Général Temperature d’un outil lors d'une opération de finition

E
elmaqdoudy
Nouveau
Bonjour s'il vous plaît comment on peut s'avoir quelle temperature limite s'applique sur une plaquette de carbure de tyngstene lors d'une opération de finition de l'aluminium?
Merci
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Quel drôle de question !
pourquoi tu veux savoir la température de la plaquette .. en plus , « limite » et « en finition » pourquoi cette question
dans tous les cas la température de la plaquette serra au maximum à la température de fusion de L’alu
pour les vitesse de coupe elles sont chez tous les marchands de carbure
pour moi , mes bases vitesse de coupe pour l’alu
ARES 100 m/mn
carbure 1000 m/mn
après si c’est pas propre c’est pas une question de vitesse mais d’affûtâge ou de choix de plaquette , il faut prendre des « spéciales alu » qui sont en général affutées
 
A
Alex31
Compagnon
Tu veux mesurer la température sur ta plaquette ? peut être avec un thermomètre sans contact

ou, tu as mesuré une température et tu cherches l'info T° max donné par les fabricants?
 
E
elmaqdoudy
Nouveau
Quel drôle de question !
pourquoi tu veux savoir la température de la plaquette .. en plus , « limite » et « en finition » pourquoi cette question
dans tous les cas la température de la plaquette serra au maximum à la température de fusion de L’alu
pour les vitesse de coupe elles sont chez tous les marchands de carbure
pour moi , mes bases vitesse de coupe pour l’alu
ARES 100 m/mn
carbure 1000 m/mn
après si c’est pas propre c’est pas une question de vitesse mais d’affûtâge ou de choix de plaquette , il faut prendre des « spéciales alu » qui sont en général affutées
Si il est drôle vous pouvez ne pas répondre monsieur ,en tous cas je veux s'avoir la temperature pour arriver a un critére de choix de plaquette
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Bon je vais supprimer le « drôle de question »
mais c’est bien la première fois que je vois une telle question
qu’est ce que ça t’amenera de plus de savoir la température de la plaquette quand tu coupes de l’alu quoi qu’il en soit elle résistera avant que l’alu ne fonde
j’ai entendu dire que pour les aciers c’était un critère pour un choix de vitesse de coupe ( j’en ai juste entendu parlé , sans plus)
si c’est pout une production bien défini , éventuellement pour une recherche académique, il me semble que les carburiers pourront te répondre beaucoup mieux
 
Mcar
Mcar
Compagnon
En décolletage industriel cette notion de température a toute son importance
mais en décolletage industriel, majoritairement les machines travaillent en huile entière
et comme chacun sait le point éclair de l'huile tourne autour de 220 degré ,
si la formation des copeaux monte la température du point de contact à + de 220°, ça flambe:hang:
d'autant plus que l'huile est pulvérisée avec de la pression qui provoque un brouillard avec des fines gouttelettes , ça s'enflamme encore mieux :smt039
et une machine qui flambe de l'intérieur ça fait du dégât :mrgreen: (déjà vue)
A par ça je ne vois pas trop l'intérêt , le carbure est fritté et tient à des températures extrêmes en tout cas au delà de la température de fusion de l'alu.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
et une machine qui flambe de l'intérieur ça fait du dégât :mrgreen: (déjà vue)
Oula
j’ai vue fonctionner des décolleteuses et la lubtprification était ( à l’époque) avec un jet énorme d’huile ,
donc à l’époque , pas de risque d’incendie,
 
pinou29
pinou29
Compagnon
j’ai vue fonctionner des décolleteuses et la lubtprification était ( à l’époque) avec un jet énorme d’huile ,
donc à l’époque , pas de risque d’incendie,
Justement, à cause du jet énorme pas de risque d'explosion, en brouillard c'est différent, voir l'exemple des silos de grains ou les aspirateurs de sciures qui explosent à cause de la poussière.
 
vax
vax
Modérateur
En regardant un peu le profil de notre (jeune) ami et l'autre question qui l'a amenée sur notre forum
(cf : https://www.usinages.com/threads/fabrication-outil-a-plaquettes.145254/#post-1828489 ), la question parait certes très pointue mais aussi très justifiée, même si je vous l'accorde une mise en situation un peu plus étoffée du contexte aurait aidée à notre compréhension...

