Feinwerkbau 65 problème

  • Auteur de la discussion Guydo67
  • Date de début
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 421
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir,
J'ai retapé un pistolet à air comprimé FWB 65, j'en suis bien satisfait, mais j'ai un petit soucis de fonctionnement avec. En effet quand on tir, le recul de l'arme est absorbé par le déplacement du canon et du mécanisme complet vers l'arrière. Et chez moi le canon ne revient pas automatiquement en avant. En effet pour réarmer il faut d'abord que j'avance le canon à la main. Est-ce que ceci est normal ? J'ai démonté plusieurs fois l'arme pour voir si, tout est en place est il me semble que tout est correct. J'utilise le tutoriel de Nebelbrett pour le remontage et je pense le suivre correctement. Est-ce que c'est le fonctionnement normal de l'arme ?

Merci d'avance, Guydo
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
23 Nov 2011
1 621
FR-74 La Yaute
Comme je ne connais pas exactement le fonctionnement de ce pistolet, nous allons appeler le grand spécialiste @Jean XIII

Sinon, fais lui un mp il saura sans souci trouver la solution à ton problème ou a ta question.. :wink:
 
Jean XIII
Jean XIII
Apprenti
10 Déc 2008
201
BDR
Bonjour Guydo bonjour à tous

Sur un pistolet 65/80/90 le bloc supérieur ne reviens pas automatiquement en avant comme le canon 75 sans recul, cela générerait une réaction néfaste pour apprécier le lâché au départ du plomb.

Le bloc supérieur se remet en position lorsque l’on incline le canon vers le bas, où lors de l’ouverture complète du levier d’armement.

Quand on incline le canon du pistolet la remise en place et le verrouillage du bloc se fait tout seul par glissement très doux.

Si cela nécessite une remise en place à la main c’est que le pistolet souffre d’un mauvais équilibre de serrage des vis avant et arrière donc le départ du plomb va occasionner une réaction au tir catastrophique.
Il y a tout de même quelques subtilités à connaitre.

La glisse du bloc doit être réglée avec le levier d’armement ouvert à 95° ce qui a pour but de débloquer le verrouillage du bloc supérieur.

Le serrage des vis doit se faire avec le pistolet posé poignée en l’air sur la hausse sur une table, où toujours poignée en l’air avec le canon maintenu dans un étau avec protections pour le canon.

Cette position permet le serrage des vis tout en appréciant en même temps la glisse au cours du serrage des quatre vis.

Attention les deux vis avant n’ont pas la même longueur, la courte doit être vers le guidon si non catastrophe la longue va toucher le bloc inférieur, et plus de glisse.
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 421
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci Jean XIII pour ces précisions. D'une part je n'avais jamais lu la méthode serrage et d'autre part je ne faisais pas attention à ce basculement systématique pour le rechargement permettant la remise en place.
J'ai vérifié sur mon pistolet et il y avait bien un trop grand serrage car il ne revenait pas systématiquement en place par son poids. J'ai refait ce serrage (c'est délicat à régler...) et maintenant cela fonctionne comme il se doit. Je vais pouvoir apprécier mieux mes tirs, j'ai encore des progrès à faire...

Merci encore, Guydo
 
Haut