Comment bloquer un axe en translation sur paliers

  • Auteur de la discussion OJN
  • Date de début
O
OJN
Ouvrier
Bonjour,

Je pense bientôt me fabriquer une petite scie alternative car je n'ai aucun moyen de couper de l'acier ou autre de manière propre et précise. Dans cette optique je vais surement utiliser un moteur asynchrone de 1.5 CV + condensateur n'ayant pas envie pour ce projet d'utiliser un variateur de fréquence.

C'est malheureusement un moteur tournant à 3000tr/min et il faudra donc que je descende la vitesse de rotation d'axe terminal aux alentours de 120tr/min. Je compte me fabriquer un moto/réducteur à base d'engrenages en acier, je verrai bien si j'arrive à faire quelque chose de convenable avec les moyens du bord. Le top serait de faire une sorte de boîte de vitesse embrayable sur 2 vitesses par exemple 100tr/min et 150tr/min.

Je compte procéder ainsi : pour la denture des X pignons à réaliser, impression sur papier d'un gabarit, collage, perçage au fond des gorges, découpe grossière à la meuleuse ou autre, finition au backstand + lime manuelle. Pour l'alésage, je compte percer les pignons au diamètre externe (à définir) d'un tube acier dont le diamètre interne est 12 qui correspond au diamètre des axes que je compte utiliser pour maintenir les pignons. Ensuite soudure de ces tubes aux pignons puis taraudage montés sur l'axe pour solidariser les pignons aux axes.

Vous l'aurez compris je souhaite faire tout moi même dans un premier temps et si j'y arrive pas alors j'achèterai des engrenages :smt003

On arrive à ma question. Je compte utiliser des palier de roulements pour faire passer mes différents axes et je me pose une question à priori toute bête mais je n'ai jamais été vraiment confronté à cette situation, comment faire pour maintenir en place l'axe pour que mes pignons solidaires des axes ne se décalent pas les uns des autres à force ?

Sur les paliers il existe souvent des taraudages permettant à une vis (ou plusieurs) de bloquer l'axe par compression mais est ce vraiment fiable ? Pas de risque de décalage de l'axe à la longue notamment avec les vibrations (pignons sûrement pas très bien ajustés, vibrations de coupe etc) ? Quels sont les moyens alternatifs à ce système ?

Merci pour vos retours
 
M
marc le gaulois
Compagnon
Bonjour OJN :)il existe des paliers auto aligneur , et des systèmes en caoutchouc armé , qui sont utilisé pour la jonction mécanique , entre un moteur et par exemple une pompe, ça se place en bout sur chaque arbre (très courant), je vais voir si je retrouve le nom???
Tu tape sur google (accouplement souple pour 2 arbres, et tu va sur image)
Marcus
 
peps
peps
Ouvrier
Bonjour
Il existe aussi des engrenages tout faits avec le moyeu en ébauche pour un prix dérisoire. Je comprend que l'on ait envie de tout faire, mais franchement pour des engrenages ça m'a passé.
 
G
guy34
Compagnon
salut ,
la démultiplication de machine à laver ne serait pas suffisante ? sinon s'embarquer avec des engrenages à cause d'un 3000 tours .... il vaut mieux trouver un 1500 , à chercher ........
A++
 
O
OJN
Ouvrier
Bonjour. Pour peps et Guy je sais bien mais j'ai envie de tout faire sur ce projet quitte à acheter ensuite des engrenages si le résultat n'est pas satisfaisant. Pour la démultiplication de la machine à laver je ne compte pas utiliser des courroies et je compte utiliser plusieurs engrenages afin que l'ensemble reste assez compact, je ne souhaite pas créer un engrenage de 100 dents ou plus.

Mais le problème ne réside pas vraiment dans la conception des engrenages mais plus dans le bridage des axes supportant ces engrenages. Ci-dessous petit schéma explicatif, quels moyens puis je utiliser pour brider en translation les axes à part les vis compressant l'axe sur des paliers à semelle ?

