Choix Imprimante 3D Pro ou semi-Pro

  • Auteur de la discussion Alpazen
  • Date de début
Alpazen
Alpazen
Modérateur
Salut les amis, :-D


Pour mes 60 balais (et pour ma prochaine retraite :smileyvieux: :lol:) j'ai en prévision de m'offrir une imprimante 3D de qualité et je voulais savoir si vous aviez des retours plus positifs que d'autres dans mes choix.. ou alors si vous avez une meilleure proposition ? .. attention je ne veux pas avoir à la construire ou à la monter, je désire du 100% fonctionnel à sa sortie de boite !


Les critères : prototypes fonctionnels utilisables de suite, finition irréprochable, résistance mécanique élevée, grand choix des matières (hors SLA), le but final étant bien sûr d'avoir des pièces solides et fonctionnelles et pouvant être utilisées partout (surtout en extérieur).

Format : jusqu'à 300 mm de long ce serait le top ! .. les autres dimensions sont moins importantes.


Comme elle sera prise en charge par ma société, le prix peut varier un peu (budget environ 5000€ max) et je préfère avant tout miser sur la qualité et le long terme, voici les différents modèles que j'ai déjà remarqué parmi les tests réalisés par 3Dnatives :

Form2 FormLabs : Stéréolithographie de qualité (résine SLA), mais format plus limité, assez contraignant pour la finition des pièces..

Zortrax M200 ou M300 : bonne qualité, filaments divers et grand format possible

Volumic Stream 20 ou 30 Pro/Ultra : Français !! :bernardo: , excellente qualité, bons volumes et grand choix de matières

Ultimaker S2, S3 Extended (S5 mais prix+++) : la plus reconnue de toutes, grande qualité, solidité, choix matières.. mais un peu plus lente à l'impression


Selon vos diverses expériences, que me conseilleriez vous selon les critères recherchés ?

Amitiés, :drinkers:
Pascal
 
g0b
g0b
Compagnon
Au boulot, on a une Raise3D Pro 2 , y'a un grand volume d'impression, un double extrudeur, et ça fait vraiment du beau travail.

C'était juste histoire d'en ajouter une à ta liste pour rendre le choix encore plus difficile :)
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
C'est vrai que celle là rentre aussi dans mes critères ! :-D .. par contre le double extrudeur est-il vraiment intéressant ? .. je ne l'ai pas considéré dans mes choix car je ne crois pas qu'il me sera utile..

D'ailleurs j'ai oublié de demander pour un choix de matières : pour une super finition et une grande solidité (en extérieur.. donc + UV) est ce le Nylon qui est le mieux ?
 
tyros
tyros
Compagnon
C'est vrai que celle là rentre aussi dans mes critères ! :-D .. par contre le double extrudeur est-il vraiment intéressant ? .. je ne l'ai pas considéré dans mes choix car je ne crois pas qu'il me sera utile..
Je dirai même source de prise de tête, ou alors tu fait comme moi actuellement, une buse pour le PLA (basse température), l'autre pour une matière plus chaude, comme ça pas besoin de purger/nettoyer...
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
Pas bête du tout ton idée de dédier les buses à des matières différentes ! .. je retiens l'idée ! :smt023
 
A
arba
Ouvrier
Tout d'abord j'estime que toute imprimante FDM de 300€+ peut imprimer des pièces de même qualité. La différence se fait principalement au niveau des paramètres d'impression et de la matière. Pareil pour la vitesse d'impression qui est principalement fonction de la taille de la buse et de la capacité de chauffage.
Pour la finition je sais pas ce que tu attends, mais le type d'imprimante (FDM vs SLA) joue beaucoup. Sur toutes les imprimantes FDM tu verras les couches et des imperfections ici et là.

Pour moi deux fonctionnalités indispensables que doit avoir toute bonne imprimante 3D FDM:
- un lit magnétique avec revêtement PEI ;
- un extrudeur direct (pas bowden): plus pratique pour changer de filament et produit de meilleurs résultats en général.

Pour le choix de la matière ça dépend beaucoup de quel genre de pièce tu comptes imprimer. Comme matière à usage général pour des pièces fonctionnelles, facile à imprimer, résistante, sans odeur et sans émission de particules, le PETG est à mon avis imbattable.
 
