Projet 1 variateur, N moteurs, avec paramétrage automatique

  • Auteur de la discussion nitocle
  • Date de début
O

osiver

Compagnon
2eme possibilité
on connecte l'au au vdf, il faut trouver un moyen d'envoyer l'info au pi, puis l'info de déactivation d'au.
peut-être un relai....
Ou DO1 (collecteur ouvert). En mettant P3-06 à 8 et en entrant l'Au sur X6 et DO1 vers le PI avec P3-10 à 3.
Mais ça me semble compliqué, pourquoi ne pas laisser le PI tout gérer, après tout c'est déjà le cas ? Il suffirait d'avoir tous les AU en série entre masse et une entrée GPIO avec pull à VCC.
 
N

nitocle

Apprenti
Sur le petit vfd nflixin, il n'y a que 4 bornes (X1à X4) il faut passer au modèle plus gros pour avoir 6 bornes.
du fait du reparametrage à la volée, je n'utilise que 3 bornes sur les 4.

Les commandes du variateur (marche arret inversion de sens) ne passent pas par le pi, elles sont en direct sur le var
Le pi sert à ouvrir et fermer les relais de puissance (ce qui alimente aussi les télécommandes) et à charger les fichiers de param.
schéma https://drive.google.com/file/d/1VRebI-RHS-OuflCIC3ewgbL-hYXgPbGY/view?usp=sharing

Si ont utilise DO pour remonter un signal du vfd vers le pi, on va avoir probablement un pb de voltage (10v en sortie du VFD et 3,3 en entrée du pi.
Le relais TA/TB/TC est une des sorties du VFD, entre TA/TC c'est du NO.
Si on met P3.11 sur 3, le relai est connecté à l'au. En cas d'arret d'urgence, il devrait se fermer. si on relie TA/TC au pi comme un interrupteur, c'est facile de faire clignoter les leds.
Ca me semble jouable.

Ca ne doit pas être dur non plus de mettre l'au sur le pi et d'aller écrire la valeur de P3,03 (X3 est la borne libre) en fonction de la valeur du (des) boutons AU.
Cela permet aussi d'avoir un circuit d'au en NC (plus sur)

Le seul truc qui m'ennuie c'est que le montage est capable de fonctionner sans pi (il suffit de manoeuvrer à la main le relai du moteur qu'on veut alimenter), cela continuera de marcher mais les AU seront inopérants.

Pour les clignotements, j'ai regardé et c'est assez simple : on peut faire ce qu'on veut ! (lent rapide, avec ou sans intervalle....) mail il y a une nouveauté : avec l'optimisation du temps de rechargement, le changement de moteur prend 1 à 2 secondes. => On n'a plus le temps de voir le clignotement.=> inutile de faire clignoter à ce moment.

On pourrait dire :
éteint = pas alimenté,
clignotement lent (toutes les 0,5 seconde)= une erreur (comme un bouton oublié)
clignotement rapide(toutes les 0,2 seconde) = arret d'urgence
allumé = alimenté, pret
 
N

nitocle

Apprenti
Le système de prévention de démarrage intempestif est opérationnel :
à l'alimentation d'un moteur (initial ou changement), le pi coupe les télécommandes, il stocke la valeur de la fréquence prévue au démarrage et met la fréquence courante à 0, ensuite il teste le bouton, si le bouton est sur "marche avant" ou "marche arrière", il n'alimente pas la TC et fait clignoter la led. Ce blocage perdure tant que le bouton reste sur marche avant ou arrière.
Si on repasse le bouton sur stop (ou si le test du bouton indique que le bouton est sur stop) le pi rétablit la tc et restaure la fréquence qu'il avait passé à 0.

Ca marche aussi dans le cas d'un bp qu'on aurait maintenu enfoncé à l'alimentation d'un moteur

Du coup,je sais désormais mettre en marche avant arrière un moteur depuis le pi, augmenter diminuer les fréquences, lire l'intensité....

Il me reste plus que les arrêts d'urgence.
 
N

nitocle

Apprenti
Eh bein l'au est un pb bien plus ardu que prévu.
Un au déclenché sur le var et un au déclenché sur le pi n'ont pas le meme comportement ! (freinage bien plus puissant sur le var, affichage different)il y a visiblement des commandes non documentée.
Il est donc plus intéressant de piloter l'au sur le var, pb cela prend 2 bornes sur les 4. Hors, j'ai besoin de 3 bornes pour mes commandes (commande en 3 fils avec inverseur de sens).

Donc soit je supprime l'inversion de sens et je passer avec 4 bornes, soit .......je trouve autre chose. Ma seule idée est de créer une borne X5 fictive. Il faut que je voie si le logiciel du petit var accepte les commandes pour les bornes X5 (à priori c'est le même logiciel pour tous les var qu'ils aient 4 ou 6 bornes).
S'il accepte ces commandes, je connecte le fil en trop sur le bornier à un gpio du pi. Je programme le gpio pour passer l'ordre au var comme s'il venait del a borne X5 .
La seule différence c'est que la commande arrivera via la liaison série et pas par la borne, mais comme c'est le même adresse dans la mémoire, j'ai une chance que cela fonctionne.

