Aciera F35 cnc retrofit, la séparation

  • Auteur de la discussion Aslan
  • Date de début
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut à tous! :-D J'ai enfin une première fraiseuse dans mon garage!! :supz: J'ai trouvé une bonne occasion sur un site néerlandais, j'ai fais une proposition de tarif et c'est passé il y a deux semaines :) J'étais allé voir la machine la semaine dernière pour récupérer tous les éléments que je pouvais. J'ai ensuite tout organisé pour aller chercher le reste de la machine ce we, la bête Suisse fait tout de même 1.5T.

Il s'agit d'une Acier F35 en bon état sans la partie automate (qui ne fonctionnait plus visiblement). Le vendeur a acheté presque tout ce qu'il fallait il y a un an mais il a abandonné le projet par faute de connaissances et de temps. Je vais détailler les éléments un peu plus bas.La machine appartenait à l'origine à Siemens visiblement. Ils n'ont jamais utilisé la tête qui est donc quasi neuve. Ils ont remplacé le module par autre pour y fixer un moteur très haute vitesse, surement pour de la gravure.

J'ai également tous les éléments de protection d'origine, sauf que le vendeur les a laissés à l’extérieur sur une grosse étagère. Je vais les faire restaurer par une société spécialisée.

La mécanique est en très bon état RAS au niveau des roulements à billes et autres éléments mécaniques. Je compte utiliser tous les éléments originaux au niveau de la machine, c'est-à-dire : les servomoteurs, les tachy, les end stop, les règles précision 0.001, le système de lubrification centrale, la pompe hydraulique, l’arrosage. Seul le moteur de broche va changer, je vais le remplacer par un 3kw 220 triphasé. L'original fait plus de 6kw mais mon réseau électrique (mono 220) ne tiendra jamais si je pars sur quelque chose d'aussi gros..

Je compte également faire un système de changement d'outil automatique avec 20 portes outils. Il y avait à la base 5 cônes/mandrins mais le vendeur m'en a offert une dizaine neuve :mrgreen:

Quelques photos. Ça, c'est la machine telle que je l'ai récupéré. On y voit encore le moteur de broche et son support sur la partie arrière haute et l'armoire électrique qui y est fixé. Je les ai détachés ce matin.
1.jpg


La voici today après un peu de nettoyage et vérification de tous les éléments :
2.jpg

J'ai oublié de remonter le soufflet arrière avant de prendre les photos, tant pis
4.jpg

5.jpg

6.jpg


Visse à bille du X :
7.jpg

Les fameux éléments à restaurer, et un compresseur qu'il m'a offert :
8.jpg


Armoire électrique et cage de protection à restaurer. Pour l'armoire, je vais surement en prendre un moins grand et étanche, avec vitre sur l'avant.

9.jpg


Ca c'est la machine à l'époque quand elle était encore assemblée :

11.jpg


La suite dans le message suivant avec les pièces électroniques.
 
Dernière édition:
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #2
Voici les cônes / mandrins (une dizaine encore sous plastique), les tirets :

12a.jpg


Et voici une photo d’une grande partie des éléments électroniques réunis :

12b.jpg


Les câbles blindés :

13.jpeg


J’ai également toutes les notices mécaniques et électroniques de la machine

20170507_104755.jpg
20170507_190825.jpg


Les éléments neufs en détail :

- Un pc
- Un écran
- 3 contrôleurs, il s’agit de ce modèle avec la pièce en alu de refroidissement déjà fixé : https://granitedevices.com/store/argon-ac-servo-drive.html
- 3 filtres http://fr.rs-online.com/web/p/products/5186395/?cm_mmc=FR-PPC-_-google-_-3_FR_FR_BM_IP_and_E_Exact-_-Schaffner%7CFiltres_secteurs&mkwid=sAwxEheCG_dc%7Cpcrid%7C94316674848%7Cpkw%7Cschaffner+fn2412+25+33%7Cpmt%7Ce%7Cprd%7C&gclid=Cj0KEQjwoqvIBRD6ls6og8qB77YBEiQAcqqHe66EOhiSch8bmjdSdi8aASI9hiZgkidyadpxgcOqS0kaAng68P8HAQ
- 3 grosses résistances
- Le board de commande CPU5, ce modèle : https://www.hardware-cnc.nl/en/shop/usbcnc/cpu5-b-advanced-incl-software-detail avec d’autres pcb qui vont avec
- 5 long câbles blindés dont un du diamètre d’un tuyau d’arrosage :hum:

Le plus gros manque à l’heure actuel c’est les alims et inverter, je m’en charge la semaine prochaine.

