quel alliage (alu, laiton, autre...)

  • Auteur de la discussion nico_paris
  • Date de début
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
je suis sur un projet de guitare électrique. Mon but est d'utiliser un mix métal/bois. Je souhaite fraiser le corps et le manche en un bloc, puis y fraiser les cavités le plus profond possible, et enfin y apposer une table (ébène ou autre) et une touche sur le manche (à définir suivant les contraintes)
je modélise tout ça en 3D en ce moment, je suis déjà assez avancé. Je ne souhaite pas vous donner d'images car je compte bosser avec une manufacture d'instruments et si ce projet lui plait ce serait mieux de rester confidentiel, au cas ou il l'intégrerait dans sa gamme. Mais vous avez déjà l'idée de base.

Je ne m'y connais que très peu en alliages, mes cours de techno remontent à assez loin et je n'ai jamais eu occasion de les appliquer dans ce domaine.

Je souhaite connaitre vos avis sur le meilleur materiau à utiliser: mes contraintes sont
-fraisable extérieur et cavités (au final une coque de qq millimètres, genre apple) sans problème de fraisage
-corrosion au toucher?
-possibilité de finishing polish ou meme couche métallique (cuivre ou autre?)
-surtout: dilatation réduite, ou bien proche de celle du bois?
-eventuellemt paramagnétique?

la plupart des guitares en metal sont des guitare à résonateurs en laiton, laiton de cloche, laiton+nickel. Récemment plusieurs constructeurs se sont mis à l'alu (meloduende) ou carrément à l'acier (loic le pape). La plupart travaillent à partir de feuilles, découpées/cintrées/soudées, pour ma part je veux fraiser le bidule dans la masse.

Bref, il y a de tout, mais je souhaite simplement connaitre davantage les propriétés de base de la matière première.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 007
La plupart travaillent à partir de feuilles, découpées/cintrées/soudées, pour ma part je veux fraiser le bidule dans la masse.
Et ça va faire une montagne de copeaux, beaucoup de matière gâchée. À moins de partir d'une ébauche coulée ... :wink:
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #3
Oui sans doute! il me faut partir d'un bloc de 45x330x990, y faire enlever 2 gros morceaux et fraiser le reste. L'ébauche coulée dont tu parles, est-ce comparable en terme de qualité et précision? Finalement si un autre process est équivalent au rendu je reste ouvert.
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #4
Dans les contraintes j'ajoute la possibilité de galvanisation: donner au bloc obtenu une apparence de cuivre par exemple.
 
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
745
Hautes Pyrénées
Bonjour,
La galvanisation est un dépôt de zinc, je ne pense pas que ce soit le but recherché. On peut penser à de l'anodisation sur un alliage d'aluminium qui peut donner de nombreuses teintes. Il peut aussi y avoir un dépôt électrolytique de cuivre ou chrome sur du laiton ou acier. Il y a bien d'autre techniques, la base est de déterminer le matériau.
Bien que le projet soit confidentiel, un dessin grossier des pièces aiderait les non initiés en conception de guitare dont je fais partie, à donner un avis sur le matériau à utiliser.
Cdlt
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #6
j'ai fait un petit schéma (qualité photo iPhone, c'est a dire pas terrible)
guitare.jpg
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 325
Toulouse
Si tu utilise du laiton il faut un traitement de surface pour éviter l’oxydation au contact des main, c'est lourd mais l'usinage est facile
pour l'alu le mieux c'est la série 7000 comme le 7075 qu'on appelle aussi du Zicral c'est un alliage alu, magnésium zinc, c'est très solide ça s'usine très bien c'est léger et on peut faire des traitement de surface de toutes les couleurs,
pour l'acier, s'il ne faut pas de magnétisme, c'est de l'inox comme le 316, mais c'est lourd et l'usinage est plus délicat.
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour cette réponse! La pièce en métal serait sur le schéma celle du bas. Idéalement j'aimerais avoir une épaisseur minimale, combien de peux espérer? ( j'imagine que le fraisage des deux côtés a ses limites)
Sinon pour ce qui est de la dilatation, y a-t-il un alliage préférentiel? Merci encore pour les réponses
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 007
L'ébauche coulée dont tu parles, est-ce comparable en terme de qualité et précision?
Oui, suivant ce qu'on demande et paye, on pourrait sans doute avoir directement la pièce. Une ébauche simple obtenue par fonderie sera moins précise, il faudra la reprendre en usinage pour arriver aux cotes et aspect désirés mais il y aura bien moins de matière et de temps d'usinage consommés.
Je ne sais pas si des boîtes de fonderie sérieuses font du proto à l'unité. C'est une option à garder à l'esprit si la production doit s'étendre par la suite :wink:
 
