Installation électrique type pour un atelier en 220 V

  • Auteur de la discussion msieuryoyo
  • Date de début
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mar 2007
1 423
Béziers
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,

J'ai en projet (qui va bientôt aboutir) de bâtir un atelier.
N'ayant que de très petites notions d'électricité en bâtiment, je me pose plusieurs questions.

L'alimentation se fera en 220V monophasé et l'atelier sera séparé de la maison.
Je suppose qu'il faut un tableau électrique indépendant dans l'atelier, mais que doit-il comporter comme élément?

Quel type de câble utiliser pour relier le tableau de la maison à celui de l'atelier (longueur développée environ 15 à 20 m)?

Vaux-t'il mieux tirer le câble de terre à partir de celui de la maison, ou planter un piquet de terre au plus proche du tableau de l'atelier?

Dois-je utiliser une protection au niveau du tableau de la maison, au départ du cable de liaison Maison/Atelier? Laquelle?

Afin d'anticiper le branchement de machines de taille conventionnelle (un tour et une fraiseuse dignes de ce nom) que je n'ai pas encore, faut-il séparer chaque prise et y adjoindre à chacune une protection particulière sur le tableau? Laquelle? (je parle des deux prises Tour / Fraiseuse)

Quelqu'un aurait-il un schéma de base d'une telle installation?
Ou me dire où le trouver?

Bon je sais ça fait beaucoup de questions, mais si vous saviez toutes les question que je peux me poser .... :oops:
 
jcma
jcma
Compagnon
2 Nov 2008
1 658
Mulhouse - Haut-Rhin
Bonsoir msieuryoyo,

Il y a une norme pour les installations electriques, c'est la NF C.15-100.

Concernant l'alimentation de ton atelier celle-ci dit :
Le disjoncteur de branchement prévu à l'origine de l'installation peur assurer la fonction de coupure d'urgence s'il est situé à l'intérieur du local d'habitation. S'il est situé dans un garage ou local annexe, il doit exister un accès direct entre ce local et le logement. Dans le cas contraire, un autre dispositif à action direct assurant cette fonction doit être placé à l'intérieur du logement.
Pour le cable, il faut connaitre la puissance (ou l'intensité) maxi. Cela va conditionner ta section de cable et la taille de tes disjoncteurs de protection (Les disjoncteurs sont fait pour proteger la ligne). Il faudrait prevoir une gaine ou un tube IRO pour proteger le passage entre ta maison et l'atelier.

Normalement toutes les prises de terres sont reliées en un seul point, sur la terre generale de ton installation.

Pour ta derniere question, la norme conseille un circuit specialisé par appareil (Donc une protection et une prise par appareil). Les autres prises de l'atelier peuvent être sur un seul circuit.

Pour des reponses plus precises, il faudrait que je me replonge dans cette norme, il y a longtemps que je n'ai pas pratiqué.

@+
Jean-Charles
 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mar 2007
1 423
Béziers
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonsoir Jean-Charles et merci pour ces réponses.

jcma a dit:
Il y a une norme pour les installations electriques, c'est la NF C.15-100.

Concernant l'alimentation de ton atelier celle-ci dit :
Le disjoncteur de branchement prévu à l'origine de l'installation peur assurer la fonction de coupure d'urgence s'il est situé à l'intérieur du local d'habitation. S'il est situé dans un garage ou local annexe, il doit exister un accès direct entre ce local et le logement. Dans le cas contraire, un autre dispositif à action direct assurant cette fonction doit être placé à l'intérieur du logement.
Donc un disjoncteur général dans l'atelier et un au départ du cable reliant les deux tableaux électrique.
Faut-il utiliser un type de disjoncteur particulier?

jcma a dit:
Pour le cable, il faut connaitre la puissance (ou l'intensité) maxi. Cela va conditionner ta section de cable et la taille de tes disjoncteurs de protection (Les disjoncteurs sont fait pour proteger la ligne). Il faudrait prevoir une gaine ou un tube IRO pour proteger le passage entre ta maison et l'atelier.
Pour ce qui est de la puissance nécessaire, disont qu'il y aura en fonctionnement simultané environs:
trois éclairages de plafond ------------------> 150 w
un machine (tour ou fraiseuse) on va dire --> 3 kw
un compresseur -----------------------------> 2 kw
un ordinateur (avec écran + accessoires)-> 800 w
soit un total "à la louche" de ---------------> 6 kw
Je suppose qu'il faut tenir compte d'une marge de manœuvre supplémentaire (et puis qui peux le plus peux le moins).

