Général Polir sur un tour

G

glakhdar

Nouveau
bonjour a tous ou je peut trouver l'outil de polissage afficher par

PUSSY et merci d'avance​

 
D

Dodore

Compagnon
J’avais entendu dire qu’il y avait plusieurs raisons … bonnes ou mauvaises
1 sur un tour c’est dangereux , entre se faire attrapé les doigts ou la main et quelque fois plus
2 la surface n’est plus toujours conforme en geometrie
2 il se dépose sur la surface toilée des grains d’abrasifs qui peuvent causer une usure si les pièces sont en mouvement
3 les grains se posent sur la machine , avec le même risque que ci dessus
4 un bon tourneur doit savoir usiner sans toile émeri
5 il y a peut être d´autres raisons
d’autres remarques
j’ai connu un contrôleur qui n’avait plus que deux doigts sur une main , j’ai supposé qu’il était un ancien tourneur qui s’était fait accrocher par son mandrin
j’ai connu une entreprise ( en intérim) qui 'autorisait et même donnait de la pâte à rôder diament pour retoucher ou finir des cote
pour les examens c´est interdit , mais comment fait-on pour arriver à voir que ça a été toilé .. il paraît qu,on arrive à sentir la colle de l’abrasif sur la pièce … je suis septique
en faisant des finitions avec un outil à gorge droite en ARES bien affûté et bien positionné on arrive à faire des surfaces très brillantes , comment on fait pour faire la differance entre outil ou toile émeri ?
 
Y

yvon29

Compagnon
OK, donc pour des raisons de sécurité.
Ce n'est l'usinage pas par abrasion avec toile qui était interdit.

Par contre, je suppose que les ajusteurs pouvaient utiliser de la bande abrasive....
 
Dernière édition:
F

FTX

Compagnon
Bonjour
Sujet intéressant et toujours polémique. Je commandais pas mal d arbre inox ajusté en diamètre f7. Et je sais que le sous-traitant prenais des standards en h7 et fesait un toilage " leger " dessus sur 700 ou 1000 de longueur.
Personnellement je sort du papier en protégeant la machine uniquement pour faire du polissage.
Ftx
 
B

bernard52

Nouveau
Bonsoir,
Si on regarde l'usinage au tour au microscope (sans gros grossissement) ou à la loupe binoculaire on voit bien que la cote au 1/100ème se mesure sur les sommets (forcément) des stries d'avance, un coup de toile émeri avec derrière , un plan qui fait plaquer la toile, on ecrète les sommets des stries, de ce fait la surface portante de l'usinage sera plus importante, qui s'en plaindrait ?
Bonjour. C'est tout à fait exact ! Bonne journée
 
G

glakhdar

Nouveau
bonjour bernard52 je tien avoues remercier chaleureusement pour cette explication .
et merci beaucoup
 
Dernière édition par un modérateur:
D

Dodore

Compagnon
Oui mais tout ça est pris en compte par le dessinateur ou l’ingénieur , dans l’usinage, dans la finition et même dans l’utilisation de la pièce
il y a pour ça les tolérances d’usinage et la rugosité arithmétique (Ra)
dans le même sens le tourneur choisira son outil , ses conditions de coupe, spécialement les avances en fonction de la precision de la cote et de l’état de surface
 
B

bernard52

Nouveau
J’avais entendu dire qu’il y avait plusieurs raisons … bonnes ou mauvaises
1 sur un tour c’est dangereux , entre se faire attrapé les doigts ou la main et quelque fois plus
2 la surface n’est plus toujours conforme en geometrie
2 il se dépose sur la surface toilée des grains d’abrasifs qui peuvent causer une usure si les pièces sont en mouvement
3 les grains se posent sur la machine , avec le même risque que ci dessus
4 un bon tourneur doit savoir usiner sans toile émeri
5 il y a peut être d´autres raisons
d’autres remarques
j’ai connu un contrôleur qui n’avait plus que deux doigts sur une main , j’ai supposé qu’il était un ancien tourneur qui s’était fait accrocher par son mandrin
j’ai connu une entreprise ( en intérim) qui 'autorisait et même donnait de la pâte à rôder diament pour retoucher ou finir des cote
pour les examens c´est interdit , mais comment fait-on pour arriver à voir que ça a été toilé .. il paraît qu,on arrive à sentir la colle de l’abrasif sur la pièce … je suis septique
en faisant des finitions avec un outil à gorge droite en ARES bien affûté et bien positionné on arrive à faire des surfaces très brillantes , comment on fait pour faire la differance entre outil ou toile émeri ?
Bonjour. Je réagit par rapport à "un bon tourneur doit savoir usiner sans toile émeri". Il ne faut pas oublier de prendre en compte la tolérance qui est demandée, l'état du tour, l'environnement ( la T° , la poussière, la conformité des appareils de mesure , le professionnalisme de l'opérateur ...) l'expérience du tourneur et usiner des pièces à 0.01 mm est très délicat. Je ne critique pas mais beaucoup parlent de centième comme d'un kilo de sucre. Pour mesurer le VRAI centième , il faut le faire en Laboratoire Métrologie. Je me permets d'intervenir àprès 20 ans de mécanique générale et 20 ans de métrologie. La différence est importante , cependant les deux sont indispensables. Bonne journée . Bien cordialement.
 
D

Dodore

Compagnon
Bonjour. Je réagit par rapport à "un bon tourneur doit savoir usiner sans toile émeri". Il ne faut pas oublier de prendre en compte la tolérance qui est demandée, l'état du tour, l'environnement ( la T°
Oui bien sûr , mais dans ce cas c’est au technicien ou au chef d’équipe de déterminer ce qui peut être fais sur cette machine
par exemple
je me rappelle la premiere entreprise ou j’ai travaillé , à l’époque du plein emploi, on m’avait mis sur un tour tout branlant avec des jeux de partout il y avait deux cotes précise à faire ,
. Le chef d’équipe a été voir le technicien pour qu’il marque sur le plan une rectification , parce que mon tour était incapable de faire cette précision
 
B

bernard52

Nouveau
Oui bien sûr , mais dans ce cas c’est au technicien ou au chef d’équipe de déterminer ce qui peut être fais sur cette machine
par exemple
je me rappelle la premiere entreprise ou j’ai travaillé , à l’époque du plein emploi, on m’avait mis sur un tour tout branlant avec des jeux de partout il y avait deux cotes précise à faire ,
. Le chef d’équipe a été voir le technicien pour qu’il marque sur le plan une rectification , parce que mon tour était incapable de faire cette précision
Je vous comprends et suis d'accord avec vous . Je pense que l'on est de la même génération . Personnellement , j'ai eu le chance d'avoir à ma disposition des machines outils très récentes. Cependant j'ai commencé ma carrière sur un étau limeur , ensuite sur un Cazeneuve neuf , toutes les machines existantes , fraiseuses , rectif planes et cyl , rectif à tailler dans la masse... et j'ai terminé en programmation CN en 3D en Laboratoire Métrologie ou j'ai beaucoup appris ( mais ça ne pas rendu riche). Au niveau du "technicien" il doit être au courant de ce qui est faisable ou non dans son entreprise . Bonne soirée. Au plaisir.
 

Sujets similaires

thierry74
Réponses
20
Affichages
1 211
philmaine
P
DA l'Auvergnat
Réponses
102
Affichages
6 922
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
F
Réponses
21
Affichages
3 831
G
jmb49
Réponses
36
Affichages
5 873
M.Dufilet
M.Dufilet
Y
Réponses
152
Affichages
53 869
Mimifor
M
dh42
Réponses
35
Affichages
12 988
dh42
Haut