Merci à tous.


IMG_20200408_090527.jpg
 
serge 91
serge 91
Lexique
Mais le problème ne réside pas vraiment dans la conception des engrenages
Dans la conception, je vois pas bien de quoi tu parles...
Dans leur fabrication, à la lime ???:smt017
Et as-tu calculé le nombre de pignons nécessaires pour passer de 3000 à 100 tr/mn :shock:
 
C
champimatic
Compagnon
Vu que tu veut tout réaliser toi même que je suppose que tu ne possède pas de tour, la solution simple , une rondelle ( pour la friction ) perçage de l'arbre et une goupille méca au pire fendue.
 
O
OJN
Ouvrier
Dans la conception, je vois pas bien de quoi tu parles...
Dans leur fabrication, à la lime ???:smt017
Et as-tu calculé le nombre de pignons nécessaires pour passer de 3000 à 100 tr/mn :shock:

Il existe beaucoup de sites ou d'applications permettant d'imprimer à l'échelle des patrons pour fabriquer soit même des engrenages. Une fois le patron collé sur le bois, le plastique, le métal etc il "ne reste plus" qu'à suivre les contours. Mais comme je n'ai pas de scie à ruban ce sera avec les moyens du bord comme d'habitude...

Pour le rapport de démultiplication c'est pas énorme il suffit d'un couple d'engrenages 10/50 et 10/60 même si je pense utiliser 6 pignons et non pas 4.

Merci Yeti pour le lien. Si je comprends bien cette bague est a fixer sur la portée des roulements pour empêcher la translation ?
 
O
OJN
Ouvrier
Vu que tu veut tout réaliser toi même que je suppose que tu ne possède pas de tour, la solution simple , une rondelle ( pour la friction ) perçage de l'arbre et une goupille méca au pire fendue.

C'est marrant que tu me dises ça car d'une part j'ai commandé des goupilles mecanindus tout récemment même si j'en ai jamais eu l'utilité mais je me doute bien qu'un jour ça m'arrivera et d'autre part si je construis cette scie c'est dans l'optique peut être cet été de me fabriquer....un tour ! En effet j'ai rien pour couper de manière vraiment nette et je me fiche un peu de la rapidité donc une scie alternative assez compacte me semble l'idéal et c'est plus facile à faire qu'une scie à ruban :mrgreen:
 
C
champimatic
Compagnon
donc une scie alternative assez compacte me semble l'idéal et c'est plus facile à faire qu'une scie à ruban

Pas sur , une scie alternative comment fait tu le relevage de la lame au retour ? Ensuite tout dépend de la taille des pièces à couper , une scie circulaire me semble le plus simple.
 
O
OJN
Ouvrier
Pas sur , une scie alternative comment fait tu le relevage de la lame au retour ? Ensuite tout dépend de la taille des pièces à couper , une scie circulaire me semble le plus simple.

Je compte utiliser des lames de scies alternatives (longueur 500mm) pas des lames de scie manuelles (longueur 300mm). Ces lames sont bien plus rigides car plus épaisses et possèdent une taille de dents symétrique ce qui fait que je n'aurais pas de relevage de lame au retour. A priori l'utilisation sera pour la découpe de plates d'acier de 20 à peut être 30 cm maximum en longueur.
 
R
Rom'
Compagnon
Si j'ai bien compris tu veux couper du plein de 30cm avec une lame de 50 ? Ça va pas marche
Il faut ( en plus sans relevage ) que ta course soit supérieure à la taille de ta pièce à couper, sinon il y a des dents qui ne sortirons jamais de la matière, donc le copeau ne s’évacuera jamais ...
 
R
rabotnuc
Compagnon
je ne sens pas la fabrication des engrenages à la main, je parle de la qualité de l'engrènement.
mais bon courage. Tu peux aussi faire un réducteur à pignons/chaine en récupérant des pièces de vélo.
 
