Escalier en découpe laser

N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je soumets mon projet à ceux qui voudront bien m'accorder quelques instant de leur temps précieux.
J'ai conçu et modélisé mon escalier un quart tournant, à deux crémaillères métalliques latérales et marches bois (chêne).
Cette conception s'est faite en plusieurs étapes, aidé ponctuellement par un métallier qui travaille en bureau d'étude. Je dois préciser que je n'ai plus de contact avec cette personne. J'ai été orienté dans la conception comme si je réalisais un ouvrage accueillant du public : surdimensionnement des épaisseurs et autres.
J'ai ensuite contacté trois ferronniers, qui m'ont plus ou moins ignoré.
J'ai donc décidé de mener mon projet à terme tout seul.
Si je n'ai aucun problème pour le calcul des marches, il en est tout autre des sections de métal.
Au départ prévu dans une épaisseur de 15 mm, les crémaillères font actuellement 12. De ce que j'ai lu un peu partout, il semblerait que 10 ou 8 suffirait. D'ailleurs, d'après l'entreprise de découpe laser qui m'a fait son devis, c'est généralement la règle. Autre interrogation, les support de marche sont en 40x8. Est-ce raisonnable ?
J'oubliais : les marches font 920, épaisseur 35.
Dernière question, puis-je prévoir de défoncer le dessous des marches pour noyer les appuis ?
J'aimerais avoir vos avis avant de me relancer dans la modélisation, car je suis sur un logiciel qui n'est pas paramétrique, et c'est fastidieux.
Je joins quelques pdf pour se faire une idée. J'ai aussi le step et le dwg pour les plus motivés.
Merci à tous de m'avoir lu.
 
Fichiers joints
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #2
Flûte, un oubli...
J'ai aussi une interrogation sur les dimensions des crémaillères : le Z fait 150 en hauteur et largeur. Est-ce là aussi raisonnable ?
Merci.
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 821
belgique (namur)
Bonsoir,

Pour avoir travaillé 15ans dans les escaliers, je peux te dire que u peux même descendre jusque du 6mm (avec une fixation murale latérale). Les plats de 40*8 c'est bon aussi et de préférence à souder sur la partie sur laquelle pose la marche.
Pour la marche vu la largeur, je prendrais minimum du 40 soit rainurée pour cacher le plat ou fixée par en dessous....
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #4
Bonsoir the_bodyguard1,

Merci d'avoir pris un peu de temps.
Une épaisseur de 8 me plaît bien (plutôt que 6), surtout que je n'ai pas de reprise possible latéralement dans la volée haute. Je vais gagner en poids, ce qui m'arrange, car je suis sur plancher chauffant (chape anhydrite). J'ai en revanche une reprise sur la volée basse.
Pour les supports en 40x8, j'avais pensé chanfreiner à 4x45° pour loger la soudure, en haut bien sûr. J'ai bon ?
Pas d'avis sur la hauteur de crémaillère (ce que j'appelle le Z) en 150x150 ?
Pour les marches, il ne me reste plus que le rabotage finition (actuellement ép 37 après collage). J'en déduis que je ne vais pas pouvoir défoncer pour noyer les appuis. C'est ainsi. J'avais effectivement prévu la fixation par en dessous.
Je posterai bientôt la nouvelle modélisation avec ces nouvelles données, dès que j'aurais un avis sur les hauteurs crémaillères.
Encore merci.
 
P
Petitlouis
Nouveau
11 Oct 2014
20
Flûte, un oubli...
J'ai aussi une interrogation sur les dimensions des crémaillères : le Z fait 150 en hauteur et largeur. Est-ce là aussi raisonnable ?
Merci.
je ne te comprends pas bien quand tu parles de Z 150 en hauteur , si c’est la hauteur de marche c’est trop peu, pour la largeur pour le côté étroit c’est bon.
pour bien juger il faut tes développement de limons en 2D qui je crois est nécessaire pour la découpe laser.

pour reparler de la hauteur de 150 elle restera constante puisque tu ajoute 35 mm a chaque marche sauf pour la première où les 35 mm doivent êtres décomptés = 115 mm.

je sais lire les plans fichiers en Dxf ou Dwg.
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 821
belgique (namur)
Pas d'avis sur la hauteur de crémaillère (ce que j'appelle le Z) en 150x150 ?
Pour être confortable, il faut compter entre 170 et 200mm de hauteur de marche et une profondeur d'environ 280 avec une superposition des marches d'environ 40mm.
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonsoir Petitlouis et rebonsoir the_bodyguard1,

je me doutais bien que ma façon de m'expliquer n'était pas la bonne... Je mets un pdf d'une volée pour que ce soit plus simple.
Je veux bien que l'on reprenne mon calcul pour l'escalier, mais ce n'est vraiment pas là que j'ai un problème.
Merci de prendre un peu de temps.
 
