Branchement en 220 d'une pompe d'arrosage en 380

  • Auteur de la discussion Vieulapin
  • Date de début
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 777
Chartres
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je voudrais remettre en service la pompe d'arrosage de mon tour Emco Maximat Super 11. Quand j'ai acheté ce tour, il était branché en 380, donc je suppose que la pompe également. Or, il est écrit sur ladite pompe qu'elle est bi-tension 220/380. Je pense donc la faire fonctionner, si c'est possible, en 220 mono en ajoutant un condensateur (pour 3 ampères, je pense à un condo de 40 µF). Je sais que je vais perdre de la puissance, mais j'espère qu'il en restera suffisamment pour l'arrosage. Qu'en pensez-vous ? Il faudrait donc que je la branche d'abord en 220 mais je suis nul en électricité, et c'est pourquoi j'aurais besoin de vos lumières pour réaliser ce branchement.

La pompe :
Pompe2.jpg


La plaque signalétique du moteur :
Pompe3a.jpg


Le branchement actuel (les repères LA, LB, etc. étaient déjà inscrits sur l'inter) :

Pompe4.jpg


À votre avis, faisable ou pas ?

Merci d'avance.
 
jacounet
jacounet
Compagnon
27 Nov 2011
2 849
Dissay
Salut Vieulapin .

Pour faire tourner un moteur en continu ou en alternatif , il faut créer un champ tournant .
Sur un moteur à courant continu ce champ tournant est créé par la conception du moteur lui même qui commute le champ par les lames du collecteur , ici le champ reste fixe mais c'est le moteur ( le rotor qui tourne ) .
En 380V ou toute autre tension triphasée on a 3 phases déphasée de 120° , qui alimente 3 bobines mises en étoile ou en triangle ( disposition électrique permettant un branchement 220 ou 380 V) .
En 220 V mono on à 1 phase et un neutre ( en France) , un moteur monophasé 220 V, est comme le tien, il a aussi 3 enroulements disposés physiquement à 120°qu'il faut alimenter sur les 3 bobines du stator .
Donc la solution : on alimente ce qui allait à la phase A avec la phase du 220 , la phase B avec le neutre , et on fait une phase C artificiellement avec un condensateur en série venant du neutre ou de la phase qui va aller vers la phase C du moteur ( point C plutôt ).
A mon avis le fait qu'on à moins de puissance , en mono artificié tri , c'est qu'un condensateur, retarde ( courant ou tension , un des deux , sais plus ) de 45 °, donc mathématiquement il y-a un déphasage de 135° au lieu de 120° , donc on a un mini-pataquesse de 15 ° , alors que les bobines sont physiquement disposées à 120° sur le rotor .
Le moteur tourne quand même , mais on a sur 15 ° un retard ou avance par rapport à la position géographique idéale , d'où un rendement ( puissance inférieure ) de plus de 10 %.

Si tu n'as pas compris mes expliquations , d'autres potes vont t'expliquer , ...de plus il y-a d'autres sujets qui ont traité de la question suffit de regarder , " faire tourner un moteur tri en mono 220 ".
Amicalement .
Jacounet .
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 990
Et il ne fait pas 3 ampères mais plutôt 0,3, si j'en crois les photos :wink:
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 777
Chartres
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci les gars.

Jacounet, dans les sujets que j'ai regardés, il est dans ce cas question de changer des barrettes pour convertir de 220 en 380 et vice-versa (étoile/triangle si j'ai bien compris), mais là il n'y a aucune barrette. Si je branche comme tu l'écris, je fais entrer du 220, la phase manquante étant remplacée par un condensateur. Mais si le moteur est branché pour du 380, ça va poser un problème, non ? Il doit falloir changer quelque chose dans les branchements côté moteur ?

Osiver, tu as raison. Le condensateur serait donc un 4 µF, c'est bon ?

Encore merci.
 
rednexage
rednexage
Compagnon
14 Fev 2009
1 263
Alsace (67)
Salut,

En regardant ton câblage j'en déduis la chose suivante :

Quand l'interrupteur est sur ON LA fait contact avec IA, LB avec IB et LC avec IC corrige moi si je me trompe.

Si tel est le cas 3L est ton point étoile.