Peiro
Peiro
Ouvrier
Ambitieux comme projet. On trouve quelques initiatives de ce type sur YouTube (chercher 'power hacksaw diy' par exemple), mais aucun n'a cherché à fabriquer une petite boite de vitesse. Avec un moteur à 3000 tr/min, ça donne du 50 Hz, et à 50 mouvements à la seconde, on ne voit plus la lame! Typiquement il faut descendre à 1 Hz, donc une réduction de 50:1 donc 2 étages de 7:1... À 15 dents sur le pignon, ça signifie quand même plus de 100 dents sur la roue. C'est ambitieux !
Quant au blocage longitudinal des paliers: quasiment pas de forces axiales, donc des roulements à billes suffisent ; maintien des roulements par épaulement d'un côté et écrou et contre-écrou de l'autre. Se référer au Chevalier, il y a plein d'exemples (de mémoire).
Bon succès dans ce projet,
Tout de bon,
Peiro
 
kiki86
kiki86
Compagnon
pour la liaison en translation : soudure :jedwouhor:
rapport de réduction 3000/100 = 30
si un seul couple par exemple menante : 20 dents
menée 600 dents
pour ton croquis
Menantes Z = 30 et 450
Menées Z = 30 et 450
 
yvon29
yvon29
Compagnon
Bonjour

Quelques remarques suggestions en vrac :

- Des pignons tailles main tiendront"un déjeuner de soleil", c'est à dire à midi ça sera mort... Ok pour des petits mécanismes ( in extenso petite puissance et petite vitesse...)

- des pignons de 10 dents ont des dentures très particulières et bien sûr sont plus délicates à réaliser. Et bien sûr contribueront encore plus à l'usure.

- sur ma scie alternative, j'ai mis une courroie avec poulie étagée pour avoir 3 vitesses + une chaine avec réduction d'environ 6 ou 8. Problème, le bruit....

- ce qui doit être top ce sont les courroies polyves des lave linges .
Sur moteur, tout petit diamètre ... Réduction de 12 ou 15...

- l'idéal étant un système roue et vis tangente. Tournant dans l'huile ( carter pas forcément étanche si la roue trempe dans l'huile )
Avec un bon rodage, ça peut fonctionner longtemps . L'idéal étant une roue en bronze...
Un bon polissage après rodage ça doit être jouable...
Sur le forum on a déjà vu des usinages en utilisant un taraud

- Pour un usage hobby 370 w , un demi cheval est ok

- tu peux aussi utiliser une perceuse ou visseuse portative avec réduction ou variateur.
 
O
OJN
Ouvrier
je ne sens pas la fabrication des engrenages à la main, je parle de la qualité de l'engrènement.
mais bon courage. Tu peux aussi faire un réducteur à pignons/chaine en récupérant des pièces de vélo.

Oui j'y ai pensé aussi mais moins facile a mettre en oeuvre au niveau de l'alésage qui est plus grand, il faudrait resouder une pièce sur un métal allié puis aléser de nouveau...

Ah bon pourquoi ?

Je pensais que les dents non symétriques comme sur pas mal de scie à main étaient du au fait que sur le retour on est sensé ne pas appliquer d'efforts et que la forme assez plate de la denture sur un côté était faite pour alléger l'effort de traction de la lame. J'avoue ne pas avoir pensé à l'évacuation des copeaux. Peut être faudrait-il prévoir une sorte de roue en colimaçon qui soulèverait la lame momentanément sur le retour... à méditer ou a copier sur les scies alternatives pro...
 
O
OJN
Ouvrier
Bonjour

Quelques remarques suggestions en vrac :

- Des pignons tailles main tiendront"un déjeuner de soleil", c'est à dire à midi ça sera mort... Ok pour des petits mécanismes ( in extenso petite puissance et petite vitesse...)

- des pignons de 10 dents ont des dentures très particulières et bien sûr sont plus délicates à réaliser. Et bien sûr contribueront encore plus à l'usure.