Fichiers joints
Dernière édition par un modérateur:
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #9
re,
1588370430719.png

On a donc une hauteur de marche de 174.4 pour un giron de 260. Je pense que c'est bon. La formule de Blondel donne 608.8 sauf erreur...
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 870
FR-39Arbois
slt
- pour ta valeur Z , tu parle de la largeur (qui reste ) de ta crémaillère tu dis 150 , je dirai pas mal surtout en 8 mm d’épaisseur
Pour les marches, il ne me reste plus que le rabotage finition (actuellement ép 37 après collage). J'en déduis que je ne vais pas pouvoir défoncer pour noyer les appuis. ............
- tu demande si tu peu entailler les marche au niveau de l'appui ; si la diminution n'est qu'a ce niveau , c'est pas un soucis , c'est pas le cisaillement qui vas en venir à bout ; passe pas au travers non plus :mrgreen: . quand a l’épaisseur final et vue la longueur de portée entre les appuis , garde le maximum

On a donc une hauteur de marche de 174.4 pour un giron de 260. Je pense que c'est bon. La formule de Blondel donne 608.8 sauf erreur...
- quand a la formule de blondel si souvent mis en avant , elle donne une valeur a tenir de préférence dans une fourchette et demande pour son calcul la hauteur des marches et la profondeur prise au niveau de la ligne de foulée , plus généralement au milieu de l'escalier .
608mm comme indique , c'est plutôt une valeur basse le bas , regarde ce que ça donne en diminuant le nombre de marche (je doute) ou si tu peu allonger un peu l'escalier
 
P
Petitlouis
Nouveau
11 Oct 2014
20
Après avoir bien regardé, j’ai vu que tu te plaçais entre les limons, dans ce cas la hauteur des marches est constante pour les découpes. Ce qui me semble peu, c’est ta hauteur de sol à sol fini 15 x 150 mm soit 2250 mm ce n’est pas très haut (Plancher compris).
Es-tu sur de la bonne hauteur? Une hauteur de marche trop faible ne rendra pas l’escalier plus facile à l’utilisation. Pour cette hauteur j´opterais plutôt pour 13 marches, même 12, à toi de voir. Aucune contrainte pour le passage dans le plancher. Il faudrait une vue de la situation pour pouvoir conseiller sans erreur.

a +

petitlouis.
 
P
Petitlouis
Nouveau
11 Oct 2014
20
Je vois que tu as 15 marches de 174.4 = 261.6 de hauteur totale, c’est là que je ne comprenais pas ta valeur Z de 150.

a +

petitlouis.
 
P
Petitlouis
Nouveau
11 Oct 2014
20
J’ai compris la valeur Z sur le message à 22h 53. Les 878 mm de largeur d’escalier pour la partie non balancée de l’escalier donnera une souplesse relative aux marches, sans danger pour charges normales ( poid de la personne + 50-60 kg) l’entaillage des supports en bout n’a guère d’importance. Comme le dit : the_bodygard1.

je ne saurais te dire comment m’envoyer un DXF ou un DWG , je suis sous autocad.
mais si tu n’est pas coincé par le passage en hauteur, ce n’est sans doute pas necessaire.

il me semble que tu maîtrises bien les paramètres de calcul.

petitlouis,
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour à tous,
et déjà, merci.

1588414866450.png

Sans faire une réponse à chacun, oui, je pense maîtriser les calculs de mon escalier, tout du moins la partie ligne de foulée, hauteur de marche et giron. C'est la partie crémaillère en métal qui me pose (posait), j'y vois un peu plus clair avec vos aides...
Merci à vous tous. J'ai vu au passage que se faire comprendre sans un schéma ou une photo n'est pas toujours simple.
Je joins une photo de mes marches, bien avancées. J'attends le déconfinement pour accéder à une raboteuse de 630 de large, mon combiné s'arrêtant à 310. Pour les curieux, il s'agit de chêne débité dans de vieilles poutres 180x120 plus que centenaires.