Il te faut maintenant repérer les fils IA, IB et IC, tu déconnecte l'ensemble des fils et tu recherche avec un ohm mètre avec quel fil du point étoile IA va. idem pour IB et IC. Tu les repèrera IA2, IB2, IC2.

Une fois que cela est fait tu raccorde de nouveau IA sur IA, IB sur IB et IC sur IC. puis IC2 sur IA, IA2 sur IB et IB2 sur IC. Jusque là tu me suis ? En espérant qu'ils on respecté l'ordre des bobines sur l'interrupteur.

Une fois ceci fait tu aura couplé ton moteur en triangle.

Il te suffira de raccorder la phase sur LA, le neutre sur LB et le condensateur entre LB et LC. Si la pompe tourne à l'envers tu passera le neutre sur LC au lieu de LB elle devrait tourner dans l'autre sens.

Voilà j'espère que la fatigue ne m'aura pas fais écrire des bêtises :mrgreen:.
 
jacounet
jacounet
Compagnon
27 Nov 2011
2 849
Dissay
Salut vieux lapin .

Rednexage vient de te dire comment il faut repérer les fils des bobines et comment passer du montage étoile 380 V au montage triangle 220 V.
Donc tu fais ça .
Remarque tu aurais pu essayer en étoile avec le condensateur faisant la phase "virtuelle" , bon ça aurait tourné avec beaucoup moins de couple mais ça aurait tourné ...à mon avis .
J'avais juste répondu au problème temps ( phase ) pensant que c'était l'essentiel de ta question , pour ce qui est de la tension , étoile=>triangle tu as la réponse de Rednexage.
Je pense comme lui , que le point 3L sont les sorties de tes bobines de stators ,IA,IB,IC étant les entrées .
Autre remarque , ta pompe étant une pompe centrifuge , si les pales du "moulin" centrifuge sont droite et non incurvées , il n'y aura pas de préférence de sens de rotation ...ça devrait pomper dans les deux sens .
Ton moteur doit faire environ 50 Watts , si on met un cos phi proche de 0.8 . ( 220V x0.3A x0.8)
Amicalement .
Jacounet.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 777
Chartres
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonjour à tous,

Les explications de Rednexage me semblent très claires. Si j'ai bien compris, il n'y aura plus aucun fil au point 3LD ? Quant au sens de rotation, j'ai cherché dans la doc et, dans une partie restée non traduite, donc en allemand, ils indiquent que la pompe fonctionne dans les deux sens comme l'indique Jacounet, les pales de l'hélice étant droites. Il ne me reste plus qu'à trouver/acheter un voltmètre/ohmmètre et un condensateur permanent de 4 µF et espérer que le couple perdu n'aura pas trop d'influence sur l'efficacité de la pompe, car 50 Watts ce n'est quand même pas très puissant. Un grand merci.

Cordialement
 
rednexage
rednexage
Compagnon
14 Fev 2009
1 263
Alsace (67)
Salut,

Il n'y aura effectivement plus de fils sur 3LD.

Pour éviter d'acheter un ohm metre une pile trois bout de fils et une ampoule à la tension de la pile suffiront.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 777
Chartres
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci, je vais essayer comme ça. J'y avais pensé mais je craignais que l'effet "résistance" des bobines fasse que je ne retrouverais rien à la sortie.
 
jacounet
jacounet
Compagnon
27 Nov 2011
2 849
Dissay
Resalut

Cinquante Watts pour une pompe d'arrosage lubrifiant ça me parait assez pour nos tours ou fraiseuses , perso j'arrose avec une pompe sous moteur récupéré sur un lave glace , continu 12 Volts ,..j'ai moins de 3 A de consommation , donc moins de 30 Watts dispo ...
Quand au multimètre , ou sonnette à ampoule , c'est kif-kif quand il s'agit de lire une continuité sur des enroulements qui tournent ( non endommagés) .
Si on veut détecter un problème sur un enroulement ( quelques spires en court-circuit=> moteur chauffant anormalement ) , l'ohmètre est mieux , pour voir si un enroulement a quelques Ohms de moins .
On trouve des chinoiseries en multimètre ( Ohmètre,voltmètre ampéremètre) pour moins de 10 Roro .
En en prenant soin , (pas faire comme moi ...utiliser un multimètre pour lire une tension en l'occurrence le 220V secteur , alors que le multimètre est en ampéremètre )...un tel engin peut durer des années .
A plus .