- sur ma scie alternative, j'ai mis une courroie avec poulie étagée pour avoir 3 vitesses + une chaine avec réduction d'environ 6 ou 8. Problème, le bruit....

- ce qui doit être top ce sont les courroies polyves des lave linges .
Sur moteur, tout petit diamètre ... Réduction de 12 ou 15...

- l'idéal étant un système roue et vis tangente. Tournant dans l'huile ( carter pas forcément étanche si la roue trempe dans l'huile )
Avec un bon rodage, ça peut fonctionner longtemps . L'idéal étant une roue en bronze...
Un bon polissage après rodage ça doit être jouable...
Sur le forum on a déjà vu des usinages en utilisant un taraud

- Pour un usage hobby 370 w , un demi cheval est ok

- tu peux aussi utiliser une perceuse ou visseuse portative avec réduction ou variateur.

Je prends note de tout ceci merci. Le mieux je pense étant au niveau de la réduction d'utiliser une vis sans fin couplée à un engrenage mais impossible pour moi de fabriquer cette vis sans tour...
 
C
cf63
Compagnon
Bonjour

L'idée de réaliser soi même quelque chose me plait.
Cependant , il est peu convenable d'utilise un 3000 t/mn pour ce projet.
Si j'avais à le réaliser j 'utiliserais un 750 t/mn.(on gagne un rapport 4 sur le train de pignons)

En terme d'optimisation: il existe des motoréducteurs (ou la réduction est dans l'huile) qui seraient parfait pour cette application.
On en trouve avec des arbre creux ou pleins ( Leroy / Siemens / Bonfiglioli /autrefois VASSAL avec roue et vis sans fin )
1586337792023.png



Il y en a parfois en occasion sur le coin coin.
L' arbre de sortie peut être à l 'équerre ou dans l 'axe.
Il n 'est pas nécessaire d'avoir une grosse puissance car la réduction apporte un couple important (0,5 cv /0,75 cv serait bien)

Le gain en temps de réalisation et fiabilité me parait indiscutable.
Dans votre cahier des charges , on devine une vitesse variable ( utilité ?)
Une lame de 300/350 mm permet de couper du carré de 100 environ ( ce qui semble suffisant pour un travail d'amateur)

Bonne réalisation.
Cldt, cf63.

Pour ce genre de pignon, l'immobilisation en translation se fait par une vis (sans tête) dans l' épaulement.

1586337936130.png
 
O
OJN
Ouvrier
Ambitieux comme projet. On trouve quelques initiatives de ce type sur YouTube (chercher 'power hacksaw diy' par exemple)

J'ai déjà tout regardé :wink:

La plupart utilise des poulies + courroies mais bon j'ai envie de me compliquer la vie.
 
O
OJN
Ouvrier
Bonjour

L'idée de réaliser soi même quelque chose me plait.
Cependant , il est peu convenable d'utilise un 3000 t/mn pour ce projet.
Si j'avais à le réaliser j 'utiliserais un 750 t/mn.(on gagne un rapport 4 sur le train de pignons)

En terme d'optimisation: il existe des motoréducteurs (ou la réduction est dans l'huile) qui seraient parfait pour cette application.
On en trouve avec des arbre creux ou pleins ( Leroy / Siemens / Bonfiglioli /autrefois VASSAL avec roue et vis sans fin )
Voir la pièce jointe 602835


Il y en a parfois en occasion sur le coin coin.
L' arbre de sortie peut être à l 'équerre ou dans l 'axe.
Il n 'est pas nécessaire d'avoir une grosse puissance car la réduction apporte un couple important (0,5 cv /0,75 cv serait bien)

Le gain en temps de réalisation et fiabilité me parait indiscutable.
Dans votre cahier des charges , on devine une vitesse variable ( utilité ?)
Une lame de 300/350 mm permet de couper du carré de 100 environ ( ce qui semble suffisant pour un travail d'amateur)

Bonne réalisation.
Cldt, cf63.

