Positionneur d'angle Tormek

  • Auteur de la discussion Guydo67
  • Date de début
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je souhaiterais me faire un positionneur d'angle équivalent à celui de Tormek pour ma meule à eau qui a un diamètre est de 270mm. Est-ce que quelqu-un c'est déjà penché sur la théorie géométrique qu'il y a derrière : pour la forme de la pièce 2 et le lien entre la pièce 2 et la 3. A minima est-ce que quelqu'un pourrait me donner la longueur précise de l'appareil ?

Merci d'avance, Guydo

Positionneur WM-200.jpg
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
Si je retrouve cet accessoire, je peux au moins te faire un scan.
Quand à la théorie, il faut que je regarde à quoi il sert et comment il s'utilise.
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 269
FR-34
Longueur 132,7 mm :wink:

Edit: Face AR ( l'avant ne plaque pas sur le scanner) tu peux faire déjà avec ça ?
1584373748609.png
 
Dernière édition:
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci à vous.
Pussy, je me demande si la pièce 2 ne modifie pas la distance avec 3 en fonction du diamètre de ma meule ?

Guydo
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #5
Nickel geger, est-ce que tu sais où se positionne l'axe de rotation des deux pièces 2 et 3 ? Est-ce que ce sont les deux ronds que l'on peut entrevoir au bout des flèches ?

1584373748609.png
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
Il a fallut "ruser" pour voir les axes de rotation des pièces "2" et "3" (les points blancs) et voir comment s'utilisait cet accessoire :
Guide.jpg

détail.jpg

Pour la théorie, d'emblée je ne vois pas, mais je vais y réfléchir, promis !

Cordialement,
PUSSY.
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci Pussy. Guydo
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 269
FR-34
J'ai été empêché de répondre jusqu'à maintenant, mais je vois que PUSSY a l'affaire en mains,
son calibre est plus propre que le mien (je parle du TORMEK...! :mrgreen:)
et démonté, ça roule donc... :wink:
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
J'ai modélise l'appareil et j'ai regardé ce que cela donnait pour un angle de ciseau de 30° et une meule Ø 250 ou Ø 150.

Je ne vois pas de relation simple compte tenu que je ne vois pas bien comment (où) se place la pièce "3" sur le ciseau et le ciseau sur la meule.
Voici les copies d'écran de ce que j'obtiens :
Ø150.jpg

Ø250.jpg

A mon avis, si tu reproduit les pièces telles quelles (les axes d'articulation des pièces "2" et "3" dans "1" sont en Ø 4 mm) sont tu pourras t'en servir pour une meule Ø 270 (il y a de la marge sur la pièce "2" !

Cordialement,
PUSSY.
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 483
  • Auteur de la discussion
  • #10
Merci Pussy, je vais voir cela de plus prêt (essayer de comprendre...).
Guydo
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 735
Reims
:shock: savez vous qu'il existe des meules boisseau, on affute sur la face donc avec un plan...
Àh, ok, "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué"
Edit : oups c'est pour une meule à eau!
Bon meme, je vois mal l'interet d'un tel machin...
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 713
Lorraine
Bonsoir,
Je suis un utilisateur d'un tel machin comme tu dis... Franchement, chaque machine a ses avantages et ses inconvénients, meule à eau sans échauffement de l'acier mais travail plus long et avec une surface légèrement courbe, meule boisseau surface plane, travail rapide mais échauffement possible... J'utilise les deux selon l'outil à affûter ! et pour des ciseaux à bois par exemple, j'aime mieux dégrossir au touret quand très abîmé et reprendre juste le fil ou finir à la Tormek car la coupe est très bonne et durable...
Autre avantage, tu peux planer par exemple des fers de toupie sans modifier la forme du fer ; à la meule boisseau, je ne sais pas comment on pourrait faire... Tu pourras peut-être m'expliquer comment tu procèdes.
L'essentiel c'est d'y arriver ! le comment c'est une question de goût, d'habitude et ... de matériel dispo :wink:
A+
Le Guy
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 735
Reims
C'est sûr, chacun sa méthode.
Moi, mon pére m'avait fabriqué une affûteuse de fer de degau. Je m'en sert egalement pour les ciseaux à bois. Egalement en petite rectifieuse.
Ensuite la finition des ciseaux à bois, je le fais par polissage avec un feutre sur un moteur + pate à polir.
La finition des fers de dégau? Je la fais pas ou juste un coup de pierre.
Une meule à eau...je m'en suis fait une, je m'en sert quasi pas.
Le planage des fers? L'affutage des couteaux? C'est sur la ponçeuse retournée (le backstand du pauvre).
Bien sur, toujours intéressé par d'autres méthodes...
 