Pour la gaine je l'ai déjà (je crois que c'est du diamètre 25 mm).

jcma a dit:
Normalement toutes les prises de terres sont reliées en un seul point, sur la terre generale de ton installation.
Donc j'utilise la terre de l'installation de la maison.
Et je dois tirer la terre avec l'alimentation générale.

jcma a dit:
Pour ta derniere question, la norme conseille un circuit specialisé par appareil (Donc une protection et une prise par appareil). Les autres prises de l'atelier peuvent être sur un seul circuit.
Dans ce cas quel type de protection?
 
jcma
jcma
Compagnon
2 Nov 2008
1 658
Mulhouse - Haut-Rhin
Bonsoir msieuryoyo,

Pour les disjoncteurs, il vaut mieux utiliser des courbes C pour encaisser le courant de démarrage des moteur. Il sont marqué C32 ou C20 par exemple. C'est le type courant de disjoncteur que l'on retrouve dans nos installations électriques (Chauffage mis a part, il peut être en courbe B).

Pour les puissances que tu ma indiquée, j'ai supposé que ce sont des puissance consommées et pas des puissances utiles (Pour un moteur, la puissance consommée est supérieur a la puissance utile) et en monophasé. Si c'est en tri, il faut revoir les intensitées a la baisse.

6KW cela fait environ 28A en 240V. Ton câble d'arrivée doit être en 6mm2 mini, s'il est en PVC et seul dans sa gaine. J'ai joint une doc pour le calcul des sections de câble. Il faut un disjoncteur 32A pour le protéger.

Pour les autres circuits, toujours d'après la NF C.15-100.

Protection des circuits et choix des sections - Équipement minimum obligatoire.

Eclairage:
câble 1,5mm2, Disjoncteur 16A ou fusible 10A, 8 point d'éclairage maximum par circuit

Prise de courant 16 A
câble 2,5mm2, Disjoncteur 20A ou fusible 16A, 8 socles maxi par circuit
ou
câble 1,5mm2, Disjoncteur 16A, FUSIBLE INTERDIT, 5 socles maxi par circuit

En général on utilise du 1.5mm2 pour l'éclairage et du 2.5mm2 pour les prises.

3KW c'est environ 14A en 240V, je mettrais du 2.5mm2 avec un disjoncteur 16A ou un fusible aM ou gG de 16A.

2KW c'est environ 10A en 240V, je mettrais du 2.5mm2 avec un disjoncteur 12A ou un fusible aM ou gG de 12A.

Si cela ne te semble pas clair, surtout n'hesite pas.

@+
Jean-Charles Voir la pièce jointe calcul cables.pdf
 
R.2087
R.2087
Compagnon
2 Mai 2009
845
FR-62100 din ch'Nord-Pas-de-Calais
bonsoir l'ami msieuryoyo

suis aussi d'accord avec jcma, il a bien résumer ce qu'il faut dans un atelier au point de vue électrique
par contre, ce n'est pas la peine de sur-protéger l'ensemble:
il n'est pas nécessaire de protéger le départ après compteur pour remetre une protection de même type sur votre tableau "atelier"
perso, j'ai tiré un câble directement du compteur pour arrivé sur mon tableau de mon p'tit bouiboui !!!
bien sur, après, j'ai dispatcher suivant mes besoins ...
  • 16 A protection différentiel pour la prise jardin (essentiellement pour ma tondeuse à gazon)
    10 A pour la lumière (136W au total rien que du néon, c'est vrai 10A ça fait beaucoup mais j'avais que celui là sous la main !!!)
    20 A pour mes prises sur mon établi+ le touret à meuler et la perceuse sur colonne....
je n'ai pas de grosses machines chez moi, juste un poste à souder et un compresseur