Les var qui utilisent ce logiciel on un pb récurrent : en sortie d'au le circuit est rétabli et si on a un switch resté en position marche le moteur redémarre.
Il faut donc passer l'info au pi qu'on est en AU et surtout qu'on en sort. A ce moment il faut prendre la main, empêcher un démarrage si besoin, et avertir l'utilisateur (-/+ ce que j'ai fait pour éviter le démarrage intempestif sur des changements de moteurs)
Les outputs DO1et DO2 sortent en 10v donc besoin d'un transfo car le pi est en 3 volts, l'utilisation du relai NO me parait plus simple

Mon idée serait dès la relache de l'au, si l'interrupteur est fermé, on arrête le VAR (stop ne semble pas suffire il va falloir le passer en External fault) et on fait clignoter rapidement le led du moteur concerné.

Je commence à me dire que le NFLIXIN 9100 est une machine vraiment limitée et compliquée dans son paramètrage.
 
Dernière édition:
N

nitocle

Apprenti
En fait sur le Nflixin, l'au necessite sur deux circuits : un pour mettre le vfd en au et un second pour le faire sortir de cet état d'au
Déverrouiller le bouton de mise en au n'efface pas le message EF (external fault) et les boutons M/A restent alors inopérants.
Il faut cabler un second circuit qui "réarme" le VFD quand on l'actionne.

Et là se pose le pb du redémarrage intempestif du moteur si on avait laissé l'interrupteur sur marche.

Mon idée consiste à informer le pi via le relai du changement de position du bouton de réarmement et à mettre un controle qui bloque le démarrage si on a un interrupteur ouvert ou un bouton enfoncé.
 
N

nitocle

Apprenti
Terminé.
avec le relais on passe l'info "arret d'urgence en cours" au pi, il attend 2 secondes pour laisser passer l'injection de courant de l'au puis on coupe tous les relais qui alimentent les moteurs, donc aucun risque de redémarrage intempestif. Ensuite il met la commande moteur en position arret et enfin il faut clignoter toutes les leds rapidement.

Lorsqu'on relâche l'arrêt d'urgence, comme les alim sont coupées, plus aucun moteur n'est plus sélectionné, le commande moteur en position "arret", on est dans la situation de départ lorsqu'on met en service le système, le pi stoppe le clignotement rapide et éteint les leds.

Pour redémarrer on doit choisir un moteur, si on selecitonne le moteur qui était en service lors de l'au et que son interrupteur est sur "marche" la sécurité joue et interdit le redémarrage tant qu'on n'est pas revenu à la position stop puis marche.


Ca marche bien mais je reste sans réponse sur le fonctionnement interne du variateur pendant l'arrêt d'urgence.
 
O

osiver

Compagnon
Screenshot 2023-01-03 at 14-41-37 Projet - 1 variateur N moteurs avec paramétrage automatique.png

Hé oui, bientôt un an !! Bonne année !

J'ai une paire de questions pour @nitocle en rapport avec un fil sur la liaison rs485 des variateurs Huanyang.
- dans votre montage, le PI commande le variateur par rs485 ou rs232 ?
- vous dites que les Nflixin utilisent le même firmware que les Huanyang, où avez-vous eu le protocole et les codes pour paramétrer le variateur ?
 
N

nitocle

Apprenti
Bonjour,
Bonne année à vous aussi !
la commande est faite par l'interface RS485.
La pub (ou la doc )du variateur indique qu'il supporte le protocole modbus
J'ai fait pas mal de recherches sur le paramétrage de ces appareils sans rien trouver.
Je me suis débrouillé en faisant des relevés de tous les paramétres, changement manuel de qq'uns puis un nouveau relevé commplet et comparaison des 2 relevés. On finit par avoir l'ensemble... y compris les paramétres dépréciés, non utilisés, cachés......
Une fois qu'on a la liste, il reste le développement à faire,
heureusement il y plusieurs bibliothèques disponibles au dessus de modbus, c'est libre et bien documenté.
Pour cette année :
Je vais m'interesser aussi aux XSY/ATx pilotés par RS485 dès que j'aurais publié les autres vidéos du projet '1variateur pour N moteurs'.
Je cherche un 9600 avec la nouvelle version de code pour faire aussi qq tests notamment sur la reconnaissance automatique des caractéristiques du moteur et la commande PLC, mais qui pourrait me prêter cela ?
 
O

osiver

Compagnon
Ah OK.:smt023

On a bien progressé aussi sur l'autre fil. On commence à comprendre le fonctionnement du port rs485 des huanyang mais ce n'est pas trop grâce au manuel ... :roll:
 
N

nitocle

Apprenti
cool, c'est quoi l'autre fil ?
Je ne l'ai pas vu.
 
O

osiver

Compagnon
Ici :
:wink:
 

Sujets similaires

Yokogumo
Réponses
19
Affichages
2 020
Yokogumo
Yokogumo
D
Réponses
4
Affichages
1 375
la bricole 76
la bricole 76
P
Réponses
8
Affichages
1 218
pc07
P
misty soul
Réponses
4
Affichages
1 024
serge 91
serge 91
M
Réponses
2
Affichages
1 532
damy
yvon29
Réponses
152
Affichages
54 084
Mimifor
M
Haut