Quel outil à tronçonner ??

  • Auteur de la discussion DimiDimDimi
  • Date de début
S

Strzelczyk

Compagnon
J'en conclus qu'il faut privilégier la pointe à hauteur de centre afin d'éviter un changement dans la direction des forces. Lorsque le manque de rigidité de la machine ou de l'outil ne permet pas le maintien de ce critère, faire en sorte que la dégradation des conditions ne devienne pas catastrophique. Pour cela, je préconise le tronçonnage à l'envers qui produit une trajectoire dégageante plutôt qu'un coincement.
Donc tour léger (chinois ou autre) tronçonnage à l'envers, surtout dans l'acier.
Si vous aimez casser des pastilles libre à vous d'ignorer ce conseil ...
 
G

guy34

Compagnon
Bonne année ,
ahh .... ce tronçonnage !!! ce sera encore et toujours un puits sans fond ; les trajectoires dégageantes , les positions du trainard bloquées ..... face au phénomène tapi dans l'ombre , il reste 3 points :
- la force de pénétration à réduire au minimum ; pour cela , préférer la largeur mince , un tranchant des plus impeccable et l'arrosage
- l'avancée de l'outil ne peut être bloquée ou entravée ; donc le backlash de la vis du transversal doit compter de toute manière : si le tranchant est trop moyen , le moment où ça va mordre va entraîner en avant .....
- et qd ça mord , il ne faut pas que l'ensemble , par sa flexibilité de petit matériel , fasse un mouvement vers la pièce ...
c'est à ce point-là que le tronçonnage à l'envers est précieux ; ça dégage vers le haut , alors qu'à l'endroit , c'est contraint par l'assise du trainard et du banc : refus de rentrer dans la masse !!!
toujours la même conclusion : le gros tour possède ce qu'il faut pour tronçonner tranquillement
A++++
 
M

matmato

Nouveau
Salut Dimi, sur mon VF aussi ça vibre, le mieux que j'ai trouver c'est tourner à l'envers en vitesse mini, avance auto ou pas, avec un outil Ifanger revetement Tian, j'arrive a couper de l'acier allié D 40mm aux petits oignons.
 
Dernière édition par un modérateur:
D

DATOUR

Compagnon
Bonsoir,
C'est clair pas facile, dernièrement je devais trnçonner de l'inox 4057 sur diamètre 60 et à 280 mm du mandrin, je ne vais pas dire que j'étais tranquille ! mon porte outil est une lame réglable en profondeur. C'est vrai que le tour est rigide (AMC 560) , comme je n'ai pas envie de casser la lame, et que je ne fais pas du rendement, après les bruits (c'est un signe important) , j'ai opté pour 25 t/mn avance à la main (on contrôle tout ) , et lubrification huile soluble pure ou diluée. 1 ou 2 mm de plongée et retirer en arrière pour sortir les copeaux (2 mm), je me suis arrêté au diamètre 30 car avec le porte à faux !! et le morceau qui dépassait de 250 mm du tronçonnage, il y avait le risque de flexion légère et coincer l'outil, et casse . donc fini à la scie à métaux, et puis dressage de la face. Tourner à l'endroit, permet de mieux faire plaquer les efforts de coupe, et pas de jeu qui se manifeste, si non on soulève quoi ? le traînard, le chariot ? Et paf l'outil casse car il engage. Après chacun fait comme il le sent.Mais les surfaces d'appui sont faites pour tourner à l'endroit.
 

Sujets similaires

M
Réponses
22
Affichages
3 215
gerard crochon
G
J
Réponses
11
Affichages
2 157
junkdealer
J
yvonf
Réponses
77
Affichages
14 958
yvonf
yvonf
yvon29
Réponses
152
Affichages
53 985
Mimifor
M
Haut