Jacounet .
P.S : pour toi faudrait peut-être une led avec résistance en série car il est possible qu' un enroulement puisse faire 100 Oms , vu la faible puissance ...on doit avoir R 10 fois inférieur ( à la louche ) à l'impédance Z du dit enroulement .Essaye ampoule 3 V et pile 4.5 V => si la lampe marche pas ==> tu peux essayer avec une ampoule 220 V à filament => si ça marche pas led et pile 4.5 V et résistance en série 100 Ohms .
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 990
Pour éviter d'acheter un ohm metre une pile trois bout de fils et une ampoule à la tension de la pile suffiront.
Certes mais au prix où lidl vend des multimètres assez complets (8€ souvent), ça vaut la peine de s'équiper, ça sert à plein de choses :wink:
 
rednexage
rednexage
Compagnon
14 Fev 2009
1 263
Alsace (67)
C'est bien vrai mais je ne suis pas partisan d'acheter ce genre de matériel.

Et trouver un multimètre un dimanche c'est compliqué. Cette solution permet de dépanner notre amis.
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

un multimètre , même bas de gamme , est préférable...Mais effectivement, si c'est un dimanche ou jour férié et qu'on ne trouve pas de magasin qui vende un multimètre et qui soit ouvert , on peut "sonner" les continuité avec une petite lampe témoin, mais attention, à LED ! et seulement et uniquement à LED ! (qui pourra servir à d'autres occasions quand on a pas de multimètre ... ou quand on en a un mais qu' on a peur de détruire ce dernier lors d'une manip incertaine sur un appareil complètement inconnu , ou pouvant contenir des pièces sous tension !)

En effet, le moteur est d'une très faible puissance et ses enroulement font plus d'une centaine d'ohms ! avec une lampe témoin à filament, elle ne brillera jamais ! tandis qu'une LED, elle brillera (et ceci a partir de 3 mA seulement bien qu'elle fournisse sa lumière obtimale avec 20 à 30 mA )
La LED pourra être récupéré dans un quelconque gadjet électronique , tel qu'un jouet, une petite torche, un appareil hifi, un téléphone même H.S (appareil qui, lui, sera trouvable même un dimanche ...quitte à faire les poubelles !
Toujours prévoire une résistance série , de manière générale l'ordre de 220 ohms pour du 4,5V (pile plate) à 5V (port USB d'ordi) ici on peut prendre une 100 ohms vu que les enroulement font déja un peu plus de 100 ohms qui s'y ajouterons (mais avec une 220 ohms, ça brillera aussi ...juste un peu moins fort )

sloup
 
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonsoir,
une modeste contribution: en dehors de la perte de puissance significative cette méthode ne fonctionne que sur les petits moteurs et le démarrage en charge n'est pas possible.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 777
Chartres
  • Auteur de la discussion
  • #15
Bonjour à tous,

Je remercie tous ceux qui s'intéressent à mon (petit) problème. Toutes vos interventions vont m'aider. Il est exact qu'un petit voltmètre/ohmmètre chinois ne coûte pas grand chose et que ça peut toujours servir. Dans l'absolu, j'ai même certainement un copain qui peut m'en prêter un. L'idée de la pile et de la LED est super mais, si j'en possède toute une collection (des LED blanches, rouges, vertes, jaunes, même des bleues, etc.) récupérées ici et là, côté résistances c'est le désert et, de toute façon, je suis incapable de déterminer leur valeur. Il me semble que c'est un code de couleurs des anneaux mais c'est tout ce que je sais.

Ce qui m'inquiète un peu, c'est ce message d'Usidep : "cette méthode ne fonctionne que sur les petits moteurs et le démarrage en charge n'est pas possible". Veux-tu dire que je n'aurai plus assez de puissance pour alimenter la pompe ?
Dans ce cas j'ai aussi la possibilité de changer le moteur par un monophasé de 140 W que je possède mais ça m'oblige à faire pas mal d'adaptations car bien sûr il n'y a rien qui correspond au niveau fixation et l'axe est trop petit et surtout beaucoup trop court. Ça m'obligerait à chasser l'arbre du rotor pour en tourner un autre aux bonnes dimensions avant de remettre le rotor dessus (je l'ai déjà fait sur un moteur de Kärcher pour mettre un arbre plus long) mais je crains une éventuelle excentration vu la longueur d'arbre dans le vide.