Pour info je n’ai aucune xp en cnc cependant j’en ai un peu en impression 3D même si cela n’a rien avoir. J’ai pas mal analysé la machine et ça ne me fait pas trop peur même si il y a du taff. Je vais pas mal avoir besoin d’aide pour la partie montage. Je pense faire les schémas électriques semaine prochaine et vous les partager pour avoir vos avis. J’ai aussi peur que mon réseaux ne tienne pas car les servo moteurs sont quand même assez costaud sans parler de tout le reste :|

20170514_113056.jpg


Il n'y a que le servo moteur du Z qui a un système de freinage à cause du poids de la table (frein en 24V)
 
Dernière édition:
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 831
Guipavas (près de Brest)
Belle pioche dis moi !
 
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 797
Saint-Avold (Moselle)
Salut,

Superbe machine, tu y a certainement gagné au change!:wink:
Une idée du prix me plairait bien....et les détails du transport aussi!

Y'a un peu de boulot c'est sur, mais tu vas y arriver!:wink:
 
misterforge
misterforge
Ouvrier
2 Août 2015
427
c'est du lourd,pas pour les rigolos
 
roland88
roland88
Compagnon
9 Juil 2009
2 373
Seine et Marne
Bonjour Aslan,
voilà une bien belle machine...qui a tout des machines modernes...terriblement complexe...
Je vais suivre votre remise en route avec interet...
Bonne chance.
 
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci à tous, ouai ça va être bien sympa :mrgreen:

Weg57 oui j'ai bien gagné au change :wink: Concernant le transport c'était assez laborieux mais on a eu de la chance.. Des amis belges se sont occupés de l'organisation. Au final c'était une location de remorque tracté par une camionnette avec une personne qui a le permis BE. La remorque n'a presque pas résisté au poids de la machine lorsqu'on a du le poser sur la partie arrière avec un fenwick.. On a du redoubler d'ingéniosité pour réussir à le mettre au centre. Le déchargement quant à lui s'est fait avec une grue, beaucoup plus simple. La bâche par contre a lâché en cours de route alors que le temps était assez couvert, grosse frayeur donc.. On a du le réparer avec les moyens du bord.
bache 1.jpg


J'ai une question concernant la lubrification de la machine. Dans la documentation ils conseillent des huiles spécifiques pour la lubrification automatique ainsi que l'huile hydraulique puis les engrenages, voici les recommandations avec les fournisseurs que j'ai trouvé :

- Lubrification des glissières / graissage central : "esso febis K68" ou la "castrolmagna BDX 68". Fournisseur http://www.dlbc.fr/graissage-perdu/218-castrol-magna-68.html en 20L

- Groupe hydraulique : "'Mobil DTE 24". Fournisseur https://www.mabeo-direct.com/A-261051-mobil-huiles-hydrauliques-dte-serie-20

- Engrenages : Mobiltemp SHC 32. Fournisseur https://www.amazon.com/Mobil-Mobilt...94933093&sr=1-1-catcorr&keywords=Mobil+SHC+32

Connaissez vous d'autres fournisseurs pour ces produits? Ça va commencer à chiffrer en comptant les frais de port, le must aurait été un seul fournisseur en France:zoutte:

Que me conseillez vous pour graisser les vis à bille?

Ce we je prépare une opération de démontage de la table et la poupée pour avoir accès aux règles que je n'arrive pas à voir de l’extérieur. Je vais en profiter pour nettoyer ce que je peux et graisser les éléments.
 
Dernière édition:
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 797
Saint-Avold (Moselle)
Salut,

Merci pour les infos, pour les huiles ne te casse pas la tête, il a autant d'huile que de fabricants de machines...:-D
alors que quelques types seulement sont nécessaires.
- pour les glissières une iso 46 ou 68 (quelque que soit la marque)
- la Mobil DTE 24 est une hydraulique iso 32
- la mobiltemps SCH32 est une graisse au Mos2 (bisulfure de molybdène) peut être remplacé par une autre graisse au Mos2,
celle-là fait l'affaire https://www.leroymerlin.fr/v3/p/pro...rdahl-0-4-l-e1400995635#&xtmc=graisse&xtcr=12
elle est de viscosité un peu plus élevée 2 au lieu de 1.5, je ferai un essai en surveillant la température si c'est pour des vitesses élevées.
Pour les huiles je commande chez https://www.lubuniversal.com/
 
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci beaucoup pour ta réponse! Je les prendrai sur ce site aussi dans ce cas :-D Tu a l'air de bien t'y connaitre :mrgreen:

Ce soir j'ai démonté quelques éléments pour pouvoir les étudier de plus prêt et commencer à regarder ce qu'il me manque pour les utiliser.