petit rappel: P=U.I (Puissance = tension X intensité)
avec cette formule, vous pouvez déjà dégrossir vos besoins
à savoir aussi que le mieux est l'ennemi du bien ...
ce n'est pas la peine d'en rajouter si vous ne les utiliserez pas...
le principal est que vous soyez bien protéger vous et vos bécanes ...
de plus, vous ne vous servirez pas de toute vos machines en même temps, peut-être juste le compresseur qui démarre tout seul en auto...

Au plaisir
R.2087
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Bonsoir,

une précision et une question...

la précision : les socles de prises doubles comptent pour un seul. On peut donc placer 8 socles doubles, soit 16 prises en tout sur un circuit. Je ne comprends pas pourquoi... Pas logique... Je crois que Promotelc conseille seulement 6 socles simples ou doubles.

la question : quand on tire un circuit supplémentaire, n'est on pas obligé de placer un interrupteur différentiel + disjoncteur au départ ?

Je développe : 2 cas.

Repiquage sur tableau existant : il me semble que le repiquage doit se faire sur un disjoncteur dédié et non sur les barettes d'arrivée en provenance du compteur... Vrai ou faux ?

Si on repique en sortie de compteur, on le fait directement, ou bien on place un interrupteur différentiel + disjonteur au plus près du compteur ? Car sinon, la ligne qui est tirée n'est protégée que par le disjonteur EDF...

Les chemins de câble, c'est bien pratique pour une installation succeptible d'évoluer ! Ca revient cher, mais c'est un bon plan à long terme.
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 394
FR-83
Bonjour à tous,


Entièrement d'accord avec toi J.F, de plus, cela à un avantage certain du coté sélectivité.
En effet, Si on se repique sur les barrettes du tableau primaire la ligne n'est protégée que par le disjoncteur différentiel d'EDF.
L'inconvénient majeur dans ce type de raccordement c'est le risque toujours possible, d'un défaut sur la ligne ou d'un appareil dans l'atelier lorsque la "sélectivité en cascade" n'est pas respecté.
Le résultat sera une coupure générale sur les deux tableaux !
 
jcma
jcma
Compagnon
2 Nov 2008
1 658
Mulhouse - Haut-Rhin
Bonjour à tous,

R.2087, les disjoncteurs sont la pour protéger la ligne, pas les équipements. Implicitement, cela veut dire qu'on met un disjoncteur a chaque changement de section du câble. A mon avis, le disjoncteur de départ vers l'atelier est pratiquement obligatoire.

Pour le disjoncteur dans l'atelier, cela depend de la configuration. En cas de pepin, il est plus simple de couper le disjoncteur de l'atelier que d'executer un parcour du combattant pour aller couper le disjoncteur general (C'est mon cas, pas d'acces direct entre l'atelier et l'habitation et le disjoncteur general est a la cave).

j.f, pour les boitier avec plusieurs socles c'est aussi prevu par la norme, on decompte ainsi:
- 1 socle par boitier --> 1 socle décompté
- 2 socles par boitier --> 1 socle décompté
- 3 socles par boitier --> 2 socles décomptés
- 4 socles par boitier --> 2 socles décomptés
- plus de 4 socles par boitier --> 3 socles décomptés

@+
Jean-Charles
 
R.2087
R.2087
Compagnon
2 Mai 2009
845
FR-62100 din ch'Nord-Pas-de-Calais
bonjour à tous

effectivement, il faut protéger le départ si l'on a une grande distance entre la tableau principal et le tableau atelier
pour mon cas, je n'ai qu'un mur qui sépare mes 2 tableaux ....
ce qui ne m'a empêcher de placer une protection différentiel sur mon tableau atelier...

sinon, vous avez raison, jcma, il est plus simple de couper dans l'atelier que de le faire sur le principal !!!