Pour ce genre de pignon, l'immobilisation en translation se fait par une vis (sans tête) dans l' épaulement.

Voir la pièce jointe 602836

Mon voisin m'a donné un moteur 3000 tours depuis pas mal d'années je compte l'utiliser tout simplement pour faire de la place héhé. Mais oui au niveau temps de fabrication, fiabilité et place utilisée, un moto réducteur serait évidemment un plus. Tout comme serait un plus (ou non) d'avoir une vitesse variable embrayable par engrenage en fonction de la matière à couper.

De toute façon il me faut de la ferraille donc il faut que j'attende la fin du confinement...
 
KITE
KITE
Compagnon
@OJN a dit : « Je compte utiliser des lames de scies alternatives (longueur 500mm) pas des lames de scie manuelles (longueur 300mm). ».
Très ambitieux comme projet, surtout avec un archet pour lame de 500 mm !
J’ai un copain (ex mécanicien pro) qui a construit la sienne (sans aller jusqu’à la taille des pignons !) et utilise des lames de scie de monture à main. Très efficace......
A mon avis, si tu veux faire ton réducteur, le système pignons / chaînes est plus facile à maîtriser que les cascades de pignons.

Fais-nous vivre l’avancement de ton projet.
 
O
OJN
Ouvrier
@OJN a dit : « Je compte utiliser des lames de scies alternatives (longueur 500mm) pas des lames de scie manuelles (longueur 300mm). ».
Très ambitieux comme projet, surtout avec un archet pour lame de 500 mm !
J’ai un copain (ex mécanicien pro) qui a construit la sienne (sans aller jusqu’à la taille des pignons !) et utilise des lames de scie de monture à main. Très efficace......
A mon avis, si tu veux faire ton réducteur, le système pignons / chaînes est plus facile à maîtriser que les cascades de pignons.

Fais-nous vivre l’avancement de ton projet.

Merci ! Ton copain a t'il fait une relevée de lame sur le retour ? Si non, l'évacuation des copeaux est elle efficace ?
 
KITE
KITE
Compagnon
@OJN a dit : « Ton copain a t'il fait une relevée de lame sur le retour ? ».
Non, système basique.
J’ai une antique scie alternative (entraînée par un réducteur et une courroie plate) avec des lames de 300 mm.
Elle me rend bien des services et complète mes scies à ruban (verticale et horizontale).
Il n’y a aucun système de relevé de la lame au retour.
Quelques posts, que tu as dû consulter avant d’aborder ce sujet, traitent de ce point et les conclusions ne sont pas radicales.

Laisse tomber ce détail pour l’instant, tu as une montagne d´autres problèmes à régler avant de t’inquiéter de l’évacuation des copeaux.
 
yvon29
yvon29
Compagnon
tu as une montagne d´autres problèmes à régler avant de t’inquiéter de l’évacuation des copeaux.

C'est vrai, mais autant le prévoir même si tu ne l'installes pas tout de suite.

Deux avantages à ce système :
Évacuation des copeaux
Moins d'usure de la lame

Et peut être gain en énergie....
 
springer
springer
Compagnon
bonjour pour ce qui est de la question initiale les vis de blocages sont largement suffisantes
je monte très souvent des arbres avec des pignons , des noix , des poulies et tout autre système
de transmission sans que rien ne bouge quand à la puissance transmise on n'est plus dans l'ordre de 1cv
ni même 2 ou 3 alors bien sur tout organe de transmission monté que se soit poulie pignon etc ...
est claveté sur l'arbre et les roulements sont serrés par 2 vis.
voilà bon appétit ...
 

Sujets similaires

A
Réponses
7
Affichages
2 485
kerdour29
K
E
Réponses
31
Affichages
1 022
EvilRod
E
albatros_del_sur
Réponses
26
Affichages
1 184
albatros_del_sur
albatros_del_sur
L
Réponses
16
Affichages
3 179
Loulou31
L
Haut