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
745
Hautes Pyrénées
Si la pièce doit être paramagnétique (qui se magnétise sous l'effet d'un champ magnétique mais qui perd son aimantation dès que le champ magnétique est retiré) je ne vois qu'un alliage d'aluminium ou un acier inox.
Je n'y connais rien en guitare électrique, pourquoi le matériau devrait être paramagnétique? Ne serait-ce pas amagnétique (qui ne prend pas le magnétisme)?
Cdlt
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #11
J'ai du mélanger les termes! Oui pour éviter d'éventuelles interférences. Les micros de guitare sont des petits aimants qui bougent avec les vibrations des cordes. Autant éviter que ladite pièce amplifie d'éventuelles ondes extérieures, ou même mieux isole
 
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
745
Hautes Pyrénées
Une pièce en alliage d'aluminium reliée à la terre devrait faire une bonne cage de Faraday et isoler l'électronique se trouvant à l'intérieur du corps d'interférences extérieures. Ceci étant dit, ça suppose que la guitare est reliée à un ampli par un cordon pour passer le fil de terre. Peut-être qu'au jour d'aujourd'hui, la transmission est faite par Bluetooth ou autre protocole avec une batterie embarquée, dans ce cas pas de possibilité de fil de terre.
Cdlt
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #13
C'est une option à garder à l'esprit si la production doit s'étendre par la suite :wink:
J'y ai pensé. Pour le moment je souhaite réaliser un proto fraisé à partir de modèle 3D pour voir si le concept tient la route. Il me reste à déterminer les bois (ou autre) à utiliser pour la touche et la table. M J'ai déjà une idée précise des autres éléments. ensuite je vois avec le constructeur pour ses précieux conseils. Je pense que pour le premier proto je ne me fixe aucune limite de temps et de prix, idéale me' finir l'objet fin mars et ne pas dépasser le prix d'une bonne guitare standart (~2k €)
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #14
Une pièce en alliage d'aluminium reliée à la terre devrait faire une bonne cage de Faraday et isoler l'électronique se trouvant à l'intérieur du corps d'interférences extérieures.
Ok! Si il y a un alliage meilleur qu'un autre je suis preneur!
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #15
pour l'alu le mieux c'est la série 7000 comme le 7075
Je vois sur un site du 7075 et du 7022 (certal). Quelles sont les différences? Niveau prix c'est quasi pareil.
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #16
Si tu utilise du laiton il faut un traitement de surface pour éviter l’oxydation au contact des main
Dommage car l'idée est intéressante, utiliser les matériaux du saxo ou trompette pour une guitare. Niveau poids, peut être qu'un fraisage très fin peut résoudre le problème? Pour le traitement de surface, lequel penses-tu?
 
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
745
Hautes Pyrénées
Je doute que l'on trouve de la "planche" de 45mm d'épaisseur en laiton et si ça existe, je n'ose pas penser au prix!
Il y a des vernis polyuréthanes qui tiennent bien sur le laiton mais je ne pense pas qu'ils soient assez résistants pour résister aux frictions entre une main et le manche.
 
D
Doug
Ouvrier
22 Oct 2008
269
Nord-59
Pour le fraisage dans la masse de la forme décrite le matériau le plus adéquat est l'aluminium 7075 T6, léger, résistant, un plaisir à usiner, même des parois très fines, et ensuite facile à polir ou à anodiser. Avec d'autres matériaux style alliages base cuivre, acier inox 304, titane (soyons fou...), ce sera l'investissement d'une vie... Déjà le prix et la disponibilité à l'unité d'un tel brut... Puis de l'usinage...
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 325
Toulouse
Dommage car l'idée est intéressante, utiliser les matériaux du saxo ou trompette pour une guitare. Niveau poids, peut être qu'un fraisage très fin peut résoudre le problème? Pour le traitement de surface, lequel penses-tu?
Je pense a un chrome décor, mais parfois ça se décolle un peu avec le temps.

mon métal préféré c'est le 7075, ça s'usine très bien, c'est très solide (j'ai usiné des engrenages avec ça) similaire à un acier mi dur, environ 75 à 80 kg/ mm2 et en traitement de surface tu peux avoir toutes les couleurs.
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #20
Quid d'un alliage de bronze? On fait bien les cymbales avec, quelqu'un s'y connaît?
Sur pas mal de sites allemands on trouve du 7075 dans les tailles que je veux, ça coûte dans les 360€, pour moi ça me va.
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #21
et en traitement de surface tu peux avoir toutes les couleurs.
Un argument choc, car au final le look de l'objet sera au moins aussi important que le son qui en sort
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #22
un plaisir à usiner, même des parois très fines, et ensuite facile à polir
exactement ce que je cherche. Fines jusque quel épaisseur? plutôt dans les 5mm ou dans les 15mm?
 
