Modification Branchement vieux combiné Guilliet 510 (380/660) sur le 220

  • Auteur de la discussion Vincent Tamisier
  • Date de début
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
bonsoir Vincent
comment est commandée la mise en route des différents moteurs ? contacteurs ou commutateurs (ou les 2) ?
 
FB29
FB29
Rédacteur
quelle vous parait être la solution la plus simple et la moins chère (hormis abonnement tri) ?
1. Si tu ne veux rien changer à la machine il y a la solution moteur pilote 220 V Triphasé + transfo élévateur 220 V triphasé vers 380 V triphasé. Il faudra faire quelques essais pour ajuster la bonne valeur des condensateurs.

2. Toujours sans rien changer à la machine il y a le moteur tampon. Les condensateurs sont remplacés par un variateur 220 V monophasé vers 380 V triphasé, et le moteur tampon beaucoup plus petit, autour de 1 kW. L'avantage est qu'il n'y a pas d'essais à faire et l'équilibre des phases est garanti (contrairement au moteur pilote).

2A. En variante, variateur 220 V monophasé vers variateur 220 V triphasé suivi d'un autotransformateur 220 V triphasé vers 380 V triphasé. C'est la solution que j'ai adopté pour mon petit atelier.

3. Ensuite tu peux songer à un variateur 220 V monophasé vers 380 V triphasé pour les deux moteurs à condition de ne jamais commuter la sortie du variateur en fonctionnement. Il faudra revoir tout le câblage de la machine. Commande marche / arrêt sur le variateur, commutateur de puissance vers l'un ou l'autre des deux moteurs. Petit moteur alimenté indépendamment en 220 V monophasé, par variateur ou simple condensateur de déphasage (essai à faire pour le condensateur).

3A. En variante du tu peux aussi utiliser un variateur moins cher et sans doute un peu plus fiable 220 V monophasé vers 220 V triphasé suivi d'un autotransformateur 220 V triphasé vers 380 V triphasé à la place du variateur précédent.

4. Tu peux mettre un variateur par moteur. C'est plus académique mais si un seul moteur tourne à la fois et qu'en plus ils sont identiques cela n'offre pas un gros intérêt. Il faut refaire tout le câblage de la machine.

Edit:
5. J'oubliais les solutions du commerce comme les coffrets LD Performance ! avec un coût associé ...

Je crois que on a fait le tour ...
 
Dernière édition:
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
. Toujours sans rien changer à la machine il y a le moteur tampon. Les condensateurs sont remplacés par un variateur 220 V monophasé vers 380 V triphasé, et le moteur tampon beaucoup plus petit, autour de 1 kW. L'avantage est qu'il n'y a pas d'essais à faire et l'équilibre des phases est garanti (contrairement au moteur pilote).
bonjour
j'ai bien peur que le moteur tampon ne fonctionne pas en en tri 380 avec de telles puissances ,les essais que j'ai fait avec un moteur 2.2 kw n'ont pas été probants !
 
Dernière édition:
FB29
FB29
Rédacteur
j'ai bien peur que le moteur tampon ne fonctionne pas en en tri 380 avec de telles puissances ,les essais que j'ai fait avec un moteur 2.2 kw n'ont pas été probants !
Merci pour l'info !.

Je crois qu'en fait aucune solution palliative au réseau n'est garantie à 100%, sauf les solutions du commerce toutes faites que j'avais oubliées.
 
chabercha
chabercha
Compagnon
Bonjour
Je crois qu'en fait aucune solution palliative au réseau n'est garantie à 100%, sauf les solutions du commerce toutes faites que j'avais oubliées.
En prenant le problème à l'envers, quelle est la moins mauvaise solution ?
A+Bernard
 
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
le moteur tampon peut être une solution mais juste en maintien de charge pour le variateur
-brancher un var 220/tri380 5.5kw (les machines à bois sont gourmandes ) + un petit tampon (370w) sur la prise tri de la machinne
-branchement du relayage de la Guillet sur le réseau
-utiliser un contact du relayage pour démarrer le variateur vers le gros moteur sélectionné
-le petit moteur est mis en route à la volée et reste protégé par son thermique
- on garde toutes les fonctions de la Guillet (sécu, au ouverture de table et surtout câblage des moteurs )
-le moteur tampon ne sert qu'à maintenir une charge au cul du var lors de l'arrêt de la machine
bien sûr ne pas changer de moteur ou de vitesse en route
ça devrait marcher :)
Zep
 