Je retiens :
* épaisseur des crémaillères : 8 mm
* Z : 150x150 (hauteur et largeur de métal constituant les crémaillères)
* épaisseur des marches : ben 35, j'ai plus trop le choix...

Reste quelques questions :
- défonçage sur le dessous pour noyer les appuis de marches (soudés sur les crémaillères) :
est-il possible de diminuer la section de ces appuis (40x6) pour moins défoncer les marches ?
je n'ai pas eu de retour sur le chanfrein pour noyer la soudure (par le dessus).
- fixation des marches :
vis à tête fraisée Ø6 et fraisurage des appuis par le dessous (ma préférence)
ou bien vis à penture tête bombée dans un trou Ø8 pour laisser bouger le bois ?
Un grand merci à tous les contributeurs qui m'accordent un peu de leur temps.

WP_20200502_001.jpg
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #15
re,
je viens de réfléchir (ça m'arrive...) : si je défonce le dessous de mes marches, il faut que je décale les appuis soudés de leur épaisseur...
 
sébastien62
sébastien62
Compagnon
11 Jan 2016
2 100
Fr 62 Réty
Bonjour.
Sur le mien, j'ai soudé sur les limons des cornières inégales de 25/40 épaisseur 4. (Ton fer plat de 40/6 me paraît un peu épais...) Je ne les ai pas encastré car il fallait que ça soit plus que nickel pour ne pas voir les défauts...vis fraisées avec trous fraisés.
Après, tous les gouts sont dans la nature...
Prévoir aussi de faire un léger chanfrein pour l'éventuelle soudure sur le dessus.
Bon week-end. Séb
15884166857751077651908.jpg
 
sébastien62
sébastien62
Compagnon
11 Jan 2016
2 100
Fr 62 Réty
J'oubliais, c'est rare que je regarde sous l'escalier lol
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonjour Seb,
résultat très propre.
Mon escalier sera très visible par le dessous. D'où mon intérêt pour un fer plat encastré dans la marche et non une cornière. Un tracé propre, des coins arrondis et une défonceuse doivent venir à bout de ce détail. Dois-je rester sur cette section (40x6) ou puis encore descendre en épaisseur ? J'avais bien saisi la nécessité d'un chanfrein sur le dessus.
Les vis tête fraisée me plaisent bien...
Cordialement.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 286
F-69 sud-ouest Lyon
Reste quelques questions :
- défonçage sur le dessous pour noyer les appuis de marches (soudés sur les crémaillères) ...
essaye de faire un croquis plus précis de la fixation de la marche sur la structure métallique (de face)
Une pièce encastrée dans la marche risque d’affaiblir celle-ci.


1588432200596.png
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #20
bonjour Fred69,

1588433933292.png


on voit ici le plat (bleu clair) dans sa section de 40x8 avec chanfrein pour la soudure, et marche (marron) épaisseur 35 (la crémaillère est en bleu foncé). Est-ce plus clair ?
L’inconvénient de noyer le plat dans la marche (défonçage) est de diminuer l'épaisseur de bois juste à cet endroit. Mais comme dit plus haut, le cisaillement ne devrait pas en venir à bout... Je garde confiance.
Cordialement.
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #21
je viens de faire un essai :
une marche (épaisseur 37 actuellement) en appui sur deux tasseaux écartés de 940, mes 85 kg font fléchir de moins d'un mm. Avec 160 kg, la flexion est inférieure à deux mm. Est-raisonnable ?
 
