Eviter le grippage

barj
barj
Apprenti
15 Mar 2016
98
IDF
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous et à toutes,

Petite question comment éviter le grippage de pièces vissé de même matière ?
Exemple, j'ai 2 pièces en Alu, une taraudé et l'autre fileté, lors du montage tout va bien mais au démontage...bonjour les dégâts :eek:.
C'est idem pour Inox sur Inox (exemple X2 sur X2)
J'ai déjà lu un petit sujet la dessus sur le forum, mais je ne le retrouve plus.
De manière générale est ce qu'il existe une "règle" a respecter ?

Merci.
 
barj
barj
Apprenti
15 Mar 2016
98
IDF
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Dodore, ça ma permis de retrouver le sujet que je cherchais. (ceci dit, presque le même titre que mon sujet, je devais être bourré lors de ma recherche :smt017)

Perso, je ne peux pas utiliser de graisse ou autre sur mon soucis car c'est sur une circuit hydraulique et je ne peux pas polluer le fluide qui circule.
Par contre la différence de dureté Brinell est à essayer.
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 910
Harnes (Pas de Calais)
De manière générale est ce qu'il existe une "règle" a respecter ?
en principe, différence de 30 sur la dureté Brinell des deux matières en contact (règle pour les aciers)
Explication: une particule qui frotte entre les deux faces se logera dans la pièce la moins dure. Si la dureté est identique, elle reste dans le plan de glissement, fait un copeau qui aggrave la situation et ainsi de suite....
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
19 Jan 2016
1 642
Un gars de Bezons
Bonjour :wavey:

pour éviter de gripper deux pièces en alu , en contact , j'ai fais une oxydation anodique sur l'une des deux pièces.


Y.

DSCN1638 [Résolution de l'écran].JPG
 
barj
barj
Apprenti
15 Mar 2016
98
IDF
  • Auteur de la discussion
  • #6
en principe, différence de 30 sur la dureté Brinell des deux matières en contact (règle pour les aciers)
Explication: une particule qui frotte entre les deux faces se logera dans la pièce la moins dure. Si la dureté est identique, elle reste dans le plan de glissement, fait un copeau qui aggrave la situation et ainsi de suite....
Oui merci pour cette explication claire et précise :wink:

@vieuxfraiseur : ok merci également pour cette info, par contre est ce que oxydation anodique est la même chose qu'une Anodisation ?
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 395
FR04200
Bonjour
Jamais pensé a ceci pour le grippage des vis. Merci Gégé!
Je pense au même raisonnement pour expliquer que l'usure se reporte sur la pièce le plus dure dans le cas des palier par exemple.
Luc
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
649
Villeneuve d' ASCQ NORD
Comme le dit l'adage " Le mou use le dur !"
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 925
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonsoir,
pour expliquer que l'usure se reporte sur la pièce le plus dure dans le cas des palier par exemple.
Normalement, les palier bronze ne doivent surtout pas être passer à la pate à roder, l'abrasif s'y incruste et bouffe" l'arbre(ou la broche)!
C'est tentant, rapide, impeccable à premiere vue, mais c'est une catastrophe à l'usage!
C"est la raison d’être des grattoirs feuille de saule, beaucoup plus long à faire, mais durable!
 
usineurdu63
usineurdu63
Compagnon
9 Jan 2011
1 298
puy de dome
bonjour ,

graisse cuivre , céramique ou Belleville

et la no problème je monte tout les jour de la visserie inox comme sa
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
19 Jan 2016
1 642
Un gars de Bezons
Oui merci pour cette explication claire et précise :wink:

@vieuxfraiseur : ok merci également pour cette info, par contre est ce que oxydation anodique est la même chose qu'une Anodisation ?
bonjour,
le traitement de surface de l'aluminium, ici de couleur bleue fonçé , c'est de l'oxydation anodique .
trés dur en surface , isolant au courant .
une anodisation , je ne sais pas .
ce traitement je l'ai sous-traité .
je n'ai plus les produits pour le faire.
bonne journée.
Y.
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 910
Harnes (Pas de Calais)
bonjour,
sans être certain, il me semble que c'est bien la même chose, anodisation = oxydation anodique (mais je crois savoir qu'il existe des nuances dans ce type de traitement, selon le but recherché (protection de la surface, dureté, couleur etc...)
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 925
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
, il me semble que c'est bien la même chose, anodisation = oxydation anodique
Il te semble bien, c'est pareil, Pour l'alu, on réalise ensuite des bains destinés à durcir(en "soudant" les grains d'oxydes) et/ou à colorer.
 
J
joumpy
Compagnon
8 Oct 2009
1 519
38: Grenoble
anodisation, oxydation anodique: même chose anodising en anglois et eloxieren en teuton.
On peut trouver des tutos pour le faire soi-même et les produits se trouvent assez facilement...
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
19 Jan 2016
1 642
Un gars de Bezons
pas bien compliqué à faire .
 
