Advertisements

Vos avis sur le frettage avec des moyens domestiques...

vax
vax
Modérateur
5 Mars 2008
7 221
Guipavas (près de Brest)
  • Auteur de la discussion
  • #1
Tout est dans le titre,
Pensez-vous qu'il soit possible de réaliser un frettage sérieux avec des moyens simples ?
Arbre au congélateur (donc -23°C max) et la pièces à aléser au four (là j'ai plus de latitude, je monte jusqu'à 1300°)

Le besoin est vraiment de faire de l'indémontable, l'axe fait 27,7mm de diamètre à combien aléseriez-vous pour un résultat maximal ?
Je vais pouvoir aléser sur 17mm de profondeur...

Le but de ce questionnement est de savoir si ce sera plus simple ou plus efficace que de braser à l'argent...

Merci par avance de vos conseils avisés.
 
Advertisements
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Février 2016
3 369
pour le froid en fonction de la région essais la glace carbonique des restaurateur ou pâtissier pas cher et très efficace prendre les précaution lors de la manip et surtout pour les enfant faut trouvez un revendeur

attention au choc thermique tu dois prendre en compte certain éléments de la matière je pense possible avec des précaution et une bonne préparation car si tu rate l'assemblage pour x raison tu ne peut revenir en ar sans dégât pour les pièce

un exemple http://www.carboglace.fr/
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Moi je pratique très souvent le frettage thermique mais avec des éléments en alliage d'alu frettés sur des axes en acier ce qui me permet de les démonter aisément en chauffant de nouveau la pièce en alu.
Ma pratique est donc la suivante. Je ne refroidis JAMAIS mon axe car cela a l'énorme inconvénient qu'il se recouvre aussitôt de givre et on ne voit plus rien. De plus gagner 18° ou même 45° de cette façon ne présente aucun intérêt pour moi car ces quelques dizaines de degrés sont faciles à mettre dans la partie chauffée et cela est plus efficace car un axe a la plupart du temps une capacité calorifique inférieure à l'autre pièce donc les efforts de refroidissement sont mal payés.
Par contre la grande question c'est de quelle manière on chauffe la pièce et surtout de quelle manière va t'on mettre en position la pièce et l'axe car comme il vient d'être dit il ne faut pas se louper. Ce constat a pour corollaire la question du jeu que l'on veut avoir entre les deux pièces avant emmanchement. Si on n'a que 1 ou 2 centièmes de jeu l'emmanchement sera bien plus scabreux à réussir que si on a 5 centièmes.
Dernier point de quels efforts le frettage aura à supporter car un usinage côte pour côte à froid donne déjà un serrage très conséquent et le chauffage ne devra pas être bien fort. par contre il ne faut pas négliger l'éventuelle difficulté de manipulation d'une pièce portée à 200°.
Moralité : c'est toi qui voit de quels paramètres tu vas t'assurer
Stan
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 257
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

En fait il faut prendre en compte l'élasticité et donc la déformation des deux pièces( male et femelle ) pour déterminer la pression de contact, ce qui conditionnera l'effort et le couple maxi transmissible.?

Si tu peux chauffer / refroidir la ou les pièces, c'est mieux, ça permet d'augmenter les tolérances

Je pense que j'ai à la maison sur mon ordinateur un pgm de calcul d'emmanchement ...
Si besoin je pourrai te le calculer
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Décembre 2006
12 813
FR-54560 Lorraine
Intéressant sujet car j'ai déjà fait des tenatives plus ou moins heureuses en mettant l'axe au congélateur et la pièce dans le four.

Mais comme le fait remarquer Stanloc, le problème est que l'axe se couvre de givre et c'est difficile de les emencher bien alignés.

Je ferais l'essai la prochaine fois en ne chauffant que la pièce à empêcher sur l'axe.
Jusque quelle température peut-on raisonnablement chauffer la pièce ?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 204
F-69400 villefranche sur saone
Je remet les tolérances d'ajustement on pourrait choìsir une tolerance Hp ou plus, par exemple Hr
Je me rappèle avoir fait des pieces pour un emenchement Hs pour une bague bronze pour un diametre de 60 on m'a retourner l'ensemble après emmanchement la bague bronze était complètement déformée
Le dessin ci dessous a été trouvé ici
http://www.rocbor.net/Product/Ouvrages/pdf/Adam_Formulaire1962.pdf
 
S
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Moi je reste sur ma faim lorsqu'on me sort des normes. J'attends plus sur un forum que les gens fassent part de leurs expériences, mais bon
Stan
 
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Octobre 2009
714
Hautes Pyrénées
Bonjour,
Comme dit plus haut, refroidir la pièce ne sert à rien, il est plus facile de chauffer un peu plus.
Le coefficient de dilatation de l'acier est 12x10-6 mm/°C. Si l'on chauffe de 300°C un alésage de 27,7mm de diamètre on obtient environ 0,10mm d'augmentation de diamètre ce qui est largement suffisant pour un emmanchement facile.
Si c'est un alliage d'aluminium, l'augmentation de diamètre est deux fois plus grand, il suffit de chauffer à 150°C pour obtenir 0,1mm.
Cordialement.
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Janvier 2015
4 314
Maisons Alfort
bonsoir
se sont des normes qui ont fait leurs preuves, utilisées dans tous les BE, après moult et moult essais
comment va se faire l'assemblage une fois l’alésage chauffé
 
patduf33
patduf33
Administrateur
27 Décembre 2009
13 033
FR-33 Bordeaux
Bonsoir
Bien sur que les normes sont importantes, mais l'exemple de Pilla est beaucoup plus parlant pour un néophyte :wink:
Il suffit qu'il nous fasse le même calcul pour l'alu et le bronze, est on sera au top :-D
Pat
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mars 2014
3 380
FR 63630
Bonsoir,
Entièrement d'accord avec Brise Copeau et Dodore, ainsi que leurs données,,,
Je sais que l'on as une certaine expérience, on essaye de la transmettre à ceux qui en ont besoin
Pour chauffer , le bain d'huile ordinaire sur une plaque chauffante et un thermomètre qui va jusque 400°C , même si on chauffe plus bas, on est pas à 1° près,
S'il faut une huile qui ne prenne pas feu , il n'y en a qu'une seule et il y a pas longtemps que je le sait c'est l'huile d'olive,( c'est un peu cher, même si elle est un peu trafiquée,cela convient ) mais pas de feu dans la marmite, et elle se mélange bien avec l'eau, notamment anciennement on remplissait la boîte d'étambot des bateaux de cette huile,c'est le passage d'arbre vers l'hélice par un presse étoupe ,,,
Refroidir les pièces, je ne le fait jamais, franchement j'en ai jamais eu besoin,,,
Tout prévoir près de soi pour l'emmanchement, parce que cela va très vite, il ne faut pas se rater,,, A ++
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut