mon nouveau micro moteur 4 temps de 1.35 cm3

  • Auteur de la discussion Gedeon Spilett
  • Date de début
V
vaperigord
Apprenti
:smt039
bravo,tu tiens la bonne solution:smt038
Curieusement le coulisseau glisse tout seul vers la périphérie du plateau, au point qu'il devra être maintenu par un blocage. Je ne vois pas trop d’où vient cette force latérale, plutôt forte, j’ai pourtant pris un soin extrême à tous les centrages et alignements…
effet naturel gyroscopique du plateau?:confused:
pratique le poids qui tombe pour casser les noisettes:lol:
 
F
franck67
Compagnon
c'etai combien le poids que tu as mis et je suppose 1 m de haut ?

c'est un banc de puissance de tres haute technologie !! :-D:-D:tumbsupe:
 
F
fredcoach
Compagnon
Je ne vois pas trop d’où vient cette force latérale, plutôt forte, j’ai pourtant pris un soin extrême à tous les centrages et alignements…
Quel que soit le soin, la trajectoire de chaque côté du galet est différente, du fait des rayons différents sur le plateau.
Donc, à l'échelle locale, tu obliges le galet à prendre un virage en permanence.
Or, si son axe est parallèle à la surface du plateau, il tend à aller tout droit, donc vers l'extérieur.
Pour éviter ça, il faudrait incliner légèrement l'axe du galet par rapport à son déplacement sur son guidage, ce qui ne me semble guère réalisable, d'autant plus que cette inclinaison devrait varier selon le rayon sur le disque.
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
Merci pour les appréciations !

Mais c'est super, merci pour cette explication vraiment claire sur cette force, car c'est un effet très notable que je n'avais pas prévu, il faut vraiment un système avec un blocage "positif" du réglage de vitesse si ma loco doit rouler au ralenti!
Je ne peux rien changer, déjà que ma boite est un poil trop grande !

De plus la pression du galet sur le plateau n'est pas facile à régler, et me semble parfois "énorme" mais sans vraiment ralentir l'ensemble en marche...c'est plein de roulements.
Finalement, j'ai poli la surface du plateau et j'ai un joint torique dur, c'est contre-intuitif mais c'est ce qui va le mieux. Les joints souples s'étirent sous l'effort, d'autres laissent de la gomme (?) sur le plateau (pouah !) je n'ai pas encore le matériau idéal.

j'ai du rajouter au bout de la tige de plateau une vis de réglage de la pression, une grosse protubérance qui ne rentrera pas dans la carrosserie !
Mais le boitier de vitesse ne rentre plus non plus dans le châssis, ( tôle de 2mm au lieu de 1.5 !), je ne vais pas le reprendre, il y ira sur la plateforme. Je fais des plans au départ, pour ne pas faire ce genre d'erreurs....

le poids soulevé fait 0.7kg, mais le moteur a fait tomber la potence, qui pèse lourd aussi...


montage à réaliser (1)R.JPG
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
je n'avais pas vu ça comme ça, juste une observation pratique, mais je comprends bien l'argument, merci de la réponse...

La pression du galet sur le plateau est le seul point vraiment délicat, mon système à vis marche plutôt bien, et restera comme il est, très encombrant, car les entraxes de ma boite de pignons m'empêchent de mettre un plateau sur ressort, bien plus compact, comme dans le modèle du rouleau Aveling d' ET Westbury montré plus haut.
j'ai l'impression que tout est à l'envers, en principe l'embrayage vient avant la boite de réduction....


J'ai quand même du mal à tout caser sous le capot...surtout en largeur : pas mal de bidouilles et de changements qui en entrainent d'autres, moins sympa que la mécanique, je patauge pas mal, ça traine un peu, je pense au prochain moteur !
 
Dernière édition:
philippe2
philippe2
Compagnon
Bonjour,

Les galets (roues) de ce type de variateur toujours utilisé pour les transmissions de certaines tondeuses portées ont une garniture en polyuréthane (vulkollan). Les galets porteurs ou de guidage pour les élévateurs ont une dureté de 90 shores a. L'avantage est qu'on peut le trouver en barre usinable, et donc choisir et tester le profil en contact avec le volant.

Bon courage pour la suite.
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
Merci pour ces infos. Effectivement, shore 90-a, c'est plutôt dans la gamme du joint actuel, très dur, et qui va le mieux... j'ai un peu de réserve de courroie PU verte, qui est dure aussi, je pourrais essayer de faire une mini courroie à la place de l'o ring, mais je ne voudrais pas avoir à refaire le galet, qui coulisse bien sur l'axe avec sa longue clavette, c'est pas facile à faire !

