Projet 1 variateur, N moteurs, avec paramétrage automatique

  • Auteur de la discussion nitocle
  • Date de début
nitocle
nitocle
Nouveau
Bonjour,
Je crois que le titre est clair: je souhaite partager un VAR entre plusieurs machines de l'atelier qui fonctionnent en tri avec mise à jour auto des paramètres du var lors des changements de machine.
J'ai seulement du 220 mono. je suis seul à travailler là
Le 'système' doit alimenter une seule machine à la fois (sécurité), chaque machine dispose de sa propre commande adaptée à son usage (2 ou 3 fils, potentionmètre ou pas, ...)
Le changment de machine doit se faire simplement (un bouton "d'appel" sur le panneau de commande de chaque machine)
Les paramètres du var sont automatiquement mis à jour pour un fonctionnement optimum de la machine sélectionnée.
Changement de machine et reparamétrage doivent être rapides (5 secondes max, 3 si possible)

En profiter si possible pour renforcer la sécurité de l'atelier (ex : déclenchement d'une alarme sonore et ou visuelle en cas d'arrét d'urgence sur le VAR).

J'ai acheté/récupéré le matériel nécessaire,

je me lance (premier sujet...), soyez indulgent !
 
sébastien62
sébastien62
Compagnon
Bonjour.
Ce sujet m'intéresse même si ça fonctionne pas mal chez moi avec un variateur pour toutes les machines et un réglage unique.

Si tu en disais plus à savoir les réglages que tu veux par machine.

Par exemple, basculer du mode 2 fils à 3 fils est pour moi faisable par relayage (de mémoire, il se vendait des cartes sur le Forum pour passer de 2 fils à 3 fils sur les variateurs de fréquence chinois).

Ensuite, un potentiomètre sur chaque machine, j'ai une petite idée.
En fait, j'aime bien les relais.

J'essaie de faire un schéma vite fait.

Bonne journée.
Séb
 
osiver
osiver
Compagnon
A priori, les paramètres ne peuvent être changés qu'à partir d'une liaison RS-485 ou série, sauf cas particulier de certains ATV dont on peut basculer entre deux configurations avec une entrée digitale. :shock:
Donc sans doute un arduino ou autre µcontrôleur sera nécessaire :smt108
 
J
James17
Compagnon
Bonjour
JF avait fait un montage de ce type. Je crois qu’il avait fait un post à ce sujet…
Mais c’était il y a plusieurs années, et je crois qu’il ne vient plus sur le forum, hélas…
 
nitocle
nitocle
Nouveau
Bonjour Osiver,
Oui il faut passer par une liaison série pour modifier la config du VAR, dit comme ca c'est simple mais vues les documentations des VAR d'entrée de gamme, ca risque d'être sportif à mettre en oeuvre.
Les solutions pour 2 moteurs ne m'interssent pas vraiment parce que je veux 3 4 5 ou plus moteurs pilotés.
Je vais utiliser un raspberry pour stocker les infos et échanger avec VAR (je n'ai pas d'arduino et surtout l'os du pi :raspbian est assez proche de ce que je connais).
 
nitocle
nitocle
Nouveau
Bonjour.
Ce sujet m'intéresse même si ça fonctionne pas mal chez moi avec un variateur pour toutes les machines et un réglage unique.

Si tu en disais plus à savoir les réglages que tu veux par machine.

Par exemple, basculer du mode 2 fils à 3 fils est pour moi faisable par relayage (de mémoire, il se vendait des cartes sur le Forum pour passer de 2 fils à 3 fils sur les variateurs de fréquence chinois).

Ensuite, un potentiomètre sur chaque machine, j'ai une petite idée.
En fait, j'aime bien les relais.

J'essaie de faire un schéma vite fait.

Bonne journée.
Séb
Bonjour,
Un réglage unique peut suffire mais pas toujours par exemple un tour a besoin de beaucoup de couple à basse vitesse, en revanche la scie sous table n'en n'a pas besoin.
Comme la scie démarre 'à vide' (pas d'effort demandé avant le régime max) je veux qu'elle accélère le plus vite possible.
Le tour en revanche aura des rampes d'accéleration et de déccélération plus longues pour éviter les risques
Si le moteur du tour fonctionne à 2800 tpm, la scie 1400 tpm, si je régle pour le tour (2800 à 50htz) ca veutr dire que l'affichage de vitesse de l'autre outil est toujours faux....etc...
On peut penser aussi aux spécificités des autres outils : une perceuse à colonne, un aspi, un touret, un chariot elevateur, un compresseur....

Au niveau des commandes, il y a des différences aussi : le tour a besoin de commandes pour marche avant et arrière, potentiométre, AU
la scie juste c'est marche/arret et AU
Je voudrais que chaque machine ait son panneau de commande adapté.
il faut donc supporter tous les types de commande afin de rendre le système efficace.

Pour le mode 2 et 3 fils, je pense que c'est natif sur beaucoup de var récents, sinon la carte est une solution.
Je vais utiliser un nflixin récent donc j'aurais les deux modes de commande.

Je pense aussi aux relais, c'est une solution éprouvée pour les bascules de circuits de puissance.

Je bosse aussi sur un schéma, pour le moment ce n'est qu'un croquis mais ca va prendre forme.

Je te l'envoie dès que possible, les idées sont bienvenues

Bonne journée
 
nitocle
nitocle
Nouveau
Bonjour
JF avait fait un montage de ce type. Je crois qu’il avait fait un post à ce sujet…
Mais c’était il y a plusieurs années, et je crois qu’il ne vient plus sur le forum, hélas…
Dommage en effet.
 
J
jf62
Compagnon
Bonsoir
Plus simple de faire remettre le triphasé,
a moins d un prix délirant ?
 
R
Rom'
Compagnon
Je crois que C phili a fait qqch du genre aussi.

Perso mon ancien atelier à tourné avec un seul var pendant des années, mais j'avais fait beaucoup plus simple, à savoir une armoire au milieu de l'atelier avec un sélecteur, des contacteurs moteurs en aval du var, des petits relais 4rt pour switcher les fils de commande ( av/ar/au... ), et... c'est tout.

Il ne faut bien sûr pas changer le sélecteur de position avec une machine qui tourne, il n'y avait pas de protection de chaque moteur par le var, mais ça simulait tout à fait un triphasé, avec des machines qui allaient de 0.37kw à 5kw, juste une rampe d'accel de 2s de mémoire ...
 
nitocle
nitocle
Nouveau
Je crois que C phili a fait qqch du genre aussi.

Perso mon ancien atelier à tourné avec un seul var pendant des années, mais j'avais fait beaucoup plus simple, à savoir une armoire au milieu de l'atelier avec un sélecteur, des contacteurs moteurs en aval du var, des petits relais 4rt pour switcher les fils de commande ( av/ar/au... ), et... c'est tout.

Il ne faut bien sûr pas changer le sélecteur de position avec une machine qui tourne, il n'y avait pas de protection de chaque moteur par le var, mais ça simulait tout à fait un triphasé, avec des machines qui allaient de 0.37kw à 5kw, juste une rampe d'accel de 2s de mémoire ...
c'est exactement le principe du projet, mais on va améliorer ce schéma en automatisant le passage d'un moteur à l'autre, en adaptant les paramètres du VAR et en remontant les commandes des moteurs sur le var.
Par rapporet à ce que tu décris, on sera juste sur l'étape suivante.
 
osiver
osiver
Compagnon
au prix des VAR actuellement, c'est pas plus simple d'en mettre un par machine?
Oui mais c'est moins marrant !
Et aussi un variateur par machine peut permettre un secours en cas de panne d'un des variateurs, avec un seul tout l'atelier est HS ... :spamafote:
 
R
Rom'
Compagnon
c'est exactement le principe du projet, mais on va améliorer ce schéma en automatisant le passage d'un moteur à l'autre, en adaptant les paramètres du VAR et en remontant les commandes des moteurs sur le var.
Par rapporet à ce que tu décris, on sera juste sur l'étape suivante.
Ca, c'est très exactement la réflexion que j'ai eu à l'époque, d'ailleurs au démontage, il y avait toujours l'automate que je destinais au projet bien gentiment rangé sur le rail din à coté des contacteurs, mais le temps a eu raison du projet :siffle:
 
K
kawah2
Compagnon
Oui mais c'est moins marrant !
Et aussi un variateur par machine peut permettre un secours en cas de panne d'un des variateurs, avec un seul tout l'atelier est HS ... :spamafote:
marrant, oui mais faut aimer ça :???:.
économiquement c'est pas rentable :sad:
il peut toujours acheter un 2ème VAR en réserve, ce sera toujours moins cher que 4 ou 5, (ou je ne sais combien) si on regarde juste le prix des VAR
 
K
kawah2
Compagnon
exact, et je suis un particulier, avec mon atelier en sous-sol.
Pas de local pro, pas de zone artisanale,
donc pas d'installation du tri
rien a voir, je suis en quartier d'habitation, sans local pro, pas de soucis pour avoir du tri :wink:
 
la bricole 76
la bricole 76
Compagnon
bonjour
en ville il y a le tri partout il courre sur les façades c'est plus facile a installé
a la campagne aussi si vous êtes en mono il faut repassé un câble
l'autre souci c'est la distance entre la ligne et votre habitation
c'est ça qui coute
 
midodiy
midodiy
Compagnon
Ce qu'on veut, c'est bénéficier des avantages du variateur. Faire mettre le tri, c'est complètement hors sujet .
Ce qui m'ennuie avec cette solution, c'est lors de la vente d'une machine...
 
K
kawah2
Compagnon
il la vend comme il l'a achetée, en tri :wink:

la vente, c'est pas complètement hors sujet? :lol:
 
nitocle
nitocle
Nouveau
rien a voir, je suis en quartier d'habitation, sans local pro, pas de soucis pour avoir du tri :wink:
Je ne pense pas que ce soit interessant de passer au tri.
Comme je veux avoir les avantages du VAR sur les moteurs (réglage de la vitesse, rampes, couple, ...) m^me si j'ai un réseau triphasé, il me faudra un variateur, (ou plusieurs) et en fait on se retrouve dans la situation initiale : piloter plusieurs moteurs sauf qu'on le fait en 380v triphasé en entrée au lieu du 220 mono. Passer au tri ca veut dire cout d'installation du réseau, des modifs sur l'installation électrique de la maison et changement du var.
Avec mon hypothèse de départ, (220 mono + var qui fait du 220 tri), j'ai juste qq éléments (relais et boutons) à installer, pour le calcul je compte utiliser un vieux pi que j'ai depuis longtemps dans mes tiroirs (sinon 30 euro d'occas....).

Mais je vais appeler EDF, j'avais essayé (il ya plusieurs années) ils avaient refusé tout net.
Ce qui m'ennuie avec cette solution, c'est lors de la vente d'une machine...
Pourquoi ? Tu peux préciser svp ?
 
EncoreUnPseudo
EncoreUnPseudo
Ouvrier
Bonjour,
Je crois que le titre est clair: je souhaite partager un VAR entre plusieurs machines de l'atelier qui fonctionnent en tri avec mise à jour auto des paramètres du var lors des changements de machine.
J'ai seulement du 220 mono. je suis seul à travailler là
Le 'système' doit alimenter une seule machine à la fois (sécurité), chaque machine dispose de sa propre commande adaptée à son usage (2 ou 3 fils, potentionmètre ou pas, ...)
Le changment de machine doit se faire simplement (un bouton "d'appel" sur le panneau de commande de chaque machine)
Les paramètres du var sont automatiquement mis à jour pour un fonctionnement optimum de la machine sélectionnée.
Changement de machine et reparamétrage doivent être rapides (5 secondes max, 3 si possible)

En profiter si possible pour renforcer la sécurité de l'atelier (ex : déclenchement d'une alarme sonore et ou visuelle en cas d'arrét d'urgence sur le VAR).