J'ai démonté le servomoteur du Y avec son tachy/dynamo, la taille fait vraiment peur on sent quand même qu'on passe à la cour des grands :smt104

0.jpg


Le fin de course du Y, il est mécanique et permet d'avoir 5 valeurs, ça agit comme des coupe circuits on dirait

3.jpg


Un des électrovanne du système hydraulique

2.jpg


Et au passage j'ai mis tous les moteurs en triangle, par chance ils peuvent être en 220V ou 380 (sauf le moteur de broche que je dois changer)

1.jpg


Je ne sais pas jusqu’où va le board CPU5 mais pour la gestion de l’arrosage / le groupe hydraulique / le système de graissage central / l'éclairage / les ventilo / le futur changement de tool auto je vais utiliser Arduino dans un premier temps.
 
W
Weg57
Compagnon
20 Juil 2008
2 797
Saint-Avold (Moselle)
La mécanique, la pneumatique, l'hydraulique et l'électricité je connais bien, l'informatique et les automates un peu mais
en CNC.....je cale, et n'ai plus envie d'apprendre!:wink:

En lubrification je ne me souviens pas d'avoir vu en 35 ans de métier beaucoup de casse par une huile inappropriée...mais
par manque d'huile ou de graisse là j'aurais de quoi écrire un livre!
 
bendu73
bendu73
Compagnon
18 Sept 2013
1 226
SAVOIE
Salut,
Jolie acquisition, comme je te l'avais déjà dis!
Oui les Fin de course sont des interrupteurs tout simplement. Il y en a 5 car tu y trouve les fin de courses "utile" en Max et en Min (qui sont connecter à l'automate), Le POM je crois ( aussi à l'automate) et les fin course machines qui elles sont connecter directement au relais de puissance ( dans le cas ou elles sont enclenchées, c'est pas bon pour la mécanique, le relais coupe tout! ).

Je pense que tu le fais déjà mais prend un maximum de photo possible, surtout au niveau des câblages. Car pour le remontage tu sera moins embêté.
 
W
wapiti
Ouvrier
30 Déc 2015
485
pyrénées (milieu)
Salut,

Jolie machine, tu as tout pour attaquer et l'air de savoir ce que tu fais :smt023

Des précisions sur tes limit switch:
http://automation-dfw.com/pdf_elec/euch-05precmultlimitswitches.pdf

As tu choisi ton systeme d'exploitation? et vas tu exploiter tes regles en boucle retour (tes drivers ont l'air balaizes, j'ai l'impression qu'il peuvent gérér ça)?
 
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #13
La mécanique, la pneumatique, l'hydraulique et l'électricité je connais bien, l'informatique et les automates un peu mais
en CNC.....je cale, et n'ai plus envie d'apprendre!:wink:

En lubrification je ne me souviens pas d'avoir vu en 35 ans de métier beaucoup de casse par une huile inappropriée...mais
par manque d'huile ou de graisse là j'aurais de quoi écrire un livre!
Effectivement je ne pense pas que ça posera de problème. Ce sont juste des références indiqués comme utilisé par Aciera et donc certifié mais la doc date de 1983 entre-temps beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Ils parlent même des différentes viscosité des produits similaire et les paramètres à changer en fonction, dans la doc.

D’ailleurs concernant la documentation, elle est introuvable sur le net et j'ai vu que pas mal de monde le cherchait. Avant d'aller voir la machine j'avais écris à SwissMachines et ils me l'avaient envoyés directement. Je le partage ici pour ceux qui tombent sur ce post : https://mega.nz/#!Ph43CYKC!rMQKrRnaJb55sraOaYUhHFFsBZ_8NDyf2DEm4Nr4S94

Salut,
Jolie acquisition, comme je te l'avais déjà dis!
Oui les Fin de course sont des interrupteurs tout simplement. Il y en a 5 car tu y trouve les fin de courses "utile" en Max et en Min (qui sont connecter à l'automate), Le POM je crois ( aussi à l'automate) et les fin course machines qui elles sont connecter directement au relais de puissance ( dans le cas ou elles sont enclenchées, c'est pas bon pour la mécanique, le relais coupe tout! ).

Je pense que tu le fais déjà mais prend un maximum de photo possible, surtout au niveau des câblages. Car pour le remontage tu sera moins embêté.
Yes effectivement je bombarde de photos pour être sûr de ne rien oublier lors du montage :)

Salut,

Jolie machine, tu as tout pour attaquer et l'air de savoir ce que tu fais :smt023

Des précisions sur tes limit switch:
http://automation-dfw.com/pdf_elec/euch-05precmultlimitswitches.pdf

As tu choisi ton systeme d'exploitation? et vas tu exploiter tes regles en boucle retour (tes drivers ont l'air balaizes, j'ai l'impression qu'il peuvent gérér ça)?
Merci pour la doc, effectivement c'est la même chose!

