Faut-il mettre une machine de niveau?

Lexique
18 Février 2010
4 622
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Pour moi, il faut la mettre de "niveau" mais il n'est pas utile qu'elle soit horizontale...
Le but c'est de s'assurer que toutes ses surfaces fonctionnelles soient dans le même plan.
Et comme pour ça, le plus simple et le plus efficace est de se référer au plan parfaitement horizontal donné par un niveau, c'est lui qu'on utilise...
 
Dernière édition:
Compagnon
27 Octobre 2008
12 429
F-69400 villefranche sur saone
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour
Ce qui est important dans une machine c'est que ses points d'appuis soit sur le même plan, donc par facilité de contrôle on utilise le niveau que l'on à tous à disposition dans un atelier
Pat
Je vais joué sur les détails
J'ai vu fabriquée des machines outils et il ne me semble pas que le dessous de la machine était usiné
Par contre les glissières étaient misent de niveau
Pour ceci il y avait des trous taraudés pour y mettre des vis qui faisaient office de vérin et quelque fois un trou juste à côté pour y mètre une vis de fixation dans le sol
J'ai vu sur le forum une astuce qui m'a laissé pantois
Les vis de nivèlement étaient en appuis sur des manometres pour mesurer la pression exercée sur chaque vis
De cette façon le régleur vérifiait et ajustait les pressions pour qu'elles correspondent au données du constructeur pour avoir une machine bien réglée
 
Dernière édition:
Compagnon
27 Octobre 2008
12 429
F-69400 villefranche sur saone
  • Auteur de la discussion
  • #7
Re,
un dessin pour expliquer ma façon de voir...
Voir la pièce jointe 447063
Oui bien sûr c'est ce que je dis aussi l'important étant que le banc ne soit pas vrillé
Mais c'est tellement plus facile de tout mettre de niveau
Il est bien évident qu'un tour sur un bateau, par exemple , ne sera jamais horizontal ... sauf au moment du réglage , ce qui ne l'empêche pas de fonctionner
 
Compagnon
26 Février 2013
2 500
Harnes (Pas de Calais)
bonjour,
je me suis posé la question à une époque quand j'ai installé mon tour. La recommandation "de niveau" est universelle, mais perso j'aime bien comprendre pourquoi c'est si important. Primo je rejoins dans le principe l'explication de Dodore, également FB29 pour la lub, avec la nuance que là l'exigence est assez souple, je ne pense pas que les niveaux ou la circulation par capillarité dans des tresses sera influencée par quelques 1/10ème de mm.
Je me suis finalement tenu le raisonnement suivant: s'il est important de ne pas vriller le banc de tour, là on parle bien de 1/10mm voire de quelques 1/100....Or, horizontal ou pas, qui peut affirmer qu'un bridage rigide, genre avec serrage sur cales dans la chape de béton, respecte une telle précision, et à mon avis ça pourrait bouger dans le temps. Finalement, j'ai opté pour simplement poser mon tour sur des cales en caoutchouc (assez dur quand même), et donc de lui laisser prendre la forme qu'il veut :), en principe ça doit aller. Je n'ai jamais décelé de problème particulier, notamment vibrations...Avec le temps de la réflexion je me dis qu'un bridage rigide a peut-être aussi pour mission d'encaisser des efforts qui tendraient à vriller le banc. Mais cela ne peut se produire que pour des gros travaux, pas pour une passe" de finition. Et en 30 ans je n'ai jamais vu mon tour bouger, même avec de grosses pièces, mais j'en fais rarement.
Donc conclusion, sauf si on m'explique autre chose que je n'ai pas vu, je préfère un tour non bridé, posé sur caoutchouc (bien posé bien sûr, les 4 pieds doivent porter environ pareil) plutôt que risquer un bridage raté qui irait à l'inverse du but recherché.

Pour les fraiseuses, la question est moins importante car elles ont souvent une base carrée avec une inertie telle, dans tous les sens, que la notions de vrillage n'a plus cours. Et même si la base avait une petite déformation il semble que celle-ci ne se reporterait pas ou très peu sur la géométrie des coulisseaux.
 