A
arba
Ouvrier
Un mot concernant ces imprimantes Volumic Stream XXX: hors de prix pour ce que je considère une imprimante bricolage: pièces plastiques imprimées, mécanique bancale, ...
 
tyio
tyio
Compagnon
Salut :)

les zortrax sont vraiment bonne avec logiciel et materiaux dediés :),
moi j'hesitais entre une luzbolt 6 ou une prusa, la derniere, qui a en plus un detecteur du Z par quadrillage du bed, assez sympa :), et peu chere surtout ^^

le double extrusion, c'est pas que pour les couleurs, c'est aussi et surtout pour les supports soluble dans l'eau, et là, çà fait du bon taff :)
 
zingilingiling
zingilingiling
Compagnon
salut @Alpazen

Je vois que tu est de la haute Savoie, je t'informe qu'au mois de Juin il y a le salon de l'impression 3D sur LYON.
voici le lien pour crée ton badge gratuitement : https://www.3dprint-exhibition.com/

Peut être qu'on ce croisera sur place.
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
salut @Alpazen

Je vois que tu est de la haute Savoie, je t'informe qu'au mois de Juin il y a le salon de l'impression 3D sur LYON.
voici le lien pour crée ton badge gratuitement : https://www.3dprint-exhibition.com/

Peut être qu'on ce croisera sur place.


Ce serait sans doute une bonne option.. et si je peux me libérer à cette date nous pourrions peut être prévoir de nous rencontrer mon ami ! :drinkers:


@arba : Par contre, je suis dubitatif de ta réponse .. si des imprimantes à 300 balles font le même boulot que celles à 5000 il doit vraiment y avoir un problème !! .. sinon comment les fabricants pourraient justifier ces différences de prix ??? .. et encore plus : comment des acheteurs pourraient être tous des imbéciles et acheter des imprimantes de plus de 300€ ?? :smt017 .. là il faudrait m'expliquer plus en détails..
 
A
auberto
Apprenti
bsr

si des imprimantes à 300 balles font le même boulot que celles à 5000 il doit vraiment y avoir un problème !! .. sinon comment les fabricants pourraient justifier ces différences de prix ??? .. et encore plus : comment des acheteurs pourraient être tous des imbéciles et acheter des imprimantes de plus de 300€ ??

tu mets le doigt sur le problème du marché de l'impression 3D pour le particulier, beaucoup de fabriquant ne peuvent justifier les écarts de prix.

@Alpazen ds tes critères tu mets résistance mécanique élevée et là tu vas vite déchanter avec la FDM, seul le frittage (SLS) permet cela mais on est dans des budgets conséquents par contre si tu veux de la pièce fonctionnelle pas de souci avec la FDM où la SLA.

par contre dans le volume que tu vises tu as clairement un pb de budget en SLA (compte le double)
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
Alors je vais développer un peu plus pour éviter de se disperser.. je suis tireur sportif dans une discipline mondiale assez confidentielle mais très prisée outre-atlantique et même en Europe (Field Target), mais nous sommes en air comprimé (16 joules) où les charges vibratoires et mécaniques sont bien moindres qu'à l'arme à feu..

Mon but est de réaliser de très nombreuses pièces annexes qui sont très demandées et qui se montent sur les carabines de compétitions, inclinomètres, niveaux, supports de main sous fût, roue de parallaxe sur mesure, appuie-joues, poignées, crochet d'épaule.. etc..

En SLA la FormLabs me conviendrait à merveille, mis à part qu'elle me limite mes capacités en dimensions pour 10% de mes pièces. En effet j'ai déjà dessiné des pièces qui arrivent au 300 mm mais qui sont peu nombreuses, 90% des autres seraient dans le format de la Form2.

J'ai donc besoin d'une résistance au top (fiabilité obligée en compétition) et évidemment d'une finition elle aussi au top, surtout si je veux les commercialiser plus tard. J'ai un ami qui travaille déjà dans ce domaine en FDM Pro avec une espèce de nylon (uniquement blanc qu'il est obligé de teinter après), ça tient très bien et le niveau de finition est très acceptable..