A++++++++++
R.2087
 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mar 2007
1 423
Béziers
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonsoir à tous,

Donc si je fait une synthèse de ce qui a été dit plus haut je peux en déduire le schéma suivant:

Schema.jpg
Est-ce correct ?
 
jcma
jcma
Compagnon
2 Nov 2008
1 658
Mulhouse - Haut-Rhin
Bonsoir à tous,

Pour le tableau dans l'atelier, 1 seul disjoncteur 40A suffit, les deux autres sont inutiles.

Entre temps, il m'est venu un doute. Est ce que ton disjoncteur général (Disjoncteur EDF) acceptera les 6KW supplementaires ?.

@+
Jean-Charles

t_schema_824.jpg
 
R.2087
R.2087
Compagnon
2 Mai 2009
845
FR-62100 din ch'Nord-Pas-de-Calais
bonsoir

jcma a dit:
Bonsoir à tous,

Pour le tableau dans l'atelier, 1 seul disjoncteur 40A suffit, les deux autres sont inutiles.

Entre temps, il m'est venu un doute. Est ce que ton disjoncteur général (Disjoncteur EDF) acceptera les 6KW supplémentaires ?.

@+
Jean-Charles
...surtout si Madame fait cuire le rôti dans le four, que les légumes cuisent sur une plaque électrique, que la machine à laver est en route et que notre ami est en train de tourner une pièce et le compresseur en train de gonfler sa bouteille ....
...et je ne parle pas du congélo ou du frigo qui démarrent tout seul ...
faudrait vérifier sur quelle puissance est le compteur ...
voir si il ne faudrait pas changer d'abonnement !!

A++++++++++++
R.2087
 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mar 2007
1 423
Béziers
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonsoir à tous,

Me voila de retour après un petit moment d'absence (boulot, stage de formation, vacances ...).

jcma a dit:
Bonsoir à tous,

Pour le tableau dans l'atelier, 1 seul disjoncteur 40A suffit, les deux autres sont inutiles.

Entre temps, il m'est venu un doute. Est ce que ton disjoncteur général (Disjoncteur EDF) acceptera les 6KW supplementaires ?.

@+
Jean-Charles
Ah bon j'avais cru comprendre qu'il fallait séparer le circuit prises de courant et le circuit éclairage, et protéger chacun séparément.

EDIT: un peu comme sur ce schéma de principe :


Les 6 kW sont vraiment théoriques (je n'ai pas pour le moment de fraiseuse ni de tour et encore moins de compresseur dignes de ce nom).
Les valeurs que je cite plus haut sont approximatives et je pense extrêmes.

R.2087 a dit:
bonsoir

jcma a dit:
Bonsoir à tous,

Pour le tableau dans l'atelier, 1 seul disjoncteur 40A suffit, les deux autres sont inutiles.

Entre temps, il m'est venu un doute. Est ce que ton disjoncteur général (Disjoncteur EDF) acceptera les 6KW supplémentaires ?.

@+
Jean-Charles
...surtout si Madame fait cuire le rôti dans le four, que les légumes cuisent sur une plaque électrique, que la machine à laver est en route et que notre ami est en train de tourner une pièce et le compresseur en train de gonfler sa bouteille ....
...et je ne parle pas du congélo ou du frigo qui démarrent tout seul ...
faudrait vérifier sur quelle puissance est le compteur ...
voir si il ne faudrait pas changer d'abonnement !!

A++++++++++++
R.2087
Mon disjoncteur général affiche 30 A et le compteur 30 A - 06 kVA.

C'est grave docteur ? :lol:

Bonne soirée.
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 271
FR-57330 Moselle
Pour savoir si il y a assez de puissance il faut lire complètement la facture EDF. Dessus il est marqué clairement la puissance maximale que délivrera le compteur / disjoncteur d'arrivée de la maison. C'est l'abonnement.

Voilà, au dessus de la puissance d'abonnement, c'est le noir et le calme dans la maison et l'atelier, sauf si un utilisateur se met à crier parce que son programme informatique vient de planter ou parce qu'il a chutté dans les escaliers devenus brutalement trop sombres .....