Si je ne me trompe pas trop, je vois la question comme un exercice de calcul de génie thermique.
On sait calculer la puissance nécessaire pour effectuer une coupe donnée (on le fait souvent à l'envers pour déterminer la passe max admissible par une machine dont la puissance de broche est connue). il doit donc être possible de ramener cette puissance "à la dent".
Pour ma pauvre cervelle, peu instruite vous le savez, j'envisage que l'effort de coupe se transforme en perte joule au moment de la coupe.

Excepté en UVG où le but est d'évacuer la plus grande part de cette énergie Joule dans le copeau, en usinage "traditionnel" cette énergie est transmise en bonne partie à l'outil coupant.

Reste à déterminer l'équilibre thermique entre l'accumulation due à l'usinage et les déperditions dues aux facteurs refroidissants (lubrification, température ambiante, courant de l'air durant les phase de déplacement (et de rotation) sans production de copeau...

Bref, à part avoir une vision très théorique (et empirique) je suis bien incapable d'envisager les calculs.

Comme vous je ne comprend pas encore la finalité de la question. :wink: @elmaqdoudy la balle et dans ton camp... Nous sommes aveugle pour l'instant...
 
Mcar
Mcar
Compagnon
Justement, à cause du jet énorme pas de risque d'explosion, en brouillard c'est différent, voir l'exemple des silos de grains ou les aspirateurs de sciures qui explosent à cause de la poussière.
Sur des tours multibroches CNC par exemple mais aussi des tours bi broches/4 tourelles, le bac de lubrification( plus de 1000 L tout de même) ici de l'huile entière bien sur, est refroidi par un gros groupe réfrigérant.
La pompe qui envoi l'huile , l'envoie couramment à 40 bars, souvent à 80 bars pour refroidir au bas mot environ 12 outils qui usinent en même temps.
dis toi bien qu'une huile qui est laminée pendant 24H/24, 7jours /7 à 40- 80 bars chauffe et peut monter allègrement à 50 degré sans compter la chaleur accumulée par la coupe, sans les groupes froid ca montrait bien plus.
malgré tout, j'ai vu des machines qui ont brulées et crois moi, c'est pas des picettes qui arrivent sur les outils.


@vax , oui c'est vrai d'accord avec toi mais pour nous usineurs ca devient compliqué :mrgreen:
 
  • Réagir
Reactions: vax
serge 91
serge 91
Lexique
Bonjour,
En fait, c'est la température limite de quoi, dont il est question ?
sans lubrifiant, ça concerne le métal, avec, c'est le lubrifiant.
mais si on va chercher "la petite bête", c'est bien plus compliqué puisque qu'elle est dépendante de la distance au point de coupe, à la conduction thermique et j'en passe ...
 
E
elmaqdoudy
Nouveau
Bonjour,
Vu votre perspicacité, si vous voulez, je peux vous pistonner pour entrer chez ARIANESPACE ou la NASA ?
JASON

Bonjour,
En fait, c'est la température limite de quoi, dont il est question ?
sans lubrifiant, ça concerne le métal, avec, c'est le lubrifiant.
mais si on va chercher "la petite bête", c'est bien plus compliqué puisque qu'elle est dépendante de la distance au point de coupe, à la conduction thermique et j'en passe ...
Je veux trouver la température que ce outil peut atteindre lors du finition de l'aluminium c'est pour voir est ce que le choix de matiére que j'ai fait va supporter cette température ou non
 
O
Guest
Bonjour
La température maxi qu'il est possible d'atteindre en usinant de l'alu est 660°C.
Au-delà, l'alu fond, donc l'outil ne coupe plus et refroidit.

Selon les paramètres de coupe et la lubrification, tu peux l'atteindre presque ou bien rester très en-dessous. Mais tu voulais la température limite, la voilà
 
vax
vax
Modérateur
Je veux trouver la température que ce outil peut atteindre lors du finition de l'aluminium c'est pour voir est ce que le choix de matiére que j'ai fait va supporter cette température ou non
Ton problème de température va certainement être plus que négligeable en finition...
Est-ce toujours dans le cadre de l'outil que tu dois concevoir pour ton projet de fin d'étude ?
 