Mais je voudrais faire mieux que ça.. et si je comprend bien vos remarques, le SLA serait vraiment la voie à suivre malgré le grand nombre de matières possible en FDM.. c'était d'ailleurs le but de mon post : savoir où aller pour ne pas me tromper et éventuellement voir si les nouvelles FDM (et nouvelles matières) auraient pu me fournir une solution fiable dans mon budget !

Merci à vous tous.. :drinkers:
 
A
auberto
Apprenti
en SLA le plus adapté ce sont les imprimantes pro qui après chaque couche font un curage par UV là tu as une cohérence mécanique supérieure, XFAB le fait mais on est plus vers les 10.000 €

avec le SLA classique, on a clairement un problème de vieillissement dans le temps et un problème de tenue en température alors qu'avec les SLA pro on réalise des moules pour l'injection plastique c'est te dire la différence
 
Dernière édition:
A
arba
Ouvrier
@arba : Par contre, je suis dubitatif de ta réponse .. si des imprimantes à 300 balles font le même boulot que celles à 5000 il doit vraiment y avoir un problème !! .. sinon comment les fabricants pourraient justifier ces différences de prix ??? .. et encore plus : comment des acheteurs pourraient être tous des imbéciles et acheter des imprimantes de plus de 300€ ?? :smt017 .. là il faudrait m'expliquer plus en détails..
Il y a ceux qui se différencient au niveau des fonctionnalités, facilité d'utilisation, qualité de fabrication et autres, ... et en effet ceux qui prennent les gens pour des imbéciles, comme Volumic qui essaie de vendre une Prusa dans une boite pour 5000€...
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
Vos explications sont supers.. j'y vois beaucoup plus clair ! :)

Si je suis un peu le raisonnement, les Ultimaker et/ou Raise3D seraient donc elle aussi trop chères ?

Et pour Zortrax j'en ai entendu beaucoup de bien dans les Fatlabs, mais il parait que les réglages du soft sont très limités..

Donc, si je reviens à mes critères, il me faudra quand même une machine permettant une impression très fine et pouvant me proposer une très bonne qualité de matière.

A ce sujet, j'ai vu que les résolutions pouvaient être bien différentes selon les fabricants, quelle est l'importance de ce facteur ?

J'ai lu aussi sur les températures de buses et plateaux, certaines imprimantes peuvent accepter des matériaux très spéciaux nécessitant des très hautes températures, cela donne t-il des réels avantages sur la résistance des pièces ? (sans vouloir spécialement en acheter une j'ai vu ça chez Volumic avec la version Ultra)

En tout cas merci de vos lumières..

Amitiés, :drinkers:
Pascal
 
O
Otatiaro
Compagnon
Salut,

Je ne suis pas du tout d'accord avec @arba concernant le prix de certaines imprimantes.
J'ai eu une solidoodle au tout début, j'ai une ultimaker 2 depuis 5 ou 6 ans, on a failli acheter un raise 3d pro N2 il y a quelques semaines, et j'ai fait faire pas mal de pièces en SLS et SLA par ailleurs.

Voilà ce que je peux te dire de première main :
- SLA : oublie ... on a fait faire des pièces mécaniques sur une form2 avec la résine spéciale très résistante de chez eux qui vaut un bras : bilan pièce reçue, tombée de 50 cm (la pièce devait faire 10g) et elle a explosée comme du verre. Alors que pourtant la pièce ne convenait pas car trop souple. Donc pour moi c'est le pire des deux mondes, c'est trop souple, et pourtant ça casse comme du verre.
- SLS : une machine "pro" coute minimum 200 ou 300k€. Il existe aujourd'hui une seule machine dispo et utilisable en SLS dans ton budget, c'est la sinterit, mais le volume utilisable sera trop petit pour ton besoin (et nylon gris uniquement).
- FDM : il y a maintenant des bonnes machines pas trop chères, mais si ton critère c'est vraiment de faire des pièces, et non pas de passer tes journées à bidouiller l'imprimante elle-même, alors ton budget est cohérent. Mon ultimaker 2 à passé des dizaines de kilo de plastique, fait des impressions de plusieurs jours, etc. Minimum de maintenance, on met la carte SD, on lance l'impression, on reviens le lendemain et la pièce est prête. Par contre tu n'auras pas 30cm (c'est 22cm maxi). Il y a peu on a hésité à investir dans une raise pro N2, attention de mémoire la pro tout court, les buses restent au même niveau et c'est très galère, sur la N2 une buse monte et descend, c'est impératif (les utilisateurs de pro PAS N2 finissent souvent par dégager un des extrudeurs). Le volume est plus important et la machine est très silenceuse.

