentes cartes electroniques drivers etc vous avez un conseil aussi ? Je pensais prendre quelque bobine de différentes couleurs pour essayer de faire un truc propre. J'imagine qu'en dehors de l'alimentation des moteurs et de l'arrivée au THCAD il n'y a pas de puissance donc du petit câble électronique doit faire l'affaire non ?

Je suis aussi gardien de centrale électrique en "side-job" et j'ai pu récupérer une grosse armoire electrique blindé, avec cable de mise à la terre (visible sur la vidéo). Pensez vous que c'est une bonne idée de mettre l'electronique ainsi que le PC dans la meme armoire ? Pensez vous qu'il soit judicieux d'éloigner au maximuml'alimentation pour les moteurs du reste de l'électronique ? Voir d'intercaler une plaque de metal mise à la terre entre les deux ?

Petite vidéo de l'état du projet :
Merci à tous pour vos conseils :) je commence à en voir le bout.
 
Dernière édition:
S

sebastian

Compagnon
Elle donne un peu le tournis ta vidéo :lol:
J'ai pas beaucoup de connaissances en matière d'électronique… ni de câblage… je me suis beaucoup fait aidé par des gars du forum pour ça :supz:
Y'a pas mal de sujets sur ces questions de câblage ; celui-là (entre autres) est très intéressant
Si tu fais une recherche sur le forum tu y trouveras toutes tes réponses.

Surtout pour un plasma, faudra pas hésiter à tout blinder correctement.
Masse & terre… c'est pas la même chose…
Séparer le PC de l'armoire électronique c'est obligatoire pour X raisons de parasitages
Le courant / résistance qui alimente les PàP peut-être important (surtout en crête) donc du 1,5 c'est bien
Séparer les alims 220 (PC & coffret électronique) c'est aussi le mieux sur 2 lignes séparées
Des filtres / aimants anti-parasites clipsés sur chaque 220 au niveau des entrées au coffret…
etc…

Je m'arrête là ; je laisse la parole aux moustachus qui vont te répondre :wink:
 
M

mpvue91

Ouvrier
N'ayant jamais travaillé en milieu industriel mais en laboratoire je ne suis pas fana de l'armoire électrique chez soi ou en petit atelier. Je préfère les coffrets METALLIQUES pour chaque sous-ensemble. Un coffret métallique aux dimensions à la demande c'est fait en un quart d'heure pour toi c'est une tôle d'acier ou d'alu (à la rigueur) pliée en forme de U On en fait deux que l'on superpose en faisant un quart de tour à l'un des U. Quelques petis bouts de cornière bien placés aux angles et fixés par rivet POP et BASTA . On perce les passages de connecteurs avant le pliage c'est plus facile.
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
Elle donne un peu le tournis ta vidéo :lol:
J'ai pas beaucoup de connaissances en matière d'électronique… ni de câblage… je me suis beaucoup fait aidé par des gars du forum pour ça :supz:
Y'a pas mal de sujets sur ces questions de câblage ; celui-là (entre autres) est très intéressant
Si tu fais une recherche sur le forum tu y trouveras toutes tes réponses.

Surtout pour un plasma, faudra pas hésiter à tout blinder correctement.
Masse & terre… c'est pas la même chose…
Séparer le PC de l'armoire électronique c'est obligatoire pour X raisons de parasitages
Le courant / résistance qui alimente les PàP peut-être important (surtout en crête) donc du 1,5 c'est bien
Séparer les alims 220 (PC & coffret électronique) c'est aussi le mieux sur 2 lignes séparées
Des filtres / aimants anti-parasites clipsés sur chaque 220 au niveau des entrées au coffret…
etc…

Je m'arrête là ; je laisse la parole aux moustachus qui vont te répondre :wink:
Genre ça pour mes step-motor ça serait bien (4G en 1.5mm²) ? : https://www.comptoir-du-cable.com/c...g/61-conditionnement-au_metre/70-couleur-gris

Pour les câbles de signaux on est d'accord que je peux prendre du beaucoup plus fin comme 2x0.22mm² par exemple (en blindé aussi) ?

Dans le sujet que tu as linké ça parle d’arrêter le blindage à quelques centimètres des drivers, on est d'accord qu'il s'agit des câbles qui vont "à l’extérieur" du coffret. Je n'ai pas besoin d'utiliser du câble blindé pour relier la Mesa 7i96s aux drivers par exemple si ?

Quand tu dis que le PC et l'alim des moteurs seraient mieux sur deux lignes séparées, tu parles bien des lignes électrique de chez moi, en gros qu'elles aient chacun leur inter-diff et disjoncteur depuis le tableau électrique de l'atelier ? Je peux même les mettre sur deux phases différentes si c'est bien, j'ai réparti mes lignes de prises murales sur les 3 phases quand j'ai fais mon elec.

Je vais faire deux coffrets maison alors, c'est con je sais pas quoi faire de cette armoire électrique du coup. Elle va finir en rangement pour outil de l'Aciera F3 je crois.