Les limit switch sont gérés par le contrôleur de chaque axe :


switch.JPG


Pins 21 à 24

limit switch.JPG


Source : http://www.pl-control.net/downloads/Argon_user's_guide_book.pdf

Par contre, comment est fait le home, on utilise un limite switch aussi?

Pour les règles à priori c'est gérés par le board CPU5. Ils serviront seulement à afficher la position précise et à faire la mise à 0 normalement.

Pour l'instant c'est le seul point mystère car je n'ai pas encore identifié la position des règles. Je n'ai qu'un seul câble que je n'arrive pas à identifier, il doit correspondre à une voir toutes les règles, il a un connecteur 12pin au bout. Ce week end j'en saurai plus une fois la table et la poupée démontée.

Le système d'exploitation sera windows car le logiciel utilisé est usbcnc qui est fournit avec le board CPU5 : https://www.hardware-cnc.nl/en/shop/usbcnc/cpu5-b-advanced-incl-software-detail
 
bendu73
bendu73
Compagnon
18 Sept 2013
1 226
SAVOIE
Pour moi, ça c'est une prise de règle, surement celle du X.
Il faut utilisé ces règles pour une commande en boucle fermé, c'est tout l'avantage de ces machines! La précision sera au rendez vous.
De toute façon tu en as forcément besoin car tes moteurs ne sont pas asservis en position, seulement en vitesse de rotation. ou je me trompe.

Es tu sur de la compatibilité entre tes moteurs et tes drivers??

upload_2017-5-17_13-31-6.png
 
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #15
Oui les drivers sont compatibles, ils sont spécialisés en servo :)

Ce que tu montres sur la photo c'est la prise du dynamo tachymetrique du servo X qui renvoie un courant permettant de déterminer la position en rotation exacte. Le driver gère ce genre de tachy d’après la doc. Si tu regarde à gauche de la photo il y a le même pour le Y.

Pour les règles en boucle fermé, j’espère que c'est le cas!! mais de ce qu'on m'a dit les règles ne servent pas à ça, autrement il n'y aurait pas de tachy :confused:

La prise dont je parle est celle ci :

regle.JPG


C'est la seule donc j’espère qu'elle correspond aux 3 reliés entre elles ^^

Edit : YES!! Je viens de retrouver une vidéo ou le gars montrait la règle lors d'un nettoyage! et on voit la même prise :D

 
Dernière édition:
bendu73
bendu73
Compagnon
18 Sept 2013
1 226
SAVOIE
Les règles servent à faire une boucle fermé pour l'automate. C'est un gage de précision, elles ne servent pas seulement à faire le 0 encore heureux.
Un tachymètre sert simplement à mesurer la vitesse de rotation du moteur. Ou alors on appel cela un encoder rotatif.
Ces machines fonctionne normalement avec une vitesse de rotation ( en commande +/-10V), le moteur tourne et le tachy transmet la vitesse de rotation en temps réel, le contrôleur moteur stabilise la vitesse. Les règles scrute le déplacement et c'est la commande automate qui reçoit les info des règles et qui ainsi actionne précisément la rotation du moteur.

Peut être que tes drivers fonctionnent en boucle fermé en interne, c'est le cas sur certain driver et moteur avec encoder pas à pas. Mais si l'information ne remonte pas à la commande c'est pas si utile que cela...
Ta machine est de la même époque que la mienne, cela doit être assez proche comme technologie.

Ce sont des moteur ac ou dc?? des moteur en ac m'étonnerai quand même. Les servo de maintenant sont pas les mêmes que ceux des années 80. Encore une fois je peux me trompé :oops:
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 639
59000
Bonjour,
La tachy assure uniquement l'asservissement en vitesse du servo moteur cela se faisait directement
par l'ancien drive de conception analogique. La vitesse est une première boucle d’asservissement
elle même aidée par une boucle secondaire d'asservissement en courant à l’intérieur du drive.