MOTORIX
MOTORIX
Compagnon
29 Mar 2013
500
82100
:wavey:tout le monde
pas bien compliqué à faire .
Pour essayer de m y frotter de temps en temps ,je ne dirai pas que c est compliqué mais c est très technique ,pour ceux qui veulent essayer une toute nouvelle boutique en ligne avec pleins de bons conseils https://anodi.fr/
Bonne après-midi .@+++.Henry.
 
barj
barj
Apprenti
15 Mar 2016
98
IDF
  • Auteur de la discussion
  • #19
Ok merci beaucoup pour vos conseils.
Très instructif, comme toujours :smt041
 
P
Precis84
Compagnon
7 Déc 2008
2 168
Salut
J'ai regardé les vidéos . Bien faites ....mis à part les critiques des autres techniques qu'on peu voir ailleurs
et sur Usinages . Bref , l'auteur a 1 peu la science ....infuse :twisted: comme beaucoup .
 
MOTORIX
MOTORIX
Compagnon
29 Mar 2013
500
82100
:wavey:Tout le monde
@Precis84 ,je trouve ton analyse bien critique,pour moi il n y a pas plusieurs techniques pour faire de l anodisation de qualité mais c est très technique :oops: ,la meilleure solution c est de t inscrire sur le forum "anodi" et d aller discuter avec Didier ,pour ma part j ai appris une chose :qu il fallait que j oublie mes tentatives d anodisation en été,c est trop compliqué d avoir une température de bain raisonnable
Bonne après-midi .@+++.Henry.
 
barj
barj
Apprenti
15 Mar 2016
98
IDF
  • Auteur de la discussion
  • #23
Salut a tous

Merci pour ces infos.
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
649
Villeneuve d' ASCQ NORD
+1 avec Precis84 ! Quand le gars affirme qu'on ne peut pas anodiser en dessous de 16V , il ment !
J'ai anodisé de l' AU4G avec des tensions bien inférieures : la tension est fonction de la concentration en acide , sujet qu'il n'aborde pas !
 
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
19 Jan 2016
1 642
Un gars de Bezons
Bonjour :wavey:
je suis curieux d'avoir des informations sur l'outil qui mesure l'épaisseur de la couche d'oxydation anodique .( de la vidéo de DidierV )
merci

PS/ moi j'avais fais des essais avec un chargeur de batterie voiture 12v .
 
Dernière édition:
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
649
Villeneuve d' ASCQ NORD
Probablement un palpeur à ultrasons , l'alumine est bien plus dure que la couche sous-jacente d'alu
ce qui doit permettre un écho bien net .
 
D
DidierV
Apprenti
3 Déc 2017
134
+1 avec Precis84 ! Quand le gars affirme qu'on ne peut pas anodiser en dessous de 16V , il ment !
J'ai anodisé de l' AU4G avec des tensions bien inférieures : la tension est fonction de la concentration en acide , sujet qu'il n'aborde pas !
Bonjour KildeRouge,

Je trouve que l'adjectif "menteur" est violent... Après, chacun va chercher les arguments qu'il veut pour défendre sa logique...

Moi, je préfère débattre de technique :

Anodiser une pièce en aluminium, c'est contrôler la construction de sa couche anodique.

Il se trouve que pour un bain "standard", non pollué, sans trop d'aluminium dissout dedans, agité et/ou bullé, la formule I=U/R oblige à avoir une certaine tension pour arriver à un certain courant. Ce n'est ni un "mensonge", ni un avis, c'est de l’électrotechnique...

Dans un bain ou le volume d'électrolyte est correct par rapport à la pièce, les distances anode/cathode correct et un ratio d'acide standard, le constat fait chez les amateurs comme dans l'industrie, est qu'il faut une tension minimum de 16V pour atteindre le courant et le maintenir.

Effectivement (mais ce n'est pas le sujet de la vidéo), la densité d'acide rentre en jeu. On constate aussi que le bullage, le brassage, la température, le type d'électrode (alu, titane, plomb,...) modifies notablement la tension nécessaire pour maintenir le courant calculé. Si la tension est insuffisante, le courant n'est pas atteint et maintenu, donc le calcul de l'épaisseur sera faux. Sans oublier que plus l'épaisseur de la couche augmente, plus la tension doit augmenter pour maintenir le courant

Avec moins de 16V, il se peut qu'une couche soit créée, mais elle peut être inférieur, très inférieure, voire inexistante...