Merci bcp !
 
M

mpvue91

Ouvrier
Je vais faire deux coffrets maison alors, c'est con je sais pas quoi faire de cette armoire électrique du coup. Elle va finir en rangement pour outil de l'Aciera F3 je crois.
ATTENTION je dis comment moi je fais chez moi et non pas comment tu DOIS faire. Si ton armoire te plait utilise la mais attention au confinement de beaucoup d'électronique qui engendre des parasites et des élément sensibles aux parasites surtout dans une armoire en ACIER qui confine le champ électrique et le champ magnétique des parasites.
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
ATTENTION je dis comment moi je fais chez moi et non pas comment tu DOIS faire. Si ton armoire te plait utilise la mais attention au confinement de beaucoup d'électronique qui engendre des parasites et des élément sensibles aux parasites surtout dans une armoire en ACIER qui confine le champ électrique et le champ magnétique des parasites.
T'es pas le seul à dire que c'est pas une bonne idée visiblement. Je l'ai lu ailleurs depuis tout à l'heure aussi. je vais essayer de m'éviter un maximum d'embêtement dés le début !
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
Aujourd'hui fromatage du vieux PC et installation de MX linux et linux cnc en suivant ce tutoriel : https://forum.linuxcnc.org/9-instal...-19-4-geared-toward-new-windows-users?start=0

Pour ceux qui tomberait sur ce sujet et auraient les même problèmes que moi :

-je n'ai pas réussi à trouvé qtplasmac dans la catégorie "by _machine", mais dans la catégorie "sim".

-j'ai du changer le USER_M_PATH situé dans le fichier qtplasmac.ini.inc (qui est créé lors d'une nouvelle configuration dans /linuxcnc/configs) car j'avais une erreur qui crashait linuxcnc pour un fichier M190 introuvable dans le dossier spécifié à la base, mais le rapport d'erreur indiquait ou trouver ce fichier. Il suffisait donc de changer le USER_M_PATH vers ce nouveau chemin.

J'attend que les cables que j'ai commandé arrivent et je test tout ça pour de vrai.
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
J'ai commencé à dessiner un diagramme de câblage pour mon cas et correspondant à ma carte mesa. Pour l'instant je n'ai dessiné que le câblage d'un driver (identique pour tous) avec mes circuits de terre et de masse tel que je l'ai compris (en anglais car je le poste aussi sur le forum de linuxcnc) :
Diagramme.png

Tel que j'ai compris le bouzin, il me faut une connexion à la terre sur les alimentations et la structure acier de la machine pour la sécurité, et une masse commune à tout l'électronique, qui elle n'est pas relié à la terre. Je dis pas de conneries ?

Au passage je veux bien une explication un peu théorique de tout ça si quelqu'un se le sent. Si je comprend bien, la terre sert pour la sécurité si j'ai, par accident, un câble de puissance qui vient faire connexion avec une partie métallique de la machine par exemple. La masse quant à elle sert à mettre tout l’électronique à un même voltage de référence, ce qui permet d'avoir une "base" de potentiel identique pour tous les composants.

Si ma compréhension de cette histoire est correcte, j'aurai tendance à dire que les tresses des câbles blindés doivent être connectées (à une seule extrémité) à cette masse commune et non à la terre, mais je suis vraiment pas sur et j'ai un peu du mal à y voir clair sur le sujet.

Aussi je n'ai qu'une seule alimentation pour tous les moteurs de 36V et 17A je n'arrive pas à savoir si c'est un problème, j'ai lu tout et son contraire.


J'updaterais ce diagramme de connexion en fonction de vos conseils et de son avancement histoire que ça puisse potentiellement servir à quelqu'un d'autre un jour.
 
Dernière édition:
S

sebastian

Compagnon
à mon avis, ton alim de 36V est "limite" suffisante pour ta configuration ; à minima une de 48 serait un léger +.
Pour ce qui est du nb d'alim, effectivement certain en mettent 1 par driver, d'autres 1 pour les 3 drivers (c'est ma config qui fonctionne très bien comme ça avec ma BoB "triple beast" de chez Benezan)
Pas de chauffe particulière, une accélération suffisante… mais je suis loin d'avoir le même type de machine que la tienne :mrgreen:
1 ou 3 alims… si ça plante c'est pas la même chose
• si 1 alim générale = tout s'arrête d'un coup (pas de risque de dégâts structuraux
• si plusieurs alims = si y'en a 1 qui plante, les autres continueront à fournir du jus et ça peut être la cata !
Ce n'est que mon avis ; à voir d'autres avis d'électriciens + confirmés :wink:
 
M

mpvue91

Ouvrier
Si on veut qu'une alim ne se plante pas même après des années on la réduit à sa plus simple expression c'est à dire un transfo secteur un pont de diodes et un condensateur électrochimique. En plus c'est ce que recommande les fabricants de drivers et moteurs pas à pas.
 