Cordialement
 
jcma
jcma
Compagnon
2 Nov 2008
1 658
Mulhouse - Haut-Rhin
Bonsoir a tous,

Une protection séparée pour les prises de courant et pour l'éclairage est une recommandation, pas une obligation. Par contre, en relisant la norme, je vient de qu'il y a un nombre mini de disjoncteurs differentiel a respecter en fonction de la surface de la pièce (Voir fichier joint).

@+
Jean-Charles Voir la pièce jointe NFC_DocHager.pdf
 
Turbo
Turbo
Compagnon
3 Sept 2008
702
RP
(je dis peut etre une co...rie mais) je pencherai pour la séparation des differentiels eclairages et prises
cas de figure si ils sont groupés : travail avec un outil qui surchauffe, fusion dans la bécane, court jus, le diff claque et on se retrouve dans le noir avec une bécane en train de cramer...bof ?! bon, vous me direz... si c'est sérieux, les flammes devraient eclairer assez pour trouver l'extincteur ? :wink:
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Les INTERRUPTEURS différentiels sautent en cas de fuite à la terre (inégalité des courants passant dans les fils).

En cas de surintensité, c'est le disjoncteur concerné qui saute. Surintensité dans une machine, on n'est pas dans le noir. J'ai longtemps eu le problème avec un poste à arc au démarrage : seul le disjoncteur sautait. Jusqu'à ce que je remplace les disjoncteurs 10 A des prises par des 16 A. Pour une raison inconnue, l'électricien avait placé des 10 A sur tous les circuits de prises, alors que tout était câblé en 2.5 mm²...

Mais c'est vrai qu'en cas de problème d'isolation par exemple (fuite à la terre), on se retrouve dans le noir. Tout est coupé.

D'un autre côté, imagine la situation inverse : tu as un défaut d'isolation sur le circuit lumière. Le différentiel lumière saute. Mais pas celui des prises ou des machiens. La lumière est coupée. Pendant ce temps, la machine sur laquelle tu travailles continue à tourner et elle n'a pas d'éclairage intégré. Genre scie à ruban ou disqueuse.

Il vaut peut-être mieux que la machine s'arrête aussi !

Non ?
 
Turbo
Turbo
Compagnon
3 Sept 2008
702
RP
c'est quand meme moins rare d'avoir une fuite terre sur une machine que sur de l'eclairage ?!
dans ton cas, t'aurais pas de probléme car il te resterai les néons de ta fraiseuse touningue et la jieldé de bobo
oui je sais, ça t'inérve... :wink:
 
J
j.f.
Compagnon
22 Déc 2007
6 443
19
Ca c'est petit.

Ca m'énerve.

N'empêche que la dernière fois que Claude François est passé prendre un bain à la maison, il a bidouillé la Jielde de la baignoire.

Mais rien n'a disjoncté.

Je te dis pas le bazar ensuite...
 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mar 2007
1 423
Béziers
  • Auteur de la discussion
  • #20
Bonsoir à tous

Charly 57 a dit:
Pour savoir si il y a assez de puissance il faut lire complètement la facture EDF. Dessus il est marqué clairement la puissance maximale que délivrera le compteur / disjoncteur d'arrivée de la maison. C'est l'abonnement.

Voilà, au dessus de la puissance d'abonnement, c'est le noir et le calme dans la maison et l'atelier, sauf si un utilisateur se met à crier parce que son programme informatique vient de planter ou parce qu'il a chutté dans les escaliers devenus brutalement trop sombres .....

Cordialement
J'ai beau lire la facture et la retourner dans tous les sens, je ne vois nulle part quelque chose qui parle de la puissance maxi du compteur, ni même du type d'abonnement. :oops:

Le disjonteur général étant calibré à (Ir>) 30 A et sur le compteur (modèle électronique à affichage digital) en appuyant trois fois sur le bouton "sélection" on peu lire "30A - 06 kVA", je pense donc que c'est le maximum que je peux utiliser. :7grat:

jcma a dit:
Bonsoir a tous,

Une protection séparée pour les prises de courant et pour l'éclairage est une recommandation, pas une obligation. Par contre, en relisant la norme, je vient de qu'il y a un nombre mini de disjoncteurs differentiel a respecter en fonction de la surface de la pièce (Voir fichier joint).

