mon nouveau micro moteur 4 temps de 1.35 cm3

  • Auteur de la discussion Gedeon Spilett
  • Date de début
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
4 Jan 2011
573
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Je vous présente mon dernier moteur pratiquement terminé, c’est un mini 4T de 1.35cm3, (alésage et course 12mm). C’est modèle inspiré des moteurs anciens à arbre à came parallèle au cylindre, avec un couple d’engrenage hélicoïdaux, cette étape ayant été réussie !
Je voulais un moteur 4 temps, allumage à étincelle, avec un niveau sonore raisonnable, et une vitesse de rotation pas trop rapide, mais avec un bon coupe moteur.
Le but était d’obtenir un moteur capable de mouvoir un petit locotracteur de style diesel mécanique pour la voie de 45mm en gauge 1 à l’échelle 1/32 plus précisément.
J’ai donc dessiné un modèle avec un rapport volumétrique bas, 4.3 environ, avec une chambre d’explosion dans la culasse, tout à fait dans le style du Wyvern et du Centaur de ET Westbury, dont j’ai également copié le style des culbuteurs.
la culasse comporte 2 soupapes commandées, mais je me réserve l’option d’une admission automatique si tout va bien.
J’ai mis aussi un réservoir d’eau pour le refroidissement, plutôt qu’une chemise d’eau, avec pompe, radiateur, ventilateur et tout le toutim.
Il y a aussi un large volant (relativement !) pour la régularité de marche pour un si petit moteur, en me laissant la possibilité de mettre 2 volants.
J’ai installé pour l’instant un allumage traditionnel avec rupteur et bobine HT.
J’ai du me faire des bougies « perso », mini aussi, les1/4 x32 du commerce ne tenaient pas sur la culasse, très encombrée, surtout avec le carburateur trop près de la bougie, impossible de régler l’air sans prendre des châtaignes !

J’ai testé le moteur, et après un rodage assez long, je pense à cause des engrenages hélicoïdaux « maison », il n’a plus de raideurs et est parti assez facilement, répond bien aux réglage d’air, d’essence et d’avance à l’allumage .
Il tourne comme une horloge, mais bien sûr bien trop vite à mon goût, entre 2500 et 5500 rpm, et le bruit n’est pas le put put put attendu, même s’il est supportable.
Je refais un allumage électronique, moins encombrant que la bobine et batterie !

Je dois aussi refaire un carburateur plus perfectionné que mon simple mélangeur, et orienté sur le côté, pour passer à la suite du programme, la loco et la transmission si tout se passe bien.



diesel  (88)r.JPG


Diesel_v2_p1.png
 
Dernière édition:
tyio
tyio
Compagnon
16 Sept 2012
759
Fontainebleau 77
coucou

ah mais je veux d'autre photo et la video moi !!!!

trop bien le systeme de came et de tige de culbuteur:smt055
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 350
Toulouse
Le lien de la vidéo est au dessus ! Il tourne bien, ce petit moteur, avec une disposition originale des soupapes. Bravo !
 