Si je devais en reprendre une pour le boulot aujourd'hui, je pencherais plutôt vers la raise pro N2, sinon une ultimaker 3.
Si c'était pour moi perso, faire quelques impressions et bidouiller avec, une prusa mk3 est très bien et bien moins chère.

Thomas.
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
Merci Thomas,

Tu as très bien cerné ce que je recherche et le fait que je ne souhaite pas bidouiller.. effectivement je désire une machine fonctionnelle "out of the box" comme disent nos amis anglo-saxons.. :lol:

Et ça rejoint l'avis de g0b qui m'avait proposé aussi la Raise3D Pro2, merci aussi pour le détail sur les buses, ça pourra éviter une galère..

Pour la Sinterit en SLS, je connaissais pas du tout, ça m'a tout l'air d'être le top, je vais quand même réfléchir car 90% de mes pièces pourront être prises en charge et comme je souhaite investir sur un long terme je pourrais sans doute m'y retrouver..

Amitiés,
Pascal
 
A
Anthracene
Nouveau
Réfléchi bien et fait une étude de marché avant d'investir trop car pour ma part le plastique ça fait quincaille et en impression 3D encore plus s'il n'y a pas de finition poussée. Mettre des truc comme ça sur des flingues à 1500-2000€ hors lunette etc. ça me ferait mal
 
O
Otatiaro
Compagnon
Si tu vas du côté obscur du SLS, n'oublie pas qu'il y a quelques inconvénients qui y sont liés:
- il faut laisser les pièces refroidir après impression, ça prend plusieurs heures (je n'ai pas eu le temps précis de sinterit, mais sur les machines pro c'est régulièrement 24h de refroidissement, voir plus)
- sur la sinterit spécifiquement, le volume utilisable est plus faible que le volume de la chambre, dans le sens ou ils n'arrivent pas à fondre la matière correctement en bord de cuve, mais je crois que c'est noté sur leur site
- il faut prévoir la place et le matériel pour extraire les pièces de la poudre. Une station de microsablage est un plus appréciable pour finir les pièces, mais ça en met partout.
- il faut remplir la cuve de matière, donc certes on peut ne pas descendre la cuve complètement, mais lancer une impression pour une pièces de 2cm², ça fait perdre énormément de matière, par contre gros avantage, tu peux remplir la cuve complètement de pièces à imprimer, sans qu'elles soient en contact avec le fond, et imprimer beaucoup de pièces d'un coup, contrairement au FDM ou il faut que les pièces soient en contact avec le plateau.
- la matière qui a été utilisée comme support (chauffée dans la cuve, mais pas restée dans une pièce finale) est EN PARTIE SEULEMENT réutilisable. En fonction des constructeurs et de la qualité des pièces que tu veux, tu faudra remettre entre 20% et 80% de matière neuve, donc au final une partie finira à la poubelle.

Au final le SLS coute quand même plus cher que le FDM, mais la qualité mécanique est toute autre, et s'il faut mieux s'organiser pour remplir la cuve à chaque impression, on peut imprimer beaucoup plus de volume utile à chaque impression.

Thomas.
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
@Anthracene : regardes le site de ce gars qui est Hongrois et qui vit en UK.. il fait pas mal d'accessoires dans le genre de ce que je veux faire, les pièces qu'il fait sont vraiment propres (mais en SLS sûrement), ce qui me fait dire ça c'est qu'il n'a aucun choix de couleur, il les obtient en blanc et doit les teinter après..