@+
Jean-Charles
Cette norme s'applique pour l'installation d'un habitation complète.
Dans mon cas il s'agit d'une installation secondaire.
Je suis dans le cas des "moins de 35 m²" et la norme préconise deux disjoncteurs diff. dont un (40 A) pour les circuits plaques de cuisson, cuisinière et gros appareils (étonnamment le four n'en fait pas partie).
Cela équivaudrait donc au tour et fraiseuse.
Donc si je "recompile" les infos je peux aboutir à ce schéma de principe:

Schema2.jpg
C'est juste ?
 
jcma
jcma
Compagnon
2 Nov 2008
1 658
Mulhouse - Haut-Rhin
Bonsoir msieuryoyo,

Pour moi c'est ok. Les calibres correspondent aux sections, la protection différentielle est assurée et je vois que la terre a été prévue dans le câble d'arrivée donc pas de problèmes.

J'ai jeté un coup d'oeil sur mon arrivée (Installation assez ancienne) et je retrouve la même puissance que sur ton installation. Je pense que les 6KVA doivent correspondre a l'abonnement standard chez EDF.

@+
Jean-Charles
 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mar 2007
1 423
Béziers
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonsoir à tous,

Je déterre un peu ce post, car la construction de mon atelier touchant à sa fin (du moins pour ce qui est du gros oeuvre), je me penche de plus en plus sur la préparation de l'installation électrique, et de l'achat du matos.

Et il reste encore quelques questions que je me pose.

Je revien sur le schéma que j'ai donné plus haut.
schema2_976.jpg


Un peu partout sur le net quand je consulte des sujets parlants de tableaux électriques, ils parlent d'INTERRUPTEURS différentiels en protection des circuits, et non pas de DISJONCTEURS différentiels.

Quelle est la différence entre les deux?

D'après ce que j'ai pu lire, si il y a des disjoncteurs (simple) après la protection différentielle, il n'est pas utile d'utiliser des disjoncteurs différentiels, des interrupteurs différentiels suffisent.

Dans mon cas que dois-je utiliser?
Disjoncteur différentiel au départ du tableau de la maison pour protéger la ligne (en 6 mm²), puis sur le tableau atelier des interrupteurs différentiels?

De quel type doivent être le ou les disjoncteurs différentiels, A ou AC?

Autre chose, d'après ce que j'ai pu lire, en protection sur un cable en 6mm² il est habituellement utilisé un disjoncteur (différentiel ou pas) de 32A. Le disjoncteur de départ de tableau maison ne devrait-il pas être d'une valeur de 32A.
Même question pour la valeur des disjoncteurs (interrupteurs?) différentiels du tableau atelier.
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 394
FR-83
Bonsoir à tous,

Cela faisait longtemps que je ne suivais plus ce post !

Sur les différents schémas proposés il y un truc que personne ne semble avoir relevé et tu viens d'y mettre le doigt dessus.

Si ton tableau secondaire est équipé de disjoncteurs au départ de chaque ligne à protéger, il me semble qu'il est parfaitement inutile d'utiliser des disjoncteurs différentiel (double emploi) en tête de rangée, des inters différentiel type A suffises.

De plus, il sont nettement moins chers !

type A : détecte les courants de fuite alternatif et continu, obligatoire si présence d'appareil géré par de l'électronique.
type AC : détecte seulement les courant de fuite alternatif.

Le calibre de l'inter différentiel doit correspondre à la somme des protections ou se produit un changement de section des fils en restant cohérent avec la puissance disponible délivré par EDF.

Le disjoncteur différentiel comprend un circuit magnéto thermique qui lui permet de réagir en cas de court circuit ou de surintensité, pas l'inter différentiel qui laisse ce rôle aux disjoncteurs de protection de chaque ligne. Ce dernier ne réagit qu'aux courants de "fuite" (l'inter différentiel).
Il est obligatoire s'il est associé aux protections fusibles.