D
Doctor_itchy
Compagnon
le soucis de temperature n'est pas négligable si il travail au centiemme ou plus , car l'alu se dilate quand il chauffe , donc chaud usiné a 50.000mm pile ben froid il sera plus dans les 49.980 (par exemple hein plus c'est chaud plus c'est dilaté et plus cette valeur diminueras en refroidissant ) c'est pareil pour tout métaux mais c'est plus critique sur l'alu qui se dilate tres fort par rapport a l'acier mais la plaquette carbure tu peu prendre n'importe laquelle meme une chinoise en acier de canette elle devrais tenir sans soucis jusque a fusion de l'alu :) ( et sa dilatation aussi est a prendre en compte mais c'est tres tres faible sur des plaquettes , voir non quantifiable :wink: ) en classique c'est pas tres grave on mesure apres la passe et si c'est tres chaud on attend que cela soit froid pour la passe de finition , en cnc c'est autre chose ! si la précision n'est pas critique on s'en fiche :) mais si c'est une portée de roulement ...
 
Dodore
Dodore
Compagnon
en classique c'est pas tres grave on mesure apres la passe et si c'est tres chaud on attend que cela soit froid pour la passe de finition ,


Pour moi ma technique , ce n’est pas d’attendre pour Que ça refroidisse , mais surtout que la pièce soit à la bonne température, parce que s’il faut attendre entre chaque passse on fait 3 pièces à l’heure au lieu de 300
j’avais expliqué , pour un tour tradi comment faire une cote précise
c’est la même façon de proceder pour une CN
et si c’est de l’alu en cn on fait des réglages sur 3 ou 4 pièces ( j’ai bien dit réglage, (pas de pièces poubelles pour le réglage ) et quand c’est stabilisé on fait la série
il est bien evident qu’en série , la machine doit être chaude et l’outil doit avoir déjà fait des copeaux ( pour atteindre la bonne température
quand à la pièce elle devra être à la cote à la température de 20° si la température en usinage est plus élevé et si c’est important ( température et dimension de pièces) on en tiens compte pour les cotes sorties de machine pour qu’une fois froide elle soit à la cote
 
celtic14
celtic14
Compagnon
Justement, à cause du jet énorme pas de risque d'explosion, en brouillard c'est différent, voir l'exemple des silos de grains ou les aspirateurs de sciures qui explosent à cause de la poussière.
Bonsoir
Exacte lors de ma carriere prof. j'ai eu l'occasion d'aller sur une explosion d'un silot a grains un ouvrier avait été tué il etait occupé a travailler avec une disqueuse dans le silot
cordialement
Henri
 
yvon29
yvon29
Compagnon
explosion d'un silo a grains
Je pense que ça n'a rien à voir...
Il s'agit d'atmosphère déflagrante : air chargé de poussière.

En usinage dans les métaux "courants" (et encore faut nuancer), je pense qu'il n'y a que le titane et le magnésium qui brûlent de manière quasi explosive et qu'on ne peut que difficilement éteindre....

J'ai vu le résultat sur compresseur axiaux, ça fait des sacrés dégâts...

@elmaqdoudy , quelle est la problématique qui te conduit à analyser la finition, où en général on arrache moins de matière, donc apport de moins d'énergie qu'en ébauche...

Traitement thermique local au niveau de la pointe de l'outil ?
 
E
elmaqdoudy
Nouveau
Bonjour
La température maxi qu'il est possible d'atteindre en usinant de l'alu est 660°C.
Au-delà, l'alu fond, donc l'outil ne coupe plus et refroidit.

Selon les paramètres de coupe et la lubrification, tu peux l'atteindre presque ou bien rester très en-dessous. Mais tu voulais la température limite, la voilà
Tu l'as trouvée ou s'il vous plaît?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Il n’y a pas besoin de faire de haute études c’est les caractéristiques de l’alu qu´on trouve de partout en demandant sur internet » aluminium fusion »
et on trouve ceci
 
O
Guest
Et normalement on n'a pas besoin de chercher, parce que ça partie des trucs à connaître par coeur quand on fait de la méca.
(Caractéristiques principales des métaux usuels : tout dans la tête, sans ça on ne fait pas grand chose)
 
Dernière édition par un modérateur:

Sujets similaires

E
Réponses
13
Affichages
644
elmaqdoudy
E
yvon29
Réponses
151
Affichages
41 194
Oxyde de chrome
O
Pierreg60
Réponses
17
Affichages
2 662
Pierreg60
Pierreg60
T
Réponses
0
Affichages
2 004
Tiphoon007
T
buttboardeur
Réponses
33
Affichages
5 833
Kozan
K
Madman
Réponses
5
Affichages
6 528
rabotnuc
R
N
Réponses
7
Affichages
3 451
gaston48
G
Haut