Je n'avais pas anticipés ces problèmes, la pression du galet est vraiment délicate à régler. heureusement la puissance du moteur est satisfaisante.


pour le moment j'essaye de réduire le volume de mon allumage et de la pile...

montage à réaliser (8)R.JPG
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
J'ai refait l'allumage électronique, ça devrait marcher, c'est vraiment compact...
un peu de tôlerie pour changer, j'ai fini la caisse en tôle zinguée 0.5mm de GSB, 0.6mm en fait .
la découpe est faite à la scie à chantourner alternative, avec les scies pour blocfil "Escargot doré" N°1, 5 ou 6 lames ont suffi pour tout couper avec les découpes internes.
je colle simplement le plan sur la tôle à la colle en bâton, pas de tracé.
les pièces sont roulées pour le grand rayon, et pliées sur une cale limées au bon rayon pour les petites courbures.
ces courbures à 2 rayons ne sont aussi compliquées que je craignais.
toutes les pièces sont soudées à l'étain.
la caisse est en un bloc qui se pose sur le plancher de la loco, et sera tenu par une fixation rapide pour une pose et dépose express; clic clac.
Mais il faut retoucher la boite de vitesse qui a trop de parties qui débordent de la caisse... et la commande de vitesse est à replacer dans une position manœuvrable; c'est jamais fini !

caisse (6).JPG
caisse (14).JPG
caisse (16).JPG
caisse (17).JPG
caisse (19).JPG
caisse (22).JPG
caisse (26).JPG
caisse (27).JPG
caisse (29).JPG
caisse (31).JPG
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
la nouvelle boite de vitesse, le curseur est remplacé par une vis à pas rapide pour déplacer le galet sur le plateau, le bouton moleté sur la vis n'est pas encore monté sur la photo.
nouvelle boite (2).JPG

le plateau roule sur une butée à aiguille de 2mm d'épaisseur seulement (123Roulements) entre 2 disques acier de 1mm, une butée à vis en laiton sur la photo, permet un réglage de la pression sur le galet. cette boite rentre dans la caisse sans forcer...mais avec quelques excroissances disgracieuses.

caisse (46)_R2.jpg

caisse (47).JPG

Le bouton de réglage de la vitesse est accessible sur le capot moteur.
je fais les finitions de la caisse au minimum, les marchepieds et quelques panneaux d'aérations pour le moteur, avec les ouïes, d'après la méthode de Vaperigord, et c'est tout.


Une couche de peinture, et bien sûr la plaque de constructeur, gravée au perchlorure de fer.
ouiesR.JPG

finie presque (3)_R2.jpg
finie presque (6).jpg

plaques (5)_R2.jpg

Pour l'allumage, j'ai fabriqué un boitier électronique, qui contient aussi la pile AA, petit mais pas assez, j'ai refait un 2ème un peu plus compact, mais la concentration des composants provoque des étincelles un peu partout dans le boitier, et pas à la bougie...l'isolation va être compliquée, ou pas, je suis tenté de tout noyer dans l'epoxy !
c'est pas à 100% au point....
allumage_2 (1)_R2.jpg
allumage_2 (5)_R2.jpg
 
Dernière édition:
didou
didou
Compagnon
Whaou impeccable tous ça :eek: :smt038:smt038:smt038 elle a une belle allure cette loco

Il manque peut être de faire des vitres à moins que ça nuise au refroidissement
 
gégé89
gégé89
Compagnon
c'est :smt023 pas de chomage meme partiel dans les ateliers Zephyrin :icon15:
 
V
vaperigord
Apprenti
:smt039
vraiment sympa cette petite loco:smt038 ne manque que quelques détail et roule ma poule
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
en réparant mon petit moteur 4T, ( car il est cassé après pas mal d'essais varié) j'ai voulu testé les bougies, comme étant de ma fabrication, c'est une source de panne supplémentaire...
j'ai voulu vérifier si l'étincelle restait bien présente sous pression, car il est connu que la tension nécessaire pour déclencher l'étincelle augmente avec la pression.
j'ai fait une petite chambre transparente en plexiglas, avec la bougie, un manomètre et une seringue pour augmenter la pression intérieure.


et à ma surprise, j'ai clairement vu l'étincelle devenir bien plus brillante en poussant la seringue, la pression monte jusqu'à seulement 3 bar, mais manifestement la lumière de l'étincelle augmente proportionnellement avec la pression...c'est bien visible sur la vidéo !
Je m'attendais à un résultat inverse !!!
je suis perplexe...
 
gégé62
gégé62
Compagnon
bonjour,
oui c'est étonnant car on entend toujours dire le contraire. Maintenant, c'est peut-être différent en présence d'un mélange avec un hydrocarbure. Si on considère l'air seul, on peut penser que plus les molécules sont rapprochées (pression) moins il sera isolant. Et s'il est moins isolant, un arc peut peut-être se produire plus facilement;
il serait intéressant de connaître ce qui se passe vraiment.
Bravo pour cette réalisation et la persévérance
edit
maintenant, peut-être qu'on parle de deux choses différentes, l'intensité de l'arc quand il a lieu, et la faisabilité de cet arc. Dans ton cas (video) l'étincelle se fait toujours. Peut-être qu'en diminuant la tension, elle se ferait un peu sans pression et plus du tout à pression plus forte ? mais j'en conviens, ce n'est pas ce qui vient à l'esprit quand on voit la video.
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
bonjour,
je ne suis pas encore près de mettre mon petit moteur dans la loco !!


voila comment il tourne maintenant, je n'arrive pas à trouver la panne; et j'ai démonté et remonté pas mal de trucs !
la compression est au top, quand il tourne il tourne bien, mais il s'arrête et repart constamment, sans puissance bien sûr !
le carbu est propre, c'est le même qu'avant.
j'ai mis un allumage électronique, et j'ai vérifié que les étincelles suivent la vitesse,
et maintenant je suis très au delà de mes compétences...
 