L'asservissement en position statique et dynamique (les trajectoires précises) est assuré par
la lecture des règles optique et ceci par le directeur de commande, une Heidenhain par exemple.
Dans ton cas c'est l'Argon qui va gérer ces asservissements. Il est possible qu'il ait 2 entrées
une analogique pour la tachy et une numérique ou analogique pour gérer les règles optiques
qui peuvent sortir en signal analogique sinus/cosinus ou directement interpolés sous forme
TTL donc comme une sortie codeur classique .
S'il n'y a qu'une entrée codeur, l'Argon peut en extraire un signal de vitesse et un signal
de position, toujours pour etre dans les meilleurs conditions de stablilité de l'asservissement.
La lecture de règles sin/cos fait partie des derniers développement de l'Argon à voir si c'est
maintenant opérationnel. Si ça ne l'est pas tu n'auras qu'à ta disposition une lecture TTL
de codeur, il faudra te procurer des boitiers interpolateurs convertisseurs (type Heidenhain EXE)
à intercaler entre la règle et l'Argon.
Le réglage des paramètres d'asservissement (PID) se fait dans l' Argon.
Sa commande se résume à une commande Step/dir comme si ta machine était équipés de
moteur pas à pas .
 
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #19
Ok merci beaucoup pour ces précisions les amis, au-temps pour moi!!

Les règles servent à faire une boucle fermé pour l'automate. C'est un gage de précision, elles ne servent pas seulement à faire le 0 encore heureux.
Un tachymètre sert simplement à mesurer la vitesse de rotation du moteur. Ou alors on appel cela un encoder rotatif.
Ces machines fonctionne normalement avec une vitesse de rotation ( en commande +/-10V), le moteur tourne et le tachy transmet la vitesse de rotation en temps réel, le contrôleur moteur stabilise la vitesse. Les règles scrute le déplacement et c'est la commande automate qui reçoit les info des règles et qui ainsi actionne précisément la rotation du moteur.

Peut être que tes drivers fonctionnent en boucle fermé en interne, c'est le cas sur certain driver et moteur avec encoder pas à pas. Mais si l'information ne remonte pas à la commande c'est pas si utile que cela...
Ta machine est de la même époque que la mienne, cela doit être assez proche comme technologie.

Ce sont des moteur ac ou dc?? des moteur en dc m'étonnerai quand même. Les servo de maintenant sont pas les mêmes que ceux des années 80. Encore une fois je peux me trompé :oops:
Ok pour les tachy, effectivement ça parait plus logique. Les moteurs sont DC à aimants permanents

20170514_113056.jpg


Bonjour,
La tachy assure uniquement l'asservissement en vitesse du servo moteur cela se faisait directement
par l'ancien drive de conception analogique. La vitesse est une première boucle d’asservissement
elle même aidée par une boucle secondaire d'asservissement en courant à l’intérieur du drive.

L'asservissement en position statique et dynamique (les trajectoires précises) est assuré par
la lecture des règles optique et ceci par le directeur de commande, une Heidenhain par exemple.
Dans ton cas c'est l'Argon qui va gérer ces asservissements. Il est possible qu'il ait 2 entrées
une analogique pour la tachy et une numérique ou analogique pour gérer les règles optiques
qui peuvent sortir en signal analogique sinus/cosinus ou directement interpolés sous forme
TTL donc comme une sortie codeur classique .
S'il n'y a qu'une entrée codeur, l'Argon peut en extraire un signal de vitesse et un signal
de position, toujours pour etre dans les meilleurs conditions de stablilité de l'asservissement.
La lecture de règles sin/cos fait partie des derniers développement de l'Argon à voir si c'est
maintenant opérationnel. Si ça ne l'est pas tu n'auras qu'à ta disposition une lecture TTL
de codeur, il faudra te procurer des boitiers interpolateurs convertisseurs (type Heidenhain EXE)
à intercaler entre la règle et l'Argon.
Le réglage des paramètres d'asservissement (PID) se fait dans l' Argon.
Sa commande se résume à une commande Step/dir comme si ta machine était équipés de
moteur pas à pas .
Effectivement d'après cette page ca doit être exactement comme tu dis :

https://granitedevices.com/wiki/Argon_specifications

L'argon est en close loop sur le torque / velocity / position faudra que je check plus en détail la doc ce soir.
 
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #20
prise 9 broches donc règle sin/cos sortie en courant 20 mA. Voir si tu vas trouver
des boitiers EXE dans le bati ...

Je précise qu' USBCNC et sa carte n'est pas une CNC qui assure un asservissement
de position, il travaille en " boucle ouverte" .

https://www.usinages.com/threads/hermle-uwf-600.69798/page-2#post-800681
Je ne sais pas s'il y aura ça dans le bati.. En tout cas j'ai aussi les anciens éléments du tableau électrique avec pas mal de choses dont je ne connais pas l’utilisation. Il faut absolument que j'en ai le coeur net ce soir :mrgreen:
 
bendu73
bendu73
Compagnon
18 Sept 2013
1 226
SAVOIE
Montres nous ces éléments tant mystérieux :-D
Si il y a tout, tu devrai retrouvé ces fameuses boites électroniques ou viennent se brancher tes règles.
Tes moteurs sont équipé d'un frein! Pour cela que les 3 câbles qui en sortait m'interpellaient !