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 442
54860-Lorraine
Pour la théorie, d'emblée je ne vois pas, mais je vais y réfléchir, promis !

Cordialement,
PUSSY.
surtout que ce système reste valable quelque soit la longueur de sortie du ciseau ce qui fait changer le point de tangence sur le cercle.
j'avais également regardé pour trouver un modèle géométrique, et j'y ai renoncé car pas trouvé de solution.
donc je m'installe car ça m’intéresse.
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 321
fr-50cherbourg
surtout que ce système reste valable quelque soit la longueur de sortie du ciseau ce qui fait changer le point de tangence sur le cercle
le point de fixation du ciseau étant fixe et pour une meule donnée, je suppose que la longueur sortie correspond à un angle, non?
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 713
Lorraine
En fait tu ne t'occupes pas de la longueur sortie (sauf quand le ciseau est très court, tu sors au max) et tu choisis ton angle d'affûtage (soit celui que tu as pu mesurer grâce aux différents crans autour soit celui que tu veux) et après avoir mis le diamètre selon l'usure de la meule, tu montes ou descends la barre en F qui supporte tout jusqu'à ce que la surface de l'outil à affûter soit en contact parfait avec le plat du régleur d'angle. Cqfd
A+
PG
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 713
Lorraine
Le principe est géométrique, il s'agit d'aligner en fait deux lignes, celle correspondant à la surface de l'outil à affûter et celle passant par le point de contact diamètre, le point de contact angle choisi, la ligne du contact outil...
 
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 442
54860-Lorraine
Le principe est géométrique, il s'agit d'aligner en fait deux lignes, celle correspondant à la surface de l'outil à affûter et celle passant par le point de contact diamètre, le point de contact angle choisi, la ligne du contact outil...
oui à la différence prêt que c'est la face opposé du ciseau, donc dépendant de l’épaisseur de celui ci,
ce qui complique encore plus le problème.
en fait la géométrie à trouver dépend des deux points de tangence du gabarit
dia. meule et de l'angle d’affûtage qui eux mêmes dépendent de :
la longueur de sortie du ciseau , de l’épaisseur de celui ci
avec tous ces paramètres il faut trouver unn modèle géométrique variable représenté par un triangle passant par le centre de la meule et aux points de tangences , la seule chose qui change pas c'est le centre de la meule

problème citué au dessus de mes neurones , j'ai abandonné
pourtant ça était fait, la preuve mais ça été patenté avec un brevet , pas fou les tormek !
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 321
fr-50cherbourg
bonjour,
petite réflexion du matin :) .
il y a probablement 2 problèmes géométriques qui se se superposent:
- le premier est de conserver un angle fixe au point de contact du ciseau (pour un angle position fixe déterminé du ciseau) avec un diamètre de meule variable et donc de créer une "corde variable" avec la première came. A mon avis, pour que l'angle reste fixe, il faut que les différents diamètre de meules soit tangents au point de contact du ciseau (ou une autre condition à trouver?).
- le deuxieme est de faire varier l'angle du ciseau en déplaçant le point d'appui sur la meule: 2 points fixes (support d'outil et plat de l'index angle), 1 point mobile (contact du ciseau sur la meule) ce qui constitue un triangle variable. Evidemment, pour que les graduations aient un sens il faut que le premier pb soit d'abord résolu.
L'épaisseur du ciseau joue peu, je suppose que l'angle de référence (à atteindre) est celui déterminé par le dessus de l'outil en appui sur la came et le tranchant sur la meule (angle de coupe).
J'ai pas le courage de sortir mon compas, aurai-je déjà le coronavirus?:rolleyes: ou une solide flemme?
 
Dernière édition:
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 713
Lorraine
L'essentiel est déjà que ça marche ! Et c'est le cas.
Au fait, vous avez regardé le modèle plus récent ?
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
Comme rien ne vaut le réel, j'ai présenté un ciseau "bien en place" et "trop sorti" pour voir la différence :
P1000104.JPG

P1000105.JPG

PS : L'extrémité de la pièce "3" est rectiligne et non courbe comme je l'ai dessinée message #9 !

Cordialement,
PUSSY.
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 713
Lorraine
Oui, mais si tu remontes le support en F... tu peux retomber dessus !
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 713
Lorraine
Tu as compris ! On a une certaine fourchette quand même (trop court tu te retrouves à toucher le support; trop long tu vas au max de remontée du support en F) mais finalement la position est un peu aléatoire car corrigée ensuite par le réglage en hauteur...
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 263
FR-17800 Charente maritime
Ayant "vu" la bonne position du ciseau / meule / pièce "3", j'ai superposé les deux cas (Ø meule 150 et Ø meule 250) :
Superposition.jpg

Mais je ne vois pas de relation géométrique au premier regard !

Cordialement,
PUSSY.
 
Haut