Après, pas de problème pour moi si tu veux anodiser à 12 V, 8V ou 3 V... Simplement, pour être sûr que l'épaisseur calculée sera atteinte, 16V est le minimum. Ca peut marcher à 15 V, à 14V,... Mais plus tu t'éloigne des 16V, plus tu a de chance de ne pas arriver à maintenir le courant calculé.

On va reprendre l'exemple du Té de fourche de la vidéo : Tu veux 30µ, tu calcul le courant et tu obtiens (admettons) 5A. Tu peut l'anodiser à 12V et tu aura surement une couche anodique que tu pourra colorer. Seulement, si ta couche ne fait que 5µ, ton Té de fourche sera sensible au rayure ! Avec une tension de mini 16V, elle fera 30µ et tiendra beaucoup mieux les agressions.

Bonne journée
 
Dernière édition:
D
DidierV
Apprenti
3 Déc 2017
134
Bonjour :wavey:
je suis curieux d'avoir des informations sur l'outil qui mesure l'épaisseur de la couche d'oxydation anodique .( de la vidéo de DidierV )
merci

PS/ moi j'avais fais des essais avec un chargeur de batterie voiture 12v .
Bonjour Vieuxfraiseur,

D’après ce que j'en sais, c'est basé sur les courants de Foucault

A Bientôt
 
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
649
Villeneuve d' ASCQ NORD
Salut DidierV
Effectivement à la relecture , c'est un peu violent mais comme le gars de la vidéo répète plusieurs fois qu'en dessous de 16V point de salut , ce qui n'est manifestement pas exact , cela m'a un peu énervé ! Après je suis d'accord que la couche à tension plus basse sera moins épaisse mais tant que la vitesse de construction de la couche est supérieure à sa vitesse de dissolution par l'acide , l'épaisseur peut se régler par un temps plus long ! je précise que j'anodisais à courant constant .
Autre point que je juge pas trop exact c'est de dire que les colorants organiques sont insensibles aux UV ! Peut-être qu'avec la solution de colmatage mise en avant dans la vidéo c'est plus ou moins exact mais cela me semble bien moins évident avec un colmatage à l'eau bouillante et une pincée de bichromate .
Au niveau amateur et pragmatique décrire une méthode qui marche et est différente de ce que dit "la Bible" moi cela me suffit ! J'ai fait des anodisations de pièces optiques il y a plus de 30 ans pour des appareils de terrain et si le noir s'est un peu éclairci il n'en demeure pas moins bien foncé !
 
D
DidierV
Apprenti
3 Déc 2017
134
Bonjour KildeRouge, content de pouvoir débattre et échanger nos avis :wink: et désolé à Barj si on lui pollue un peu son poste :spamafote:

La ou je trouve que ta logique pèche, c'est que ton raisonnement ne permet pas de contrôler l'épaisseur de couche... Certes, tu compense avec une durée plus longue, mais comment tu l'évalue cette durée ? Pourquoi prendre des risques et y aller au jugé alors qu'avec la bonne tension, tu est juste ?
Dans le film, la phrase "ça ne marche pas" est juste : Si tu n'a pas la bonne tension, tu n'aura pas la bonne épaisseur. Comment expliquer à quelqu'un qu'il faut calculer la surface pour choisir le courant, puis lui dire "mais bon, vu que t'a pas la tension, laisse courir, ça va le faire à un moment ou un autre..." Non, un tuto sérieux se doit d'expliquer la technique et de donner des bases solides et vérifiables. Après, chacun en fait ce qu'il en veut et éventuellement revenir aux références si ça merde...

Quant au colorants organique, ceux que j'utilise on une solidité au UV allant de 6 mini à 8 maxi (suivant les couleurs...) et coûte 2,40€ le litre... Avec un bon colmatant intégrant un filtre UV (6,25€ les 20 litres !!!), ça donne une solidité UV en 8,5 et 9... Industriellement, 8, c'est la norme mini pour des éléments extérieurs fortement exposé... Autant dire que ça bouge pas et à ce prix, je vais certainement pas travailler avec de la teinture à vêtement ou de l'éosine et colmater à l'eau chaude (soit dit en passant, de l'eau distillée avec un PH précis de 6) !

En fait, je ne comprend pas bien pourquoi se faire du mal... Sur le forum Anodi, la plupart des participants on testé avec un chargeur 12V et les combines usuellement décrites... La plupart avouent avoir laissé tomber faute de résultat... et recommencer maintenant sur des bonnes bases !
Anodiser comme sur la vidéo, ça fonctionne à 100%. On peut faire autrement, mais avec quel résultat ? C'est un peut comme de dire "moi, j'ai une bonne tolérances avec ma CN montée avec des tiges filetés"... Ok, pas de problème ! Mais avec des vis à billes, il y a quand même de très grandes probabilités pour que ce soit (beaucoup) mieux...

Après, chacun sa technique, sont approche, son expérience,...
 
Haut