S

sebastian

Compagnon
tu parles des grosses alim torroïdaires ? avec l'enroulement des spires ensachées ?
On en voit effectivement parfois sur certaines machines DIY… pas de retour d'infos d'utilisateurs là-dessus…
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
à mon avis, ton alim de 36V est "limite" suffisante pour ta configuration ; à minima une de 48 serait un léger +.
Pour ce qui est du nb d'alim, effectivement certain en mettent 1 par driver, d'autres 1 pour les 3 drivers (c'est ma config qui fonctionne très bien comme ça avec ma BoB "triple beast" de chez Benezan)
Pas de chauffe particulière, une accélération suffisante… mais je suis loin d'avoir le même type de machine que la tienne :mrgreen:
1 ou 3 alims… si ça plante c'est pas la même chose
• si 1 alim générale = tout s'arrête d'un coup (pas de risque de dégâts structuraux
• si plusieurs alims = si y'en a 1 qui plante, les autres continueront à fournir du jus et ça peut être la cata !
Ce n'est que mon avis ; à voir d'autres avis d'électriciens + confirmés :wink:
C'est pas con comme remarque, j'avais pas vu ça sous cette angle. Je vais rester sur mon alim unique donc pour l'instant et voir à l'usage si il faut en prendre une plus balèze. Sinon mon diagramme de câblage te parait correcte pour le début ? C'est surtout cette histoire de masse commune qui me chiffonne, je veux pas commencer sans avoir compris vraiment de quoi il retourne j'ai trop peur de griller la 7i96s ou le THCAD, ça reste un petit billet quand même à importer avec les fdp et les taxes. Je suis prêt à commencer le câblage, j'ai juste peur de faire une connerie :D

J'en profite pour poster ici un lien vers un bon tuto pour configurer plasmaC dans linuxCNC avec pnfconfig pour ceux qui liront eventuellement ce sujet un jour. Il m'a permis de clarifer pas mal de truc dans ma tête, notamment qu'il est possible de faire une première configuration linuxCNC "classique" qui n"a rien à voir avec le plasma pour tester le mouvement sur ses axes Y et X, avant de "l'upgrader" vers plasmaC et de configurer l'axe Z et le THC à ce moment là :
 
Dernière édition:
S

sebastian

Compagnon
Sinon mon diagramme de câblage te parait correcte pour le début ? C'est surtout cette histoire de masse commune qui me chiffonne, je veux pas commencer sans avoir compris vraiment de quoi il retourne j'ai trop peur de griller la 7i96s ou le THCAD, ça reste un petit billet quand même à importer avec les fdp et les taxes. Je suis prêt à commencer le câblage, j'ai juste peur de faire une connerie :D
Je ne suis pas assez calé en câblage élec pour confirmer…
… à priori = toutes les masses ensemble des différents éléments c'est OK
Toutes les terres des alims réunies OK aussi.
Y'a pas de terre sur les drivers ? je sais plus… la carcasse est en alu ? acier ?
si y'en a pas, leurs fixations via boulons sur support / structure métal doit suffire… tant que c'est relié à la structure qui doit l'être…
Je laisse la place du verdict aux électriciens :wink:
 
P

Polskleforgeron

Apprenti
Je ne suis pas assez calé en câblage élec pour confirmer…
… à priori = toutes les masses ensemble des différents éléments c'est OK
Toutes les terres des alims réunies OK aussi.
Y'a pas de terre sur les drivers ? je sais plus… la carcasse est en alu ? acier ?
si y'en a pas, leurs fixations via boulons sur support / structure métal doit suffire… tant que c'est relié à la structure qui doit l'être…
Je laisse la place du verdict aux électriciens :wink:
Merci en tout cas. Les drivers se fixent à travers leur radiateur en alu, mais tu pense que pour du 24v ils ont prévu une terre ? Bon j'attend aussi la réponse de mecs plus calé. J'ai fais un post similaire sur le forum de linuxCNC et sur futura-science dans la rubrique électronique XD. Je vais bien finir par en avoir le coeur net.
 
S

sebastian

Compagnon
si les boitier / radiateurs sont en alu… (mais l'alu est aussi un conducteur de jus) y'a pas de gros risques à ce que ça te mette par terre (jeu de mots) avec du 24V… juste ça pique un peu :lol:
Toute mon électronique est dans un coffret en bois et plexi… à défaut de prendre feu, ça fait pas cage de faraday et c'est pas conducteur.
Un jour peut-être je le referais en ©Dibond… mais depuis 10 ans pas de problèmes de ce côté ! je touche du bois :mrgreen:
 

Sujets similaires

R
Réponses
1
Affichages
312
Remss57
R
K
Réponses
3
Affichages
671
Tom_Franche_Comté
Tom_Franche_Comté
C
Réponses
5
Affichages
741
christt4
C
J
Réponses
4
Affichages
209
Jeannot47
J
Haut