Je vais étudier toutes vos suggestions à tête reposée (contrairement à ce que vous supposiez il n'y a aucune urgence) et vous tiendrai bien sûr au courant.

Cordialement
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 990
@Vieulapin,
Si je puis me permettre d'insister, les multimètres que vend souvent Lidl (aucun intérêt chez eux, surtout pour 7,99€ :P ) sont largement au-dessus de ceux qu'on trouve en GSB à 10€ environ. En plus, une vraie garantie 3 ans, qui marche.
Bien sûr, si vous cherchez quelque chose de plus professionnel, mieux vaut aller ailleurs, compter alors 50€ ++ (conrad voltcraft) ou 200€++ (Fluke, Metrix ..)
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 749
FR-29 Brest
Bonjour,

cette méthode ne fonctionne que sur les petits moteurs et le démarrage en charge n'est pas possible
Ce type de pompe démarre à vide de part sa conception :). En effet, à l'instant du démarrage les efforts hydrodynamiques sont nuls :roll:. Ils augmentent avec le carré de la vitesse.

Un démarrage en charge concerne un train par exemple, ou un touret avec une très grosse inertie vis à vis de la puissance du moteur (on le voit prendre sa vitesse très progressivement) :oops:, ou un concasseur qui se prend touts les efforts de pleine charge directement :smt088 ...

Avec ce type de pompe tu es plutôt dans un cas favorable, petit moteur, et pas de démarrage en charge :wink: ...

Cordialement,
FB29
 
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonjour,
rien n’empêche de faire un essai !:wink:
les pompes sont un peu une exception, la normal veux qu'un moteur fonctionne à sa puissance (pour ne pas chauffer consommer trop...) mais un petit moteur, à qui ont le demande pas grand chose...
après:
http://couteliers.com/archives/moteurs/moteur_tri_rapide/
il y à plein d'exemple sur le net...
mon intervention était surtout d’évité que quelqu'un essai avec un gros moteur.
j'ai une question: quel est la conso "compteur" de ce type de montage ? (pas la moindre idée de la réponse !)
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 749
FR-29 Brest
Bonjour,

j'ai une question: quel est la conso "compteur" de ce type de montage ?
Le particulier ne paye que l'énergie active, qui est la seule énergie mesurée par le compteur (en W.h), et qui correspond à la partie résistive de la charge. :-D. L'énergie réactive générée par l'ajout de condensateurs ou de selfs augmente le courant mais n'est pas payée au fournisseur pour les petites installations, même si le fournisseur fournit une puissance apparente en VA > W :-D. La différence c'est le fameux cosinus Phi qu'il y a entre les deux :roll:.

Par contre, pour les grosses installations industrielles, le fournisseur installe des compteurs supplémentaires pour mesurer l'énergie réactive et la faire payer au consommateur quand elle est d'origine selfique (moteurs, éclairage fluo à ballast ...) . Si elle est d'origine capacitive, on dit que l'installation fournit du réactif et le fournisseur fait alors une ristourne au consommateur :-D. Il s'agit dans ce cas en général d'une installation qui consomme habituellement de l'énergie réactive et qui a été sur-compensée par l'ajout de condensateurs en plus grand nombre qu'il ne faut (ou qui fournit du réactif quand l'usine est à l'arrêt)

Ici on est très loin de ces grosses installations, et on peut rajouter autant de condensateurs que l'on veut, cela va au contraire dans le bon sens pour le fournisseur d'énergie qui vous remerciera :-D. Par contre rajouter des selfs c'est pas bon pour le réseau :smt088.

Exemple, pour les grosses installations là encore, comme l'éclairage d'une ville, les selfs des tubes fluo sont compensés par des condensateurs. On en trouve de fort bonne qualité, à huile, dans les réverbères :wink:.

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
jacounet
jacounet
Compagnon
27 Nov 2011
2 849
Dissay
bonsoir,
une modeste contribution: en dehors de la perte de puissance significative cette méthode ne fonctionne que sur les petits moteurs et le démarrage en charge n'est pas possible.
Salut Usidep .