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
on peut aussi faire le montage du tour de Sagane ou de la scie fraise de Yéo où les contacts de puissance ont été shuntés , ça évite le moteur tampon , mais pour cela il faudrait connaitre le relayage de la Guillet....
 
chabercha
chabercha
Compagnon
Compliqué tout ça quand le 5.5cv de Toy fonctionne bien, je ne pense pas que l'ajout de l'élévateur de tension vienne perturber le système.
Bien sur que seul l'essai de l'une ou l'autre des solutions validera ou pas la solution mise en œuvre.
 
FB29
FB29
Rédacteur
Bien sur que seul l'essai de l'une ou l'autre des solutions validera ou pas la solution mise en œuvre.
Tout à fait. j'espère qu'on a fourni assez d'éléments pour que @Vincent Tamisier commence à y voir un peu plus clair, et vers quoi il pense s'orienter. Après on peut aider à mieux définir la solution.

Mais moi j'aimerais bien voir des photos des parties électriques de la machine, et les organes de commandes aussi :meganne: ...
 
chabercha
chabercha
Compagnon
Question annexe mais qui a son importance vu les puissances envisagées, quelle est la puissance souscrite de l'abonnement EDF ?
 
V
Vincent Tamisier
Nouveau
Un grand merci à vous tous pour ces propositions/réflexions précises et exhaustives !:-D


bonsoir Vincent
comment est commandée la mise en route des différents moteurs ? contacteurs ou commutateurs (ou les 2) ?
Je vais prendre des photos des boitiers commandes et tenter de comprendre le câblage pour vous le présenter.

Question annexe mais qui a son importance vu les puissances envisagées, quelle est la puissance souscrite de l'abonnement EDF ?
Aï aï aï... je crois que c'est 6kw...
 
chabercha
chabercha
Compagnon
La magie c'est de passer par l'étoile triangle pour démarrer le pilote çà va bien baisser l appel de puissance.
 
V
Vincent Tamisier
Nouveau
La magie c'est de passer par l'étoile triangle pour démarrer le pilote çà va bien baisser l appel de puissance.
Mais si je prends l'option moteur pilote, je serais obliger de passer à un abonnement de 9kw ?
Désolé mais je suis vraiment un novice de la bidouille électromécanique, mais il faut bien additionner le moteur pilote aux autres moteur fonctionnant sur la machine ?
 
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
le surcoût est abordable entre un 6 et un 9 Kw ..

1632218566638.png
 
V
Vincent Tamisier
Nouveau
le surcoût est abordable entre un 6 et un 9 Kw ..
Oui j'ai commencé à regarder, sur l'abonnement ce n'est pas monstrueux, mais j'ai un vieux compteur, et je ne suis pas sur que l'on puisse changer de puissance sans le changer ainsi que la ligne d'arriver, et là c'est un autre cout. Il faut que je me renseigne.
 
FB29
FB29
Rédacteur
mais il faut bien additionner le moteur pilote aux autres moteur fonctionnant sur la machine ?
Non, car on démarre le moteur pilote seul, et ensuite la machine. Comme le moteur pilote tourne toujours à vide il ne consomme que 20% de sa puissance. Ne te prends pas trop la tête avec l'abonnement, tu verras bien en fonction des essais ce que ça donne, amha.

Si tu es un peu juste, tu peux aussi rajouter des condensateurs pour améliorer le cosinus phi, pour la même puissance consommée ca fait baisser le courant et donc le disjoncteur aura moins tendance à déclencher.

Ce qui me fait penser que si tu te lances dans une bidouille ou une autre, il te faudra une pince ampèremétrique pour mesurer les courants.
 
V
Vincent Tamisier
Nouveau
En attendant, parce que je n'abandonnerai pas, voici les boitiers de commande :

l'arrivé se fait dans ce boitier :
boitier de commande_2.jpg


dessous il y a ça :
boitier de commande.jpg


de là il y a un câble 9 fils qui part vers le moteur de la toupie, 2 autres qui repartent vers ce boitier :
boitier de commande_3.jpg


sous lequel il y a ça :
boitier de commande_4.jpg


et de là repartent deux câbles qui vont alimenter le moteur de la rabot/dégau et celui du rouleau entraineur.