D'autres modèles sont encore plus "typés" pour les matériels informatique afin d'éviter des déclenchements intempestifs.

Tu as aussi les courbes A,B,C,.... de déclenchement des disjoncteurs qui désignent la capacité du disjoncteur à encaisser pendant un court laps de temps une intensité supérieure à celle pour laquelle il a été affecté.

Bonne soirée :wink:
 
modif.srx
modif.srx
Nouveau
9 Avr 2009
31
en méditérannée
Bonjour,
pour aller au fond du problème les différentiels de l'atelier doivent être plus sensibles (difficile avec un 30mA en tête) et rapides que le général (sélectivité des circuits, voir le temps de réaction au défaut dans la doc des dif 'EDF' et ceux de l'atelier), il faut que le courant soit coupé au plus prés du défaut, sinon à quoi serviraient les différentiels atelier ?
c'est pour cela que l'industrie a des différentiels réglables.
 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mar 2007
1 423
Béziers
  • Auteur de la discussion
  • #25
MIC_83 a dit:
Si ton tableau secondaire est équipé de disjoncteurs au départ de chaque ligne à protéger, il me semble qu'il est parfaitement inutile d'utiliser des disjoncteurs différentiel (double emploi) en tête de rangée, des inters différentiel type A suffises.
Ok donc en tête de rangée un inter différentiel suffit.
Mais au départ du cable de raccordement (tableau maison / tableau atelier) que dois-je mettre?
Inter diff. ou disjoncteur diff. ? et de quelle valeur?

MIC_83 a dit:
Le calibre de l'inter différentiel doit correspondre à la somme des protections ou se produit un changement de section des fils en restant cohérent avec la puissance disponible délivré par EDF.
Cela voudrait dire qu'il me faut un inter diff. de 32A pour la première rangée (10A + 20A) et un de 60A pour la seconde (20A + 16A + 16A) :opus_dei: :smt017

Etant donné le faible nombre de disjoncteur dans mon tableau, puis-je les réunir tous sur la même ligne (limitant ainsi les coûts, tableau plus petit, un seul inter. diff., etc...)?
Comme me l'avait indiqué jcma :roll:

Bon dimanche à tous.
 
M
Modeste
Apprenti
6 Juin 2008
197
Cher Nord
Bonjour,

Un simple jeu de fusibles 32A est nécessaire sur le tableau "Domicile" pour protéger le câble. Le disjoncteur "Abonné" étant différentiel '300 ou 500 mA S (comme sélectif), il couvre l'ensemble de l'installation, donc le câble.

Sur le tableau "Atelier", 1 seul Interrupteur Différentiel 2 ou 4 pôles suivant que tu es en mono ou en triphasé et de calibre jamais supérieur à l'abonnement EDF (dépense inutile).

Pour ma part j'ai équipé cet inter d'une bobine de déclenchement à manque de tension commandée en 2 points de l'atelier par un arrêt d'urgence.
Toute la famille connait leur existence et leur utilité, c'est une sécurité complémentaire en cas de blessure, malaise ou début d'incendie.

Modeste
 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mar 2007
1 423
Béziers
  • Auteur de la discussion
  • #27
Modeste a dit:
Un simple jeu de fusibles 32A est nécessaire sur le tableau "Domicile" pour protéger le câble. Le disjoncteur "Abonné" étant différentiel '300 ou 500 mA S (comme sélectif), il couvre l'ensemble de l'installation, donc le câble.
Si la protection différentielle est assurée par le disjoncteur différentiel du tableau abonné, alors pourquoi on utilise des inter différentiels au début de chaque ligne du tableau électrique?
C'est uniquement une question de valeur de la protection? (500 mA pour le disjoncteur abonné et 30 mA sur le tableau)

Si je met un disjoncteur 32 A au départ de ma ligne entre les deux tableaux, je suppose que je peux placer le disjonteur sur une "ligne" du tableau qui comporte un inter différentiel et profiter ainsi de la protection 30 mA.