J'ai acheté/récupéré le matériel nécessaire,

je me lance (premier sujet...), soyez indulgent !
Bonjour.
J'avais le même cahier des charges, mais j'ai fait plus simple, et avec des erreurs, donc je me permet de décrire avec ce que je n'aurais pas du faire:

Pas de relais ou de choses compliquées pour moi: J'ai (pour l'instant une mais plusieurs vont suivre) prises triphasées, couplées avec une prise type "remorque de caravane" qui me sert à déporter les commandes
Le variateur est configuré par défaut sur une mode simple (avant, arrière, arret, 3 fils pour la vitesse, +24 V en projet pour ajouter de la lumière re ou alimenter des bricoles plus tard sur les machines).
Les cables de mes machines sont refaits, avec un cable tri normal, et un cable blindé qui fait passer la commande vers la machine. les deux sont passés ensemble dans une gaine souple.
Pour changer de machine, je débranche la prise tri et commande de la précédente, et je branche la nouvelle. Ensuite (et ensuite seulement) je met sous tension le variateur.

Plusieurs défauts à mon système:
- La sécurité: Je n'ai pas de témoin qui me dit qu'une machine est déjà branchée, alors que ça aurait pu etre très simple (un cable de plus et une petite LED a coté de chaque prise tri)
- Le cable: Je voulais un cable blindé par cher pour aller entre les prises et les machines. Ce que j'ai trouvé de moins cher c'est ... du cable Ethernet chez brico depot. MAnque de bol: A ce prix la c'est du cable rigide, donc c'est pas top pour mes cables - machines prises, mais en plus c'est cassant et source de panne.

Je posterai des photos ce soir.

Une remarque qui est très juste: Au prix actuel des variateurs, il faut vraiment se casser la tête pour que ce soit "rentable", i.e. que ton montage te coute moins cher que de mettre un variateur par machine. Entre le cout des prises triphasées (que j'ai du trouver à 7 euros), le cout des prises de remorque (de je crois que je suis tombé à 5 euroo), plus lecable, plus les tresses, plus le cable, plus... on arive très vite à 30 euros par machine cablée.
 
midodiy
midodiy
Compagnon
Ce qui m'ennuie avec cette solution, c'est lors de la vente d'une machine...
C'est peu etre pas un vrai probleme mais en mettant un var par machine, la machine peut etre vendue tel quel avec une plus-value. Avec un systeme un var pour plusieurs machine, il faudra remodifier la machine en cas de vente.
 
nitocle
nitocle
Nouveau
Bonjour.
J'avais le même cahier des charges, mais j'ai fait plus simple, et avec des erreurs, donc je me permet de décrire avec ce que je n'aurais pas du faire:

Pas de relais ou de choses compliquées pour moi: J'ai (pour l'instant une mais plusieurs vont suivre) prises triphasées, couplées avec une prise type "remorque de caravane" qui me sert à déporter les commandes
Le variateur est configuré par défaut sur une mode simple (avant, arrière, arret, 3 fils pour la vitesse, +24 V en projet pour ajouter de la lumière re ou alimenter des bricoles plus tard sur les machines).
Les cables de mes machines sont refaits, avec un cable tri normal, et un cable blindé qui fait passer la commande vers la machine. les deux sont passés ensemble dans une gaine souple.
Pour changer de machine, je débranche la prise tri et commande de la précédente, et je branche la nouvelle. Ensuite (et ensuite seulement) je met sous tension le variateur.