Tes moteurs sont comme les miens, DC et avec un tachymètre qui, enréalité est une simple dynamo qui délivre plus ou moins une tension élevé ( c'est marquer 20V/1000tr/min). Haha c'est génial, je n'avais pas cette unité de mesure inscrite sur mes moteurs mais maintenant je sais de quel ordre de mesure ils fonctionnent. Tu va, tout comme moi, en apprendre beaucoup au travers de ce projet!
 
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #22
Aussi incroyable que cela puisse paraître le frimware Argon qui prend en compte les règles sin / cos est sortit en fin février 2017!! Sur ce coup je suis chanceux :lol: http://granitedevices.com/wiki/Argon_firmware_releases

Je cite :
  • New features:
    • Added SinCos encoder support
  • Improvements:
    • Regenerative resistor control changes:
      • Maximum on-time for regenerative resistor is now 4 seconds to prevent overloading resistor
      • In over voltage fault, regenerative resistor will not be driven
    • Parameter Over voltage fault thresholdFOV operation has been changed. Refer to Configuring drive voltage limits FUV and FOV for needed adjustments.
      • User now should set value directly by maximum nominal HV DC bus
      • Upper settable value of FOV is now 375 VDC
      • Drive state is controlled by the FOV value as follows:
        • Drive will operate normally until that value
        • Drive will start using regenerative resistor is DC bus voltage is above that level by 0-20 VDC
        • Drive enter into over voltage fault immediately if DC bus voltage exceeds that level by at least 25 VDC
    • If drive is being powered on or restarted during over voltage condition, drive will wait that HV DC bus voltage falls within user specified voltage range before drive attempts to initialize or control regenerative resistor
    • Torque bandwidth limitTBW has been switched from second order filter to first order filter to achieve higher servo stiffness
  • Fixes:
    • Activation of safe torque off STO2 alone now also controls motor brake output
The just released Argon servo drive firmware version 2.1.0 adds support for encoders with analog Sin/Cos outputs. Drive allows selecting interpolation factors of 16, 64 and 256 for such encoder. This means that an sin/cos encoder with 1000 lines per revolution, would give resolution equivalent of 256*1000 lines. In addition to this, normal quadrature decoder 4x gain applies on top of that, meaning that 1000 line encoder will yield total resolution of 1024000 counts per revolution.
Par contre je dois avoir rien qui ressemble à des boitiers exe... Ca va se finir sur ebay cette histoire :/ Je rentres du taff rechecker ça.

Edit : Bendu73, en fait c'est un effet d'optique sur la photo il y a le câble d'alim qui reviens sur le moteur ^^ Il y a bien 2 câbles qui sortent, je n'ai un frein que sur le servo vertical.
 
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #23
Bon, j'ai vérifié rien de bien mirobolant dans les éléments de l'ancienne armoire électrique, j'y reviendrai ultérieurement avec des photos car la ca risque de faire trop chargé :|. Pour résumer il y a des switch, des switch avec tempo, des disjoncteurs, des transfo 220-24V, un filtre 3 phases, un inverter 4kw tri 380V. J'ai peur de perdre le fil de ma réflexion du soir, je reviendrai sur ca lorsque je passerai aux règles ce we.

Du coup j'ai voulu approfondir le sujet du tachy... En fait j'ai l'impression que le dynamo tachy est inclut dans le servomoteur, on le voit sur le câblage dessiné à l’intérieur du boitier qui y est lié :
witr.jpg


En fait la partie extérieur est un encodeur rotatif.. Gaston parlait de la marque Heidenhain me voila servi :whistle: (je l'avais démonté pour voir)
gfdf.JPG


En cherchant de la doc je suis tombé sur le prix de cet élément :peur5466: faut vraiment pas que je me loupe dans les câblages.