Modeste a dit:
Sur le tableau "Atelier", 1 seul Interrupteur Différentiel 2 ou 4 pôles suivant que tu es en mono ou en triphasé et de calibre jamais supérieur à l'abonnement EDF (dépense inutile).
Donc dans mon cas, si j'utilise une seule ligne sur le tableau "atelier", protégée par un inter différentiel, quel doit-être son calibre? Sachant que j'ai rajouté un disjoncteur 16A en plus.
40 A est-ce correct?
Ah non, si l'alimentation de mon tableau est protégée par un disjoncteur 32 A, je suppose qu'il n'est pas nécessaire de mettre sur le tableau un inter différentiel de 40 A, mais un de 32 A !!!
 
M
Modeste
Apprenti
6 Juin 2008
197
Cher Nord
Protections divisionnaires

Yoyo,

Lorsque j'ai évoqué le différentiel du tableau abonné, c'était en parlant du câble, et uniquement de lui.
La (ou les) protection (s) 30mA de l'atelier sont là pour assurer une protection des personnes bien plus efficace que le 500 mA général. C'est un schéma identique qui est actuellement obligatoire dans les salles d'eau.
C'est certainement cet appareil que tu as remarqué dans ton tableau d'habitation, mais pas question de l'employer à autre chose que ce pourquoi il a été mis en place.
C'est de plus une question de confort d'utilisation, tu ne dois pas mettre la moitié de la maison dans le noir si un petit incident se produit dans l'atelier.

Les interrupteurs différentiels ont des valeurs normalisées (25 / 40 / 63 A), à toi de voir la consommation maximale que tu pourras avoir, sachant que comme moi tu n'as que 2 bras, que peu de machines fonctionnent sans surveillance (hormis le chauffage) et tu pourras en déduire la valeur nominale de ton ID (Inter Diff). Un 40 A permet une puissance de 9 kW, celà permet de bricoler.... un peu et d'avoir bien chaud dans l'atelier.

Modeste
 
msieuryoyo
msieuryoyo
Compagnon
12 Mar 2007
1 423
Béziers
  • Auteur de la discussion
  • #29
Bonsoir à tous,

Donc en récapitulant je peux me baser sur ce schéma:

Je part du "tableau maison" à partir d'un disjoncteur 40A placé sur une ligne du tableau protégée par un inter. différentiel 40A/30mA (sur cette ligne se trouvent déjà d'autres disjoncteurs de la maison).

Puis un cable d'alimentation en 3 x 6 mm² (Phase + Neutre + Terre) d'une longueur d'environ 30 mètres placé sous gaine.
Au fait quel type de cable dois-je utiliser ? du RO2V ?

Au "tableau atelier" j'arrive sur une ligne où au départ se trouve un inter différentiel 40A/30mA, suivi de divers disjoncteurs.
J'ai rajouté un disjoncteur 16A en protection d'un groupe de climatisation que j'ai de fortes chances de pouvoir récupérer.

J'ai cablé les éclairages en 2.5 mm² pour des raisons de commodité (je ne vais pas acheter du fil en 1.5 mm² juste pour ça).

Est-ce correct ?

Schema Tableau elec 3.jpg
 
M
Modeste
Apprenti
6 Juin 2008
197
Cher Nord
tableau divisionnaire

Pour le tableau atelier tout est correct, mais pour le piquage sur le tableau maison, j'ai un doute. Il ne faut pas se reprendre sur une ligne déjà protégée en différentiel de même valeur car un défaut dans la maison te fera perdre l'atelier (j'entends déjà les cris ...) en en cas de défaut atelier, les 2 protections fonctionneront. Le câble faisant 30m... l'atelier est peut-être séparé.... donc des aller-retour en perspective. :mad:

La solution est donc de raccorder ton disjoncteur 32 A "Alim Atelier" directement sur le répartiteur en aval du disjoncteur d'abonné. Eh oui, la maison sera 10 mn dans le noir le jour de cette manip :)

Tu seras ainsi bien protégé et totalement indépendant de la partie maison.

Modeste
 
Haut