Plusieurs défauts à mon système:
- La sécurité: Je n'ai pas de témoin qui me dit qu'une machine est déjà branchée, alors que ça aurait pu etre très simple (un cable de plus et une petite LED a coté de chaque prise tri)
- Le cable: Je voulais un cable blindé par cher pour aller entre les prises et les machines. Ce que j'ai trouvé de moins cher c'est ... du cable Ethernet chez brico depot. MAnque de bol: A ce prix la c'est du cable rigide, donc c'est pas top pour mes cables - machines prises, mais en plus c'est cassant et source de panne.

Je posterai des photos ce soir.

Une remarque qui est très juste: Au prix actuel des variateurs, il faut vraiment se casser la tête pour que ce soit "rentable", i.e. que ton montage te coute moins cher que de mettre un variateur par machine. Entre le cout des prises triphasées (que j'ai du trouver à 7 euros), le cout des prises de remorque (de je crois que je suis tombé à 5 euroo), plus lecable, plus les tresses, plus le cable, plus... on arive très vite à 30 euros par machine cablée.
Actuellement j'utilise un système assez proche du tien avec 2 différences toutefois :
1- A la sortie du variateur j'ai mis un selecteur à came (8 poles) ca me permet d'alimenter deux prises tri femelles le moteur A en av/ar et le moteur B en av seulement.
l'avantage de pouvoir piloter 2 moteurs avec en plus un changement de sens sur un des moteurs sans rentrer dans la doc.
inconvenient : j'avais pris un interrupteur 8 poles sur Ali, tous les contacteurs ne fonctinnent pas de la même façon, j'ai du modifier cet interrupteur et c'est une vriae galère à faire. Donc ne pas se tromper dans la commande !
2-
 
nitocle
nitocle
Nouveau
bizarre, la moitié seulement du message est passé.
2- pour les tc tu devrais réfléchir à des cables informatmques prets à l'emploi souple avec des prises moulées. Pas cher +/- 3 euros un 5 m.
Moi je coup à 30 cm d'un extrémité, le grand morceaux est connecté à la tc le petit au var, la jonction est faite avec une prise femelle femelle fixé au support du var. (https://fr.aliexpress.com/item/1005001596546480.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.16196c37qtbwcI)

Très bonnes idées les gaines de protection,notamment pour faire passer un deuxième cable informatique lorsqu'on a besoin de plus que 8 conducteurs en commande.
 
L
Leobnnt
Apprenti
Un VAR de vitesse fait perdre du couple pour u moteur. Pour pallier au maximum à ça souvent en industrie on mets l'intensité maximum au variateur dans les paramètres moteur et on mets en dessous du variateur un disjoncteur moteur.

Ce qui te permettais de brancher uniquement via une prise male qui sort du variateur sur une prise femelle sur chaque alimentation de tes machines.

C'est sur que tu ne bénéficies pas des rampes d'accélération et de freinage adapté à chaque machine mais on peut pas tout avoir avec un seule variateur et que ce soit simple et rapide à interchanger.

Pour ceux qui on du mal à croire qu'un variateur même correctement dimensionné fait perdre de la puissance au moteur, faites l'essaie par vous même. Exemple simple un convoyeur avec un motoreducteur de 1/2cv, branché avec un démarrage direct en 400v, une "patate" d'enfer, ça emmène la charge sans soucis.
La même charge avec un variateur 220 tri, et bien la pêche à bien disparu .
Faites l'essaie ! Pour moi c'est du vécu, je suis électrotechnicien
 
K
kawah2
Compagnon
ben il me semble normal qu'un moteur alimenté en 400V ait plus de peche que s'il est alimenté en 220V :lol:
 
midodiy
midodiy
Compagnon
Ben oui, c'est normal ! Le variateur fait un démarrage progressif...c'est ce qu'on appelle "rampe d'accélération "
 
osiver
osiver
Compagnon
Et souvent par défaut les rampes sont longues de 5 ou 10 secondes, ça peut facilement donner l’impression de peiner ... :roll:
 

Sujets similaires

M
Réponses
2
Affichages
1 039
damy
yvon29
Réponses
151
Affichages
45 065
Oxyde de chrome
O
M
Réponses
13
Affichages
6 058
moissan
M
Haut