Patine du bronze et durcissement

  • Auteur de la discussion ManuB
  • Date de début
M
ManuB
Nouveau
20 Nov 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai remarqué que le bronze durci après avoir été patiné à chaud avec du sulfure de potassium puis de l'oxyde de cuivre (je noirci le bronze puis je le fais tourner au vert de gris).

Je fais des essais au boulot depuis deux trois semaines sur les patines à chaud. L'objectif étant purement esthétique je ne me pose pas trop de questions pour le moment sur la réaction du métal en dehors de la teinte qu'il prend. Le problème c'est que je ponce mes pièces après les avoir patinées pour faire ressortir le bronze, comme sur la photo juste dessous (elle ne sort pas de mon atelier) :

Barber-Bronze-PLaque.jpg


Je travaille avec des vernis et des peintures pour obtenir du noir, du marron, du gris, etc... Quand je ponce (à la ponceuse orbitale, grain 80 ou 120), la peinture part sans problème, et j'ai juste besoin d'insister un peu plus pour faire disparaître les quelques traces d'usinage et obtenir un aspect homogène.

Or après patine, c'est presque impossible d'obtenir le rendu que j'ai habituellement. Une fois les "crasses" de la patine poncées, je me retrouve sur le bronze qui a un aspect brun, lisse, et je n'arrive plus à le poncer. Je n'ai carrement aucune poussière qui apparaît, c'est complètement dingue. J'ai réussi à en enlever une partie avec du P80 sur la ponceuse la plus puissante que j'avais au boulot, mais après 15 minutes j'avais encore des traces brunes. Ça m'a fait pensé à la fois où j'ai voulu poncer une fraise en carbure à la ponceuse... :mrgreen:

Je n'y connais pas grand chose en traitement des métaux, vous pensez que le fait de chauffer ou d'appliquer certains produits (en l’occurrence du sulfure de potassium, le fameux barège qui permet de brunir et noircir le bronze) ferait durcir le bronze ?

Je verrais si je peux prendre des photos pour que ce soit plus clair, mais j'utilise surtout des rebuts, et comme je bosse dans le funéraire je ne veux pas mettre des photos de plaques de défunts, question de respect... Quand je prendrai des chutes ce ne sera pas un problème.

Manu
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
995
Marseille
as tu essayé avec un grattoir?

pour les grandes dimensions une lame de raboteuse par ex?

qu'un produit chimique le rende dur au point de le rendre inponçable,je doute..par contre que ça lui donne une surface "grasse",trop lisse..le bronze est un metal antifriction:il faut peut etre le "couper"..?
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 940
Guipavas (près de Brest)
Tu fonds les plaques toi même ? Utilises-tu des lingot sortis d'affinage ou des chutes achetées chez les ferrailleurs ?
Si tu utilise de la chute de récupération es-tu sûr de ne pas avoir eu du cupronickel dans ta coulée ?

Je ne suis pas fondeur, mais cela fait maintenant des années que je "traine" chez un fondeur (je lui fait même de la sous-traitance et de la régie depuis quelques années) et je le vois prendre un très grand soin à triées les chute quand il va en chercher chez les ferrailleurs. Il utilise un pendule aimanté (un aimant au bout d'une ficelle, rien d'ésotérique !) l'aimant ne colle que très peu, mais avec le pendule il est visiblement dévié.

Dans mon activité pro principale, j'utilise des pièces en bronze que je patine moi même, et je n'ai jamais observé de différence de dureté en surface entre avec ou sans patine...
 
M
ManuB
Nouveau
20 Nov 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #4
L'idée de la surface "grasse" n'est pas mauvaise je pense, car quand je dis que je "patine" du bronze, j'y vais franco, j'ai laissé tomber le pinceau et je pulvérise directement mon produit sur la pièce, j'en met donc beaucoup trop par rapport à ce qu'on a pu me montrer, et je chauffe beaucoup plus. C'est pas de la patine d'art réalisée avec finesse...

Pour ce qui est de la matière en elle même il n'y a pas de problèmes de mélange de matières, on ne les fait pas nous même, elles viennent d'une grosse entreprise et sont faites sur mesure. La contrainte la plus importante est la couleur du bronze, dès que le bronze est un peu plus jaune que d'habitude c'est retour à l'envoyeur, donc du nickel qui s'ajoute j'y crois pas trop... Surtout qu'on travaille aussi avec du cupro nickel, on le sent très bien à l'usinage que c'est plus dur, mais on a aucun problème pour le poncer.

On a essayé de faire nos propres plaques pendant un moment, mais on a vite abandonné, elles étaient super dures et pleines de bulles d'air, c'était inutilisable, sans compter les problèmes que tu mentionne de mélange de matières, un petit bout d'inox par ci, un petit bout d'aluminium par là... C'est pas notre métier de faire ça !
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 940
Guipavas (près de Brest)
As-tu essayé de laver les plaques après la mise en couleur et avant ton ponçage ?
Pas facile de se faire une idée du Pb comme ça. Tout à l'air clair dans ce que tu dis....
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 735
F-69400 villefranche sur saone
Juste une question , peut être une piste
Tu utilises quoi pour poncer: du papier de verre ou de la toile émeri ?
 
M
ManuB
Nouveau
20 Nov 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #7
Après patine je nettoie les plaques à l'eau en frottant avec une éponge et du sable, pour faire partir les impuretés, les excédants, etc, je sèche à la soufflette et ensuite je ponce. Pour ce qui est de l'abrasif utilisé j'ai un doute du coup, j'ai deux références, une qui était totalement inefficace, et l'autre qui arrivait à manger un peu de matière... Je suppose que c'est du papier de verre, je n'ai jamais entendu parler de papier émeri. Les deux sont en oxyde d'aluminium d'après ce que je trouve sur les sites des fabricants, mais il y a une grande différence de qualité entre les deux. Celle qui arrive à prendre de la matière tient beaucoup plus longtemps et s'encrasse beaucoup moins vite.

Pour les jours qui viennent je ne pourrais pas travailler sur ce projet, mais dès que je m'y remet je prendrais des photos pour clarifier un peu la chose, en prenant en compte ce que vous avez pointer du doigt.
 
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
995
Marseille
le papier de verre,c'est pour bouffer du platre preparation des subjectiles en peinture bâtiment..optionnellement pour le bois-mais pas bien bon-

après,il y a les papiers "à l'eau" dits de carrossiers et les bandes abrasives des machines à bande,disques.. ..carborundum,emeri...grains très durs
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 333
FR-57330 Moselle
Bonjour

Tu parles de chauffer le bronze. Peux tu préciser ???
Le bronze s'écrouit facilement, c'est peut être une piste .....
 
Haut