Dernière édition:
P
Plastoc231
Apprenti
4 Oct 2010
159
Chapeau bas, bravo pour cette réussite. Entre la micro cylindrée, la distribution atypique, le refroidissement liquide et l'allumage à étincelles, c'est un festival de "complications" comme disent les horlogers...Avec un taux de compression à 4.3 quel carburant est utilisé ?
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 097
Namur (B)
Ca c'est vraiment hors du commun.
Perso, je pensais qu'en dessous de 2cc, un moteur 4T ne pouvais pas tourner. A cause de la puissance trop faible pour entrainer l'ensemble durant 540°, en sachant qu'il y a moins de 180° moteur!
Ben, tu as démontré le contraire.
Bravo Gédéon
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
4 Jan 2011
573
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour ces encouragements...
tu as raison Zap, au départ après le montage de mes engrenages hélicoïdaux, déjà montrés dans un autre post, j'ai bien pensé que ça ne tournerait jamais, bien trop de résistance à la rotation; je sentais à peine la compression. En regardant bien, les mesures faites, ça ne m'a semblé que des frottements qui devraient céder au rodage, et c'est bien ce qui c'est passé...j'ai clairement senti la rotation devenir vraiment facile, et sentir la compression au cours des rodages, pour finir avec la même sensation qu'avec un 2T glow du commerce, c'est ça qu'il faut obtenir, et à ce moment je sens que c'est gagné, ça va démarrer...
Mes 2T m'ont donné autant de cheveux blancs que mes 4T ! C'est vrai que le temps moteur est réduit mais il y un grand volant, le taux de compression est plutôt bas.
Le carburant est du super95 de la pompe avec 5% d'huile moteur, je mets en général 10% pour le rodage. il n'y a pas de circuit d'huile, à part la burette d'huile...donc il en faut dans l'essence si je veux tourner longtemps; pourtant le moulin tourne bien plus vite sans huile !
j'ai copié les culbuteurs sur ce moteur
Wyvern.jpg
 
Lalu
Lalu
Compagnon
19 Juil 2008
609
Vendée
Bonsoir Gédéon

Sympa ce petit moteur
Je suppose que les réglages doivent très pointus avec une aussi petite cylindrée

Lalu
 
C
cacajou
Ouvrier
26 Juil 2018
385
Rien ne t'arrête François, c'est de l'horlogerie et j'imagine la difficulté pour étancher les soupapes et l'ensemble piston /chemise .
Il tourne vraiment bien .
Respect et chapeau bas :prayer:
 
ZAPJACK
ZAPJACK
Compagnon
4 Juil 2010
3 097
Namur (B)
As-tu une photo de l'intérieur de la chambre de combustion?
Cela dois être impressionnant à voir! Car caser deux soupapes et une bougie dans un si petit espace, c'est pas gagné d'avance
LeZap
 
Gedeon Spilett
Gedeon Spilett
Compagnon
4 Jan 2011
573
Essonne
Ok Zap, J'ai mis à la place du PDF une image du plan dans le premier post, avec le dessin de la chambre de combustion, et pour une fois j'ai suivi rigoureusement mon plan...
l'ajustage des soupape n'est pas plus difficile que sur un moteur d 'alésage 20 ou 25 comme mes autres moteurs...
les soupapes sont dans des cages en laiton vissées sur la culasse (d'ailleurs je vois une petite fuite, des bulles d'huile à l'extérieur d'une cage)
mais j'ai du braser la tulipe de la soupape sur une tige de 2mm en stub, il m'est impossible d'usiner une tige de soupape lisse et propre de cette taille avec mon équipement...la soupape est prise en pince ER par la tige pour usiner la portée. Bien sûr attention aux traces d'outils, vite monstrueuses à cette taille!!
Le rodage est fait "normalement" et le nettoyage super soigné, je teste l'étanchéité avant montage en aspirant par la bouche avec un bout de tuyau, c'est facile d'évaluer la dépression dans la cage, c'est pifométrique mais au moins il y a un test, pas comme le Covid19.
et pour la chemise-piston, un long piston en fonte, sans segment, 4 rainures pour l'huile, dans une chemise fonte dure, alésée et rodée.

je vais poster des images des pièces et le plan (pas tout à fait fini!)
 
C
cacajou
Ouvrier
26 Juil 2018
385
j'ai du braser la tulipe de la soupape sur une tige de 2mm en stub
Je fais pareil et ça donne un assez bon résultat
 
didou
didou
Compagnon
11 Jan 2008
2 573
31
Belle réalisation :smt038 , tu pourrais peut être avoir un ralenti plus bas en écartant d'avantage les cames mais du coup ça rendra le moteur moins vif en haut

J'ai réussi à faire des soupapes monoblocs mais en Ø2.5 en chariotant de la gauche vers la droite

Denis
 
Haut