 
A
Anthracene
Nouveau
J'ai l'impression (:)) que les pièces sont faites comme quand on en fait faire chez shapeway ou autre pro + un ponçage. Ca à l'air légèrement poreux. Procédé avec poudre et laser dont je connais pas le nom. Le fait de les teinter me fait penser au nylon qui est très utilisé avec ce procédé bien que puisse maintenant avoir différente couleur d'origine il me semble. En plus j'ai des doutes sur la tenue dans le temps de la teinture (UV) .

edit : Made of strong laser sintered Nylon or UV-stable ASA polymer.
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
@Otatiaro : merci pour toutes tes précisions qui me sont vraiment très utiles, c'est très sympa.. :)


@Anthracene : Oui j'ai eu la confirmation que c'est bien du nylon et effectivement un peu poreux, j'ai certaines pièces montées sur ma lunette depuis 4 ou 5 ans et la teinte tient sans problème.. :smt023

Amitiés,
Pascal
 
A
Anthracene
Nouveau
Quelque soit le procédé, poudre, filament ou résine il faut t'attendre à faire du travail de finition. Les pièces que j'ai fait faire chez shapeway (donc nylon poudre + laser) étaient très propre mais cela ne m'a pas empéché de les enduire, poncer puis peinture pour avoir des pièces nickel /pro esthétiquement ; question de gout.
A mon avis le pire question aspect c'est le filament. Fait faire des pièces avec les 3 procédés pour juger avant d'investir.
 
Alpazen
Alpazen
Modérateur
Oui, très bonne idée.. c'est de toute façon ce que je comptais faire. Je vais aussi prévoir d'aller faire un tour au salon de Lyon.

D'ailleurs, si d'autres membres du forum ont prévu d'y aller ce serait sympa de faire connaissance autour d'un bon verre.. (MP si besoin) :drinkers:
 
A
arba
Ouvrier
Je ne suis pas du tout d'accord avec @arba concernant le prix de certaines imprimantes.
...
Mon ultimaker 2 à passé des dizaines de kilo de plastique, fait des impressions de plusieurs jours, etc. Minimum de maintenance, on met la carte SD, on lance l'impression, on reviens le lendemain et la pièce est prête.
J'aurais plutôt du dire qu'il y a du bon à bas prix et du mauvais à haut prix... et vice versa.
Je fais la même chose que ton Ultimaker 2 sur ma Prusa MK2 puis MK3 depuis quelques années, 2-3x moins cher.
Une fois montée j'ai jamais plus rien bidouillé dessus. Cela dit c'est pas non plus le genre de machine que je recommanderais pour un usage pro/semi-pro.

@Alpazen
Chez ce Maestro-Design on voit clairement que certaines pièces sont faites par FDM.
 
Dernière édition:
E
Guest
Bonjour
@Alpazen :

Je travaille sur systeme de roue indexée pour ma SIII ce qui permet de l'enlever et la retirer sans rien perdre des références.
Il n'y a qu'a cliquer sur le "bouton rouge" pour liberer la roue
470740
 
henrig
henrig
Apprenti
Bonjour,
J'ai une Velleman K8400 qui me conviens parfaitement,
Mais lors de différentes visites dans des FABLAB sur Paris j'ai vu tourner et vu le résultat des ZORTRAX m'on épatées, si c'était à refaire c'est celle que je prendrai,
elles sont un peu chère et le filament est maison(le double du prix du filament ordinaire, mais c'est vraiment pas ça le plus couteux).
Ma K8400 fait du bon boulot mais j'ai aussi pas mal d'entretien dessus.
Un exemple :
471018

OU :
471021


Henri
 

Sujets similaires

SuperSpinach
Réponses
9
Affichages
613
SuperSpinach
SuperSpinach
alainbiggun
Réponses
6
Affichages
2 534
alainbiggun
alainbiggun
W
Réponses
58
Affichages
6 622
Doctor_itchy
D
M
Réponses
17
Affichages
1 609
marceau_hadoro
M
V
Réponses
213
Affichages
43 224
Korgar
Korgar
speedfender
Réponses
25
Affichages
4 177
speedfender
speedfender
V
Réponses
84
Affichages
9 862
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Haut