P
Petitlouis
Nouveau
11 Oct 2014
20
Si tu es vraiment sûr de tes soudures un plat de 30 x 4 ou 40 x4 mm est tout à fait suffisant et placé au bout des marche n’aura pratiquement pas d’incidence sur la flexion de celle-ci. Les 40 réduiraient encore la portée (flexion) personnellement j’utiliserais du 4
il ne resterais que 31 mm au dessus de l’entaille pour recevoir des vis fraisées de 4.5 x 25 . Pré-forage soigné et bon fraisage,
Pour cette largeur d’escalier, et ce type sans contre-marche a partir de 800 mm il vaut mieux passer à une épaisseur de 40 mm fini pour le bois, à moins que l’on privilégie pour l’ensemble l’aspect de légèreté.

bon travail. Superbe cette fois les photos.

petitlouis.
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #23
rebonsoir Petitlouis ,
sûr de mes soudures... je sais souder, mais à plat, pas toutes positions. Au pire, je peux faire appel à un pro.
40x4 m'irait bien.
Je viens de retrouver un devis (qui pique les yeux), qui ne correspond pas exactement, vu que le projet a évolué. Pour un emmarchement de 1000, les marches étaient prévu à 34 d'épaisseur. En revanche, il s'agissait d'un limon double crémaillère centrale, en bois, largeur 46 espacées de 330. Le porte-à-faux n'était pas le même.
Par curiosité, quelle est la norme pour le poids supporté par une marche ?
Dernière question, les vis tête fraisée ne risquent-elles pas d'empêcher le bois de bouger, ou bien est-ce négligeable ? Mes marches sont stockées à la maison depuis maintenant 4 mois. Je pense que le taux d'humidité ne devrait plus trop évoluer.

Cordialement.
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 821
belgique (namur)
Bonjour Seb,
résultat très propre.
Mon escalier sera très visible par le dessous. D'où mon intérêt pour un fer plat encastré dans la marche et non une cornière. Un tracé propre, des coins arrondis et une défonceuse doivent venir à bout de ce détail. Dois-je rester sur cette section (40x6) ou puis encore descendre en épaisseur ? J'avais bien saisi la nécessité d'un chanfrein sur le dessus.
Les vis tête fraisée me plaisent bien...
Cordialement.
Bonjour, ton plat ne doit pas faire la largeur de la marche 2/3 est amplement suffisant !
Perso je ne descendrais pas en dessous de 6mm car ton chanfrein sera réduit et tu seras contraint de meuler tes soudures. Et un plat ou une cornière n'ont pas la même résistance...
Pour les vis, nous avons tjr employés des têtes fraisées acier ou inox suivant l'escalier et c'était du 4 ou 4,5...
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #25
bonjour Seb,
Il est aussi possible de chanfreiner le dessous de la marche pour laisser la place au cordon de soudure...
Mais je vais retenir une épaisseur de 6mm pour l'épaisseur de l'appui soudé avec un chanfrein. 3 à 45°, c'est bon ?
Merci.
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 821
belgique (namur)
La soudure sera plus résistante par le dessus car en dessous elle aura tendance à faire charnière. Tu peux partir sur un chanfrein de 4 mais à 60° vu qu'il sera en demi vé.
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #27
Bien noté. Oui, oui, soudure sur le dessus pour éviter l'effet charnière...
Une passe avec de la 3.2 ou bien plusieurs passes avec de la 2.5 ?
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 821
belgique (namur)
Une seule passe suffit, ça réduira la déformation. Pour le choix de l'électrode, fais un essai sur une chute, si tu arrives à faire avec de la 3,2 c'est mieux.
 
N
nanard18130
Nouveau
14 Oct 2009
38
  • Auteur de la discussion
  • #29
Ok. Merci.
Fort de tous ces conseils, je vais pouvoir me relancer dans la modélisation.
Je reviendrais ici, une fois ce travail accompli.
Merci à tous.
 
P
Petitlouis
Nouveau
11 Oct 2014
20
Moi je suis pour les escaliers en bois (menuisier) de mémoire la norme tourne autour des 200 à 250 kg par marche. ( on y est très facilement en bois)
Pour le plat 50 mm en retrait avant et arrière de marche.
Quand au poids supporté, il faut tenir compte de l’effet saccadé lorsqu’on descend l’escalier surtout avec une charge, qui est tout différent de quand on le gravit.
Mais pour un usage particulier je ne sais les exigences ( je suis en Belgique).
Et pour le plat de 6 pas de problème non plus, comme conseillé, il reste assez de matière.

J’oubliais, le support au mur à gauche en montant vers 4° et 5° marche, pas joli, je suppose que c’est schématique. Il vaut mieux le réaliser à l’horizontale à la 5° et 6° marche ( en angle ) il sera encore plus efficace me semble-t-il.


Bon travail.

petitlouis.
 
Dernière édition:
Haut