D'accord avec toi pour le démarrage en charge pour les moteurs asynchrones en général , avec un seul condensateur , mais ici on a une pompe centrifuge .
Si on veut démarrer un moteur de 1.5 kW monophasé comme sur ma fraiseuse , faut un condensateur de démarrage qui est plus fort et qui est commuté ( via plusieurs sytèmes possibles ) sur une capa plus faible quand le moteur est lancé ( suffit de 1 à 2 s en général ).
Ici dans le cas de Vieulapin la charge au démarrage est faible , car on a une turbine qui baigne dans un liquide de refroidissement ...et si toutefois ça ne démarrait pas on peut mettre une capa plus forte de 10 % à chaque fois jusqu'à ce que ça démarre .
Mais à mon avis ça devrait démarrer dans cette configuration .Vieulapin ne craint pas grand chose .
Faut essayer .
Amicaolement .
jacopunet .
PS. Pour vieulapin résistance 100 ohms ,=>" marron noir marron ".
Regarde sur le net le code des couleus en électronique ( résistances , condensateurs ...)
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 990
côté résistances c'est le désert et, de toute façon, je suis incapable de déterminer leur valeur. Il me semble que c'est un code de couleurs des anneaux mais c'est tout ce que je sais.
Faut de bons yeux mais c'est l'avatar de Sloup :wavey:
Et un multimètre permet de confirmer ce que les yeux croient avoir vu :wink:
 
U
usidep
Compagnon
14 Jan 2012
1 481
bonjour,
merci pour les réponses :)
sinon taper "code couleur résistance" et "image" sur le web, vous aurez plein d'images des codes couleurs...
 
Dernière édition:
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 777
Chartres
  • Auteur de la discussion
  • #23
Bonsoir à tous,

Comme promis, des nouvelles. Avec des copains et un ohmmètre, on a suivi scrupuleusement les indications données par 'rednexage" et ça a fonctionné du premier coup. Le moteur tourne à la bonne vitesse, quoiqu'en vibrant légèrement. C'est peut-être dû aux décalages de phases décrites par "jacounet" ? Le seul problème, c'est qu'il chauffe : il ne tiendra pas une demi-heure sans griller. Peut-être le condensateur de 6 µF est-il trop fort ? Je vais essayer demain avec un autre condo de 3 µF qu'on m'a prêté.

Bonne nuit à tous
 
Labobine
Labobine
Modérateur
13 Mar 2009
3 557
F - 12000 RODEZ
Bonjour,
Normal que cela vibre et que cela chauffe avec 6µf car la valeur théorique du condensateur est de 4*0,3=4,2 donc mettre 4.
Le 3 risque d'être un peu trop juste.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 777
Chartres
  • Auteur de la discussion
  • #26
Bonjour à tous,

Bon, j'ai quand même fait l'essai avec le condensateur de 3 µF. Ça démarre normalement et ça ne vibre plus. Au bout d'une demi-heure le moteur est un peu chaud mais je ne sais pas quelle température il peut supporter sans risque ni comment la mesurer, surtout qu'il n'y a aucun système de ventilation dessus. Je me demande si je ne devrais pas le recâbler comme à l'origine et faire un essai chez un copain qui possède le 380, histoire de comparer la température atteinte dans le même laps de temps d'utilisation. Qu'en pensez-vous ? Peut-être est-il normal qu'un moteur ainsi "bidouillé" chauffe un peu plus ? Merci pour tous vos conseils avisés.

A+
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
11 990
Je me demande si je ne devrais pas le recâbler comme à l'origine et faire un essai chez un copain qui possède le 380, histoire de comparer la température atteinte dans le même laps de temps d'utilisation.
Si c'est faisable, ça me parait une bonne idée.
A priori, si on peut tenir la main dessus sans se brûler, ça ne craint rien. C'est pas très scientifique, je sais. :roll:
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

même avis
-le 3 µF peut suffire (personellement, j'avais eu a peu près la même pompe , et elle tournais en 220 V mono avec un condo de 3 µF sans problème , et avec un débit suffisant pour l'usage qu'on en fait , en amateur ...)
-si on peux tenir la main sur le moteur de manière prolongée sans se brûler , c'est que ça reste raisonnable et que ça ne craint pas ( a moins d'avoir les mains particulièrement calleuses ! ou de faire la manip en plein hiver dans un atelier non chauffé !)

sloup
 
Sujets similaires Forum Date
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Fraiseuses
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Haut