Voici un schéma pour vous montrer ou j'en suis, j'ai trouvé la doc avec le detail des pin (http://www.motionusa.com.s3-website-us-east-1.amazonaws.com/heidenhain/RotaryEncoders.pdf)

heindehain.jpg


Bon je n'ai pas fini je ne comprends pas tout ^^

En tout cas de ce que je vois, les règles vont se brancher dans le J5 du driver donc je vais bien pouvoir avoir les deux!:roxxx:
 
Motronic
Motronic
Apprenti
23 Mar 2015
129
moselle
Salut,
Il te manquerait du matériel ?
Intéressant de tout comprendre, chercher et réunir. :smt038
A+
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 639
59000
Bizarres ces codeurs, si tu as des règles, ils sont superflus !
Si tu n'as pas de règle, c'est eux qui assurent l'asservissement de position ?
mais moins précis.
La machine ne serait plus d'origine ? avec des codeurs TTL rajoutés pour être compatible
avec le firmware Argon de l'époque ?
Les entrées sincos analogiques, c'est uniquement pour des codeurs ou règle de ce type
avec sortie en courant 11 muA ou en tension ce qu'admet l' Argon. donc il faut
faire transiter les sortie 11 muA à travers des résistances de 100 K pour
les faire passer à 1 V . Le connecteur n'est plus à 9 broches mais à 12 broches pour
discriminer le type de sortie (en courant ou en tension).
Si l'asservissement se fait par ces codeurs en bout de moteur, sur l' Argon il faut choisir
le firmware avec les entrées codeurs digitales TTL classique direct " en quadrature "
en inhibant donc l'alternate fonction sincos
 
Dernière édition:
bendu73
bendu73
Compagnon
18 Sept 2013
1 226
SAVOIE
Il y avait bien 3 câbles qui sortait des moteurs....
Tu as donc un tachy pour la vitesse moteur, et un encoder angulaire :|
C'est bien mais ça ne va pas servir si tu as les règles. enfin, gaston te l'explique bien.

Sur le schéma de l'Argon il mentionne un moteur alternatif en triphasé, le tien est un continue à balais :meganne: !!!

edit: enfait je vien de regarder la doc, tes drivers sont bien compatibles avec du DC :mrgreen:
 
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #27
Salut,
Il te manquerait du matériel ?
Intéressant de tout comprendre, chercher et réunir. :smt038
A+
Cc amigo, yes il va manquer des choses, je fais les montages peu à peu pour pouvoir faire l'inventaire. Mais ce ne sont que des petits éléments, les plus gros sont là! Si, il y a quand même le moteur 3 ou 4kw à acheter (100€ d'occas) et le régulateur de vitesse qui va avec (200€ d'occas). Vu que je vais revendre le moteur tri / variateur tri et filtre tri je pense que ça s'annulera au final.

Bizarres ces codeurs, si tu as des règles, ils sont superflus !
Si tu n'as pas de règle, c'est eux qui assurent l'asservissement de position ?
mais moins précis.
La machine ne serait plus d'origine ? avec des codeurs TTL rajoutés pour être compatible
avec le firmware Argon de l'époque ?
Les entrées sincos analogiques, c'est uniquement pour des codeurs ou règle de ce type
avec sortie en courant 11 muA ou en tension ce qu'admet l' Argon. donc il faut
faire transiter les sortie 11 muA à travers des résistances de 100 K pour
les faire passer à 1 V . Le connecteur n'est plus à 9 broches mais à 12 broches pour
discriminer le type de sortie (en courant ou en tension).
Si l'asservissement se fait par ces codeurs en bout de moteur, sur l' Argon il faut choisir
le firmware avec les entrées codeurs digitales TTL classique direct " en quadrature "
en inhibant donc l'alternate fonction sincos
Je me demande si c'est pas pour avoir des informations plus précises que ça a été mis la. Je ne connais pas exactement l'utilisation qu'en a fait Siemens mais ça avait l'air quelque chose d'assez spécifique. Je ne pense pas qu'argon ai été utilisé à un moment donné. Le matos que j'ai entre les mains n'a jamais été utilisé, j'ai les factures et ils étaient sous blister. Vu les éléments qu'il me restent ça avait l'air d'être le matos original en digital. C'est peut être aussi une option que proposait Aciera à l'époque? Je vais demander à SwissMachines on ne sait jamais :smt003
Mais effectivement ce qui est sûr c'est que ce n'est pas d'origine car je ne l'ai pas sur les schémas. Sur la partie elec non plus :

alim.JPG


En tout cas les règles doivent être là même si je ne vois pas les câbles du Z et Y, voici les schémas :

regles.JPG


Ok pour les paramètres quadrature et les résistances.

Il y avait bien 3 câbles qui sortait des moteurs....
Tu as donc un tachy pour la vitesse moteur, et un encoder angulaire :|
C'est bien mais ça ne va pas servir si tu as les règles. enfin, gaston te l'explique bien.

Sur le schéma de l'Argon il mentionne un moteur alternatif en triphasé, le tien est un continue à balais :meganne: !!!

edit: enfait je vien de regarder la doc, tes drivers sont bien compatibles avec du DC :mrgreen:
Arrête de faire flipper les gens toi :mrgreen: Le mec qui a choisi le matos avait l'air quand même de s'y connaître pas mal! C'est celui qui devait faire le montage à mon vendeur et qu'il l'a finalement laissé tombé.