Voilà juste pour dégrossir mais Il faut que je reconstitue le cheminement du câblage de manière plus détaillé
 
V
Vincent Tamisier
Nouveau
Non, car on démarre le moteur pilote seul, et ensuite la machine. Comme le moteur pilote tourne toujours à vide il ne consomme que 20% de sa puissance. Ne te prends pas trop la tête avec l'abonnement, tu verras bien en fonction des essais ce que ça donne, amha.
Merci je commençais à baliser un peu !
 
V
Vincent Tamisier
Nouveau
Pour l'instant impossible de trouver la doc technique de cette bécane...
 
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
ben au moins tu ne vas pas être gêné par les sécurités , arrêt d'urgence et autre thermiques . l'ajout d'un DTR avec quelques sécurités sera un minimum ...
en extrapolant : le commutateur "sélecteur" permet d'alimenter soit le commutateur "P.O. vertical" avec ses deux vitesses (2 sens de rotation ?????) soit le P.O. horizontal ..le moteur de l'entraineur est démarré avec le commutateur cassé ( "amenage")???
 
G
guy34
Compagnon
re ,
p###n 1000 balles ! on oublie
ce qu'il faudrait pas oublier de regarder , c'est la prise au mur et surtout ses fils qui doivent pas être riquiqui .... et d'ailleurs , cette dernière est loin du comptage ?
je vais tenter de brancher mon chien pour voir si il est magicien !
laisse le tranquille ; il est pas concerné ; le coté curieux qui revient souvent est l'achat de machine imposante sans réfléchir aux possibilités de la faire tourner ; une puissance à faire démarrer demande du répondant coté fourniture ; et c'est pas obligatoirement facile
A++++
 
V
Vincent Tamisier
Nouveau
en extrapolant : le commutateur "sélecteur" permet d'alimenter soit le commutateur "P.O. vertical" avec ses deux vitesses (2 sens de rotation ?????) soit le P.O. horizontal ..le moteur de l'entraineur est démarré avec le commutateur cassé ( "amenage")???
Oui c'est étrange, surtout le commutateur de la rabot/dégau qui semble avoir 2 vitesses et 2 sens de rotation... Je vais appeler l'ancien proprio.
 
V
Vincent Tamisier
Nouveau
le coté curieux qui revient souvent est l'achat de machine imposante sans réfléchir aux possibilités de la faire tourner ; une puissance à faire démarrer demande du répondant coté fourniture ; et c'est pas obligatoirement facile
Si tu veux l'historique, on m'a proposé cette machine (à un bon prix) que j'ai réservé pour mon frère qui est charpentier de marine et que ça intéressait fortement.
Sauf que le hasard de la vie à fait qu'il déménage et n'était donc plus preneur... Je me retrouve donc avec cette (bonne) bécane. Et au final je me suis dit qu'elle pourrait me rendre de bons services pour finir le chantier de ma baraque ( terrasses en cyprès, extension ossature bois, bardage, meuble, etc...). Donc oui je n'ai pas pensé initialement à ce problème de branchement et de puissance.
 
V
Vincent Tamisier
Nouveau
ce qu'il faudrait pas oublier de regarder , c'est la prise au mur et surtout ses fils qui doivent pas être riquiqui .... et d'ailleurs , cette dernière est loin du comptage ?
J'ai du 6² qui part du tableau sur un 32a pour aller à l'atelier. Je dirais une quinzaine de mètres entre le tableau et le tableau secondaire de l'atelier.
 
osiver
osiver
Compagnon
Oui c'est étrange, surtout le commutateur de la rabot/dégau qui semble avoir 2 vitesses et 2 sens de rotation
Non, vous devriez avoir remarqué que les commutateurs sont marqués 1-2-0-1-2-0 et pas 2-1-0-1-2. Ça dénote un commutateur à un seul sens de rotation
D'autre part, pour un Dalhander à 9 fils, il ne me semblent pas avoir beaucoup de galettes ces commutateurs pour 2 sens de rotation :wink:
 

Sujets similaires

G
Réponses
56
Affichages
1 991
La bidouille
L
L
Réponses
13
Affichages
3 864
louislmr60
L
A
Réponses
12
Affichages
900
ayrton denis
A
Haut