C
cacajou
Compagnon
Salut
Ce phénomène de régulation est plus souvent causé par un défaut de carburation
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
Je ne vois pas de problème d'allumage, même à grande vitesse il y a des étincelles à la bougie - à l'extérieur bien sûr, je ne sais pas dans la chambre de combustion !
Mais il me semble que l'admission est raccourcie du fait de l'usure de la came et du culbuteur, je ne vois pas les 100° d'admission prévus, on dirait bien que le moteur n'arrive pas à pomper assez d'essence pour augmenter les tours, et si je monte aussi le réservoir c'est mieux...

je vais suivre cette piste de l'admission, et essayer de retrouver les performance d'avant ....
je ne suis pas contre le fait de refaire un moteur tout neuf, mieux adapté à mon projet, mais encore faut-il avoir appris quelque chose de plus!!!
 
Dernière édition:
gégé89
gégé89
Compagnon
en tournant moins vite il y a le meme phénomène ?
j'avais pensé a la lamelle du contact trop souple ....
 
C
cacajou
Compagnon
Ton moteur présente les mêmes symptômes d'une micro prise d'air qui modifie le mélange air/essence et qui augmente avec la température
Montée en régime dés qu'il y a appauvrissement
Tu devrais essayer d'asperger du start pilot autour du carbu et de la culasse au moment du défaut
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
merci pour la suggestion Patrick, c'est simple à tester et corriger !
je vois aussi que n'avais pas envisager le problème dans ce sens, montée en régime du à l’appauvrissement...
PS : si je pose délicatement le doigt sur le culbuteur admission, en supprimant le jeu j'imagine, je constate une montée de régime...

J'ai bien pensé à la lame de contact Gégé, une vraie source de problèmes au départ, mais si j'entraîne le moulin à fond avec la perceuse, il n'y a pas de manque d'étincelles à l'oeil.
cette lame est maintenant un simple interrupteur avec mon allumage électronique, je peux facilement la remplacer par un contact magnétique reed ou à effet Hall (moins facilement...)
je ne peux pas changer l'allumage car c'est le seul qui rentre dans cette loco !
 
C
cacajou
Compagnon
: si je pose délicatement le doigt sur le culbuteur admission, en supprimant le jeu j'imagine, je constate une montée de régime.
Intéressant ça . Le ressort ne serait-il pas un peu mou
Je pense que tu as testé l'étanchéité au niveau du guide ?
 
C
cacajou
Compagnon
A propos de l'allumage , je pense que de visualiser l'étincelle ne suffit pas , il faut que tu monte un éclateur pour contrôler la puissance d'étincelle
Tu devrais avoir un arc de 6 mm minimum
Tu peux le faire en plaçant le fil HT à 6 mm de la culasse, ou plus précis , fabriquer cet éclateur avec un bout de tube transparent et une pince croco
20160410_072823.jpg
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
Malgré tous les problèmes avec le moteur j'ai tenté un essai en vrai de la loco...
Le moteur est encore loin de donner toute sa puissance d'avant, du à un problème d'admission si j'en crois le bruit en bouffées...c'est le problème majeur, j'y travaille !
Néanmoins ça a roulé et j'ai pu voir les nombreux trucs à changer...
il faut impérativement une transmission avec une chaîne, il y a bien trop de glissement avec les courroies.
la manoeuvre de l'embrayage - changement de marche est une vraie galère et devrait être remplacé par un levier.
le plateau d'embrayage et le galet sont vite glissants, il faut trouver un substitut au joint torique.
je compte faire un vrai carburateur, avec un bon ralenti.


j'ai quand même pas mal ramé pour en arriver là !
 

Sujets similaires

F
Réponses
6
Affichages
834
Festina
F
M
Réponses
10
Affichages
961
mvt
glockart
Réponses
12
Affichages
3 244
glockart
glockart
ilfaitvraimentbeau
Réponses
28
Affichages
1 078
Dodore
Samail
Réponses
14
Affichages
692
Samail
Samail
ilfaitvraimentbeau
Réponses
37
Affichages
1 859
moufy55
moufy55
A
Réponses
6
Affichages
1 285
Arcanum XIII
A
T
Réponses
41
Affichages
2 695
Leal
L
Haut