En fait les fils du tachy passent par le même câble que l'alim du servo mais bon disons qu'il y a 3 câbles, parce que c'est toi :mrgreen:
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 639
59000
C'est celui qui devait faire le montage à mon vendeur et qu'il l'a finalement laissé tombé.
C’était peut être pas une lumière ... il a dézingué le cnc 3400 Elesta avec les interfaces EXE sachant qu'à
l'époque il ne connaissait que l'argon avec les entrée codeur TTL, donc les règles inutilisables en l'état et a, ou a fait,
rajouté des codeurs TTL au cul des moteurs. Il ne savait peut etre pas que ces boitier EXE convertissait les
sgnaux des règles en TTL...
Un asservissement avec des règles est bien plus précis ... encore maintenant chez DMG c'est une option
sur leurs machines , les codeurs sur servomoteur, c'est plus économiques.
Si tes trois règles sont encore présentes, il vaut mieux les exploiter. Le seul détail à rajouter c'est
le petit adaptateur avec quelques résistances à enficher sur les connecteur 9 broches pour
convertir le sincos en courant en sincos tension (voir les posts de jéjé )
Ensuite, que ce soit à partir de sincos ou directement de TTL, on aboutit à 2 voies " en quadrature "
donc 2 signaux carrés décalé de 90° afin de déterminer le sens de rotation. Avec une voie ça compte,
mais tu n'as aucune idée du sens de déplacement.

La cnc d'origine à priori:
http://www.zelectronic.ch/downloads/bedienungsanleitungpos3.pdf

http://www.zelectronic.ch/23d8d197770c86201/23d8d197770c9d221/index.html
 
Dernière édition:
Aslan
Aslan
Compagnon
2 Avr 2017
573
Yvelines (78)
  • Auteur de la discussion
  • #29
Ok merci beaucoup Gaston! Tout devient vraiment plus clair au fur et à mesure. Pour le gars je ne sais pas, et je doute que ce soit lui qui ai ajouté les encodeurs ça a l'air de dater quand même, il n'ont vraiment fait qu'acheter du matos. Mais entre le moment ou l'automate ne fonctionnait plus à l'époque et 2015 il a du se passer quelques étapes.

Je prie pour qu'il y ai les règles du Y et Z. Car si ces encodeurs ne servent à rien ça ne me dérange pas de les revendre vu le prix d'occas :mrgreen: Je vais chercher une chèvre d'atelier de location demain soir, samedi sera une grosse journée.

Autre question pendant que le schéma de puissance est sortit : Les servo moteurs doivent être alimentés en 200V Max d’après la fiche. Si j'alimente l'argon en 230V, je ne pense pas qu'il réduise la tension, je n'ai pas vu de réglages pour ça. Les seuls réglages que je vois sont pour l'intensité que je devrai régler en suivant les indications de la plaque (I nominal et I crête). Du coup quel est le meilleur moyen de réduire la tension? C'est un peu une question de noob mais bon :le_kneu: Un transfo devrait faire l'affaire à priori, ou une résistance mais il y aura de la perte inutile? De plus j'aimerais faire en sorte de réduire un peu la puissance du servo en le sous alimentant car mon réseau ne tiendra pas. Si j'alimente en 110V avec un courant nominal limité à 8A par l'argon au lieu des 12.8A de la plaque est ce que ça craint?
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 639
59000
Des codeurs heidenhain TTL de 1000 points d'occasion, tu ne vas pas en tirer grand chose, genre 50 E
rien à voir avec des gros codeurs sincos de 15000 qui se monte en prise directe sur des 4 ème axe
A voir aussi, qu'une règle peut tomber en panne et qu'en attendant tu peux très bien fonctionner
avec les codeur en bout de moteur en changeant le scale.
Tes Argon, directement branchés sur le secteur, c'est lui qui gère la tension pour un courant idéal
au cul du moteur et ceci en fonction de la charge et de l'erreur de poursuite, ce sont des consommations
transitoires, à mon avis ton secteur va encaisser tout ça.
Il faut juste te pencher sur les résistances de régénération, sur ce que tu vas intercaler entre le
moteur et le drive, pour que, quand le moteur freine, travaille en génératrice, la tension fournie, ne soit
pas réinjecté dans l'argon. C'est un peu le même cas de figure que les résistances de freinage
qu'on rajoute sur un variateur de fréquence associé à un moteur asynchrone.
 
Haut