Lexique
18 Février 2010
4 622
FR-91 Brétigny sur Orge
Ce contrôle concernaient les machines de plus 1 mètre.
Oui,
C'est bien ce que je pensait...
En fait tout dépend du tour, et du rapport largeur /longueur du banc un tour de 3 m, c'est pas un tour de 1 m à l’échelle 3...
Le 1000 il bouge pas, le 3000, il faut le brider de niveau..
Pour nous autres amateurs, il me semble plus justifier de brider de niveau un "chinois" qu'un viel européen vu les efforts qu'on leur fait subir.
 
Compagnon
27 Octobre 2008
12 429
F-69400 villefranche sur saone
@gégé62
Dans le temps on disait-il faut mettre les machines de niveau et les sceller ou brider au sol maintenant on les poses souvent simplement soit sur des cales soit sur des patins de caoutchouc
Mais mais mais il faut quand même les mettre de niveau
Ceci pour être sur d'avoir plus facilement des pièces conformes . Une simple pose sur des patins sans controle de nivèlement n'est pas suffisant
Même sur le lien du tour somab le montre bien . En mettant simplement le tour de niveau on réduit les défauts de parallélisme et pourtant le bâti est en béton ( ou granite)
J'ai un peu tout pratiqué scellement , patins caoutchouc ou simplement posé sur des plaques de tôles , mais à chaque fois je mettait le tour de niveau et comme je l'ai dit déjà plusieurs fois dès que j'avais un défaut de conicité avant de régler quoi que ce soit , je donnais un coup de niveau, souvent c'était suffisant
Encore une fois , c'est ce qui s'est passer sur le tour somab
 
Dernière édition:
Même sur le lien du tour somab le montre bien . En mettant simplement le tour de niveau on réduit les défauts de parallélisme et pourtant le bâti est en béton ( ou granite)
Re,

Quand je disais sur un autre forum que tu connais bien, qu'il n'existe aucune matière stable sur terre, ont m'a ri au nez...même l'invar qui est un dé plus stable bouge de quelles poussièmes.

@ +
 
Compagnon
27 Octobre 2008
12 429
F-69400 villefranche sur saone
Oui,
C'est bien ce que je pensait...
En fait tout dépend du tour, et du rapport largeur /longueur du banc un tour de 3 m, c'est pas un tour de 1 m à l’échelle 3...
Le 1000 il bouge pas, le 3000, il faut le brider de niveau..
Pour nous autres amateurs, il me semble plus justifier de brider de niveau un "chinois" qu'un viel européen vu les efforts qu'on leur fait subir.
Il faut quand même reconnaître que brise copeau travaillait sur des machines exceptionnelles et que pour lui un tour de 1 m c'est du petit
Pour ma part c'était des LEFEBVRE Martin LM450 ou cazeneuve HB500 ou des capacités de ce genre
Je ne les mettais pas de niveau tous les jours , mais dès que j'avais un défaut de conicité ( moins de 1 fois par an )
Pour une nouvelle machine il est bon de la mettre de niveau et de revérifier 1 ou 3 mois plus tard Ensuite ça ne bouge pratiquement pas
 
Modérateur
23 Novembre 2010
2 498
FR-55 Sud-Meusien
Je n’ai principalement que des machines avec un mono-pied, rigide, en fonte donc stable par sa conception.
Toutes sur pieds réglables anti-vibratoires.

Je ne pensais pas utile, de les régler de niveaux parfait, à par une mise d’aplomb simple.

Ma fraiseuse FP1, avec visu précise, m’a démontré le contraire.
Une mise à niveau précise, repartie la charge sur les quatre points d’appuis et évite donc, un déséquilibre.

En déplaçant ma table, en X, d’un bout à l’autre, je perdais 2-3 centièmes, sans comprendre.
Je les ai récupérés, en la mettant de niveau.
Je ai conclu que le poids de la table, mettait en déséquilibre la machine :mrbrelle:
 
Sujets similaires Forum Date
Informatique
Tours
Projets de fraiseuse et portique d'usinage CNC
Soudure, brasage
Conversion de fraiseuses conventionnelles
Supports, lubrification, peinture, entretien
Discussions générales autour des CNC industrielles
Tours
Modélisme
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Horlogerie
Fraiseuses CNC industrielles de type portique
Divers projets et réalisations
Combinés tour-fraiseuse
Discussions générales autour des CNC industrielles
Sujets similaires

Haut