D
Doug
Ouvrier
22 Oct 2008
269
Nord-59
5.00mm d'épaisseur c'est gros pas de souci. Il faudra qd mm réfléchir sur les montages pour l'usinage, mais rien de rédhibitoire. Le RM du 7075T6 est plutôt de l'ordre de 45-50Kg.mm-2 c'est déjà bien. A noter que le bronze est trois fois plus lourd que l'alu. Pour avoir déjà fraisé du bloc de cuivre et du laiton j'ai eu des gros soucis de déformations... AMPCO est spécialiste de ce genre d'alliage, ils font du bronze très costaud, mais hors de prix!
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #24
5.00mm d'épaisseur c'est gros pas de souci.
Le poids final de l'objet doit rester inférieur à 4kg. D'où mon intérêt pour essayer de diminuer au maximum l'épaisseur des parois. si 5mm est déjà gros, jusqu'où peut-on aller en terme de finesse? A-t-on les mêmes possibilités avec le bronze par exemple? Je dois être embêtant avec toutes mes questions mais ce sujet me passionne!!
 
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #25
J'aimerais vraiment donner au métal une apparence de cuivrée, quitte à utiliser un alliage de cuivre. Un exemple du rendu que j'aimerais avoir ici . Je pense que l'alu 70xx est plutôt problématique pour ce genre de traitement, quel autre alu facile à usiner pourrait s'y prêter? Y aurait-t-il chez les cuivres un alliage facile à usiner, trouvable en blocs assez gros (40x350x1000 en gros)? Quid des cupro-aluminiums? Naturellement avec ce genre de solution je rajoute du poids, cela m'obligerait à réduire encore davantage les épaisseurs, et la conception de l'ensemble peut se trouver chamboulée (manche plein ou non...) mais l'aspect visuel est vraiment important.
 
D
Doug
Ouvrier
22 Oct 2008
269
Nord-59
Sur l'alu il y a une quantité de traitements de surface, d'anodisations et coating possible, ce n'est vraiment pas un problème, il faut être bien conseillé, il y a des boites spécialisées là-dedans mais malheureusement ce n'est pas mon domaine... Encore une fois je suis très sceptique sur le fraisage fin sur des grandes longueurs d'alliages cuivreux, pour des raisons de rigidité et de déformations. Néanmoins, il existe surement des alliages qui pourraient convenir, mais dans une taille de brut que tu décris je ne sais pas si c'est possible, et prévoir 4 chiffres facile...
 
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 620
F - 56 Bretagne
Bsr ,

Un alliage d'alu est plus approprié , par rapport à son poids
ensuite est il necessaire de faire le choix du 7075 , recherché pour ses caracteristiques mecaniques ...car il est aussi bien plus cher .

Pour la realisation , il est tout à fait possible et conseillé de faire une decoupe jet d'eau dans de l'alu de 45 mm.
 
Dernière édition:
N
nico_paris
Nouveau
24 Août 2010
44
  • Auteur de la discussion
  • #28
Merci! Avez-vous un ordre de grandeur du prix d'un tel usinage? J'ai lu beaucoup au sujet de l'usinage à grande vitesse, afin d'obtenir des parois très fines (de l'ordre du millimètre). Le jet d'eau permet-il d'obtenir la même chose? Quels sont les coûts de ces deux procédés? Merci encore pour toutes ces infos
 
Stéphane Bl.
Stéphane Bl.
Nouveau
22 Août 2016
14
Tu peux envisager de faire la pièce en aluminium avec un dépôt électrolytique dessus. Si tu pars sur un cuivrage, je te suggère le 2017 (vu qu'il en contient) tu auras un bon résultas. Le tout après c'est de prendre le meilleur compromis car les prix de l'élu varie du simple au triple.

J'espère t'avoir aidé :)

PS: l'idée de l'ébauche coulée est bonne, en cire perdue par ex
 
Haut