Advertisements

restauration Syderic SN20 et 14

J
jibehem
Nouveau
14 Février 2017
1
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bien le bonjour à tous !

Alors voilà, comme indiqué dans le titre, je me lance doucement dans la remise à neuf de ces belles bêtes.

J'ai eu une jolie chance, et suis tombé sur un lot de 3 perceuses, deux Sydéric et une AEG, en assez bon état, et surtout parfaitement fonctionnelles d'un point de vue mécanique (pas de frottement, pas de bruits, mandrins bien axés, descente de mandrin souple, montée et descente sur la colonne facile)

Je veux juste les nettoyer, vérifier que les roulements et autres soient encore en état, refaire le cablage électrique qui a vieilli...

Bref, petit récapitulatif des quelques défauts que j'ai relevés toutefois (les photos suivront plus tard, je n'avais pas mon appareil à l'atelier aujourd'hui) :

SN 20 G :

- Installation douteuse d'un boîtier interrupteur/disjoncteur, qui a fait des étincelles et sauter le jus au premier branchement : je l'ai shunté, branché la perceuse en direct, et tout fonctionnait. L'idée n'était toutefois pas mauvaise, et le boîtier est en bon état, c'est seulement le branchement qui était foireux, je vais le reprendre correctement.

- Vis de guidage de descente de la colonne de mandrin (ça s'appelle comme ça ?) relativement abîmée (encore une brute qui a tenté de la sortir n'importe comment... grrr). Enfin, je pense qu'elle sert a cela, car elle est parfaitement alignée avec la gorge qui se trouve sur la colonne, et qui sert a priori à empêcher la colonne de tourner avec le mandrin. L'empreinte est complètement mangée, je pense que je suis bon pour un coup d'extracteur de vis, et un remplacement.

- Système de tension de la courroie un peu défectueux, j'ai l'impression qu'une des pattes sur lesquelles l'excentrique vient appuyer est déformée, le système est donc quasiment inopérant.

- Saleté, graisse, rouille superficielle due au transport (je n'avais hélas qu'une remorque, avec couvercle certes, mais l'averse abondante que j'ai pris sur la route du retour, et qui n'était pas prévue, a fait rentrer suffisamment d'humidité pour que la table se colore, et prenne la rouille en surface. Rien de méchant, mais ça fait toujours peur au moment du déchargement...)

- Sinon, tout fonctionne parfaitement ! Super bonne surprise, c'était un peu un coup de poker, le vendeur les ayant récupérées sur un lot de bien plus grosses machines, il ne s'y était pas intéressé, et les avait laissées prendre la poussière dans un coin de son atelier. Au vu de la provenance, je ne me faisais pas trop de souci (elles étaient en fonction la veille du rachat du lot), mais on ne sait jamais.


SN 14 G :

- RESSORT DE RAPPEL de mandrin cassé. Voilà. Donc j'en cherche un. Chez Sydéric, j'ai cru comprendre qu'ils les vendaient, mais qu'on s'en mettait pour un bon 50 euros TTC, frais de port inclus. Donc si quelqu'un a ça en stock, et veux le vendre, ou faire un échange, je suis preneur !

- Idem, vis de guidage de descente du mandrin foirée. Même topo que l'autre.

- Saleté, graisse, rouille superficielle pour les mêmes raisons que l'autre.

Voilà, rien de méchant donc, les mandrins sont super cleans, elles ronronnent parfaitement, pas un tic tic, pas un clac clac, pas un frottement, pas un grincement. Je suis super content, et pour le coup, j'ai vraiment envie de leur redonner une seconde vie, le but étant d'en conserver une pour moi, et de renvoyer l'autre en vente, afin d'amortir cet achat.

Ah oui, simple dernier point, éclairage a remettre en état aussi. Et les tables ont tout ce qu'il faut pour récupérer le lubrifiant, je pense donc que je vais installer un petit système propre, pompe et autre, afin d'avoir des postes de perçage dignes de ce nom.

Voilà !

Si vous avez des conseils, des indications, des mises en garde, je suis preneur !
Je suis un retapeur en puissance, je n'ai pas vraiment peur de mettre les mains dans ce cambouis là, après une inspection minutieuse, cela n'a pas l'air d'être une mécanique bien compliquée, hormis éventuellement la tension du ressort de rappel du mandrin, et le réglage du système de tension de la courroie. En revanche, qu'est ce que ça respire le costaud, c'est jubilatoire !

Les photos arrivent rapidement, ainsi que certainement les questions de ma part pour me dépatouiller !

Bonne fin de journée à vous tous et toutes !
 
Advertisements
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut